WesternDrive PiDrive, 314 Go pour Raspberry Pi (à 34,28€)

Un joli coup de pub pour Western Digital qui a lancé pour le Pï Day un PiDrive, un disque dur destiné aux cartes Raspberry Pi. L’idée, proposer une solution adaptée aux faibles capacités d’alimentation de la carte pour ne pas trop l’épuiser en voltage.

Mise à jour : Le PiDrive est à 34,28€ aujourd’hui.

Billet d’origine : L’idée est bonne, il y a clairement un marché pour ce type de périphérique. Avec 314 Go de données, en hommage au célèbre nombre Pi, ce stockage mécanique fait une incursion remarquée dans un univers surtout orienté vers la mémoire flash.

PiDrive

Annoncé le 14 Mars, ou le 3/14 en écriture anglo-saxonne, le PiDrive propose donc 314 Gigaoctets de stockage et il est proposé pour son lancement à 31,4$. Tout joue autour du nombre Pi. Le clin d’oeil est clair, Western Digital cherche à faire passer son produit pour un truc cool et fun, parfaitement dans l’esprit des cartes de développement.

Le PiDrive, c’est un disque dur, un disque à plateaux mécaniques, qui offre 314 Go d’espace disponible et que les cartes Raspberry Pi pourront alimenter en direct, sans passer par un chargeur externe, sans pour autant trop tirer sur leurs faibles capacités énergétique. Le MicroUSB qui sert à alimenter la carte sera également suffisant pour alimenter le disque de WD.

Pi

Il ne sera pas compatible avec toutes les cartes Raspberry Pi : Seuls les modèles Raspberry Pi 1 B+, Raspberry 2 et Raspberry 3 seront aptes à lui fournir le courant nécessaire. La connexion est en USB 3.0 et le disque fait 7 mm d’épaisseur.

Les Raspberry Pi ont toujours fonctionné avec des stockages flash : Que ce soient des carte SD ou MicroSD, les solutions de la fondation ont toujours privilégié les cartes externes 100% électroniques pour stocker leurs données. Les raisons sont multiples : Ces cartes externes sont faciles d’accès et peu chères, en cas de pépin logiciel ou de bourde monumentale, il est facile de les formater avec un autre appareil et de les remettre à neuf.

Le prix a également son importance puisque les cartes Raspberry Pi, hormis la Raspi Zéro, sont vendues à des prix très bas situés autour de la trentaine d’euros. Hors si le PiDrive est annoncé à 31,4$ pour son lancement, il gonflera ensuite à 45,81$ prix public (0,14€ le Go). Tarif que nous autre petits frenchies pourront voir s’engraisser de diverses taxes sur la copie privées et autres.

Et là commence le problème : Il est toujours plus délicat d’acheter un stockage qui coûte plus cher que la carte Raspberry Pi elle même. Hors, c’est ce qui a jusque là maintenu les solutions mécaniques loin des cartes de développement. D’abord, il n’est souvent pas nécessaire d’avoir un stockage de trop grande capacité, ensuite il est souvent préféré avoir recours à une solution parfaitement électronique pour ne pas faire entrer de mécanique dans le dispositif créé avec la Pi; En robotique ou en domotique par exemple, on n’a pas forcément envie d’entendre le ronronnement d’un disque dur en permanence. En utilisation comme média center, c’est exactement le même problème, glisser un disque dur, aussi silencieux soit t-il, aura toujours un impact face à une solution 100% électronique comme une carte mémoire.

L’autre questionnement vient du fait que la marque a du probablement volontairement sabrer les capacités de son disque, les plateaux de 314 Go n’existent pas et il n’aurait donc probablement pas coûté un cent de plus à WD de livrer un stockage plus important… Pour le lancement de son stockage, la marque baisse son tarif à 31,4$ mais l’augmentera dans la foulée, pourquoi ne pas garder la même attitude pour la capacité de stockage qui pourrait, par mise à jour du firmware par exemple, occuper toute la place disponible sur le plateau ?

Minimachines

Je vois très bien l’utilité de ce disque PiDrive et l’effort mené par Western Digital est louable : Le constructeur fournit même un utilitaire baptisé BerryBoot pour installer et exploiter plusieurs systèmes différents sur le disque dur de la Pi. Avec certains montages vidéo par exemple, le PiDrive a toute sa place : Pour construire une borne de musée, créer une machine d’arcade autonome gorgée de jeux en tous genre ou installer une station de relevés autonome avec photographies par exemple. Western Digital cherche à montrer l’intérêt du stockage mécanique et de sa grande capacité pour le monde des cartes de développement. Il existe, mais paradoxalement au marché informatique en général, il est moins implanté que le marché des solutions flash.

Je suis persuadé que si Western Digital oubliait un peu le côté clin d’oeil et revenait aux basiques du rapport capacité/prix, la donne ne serait pas la même. Un 200 Go USB 3.0 à faible consommation pour moins de 50$ ? Je suis sûr qu’il y a un marché à prendre. En attendant, on trouve régulièrement des SSD de 240 Go à moins de 70€… Soit 0,29€ le Go.

16 commentaires sur ce sujet.
  • 15 mars 2016 - 15 h 46 min

    “il est proposé pour son lancement à 31,4$” dans le premier paragraphe

    ” Hors si le PiDrive est annoncé à 3,41$ pour son lancement” dans le Deuxieme

    petite erreur?

    Répondre
  • 15 mars 2016 - 16 h 15 min

    remarques:

    – USB 3 ca m’étonnerait, le Pi ne supporte que le 2
    – quelle est la manip pour l’acheter, il n’est pas dispo en France ?
    – ce disque est intéressant pour des backups de PC aussi: pas besoin d’alim at garanti de fonctionner sur tous les PC vu que le Pi est a peu pres le pire en terme de courant dispo sur le port USB, pas besoin de boitier pour convertir sata and USB. Un cable et c’est tout (bon sans boitier faudra faire attention aussi.

    Répondre
  • 15 mars 2016 - 16 h 24 min

    En rajoutant les taxes & autres, il sera au même prix qu’un disque dur 2,5″ usb 500Go.
    Là sur les 31,4$ hors taxes, ajoute simplement 1$=1€ et 21% de tva pour te rendre compte du prix atteint… Et n’oublie pas d’acheter le boitier qui fera office de bout de plastique pour protéger le DD des chocs….

    Répondre
  • 15 mars 2016 - 16 h 31 min
  • 15 mars 2016 - 21 h 17 min

    Du coup il sera annonce le 31/04, ou le 1/04 ? :p

    Répondre
  • 15 mars 2016 - 21 h 28 min

    @Alexandre L

    L’article dit:
    “La connexion est en USB 3.0 et le disque fait 7 mm d’épaisseur.”
    Et si je suis ton lien, je lis:
    “Harddisk has to be attached to SATA interface, not via USB.”

    Répondre
  • 16 mars 2016 - 7 h 44 min

    C’est sur sur la baisse des SDD rend la solution mécanique moins intéressante .

    La taille du disque rend la solution intéressante pour toutes ces petites cartes type r-PI .

    Perso ,je pense que WD c’est pas vraiment fouler sur ce coup là .
    L’idéal serai d’avoir un disque dur offrant l’USB et le SATA .

    Le MUST aurait été de disposer d’un disque et du boitier correspondant pour tout avoir dans la même boite .

    Ceci dit ,si WD est capable de me fournir un disque pour mon portable pour 30/35 euros ,je me moquerai que celui ci fasse 300 ou 500 Go .

    Répondre
  • 16 mars 2016 - 8 h 23 min

    le pi ne gere pas le SATA, faut prendre d’autre carte ( genre allwinner pour avoir du SATA) c’est un HDD destiné au RPI pourquoi mettre du SATA.
    Je trouve que c’est un bon produit, mais a quel prix en france, on verra.

    Mais les 314go c’est un coup de com, c’est sur que de faire un HDD de 400 ou 500G,n’aurait pas couté plus chers à mon avis.

    Répondre
  • 16 mars 2016 - 10 h 05 min
  • 15 juillet 2016 - 13 h 15 min

    Ils auraient pu faire un effort à 31,4€ ^^

    Répondre
  • 15 juillet 2016 - 14 h 58 min

    Arrêtez-moi si je me trompe, mais il me semble qu’aucun Raspberry Pi ne peut booter sur un périphérique USB ; seule la carte SD est amorçable, et ce même pour les derniers Raspberry Pi (3).

    Donc ce disque ne peut pas remplacer une carte SD, il ne peut venir qu’en complément pour le stockage.

    Répondre
  • 15 juillet 2016 - 14 h 59 min

    ‘LLo,
    Dans un autre genre, c’est un peu comme le clavier, foutu à la porte par le “I-progrès”, il revient par la fenêtre, mouarf..!

    Répondre
  • 15 juillet 2016 - 17 h 23 min

    @brazomyna: c’est exact, aucune RPI ne peut booter sur un hdd
    MAIS, il existe des bidouilles pour booter sur la carte sd et ensuite le hdd
    berryboot le fait parfaitement (et permet aussi d’avoir plusieurs os sur son hdd)
    ça marchais bien sur mes pi 1, jamais testé sur ma 2 mais ça devrait marcher aussi
    avec un disque de 1 to par exemple, ça fait des trucs vraiment sympa (openelec et retropie avec tous les jeux par exemple etc etc)

    du coup, une carte sd rapide de 4 gigas suffit (et le hdd s’use moins vite que la memoire flash d’une carte sd pour l’os)

    sinon le but de western digital semble aussi de vendre un ensemble de produit pour la pi en plus de son disque (et oui, encore un package)

    ils ont 2 espèce de boîtiers pour la pi (bon, un est pas mal, c’est vrai)

    à suivre chez eux

    Répondre
  • 15 juillet 2016 - 17 h 34 min

    @orangina rouge: exact, c’est ce que j’ebtendais par ‘complément’.

    Persi, la carte sd me paraît super pas fiable (et qua.d on voit les nombreux retours de gens qui ont cramé la leur, ça me conforte dans cette idée).

    Je viens justement de commander mon premier raspberry (un pi3), je pense qu’une des premières choses que je ferai sera celle là: un amorçage minimal et READ-ONLY sur la microSD et tout le reste sur du stockage un peu plus prévu pour les lectures/écritures d’un OS.

    Répondre
  • 15 juillet 2016 - 17 h 54 min

    @brazomyna: et c’est une très bonne idée
    la 3, je viens d’en prendre une (oui, je suis faible;) et c’est vrai qu’elle chauffe
    je vous conseille fortement le boîtier flirc (chez pihut par exemple, j’ai pris l’edition kodi, mais le basic est pareil)
    il est en alu et dissipe très bien la chaleur quand le wifi et bluetooth sont activé (sinon ça “throotle” bien si je puis dire)

    le boîtier est pas donné (avec frais de port), mais pour la 3, c’est un investissement rentable

    un truc à savoir pour ce boîtier, perso j’ai mis un petit coup de dremel pour agrandir l’emplacement sd, sinon la carte est dur à sortir
    on ne voit plus les voyants lan pour la pi 3

    Répondre
  • 16 juillet 2016 - 12 h 23 min

    Est-ce qu’elle n’est pas un peu moins chère sur la partie UK du site, genre 32.3€ ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *