Ortur Laser Master : une graveuse laser à petit prix

Je m’intéresse depuis quelques mois à la gravure laser en plus de l’impression 3D et aujourd’hui une promo me fait méchamment de l’oeil. J’aurais pu me contenter d’un bon plan mais il me semble plus prudent de vous faire un petit billet explicatif.

Mise à jour du 17/12/2019 : Après plusieurs demandes d’informations, j’ai eu des détails du fabricant concernant le laser employé. Il s’agit en réalité d’un module 5.5 watts, la mention 15 watts est celle de sa.. consommation. C’est donc bien moins impressionnant que ce que j’imaginais même si cela reste évidemment dangereux.

Mise à jour 10/12/2019 : Suite au message de Dadoo en commentaire, j’apprends que ce type de laser est interdit à l’importation et à l’usage pour un particulier en France. Si vous avez commandé le laser et que cela vous pose un souci, n’hésitez pas à signaler le problème au vendeur et annulez votre commande. Je vous encourage vivement à lire le lien posté par Dadoo dans son commentaire.


Billet original : La Ortur Laser Master est une graveuse laser assez classique. On en trouve des clones en tous genres sur le web. Il s’agit d’un modèle fonctionnant sur un bras qui promène un laser sur l’axe des X tandis que ce bras est lui même transporté sur l’axe des Y via un autre rail de guidage. Comme une imprimante 3D mais avec l’axe des Z, en hauteur, en moins.

 

2019-12-10 12_58_59-minimachines.net

Elle est présentée en promotion aujourd’hui sur Gearbest à 151.91€

Ce qui caractérise ce modèle précis, c’est sa vitesse de travail et la puissance de son laser qui monte à 5.5 watts donc. Pour vous donner une idée, ma graveuse laser actuelle est une Alfawise C30 en 2.5 watts. Et je trouve déjà cela parfois très puissant pour graver. Mais clairement pas assez pour découper.

2019-12-10 12_59_40-minimachines.net

La Ortur Laser Master est donc puissante avec un laser capable de graver différentes matières mais également de les découper. En une ou plusieurs passes ou en limitant sa vitesse, ce genre de machine peut s’attaquer à du bois, du carton, du cuir, du tissu, etc. En poussant la vitesse avec un laser bien réglé on peut découper finement du carton par exemple sans le brûler ni le marquer. En augmentant la puissance et en baissant la vitesse on pourra s’attaquer à du bois peu épais.

Mais c’est également un engin très dangereux ! La Ortur Laser Master propose des systèmes de protection pour protéger l’utilisateur :

La machine stoppera le laser dès que la graveuse s’arrêtera ou si le logiciel stoppe son contrôle par exemple. Ce qui évite de laisser la machine continuer a émettre alors que le logiciel a planté par exemple. Ce qui peut être source de pas mal de “dérapages”.

Un système de détection de chocs et de mouvements est également intégré. Si la machine est déplacée, inclinée ou positionnée sur un environnement non stable, le laser s’arrête automatiquement.

Le laser est également limité en puissance automatiquement par l’électronique embarquée. Avant tout départ de gravure, il est en signal faible puissance pour rappeler à l’utilisateur qu’il doit absolument porter une protection. Car regarder un tel faisceau de lumière sans protection peut être très dangereux pour vos yeux.

Il faut donc s’équiper en conséquence et acheter une paire de lunettes adaptée. Le laser employé a une longueur d’onde de 445 nanomètres et il faut donc s’équiper d’un modèle de protection contre cette forme d’onde particulière comme des lunettes spécialisées du type OD5+. La machine est livrée avec le même genre de lunettes que celles proposées dans les boites de graveuses 1.5 et 2.5 watts… ce qui me semble fort peu. On ne rigole pas avec les yeux.

Alfawise C30

Les lunettes de base livrées avec la Alfawise C30

Ce n’est pas la petite paire de lunettes basiques qui suffit au laser de 2.5 watts qui va permettre de travailler sereinement avec cette puissance. Amazon vend ce type de lunettes à différents tarifs : d’une quarantaine d’euros à plus de 300€ ! Il faut évidemment éviter tout contact physique avec le laser lui même…

Pour finir sur le côté sécurité, veillez à aspirer correctement les fumées dégagées par la brûlure du laser et gardez de quoi éteindre tout départ de feu à portée de main. Ce qui sous entend de ne pas laisser la gravure sans surveillance.  Il est indispensable de protéger votre support avec un matériau ininflammable et de surveiller du coin de l’oeil votre opération. Cela peut se faire en construisant une protection opaque autour de la Ortur Laser Master et en extrayant les fumées vers l’extérieur. Attention aux fumées d’ailleurs, n’hésitez pas à vérifier les matériaux que vous employez et leur réaction face au feu ou au laser. Certains plastiques peuvent s’enflammer et d’autres dégageront des fumées potentiellement très dangereuses ! Dans votre boite où vous confinerez l’appareil, vous pourrez braquer une petite webcam ou une camera IP sur l’engin pour surveiller les opérations.

2019-12-10 13_00_23-minimachines.net

Ce qui est intéressant avec ce modèle, c’est sa puissance, sa totale compatibilité avec LaserGRBL et son tarif. LaserGRBL, c’est le logiciel que vous utiliserez pour graver ou découper avec la machine, il s’agit d’une excellente solution qui propose de grandes possibilités de travail et une très bonne interface. Il est même traduisible en Français assez facilement. Il s’agit d’un logiciel gratuit et OpenSource.

2019-12-10 13_18_29-minimachines.net

Il est possible et assez facile de profiter de sa compatibilité LaserGRBL pour améliorer sa surface de travail de base de 16 x 15 cm. En achetant des rails plus grands par exemple et en adaptant le logiciel, on pourra profiter d’une surface plus importante. Il est également possible de se passer du laser pour en faire une traceuse en adaptant assez facilement un stylo ou un feutre sur le support.

2019-12-10 13_00_57-minimachines.net

La graveuse est livrée pré-montée.

Cette Ortur Laser Master ouvre une foule de possibilités techniques avec des capacités de travail très larges : gravure, découpe et éventuellement traceuse. L’engin est abordable avec son prix en promo et quand on compare l’ensemble au tarif d’un laser de ce type seul, c’est évidemment une bonne affaire. Reste que ce n’est pas sans danger et que proposer le bon plan sans ce petit billet de mise en garde m’aurait paru trop dangereux.

Pour ma part, j’ai craqué.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
35 commentaires sur ce sujet.
  • 10 décembre 2019 - 14 h 07 min

    J’hésite entre un système laser et mini fraiseuse, pour la gravure sur alu/laiton, pcb ou encore découpe de gabarits, traceur de plans et ainsi gagner de la place dans l’atelier en me passant du grand bac de perclo (gravure alu etc) et de la petite scie a chantourner….
    Le laser présente plus d’avantages, légèreté du châssis, silence, pas besoin de consommables (fraises) mais ce problème d’extraction de fumée et de risque de départ de feu… ça me freine pas mal :(

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 14 h 52 min

    Quid de la conso tiens ?

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 15 h 05 min

    @Madwill: Je ne sais pas si un laser peut être efficace sur alu ou laiton…?
    J’ai la même problématique que toi pour la découpe PCB, mais pour l’efficacité et la sécurité, j’aurais tendance à m’orienter vers une CNC (y’en a une vraiment pas chère qui me fait de l’oeil dans les bons plans ….)

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 15 h 09 min

    @StarDreamer: Le PCB c’est un des premier trucs que je vais essayer tiens :D

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 15 h 37 min

    @StarDreamer: Je l’ai vu aussi mais j’ai besoin d’une zone de travail 4 fois plus grande, genre 600x450mm, et en terme de coup, ça explose le budget face au laser lol

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 15 h 54 min

    @Madwill:
    @Pierre Lecourt:

    J’ai essayé de faire un PCB il y a quelques années sur une “vraie” laser (Trotec 120W) et ça n’avait pas suffi. Question de puissance et de longueur d’onde m’avait-on dit à l’époque. Du coup si on veut à tout prix éviter de se salir les mains, il vaut sans doute mieux s’orienter vers une petite CNC.

    Par contre on peut tout à fait mettre une couche de peinture (en bombe, premier prix) qu’on fait sauter avec le laser. Ça permet d’économiser les phases de typon et d’insolation, il n’y a plus qu’à attaquer le cuivre au perclo, et le tour est joué…

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 17 h 01 min

    @Iron_Momo: Dommage :( mais pour le coup, on peut toujours se servir du “chariot” comme traceur avec un marqueur pcb et tant pis pour le perclo lol, j’avoue que pour les pcb, ça commence à saouler le fer a repasser/papier photo/impression toner.

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 17 h 16 min

    Je crois que pour le PCB, le principal souci est que le cuivre est trop brillant et qu’il refléchit trop la lumière laser au lieux de se laisser docilement vaporiser…

    Du coup, Pierre, je suis moi aussi très curieux de tes essais sur un PCB..

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 17 h 42 min

    Tres tentant, jusqu’à présent j’hésitais entre accrocher une tête laser sur mon imprimante 3d et acheter une K40 chinoise (40W Co2 dans une boite sécurisante, 300€)
    Qu’est ce que vous pensez de cette nouvelle option ?

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 20 h 25 min

    15w c’est malheureusement inaccessible avec une diode laser comme ça. Les chinois trichent en parlant de consommation et non pas de puissance restituée.

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 22 h 26 min

    Il faut être clair, l’utilisation (et l’importation) par un particulier d’un laser de cette classe (dangereux même sur les réflexions de très courte durée) est :
    – interdite,
    – sévèrement punie par la loi.

    Les utilisations pro sont elles-même strictement définies, non seulement par la puissance des sources laser mais même par le confinement de la pièce où ils se trouvent et l’obligation des mesures de protection : lunettes homologuées, revêtement mural, bouton d’arrêt d’urgence, clé de contact…

    Il faut passer un diplôme de conducteur de laser qui coûte un bras.
    Enfin les lunettes de protections fournies ne sont pas adaptée à ce genre de laser qui bien que d’apparence bleue/mauve sont en fait des lasers infra rouges invisibles. Une paire de lunettes pro pour ce genre de machine coute 10 fois son prix.

    Bref, vous êtes grands, mais mon conseil c’est de passer au large.

    Jetez un œil sur la règlementation : https://www.loisirsplaisirs.com/blog/pointeurs-laser-puissants-autorises-en-france-n7

    Vous encourez 6 mois d’emprisonnement et de 7500 € d’amende.

    Répondre
  • 10 décembre 2019 - 23 h 08 min

    @Dadoo:
    Ça a le mérite d’être clair.
    Pour ma part je connais quelques personnes qui ont craqué pour des petites CNC lasers chinoises et mon conseil a toujours été d’enfermer le tout dans une belle boite étanche et résistante. Et de surveiller le résultat via une webacam :)
    On est jamais trop prudent avec ses yeux…

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 6 h 36 min

    Ca parle de pointeur laser dans l’article cité par Dadoo !!Pas de ce genre de machine qui ne sont pas autonome.
    Yen a marre de vouloir toujours tout interdire.
    Tout est dangereux et surtout de vivre en général donc merci de nous laisser respirer tant qu’on peut encore le faire.
    Et si je lis bien tout ce genre de produit est autorisé a usage pro mais pas exclusivement et l’avertissement de danger est bien visible sur le produit.
    Et il en fait quoi Dadoo de tous les objets qui contienne des faisceau laser dans nos produit grand public de classe 3 ou 4.
    Jetez vos ps3,ps4,freebox,etc.
    Et n’achetez surtout pas de video-projecteur laser car il est fort problable que vous deveniez aveugle si vous fixez le faisceau de sortie pendant des heures.
    Et le pire ne sortez de chez vous que la nuit car il parait qu’il ta un truc chelou thermonucléaire au dessus de nos têtes le jour qui nous peut nous rendre aveugle si on le fixe trop longtemps.
    Je crois quand même que le plus dangereux c’est d’être idiot mais ça pas besoin d’import chinois pour risquer sa vie,un simple volant suffit et je le vois tout les jours.

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 8 h 15 min

    Du coup, en cas d’incendie, qui même avec toutes les précautions du monde peut arriver, pour l’assurance, ça risque d’être compliqué….

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 9 h 46 min

    Pierre, petite coquille dans l’article, il s’agit de l’axe des Z (verticalement) et non celui des Y, sauf si on veut graver verticalement ;)

    Sinon, j’ai franchi le pas (même si je doute du 15 W en sortie), ce graveur me fait trop penser à ma Ender CR3 sans le Z.

    Placé cote à cote, ça fera un super rendu.

    Merci Pierre.

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 9 h 47 min

    Qtxr9 : g été assez furieux moi même et je te comprends. Edfectivemen1 les pointeurs laser, les laser multipoints de spectacles et tous les appareils de plus de 1mw sont en infractiom meme si en vente en france. La on parle dun laser de 15w c’est enorme !

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 10 h 04 min

    @Pierre Lecourt : Au final tu l’as commandée ? Je suis curieux te connaitre le résultat de ton test sur PCB !

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 11 h 35 min

    @qtx49: Euh, il ne faut pas tirer sur le messager. Dadoo informe mais n’est pas responsable de la Loi. Moi j’ai une responsabilité éditoriale et si l’un de nous se fait chopper par la douane et se voit infliger une amende de 7500€avec une convocation au tribunal, il tirera la langue.

    @Madwill: C’est également une des problématique.

    @Olivier: Oui. Le truc c’est qu’aujourd’hui quasi tous les Fablab sont équipés, sans formation particulière. On trouve des laser partout… Mais la Loi est la Loi et je me dois de me positionner par rapport à elle et ne pas réer de mauvaises surprises à mes lecteurs !

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 12 h 02 min

    Ceci dit, on n’est pas l’abri d’un accident avec une fraiseuse/défonceuse, on peut avoir la fraise qui péte (entre 15000 et 35000 t/min) et que l’on prend, au mieux, dans le bide, au pire, dans la tronche (mème avec des protections, c’est violent)… Alors oui, il peut y avoir un caisson mais la, il y a un autre risque, l’incendie n’est pas exclu!!! Je m’explique: On voit des gens (bricoleurs ou mème pro) qui pour des raisons souvent économique, travaillent avec des fraises désaffutées, qui chauffent le bois et créent parfois un début de flamme et la, avec toutes les particules de bois en suspension dans le caisson ou en mouvement dans l’aspiration, l’explosion est impressionnante….
    Mais la, c’est légal et couvert par les assurance ;)

    Ps: je parle d’expériences vécus par 2 fois (sur 25 ans de carrières) sur des grosses cnc et non, je n’étais pas l’opérateur!!lol

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 12 h 34 min

    @Madwill: Voiture, vélo, perceuse, tronçonneuse… on est a l’abri avec rien. Le truc c’est d’être réglo avec la Loi. Rien d’autre. A chacun d’assumer en son âme et conscience une fois averti correctement des risques.

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 16 h 50 min

    Si je me suis permis de mettre mon grain de sel sur ce post, c’est parce que cet été il m’est arrivé une mésaventure avec un “petit laser” de spectacle de 150 MW rouge. J’avais fabriqué une fixture qui projetait une rosace mobile au laser sur le fronton d’une abbaye pour animer un concert.

    Bien que je projetais à 20 mètres au dessus de public, les pompiers ont interrompu le concert le temps que j’éteigne le dispositif et je me suis fait engueuler. C’est dommage parce que c’était très beau.

    Je me suis donc renseigné et effectivement j’étais très hors la loi. Mais un laser “légal” de 1mw à 50mw à 20 mètres de haut aurait été invisible.

    En ce qui concerne les autres usages des lasers :
    – pour les pointeurs, le risque c’est d’éblouir un pilote avec enquête de police à la clé,
    – pour les graveurs le risque c’est une réflexion indirecte causée par un défaut ou une paille dans le support : 150 mw en reflet direct suffisent pour endommager la rétine le temps d’un clin d’oeil…

    A savoir qu’il existe en France un diplôme de conducteur de laser de spectacle jusqu’à 5 W qui assure une formation et assure la sécurité de tout lecteur qui voudrait utiliser ces technologies, il est vrai extraordinaires. C’est juste trop cher pour moi.

    Après réflexion et de mauvais gré, j’ai laissé tomber mes projections laser et même les outils laser en général.

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 18 h 01 min

    @Pierre Lecourt: C’était le fond de mon propos au travers d’un fait concret ;)

    @Dadoo: En tout cas, merci pour cette précieuse information sur la législation et cette anecdote à l’appuie.

    On pourrait croire que ces lasers ne sont pas dangereux du fait que l’on en trouve en ventes libres sur internet mais c’est oublier que c’est principalement (seulement?) sur des sites de ventes étrangers et que chacun devient, de facto, l’importateur avec les responsabilités que cela induits…

    Répondre
  • bob
    12 décembre 2019 - 9 h 31 min

    ces lasers emettent à 445nm (UV – bleu), si ils emettaient en IR çà serait bien cool pour couper du pcb (epoxy) mais çà ne marche pas à 445nm. Par contre çà coupe presque tres bien le tissu de verre fin 50g/m2.
    j’aime bien la fonction “traceur” sur bois avant decoupe avec un outil manuel.
    l’evaporation de la peinture sur pcb n’est pas si evidente, trouver la bonne peinture qui ne laisse aucun residu n’est pas une mince affaire.

    Evidement il faut confiner la machine, la camera au mieux ou alors les lunettes vendue avec.
    Par ailleurs les 15watts ne sont pas continu mais impultionnel et sans focus, si on veut du continu il faut redescendre à 5.5w et même là la diode est overdrivé audela de ces specs. Enlever tout de suite 1/3 de courant à la reception voir la moitié via le petit potar, la diode laser vous dit merci.

    Répondre
  • 12 décembre 2019 - 12 h 16 min

    Bonjour,

    On a une idée du ratio puissance laser / épaisseur de découpe de bois ?
    Je me doute que le 12mm est exclus sur du 15w, mais je n’arrive pas à trouver une indication.
    Je comprend bien que suivant la nature du bois cela peut varier mais je cherche un ordre de grandeur.
    Bonne journée à tous !

    Répondre
  • 12 décembre 2019 - 22 h 59 min

    @Dadoo:

    Perso je suis technicien fibre optique.

    Je dispose de “pointeurs lasers” spéciaux, qui shootent de 0dbm (1mw) à 30dbm (1W) , dans le cadre de recherche de panne sur des trajets de fibre optique .
    Il n’y a pas de diplôme particuliers , simplement une notice dans la boite. Mais comment tu veux faire autrement ? (ces lasers , par contre ne sont pas collimatés comme les votres et “diffusent” donc la lumière nettement plus que les simples pointeurs).

    Il y a même pire : les lasers longue distance ont la même puissance mais sont invisibles.

    Répondre
  • 14 décembre 2019 - 14 h 56 min

    Oui obinou, ce sont des lasers “flat beam” moins dangereux car moins concentrés. Cependant la règlementation est peu précise, en gros la classe est définie par la gravité des blessures le temps du réflexe de clignement de l’oeil ! Dans ton cas il s’agit d’un outil pro qui je l’espère a fait l’objet d’une formation pour ta sécurité.

    @Bob, à ma connaissance tous les lasers qui coupent ou gravent le font par effet thermique. Ce sont bien des lasers IR mais les IR ne sont que la plus grande partie du spectre, ils émettent aussi en bleu ou mauve, ce qui techniquement permet de voir quand ils sont en marche, un peu comme l’adjuvant qui donne son odeur au gaz de chauffage :)

    J’ajouterai à mes mises en garde, le cas particulier des implants oculaires comme ceux qu’on pose pour soigner des cataractes dont la focale est réglable par exposition laser. Je vous laisse imaginer les ennuis si un éclairagiste “scanne” par erreur un public et fusille ainsi la focale de quelques dizaines de spectateurs !!!

    J’ai assisté à des spectacles où justement toute la salle était scannée par des lasers de plus de 3 W… Ca laisse rêveur.

    J’adore les possibilité des lasers et malheureusement je ne les utilise plus par peur des conséquences.

    Répondre
  • fab
    17 décembre 2019 - 10 h 47 min

    Les commentaires sont désactivés ?

    Répondre
  • 17 décembre 2019 - 14 h 33 min

    Je ne vois pas trop le lien entre un pointeur laser et une graveuse ou découpeuse laser.
    Pour moi, ce sont 2 choses totalement différentes et donc 2 législations spécifiques.

    Répondre
  • 17 décembre 2019 - 15 h 56 min

    Ah, les “Watt” chinois…Ca me rappelle quand j’étais jeune, les puissances annoncées en Watt musicaux…

    Répondre
  • fab
    17 décembre 2019 - 19 h 31 min

    S’il y a un spécialiste dans la salle (sic) que pensez-vous de ce type de lunettes sur gearbest “6039 Laser Engraved Protective Goggles Wavelength 180 – 590NM – Red ” https://miniurl.be/r-2oo8
    sont-elles adaptées ? il me semble que oui
    peut on avoir confiance d’après vous ?

    Répondre
  • 18 décembre 2019 - 12 h 38 min

    A priori pour graver des logos sur des capots d’ordis portables aluminium, 15W devrait suffir ?

    Répondre
  • 18 décembre 2019 - 13 h 23 min

    @ekimia: Pour les métaux, et surtout pour un boulot qui se répète en série, je ne suis pas sur que ce genre de machine puisse suffire.

    Répondre
  • bob
    19 décembre 2019 - 0 h 48 min

    @Dadoo:
    Ralenti sur les adjuvants, faire joujou sur scene avec un laser ne fait pas de toi un expert et la reglementation semble coherente pour gerer les illuminées qui expose un public non averti et non conscentant.
    Bref les lunettes sont transparente verte, le bleu est tres attenué et quand on passe le laser sur un bout de lunette avec une feuille de papier en dessous la feuille n’est même pas un peu marquée et la lunette brule en absorbant tout le spectre.

    Répondre
  • 3 janvier 2020 - 10 h 35 min

    Je tenterai bien un upgrade avec des profilés plus long, quelqu’un a des infos la dessus ?

    Répondre
  • 29 mai 2020 - 16 h 23 min

    j’aimerais couper plusieurs couches de tissu (en prévalence synthétique). savez-vous s’il est possible ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *