Ortur Laser Master 2 Pro : une graveuse complète et performante

Je continue de m’intéresser aux graveur laser et ce petit monde évolue assez vite. La Ortur Laser Master 2 Pro est la dernière née des graveuses de la marque et semble attirer pas mal de bidouilleurs.

Graver avec un laser, ce n’est plus totalement inaccessible depuis quelques années, certains modèles de graveurs sont sortis depuis 3 ou 4 ans avec des tarifs très accessibles, les rendant exploitables par un particulier. Les logiciels ont considérablement évolué et les dernières versions sont désormais faciles d’accès. La Ortur Laser Master 2 Pro suit le mouvement et propose une solution à la fois simple et efficace pour graver ou découper au laser facilement.

Je vous présentais en 2019 la Alfawise C30, ma première graveuse laser, un engin au format classique, un peu fastidieux à assembler mais sans grande complexité et finalement très efficace pour des marquages simples. Depuis, j’ai croisé par mal de graveuses de tous formats en ligne. Des petits modèles sur un bras comme la Ortur Laser Master aux solutions comme la LaserPecker Pro qui gravent en déplaçant le laser d’une manière alternative. 

Ortur Laser Master 2 Pro

La Ortur Laser Master 2 Pro est plus classique, comme la Alfawise que je possède, elle dessine un cadre en métal qui lui sert de structure pour porter un laser sur un bras qui va permettre de graver sur deux axes. On dépose la surface à graver dans le cadre et on envoie les instructions de gravure depuis un PC au travers d’un logiciel. Typiquement LaserGRBL qui est une solution gratuite et OpenSource.

Qu’est-ce qui change avec ce nouveau modèle ? D’abord l’assemblage, la marque a suivi les évolutions du monde de l’impression 3D qui a bien compris que pré-assembler une imprimante permettait de toucher plus de monde. Les dernières imprimantes du marché comme la Anycubic Vyper, sont livrées tellement préparées en usine qu’il n’y a que 4 vis à monter et 6 câbles à connecter pour commencer à les utiliser.

Ortur Laser Master 2 Pro

Chez Ortur, la tendance est la même. Si j’ai passé un bon moment à monter ma première graveuse, la Ortur Laser Master 2 Pro est livrée prémontée. Les roulements et autres éléments pénibles à monter en série sont déjà fixés sur les bras de l’engin. Il ne reste à assembler que le cadre de la structure en aluminium, les pieds en acier et les éléments de contrôle à fixer à l’ensemble.

On notera une attention à de petits détails utiles, qui me manquent au quotidien avec la Alfawise. Comme le fait d’avoir imprimé une échelle de 0 à 40 cm sur les deux axes afin de régler facilement et précisément la pièce à graver. Le fait de ne pas recourir à du plexiglas mais à de l’acier bien plus stable pour les pieds. De proposer un câblage mieux géré avec une solution qui ne fait pas courir des fils partout. Et enfin, de proposer des moteurs qui tournent en 24 volts et non plus 12, ce qui devrait leur donner plus de force.

Minimachines-10-2021

 

La gravure peut s’effectuer sur une surface assez grande de 40 cm sur 40. Petit détail assez intéressant, une jupe en matériau translucide permettant de voir le laser tout en protégeant vos yeux vient coiffer la zone de gravure sur 3 côtés. C’est très bien pour éviter tout contact malencontreux à l’usage mais je ne saurais que vous recommander de vous équiper d’une paire de lunettes dédiées malgré tout, une paire est d’ailleurs tout de même livrée avec la machine. Il vaut mieux éviter de jouer avec vos yeux et risquer un accident.

Cela d’autant que ce modèle propose un laser LU2-4 avec une puissance optique de 4.5 à 5 watts (20 watts de consommation). Ce qui permet de travailler différents matériaux à des profondeurs assez impressionnantes. Il est ainsi possible de découper du papier et du carton mais également de la mousse, du bois type contreplaqué et même d’attaquer certains métaux en surface.

Ortur Laser Master 2 Pro

Deux petits rappels de sécurité importants ! Les différents matériaux gravés réagissent différemment à la gravure et certains sont clairement  à proscrire car ils dégagent des fumées toxiques. Il faut donc penser à bien regarder les contre indications avant d’entamer le processus de gravure. Et, dans tous les cas, penser au problème des fumées avec un système d’aspiration et/ou de filtration de celles-ci. Qui dit fumée, dit possibilité de flamme et la graveuse prévoit un système d’alarme en cas de détection. Un bouton d’arrêt d’urgence permettra de stopper immédiatement la gravure et il est évidemment indispensable de rester à proximité de l’engin pendant l’opération ou de lui construire un abri ignifugé et ventilé.

Minimachines-10-2021

Le laser est plus précis que la moyenne avec une focale fixe de 0.08 par 0.15 mm. Le fait de monter une focale fixe évite de la voir se dérégler régulièrement, cela oblige par contre à faire un réglage de mise au point précis. La solution est d’utiliser la petite mire de calibration de 5 cm en aluminium livrée avec l’engin qui permet d’être sûr, en la plaçant entre le radiateur du laser et la cible à graver, d’être à la bonne hauteur. Cette précision plus importante et la puissance de 4.5 à 5 watts permet d’être capable de mordre plus de matériaux et dans de plus grandes profondeurs.

Minimachines-10-2021

Mais cela permet également un traitement plus rapide. Pour dessiner une image sur du bois par exemple, il vous faut une certaine puissance pour attaquer celui-ci. Deux solutions s’offrent à vous, la première est de faire circuler lentement un laser faible pour qu’il ait le temps d’opérer. La seconde de dessiner plus rapidement avec un laser plus puissant sur la même surface. Evidemment la seconde n’a que des avantages. Non seulement elle permet de travailler plus rapidement mais elle offre toujours la possibilité d’aller moins vite et donc de creuser plus profondément le matériau. On peut, au choix, diviser par deux la vitesse de gravure d’une pièce, soit attaquer des matériaux plus difficiles ou découper en profondeur.

Minimachines-10-2021

Cette souplesse a également un autre avantage, elle permet de nuancer plus fortement les niveaux d’attaque, ce qui se traduira par des « impressions » plus nuancées. En passant plus ou moins vite, la gravure marquera plus ou moins profondément le matériau, ce qui donnera une gamme plus vaste de niveaux de gris.

La super vidéo de Duke Doks

En terme de découpe, Ortur affirme pouvoir mordre une planche de pin de 9 mm d’épaisseur en 2 passes. D’après ce que j’ai pu lire en ligne, du contreplaqué de 1.5 mm est découpé en 1 seule passe, du 3 mm également peut être attaqué en une passe très lente avec un laser à 100% de sa puissance. J’imagine que les 9 mm doivent être possibles mais au prix d’une surveillance accrue et longue car plus vous gravez lentement et plus le risque que le laser chauffe le bois et déclenche une flamme est important. A noter qu’en cas de détection de pause trop longue à un endroit précis, suite à une erreur de votre PC par exemple, le laser se coupe automatiquement pour éviter tout dommage.

La sympathique vidéo de La Bizounerie avec pas mal d’essais sur différents matériaux

En combinant tous ces éléments, on a un outil assez performant et utile pour tout type de marquage. J’ai pu voir des essais sur du métal comme de l’acier inoxydable avec un vrai effet de marquage, de l’aluminium attaqué en relief, différents bois brut allant du chêne au bambou, de la mousse, du carton, du papier, de l’acrylique et autres supports. De la simple signature à la découpe de forme, cela permet de nombreux usages.

Minimachines-10-2021

Enfin, la graveuse dispose d’une détection de choc qui permet de stopper la gravure si la structure de la Ortur bouge afin de ne pas gâcher le travail effectué. Vous pourrez reprendre l’opération en replaçant l’objet à graver ou la graveuse au bon endroit. L’expérience m’a ainsi appris qu’il est toujours important de caler les objets et la graveuse avant de lancer un travail. Cela permet souvent de retomber sur ses pieds et de faire des séries sans soucis.

Minimachines-10-2021

On me signale le test de la graveuse chez Framboise314 ! Allez donc le lire en passant :)

Minimachines-10-2021
Reste les tarifs, la Ortur Laser Master 2 Pro n’est pas donnée, son prix public est de 549€ même si je doute qu’elle n’ait jamais été vendue à ce tarif par le passé. On la trouve en France à 539.99€ chez Amazon avec un stockage en France et une livraison assurée par la plateforme.

En ligne, on la trouve directement chez Ortur avec un stock en Belgique à 395€ avec le code ORTURPRO mais il me semble que le prix ne prend pas en compte les taxes d’importation.

Geekbuying la propose à 384.65€ TTC et sans frais de port depuis leur stock Européen avec  le code 61QYRYXN

BuyBestGear en dispose en stock et la vend 388.08€ TTC sans frais de port avec également un départ d’Europe avec le code BBGNEW.

 

 


secret
4 commentaires sur ce sujet.
  • 26 octobre 2021 - 8 h 33 min

    Je me suis souvent demandé s’il n’était pas possible de modifier ces graveuses pour en faire des systèmes de découpage pour des pièces en carbone…

    Répondre
  • 26 octobre 2021 - 10 h 33 min

    Bonjour : pour utiliser une découpeuse laser au Graoulab, fablab à Metz, le carbone n’est pas vraiment recommandé sur ce type de machine sans ventilation lourde efficace ni tête spécifique qui vaut un bras

    Par contre, pour se faire une maquette à l’échelle 1 dans une autre matière pour ajuster, oui sans soucis

    Le carbone se découpe plutôt au jet d’eau

    PS : sécurité et sécurité avec un laser pour avoir bloquée une paire de fois la « notre », et encore avec la bonne ventilation, quand ça tape en continu sur un même point, ça peut très vite très vite et très fort partir en incendie ou en blessure déjà cautérisées donc insoignables

    Répondre
  • 26 octobre 2021 - 20 h 38 min

    Hello Pierre,

    Un commentaire à moitié hors propos pour signaler un possible problème dans les flux RSS de minimachines.net:

    Lecteur assidu du site, je me suis abonné par RSS. Aujourd’hui 26/10, en cliquant sur un article dans mon lecteur de flux RSS, pour le lire directement depuis minimachines.net, je constate par hasard l’existence de cet article ci dans la colonne de droite « articles récents ». Je suis surpris car cet article m’intéresse et donc je suis convaincu de ne pas l’avoir vu passé dans mon lecteur de flux. L’article datant du 22/10, j’aurais dû le voir passer depuis longtemps.

    Après vérification, je vois que le flux RSS de minimachines.net semble lister tous les articles… sauf celui-ci. S’agit-il d’un soucis dans les flux RSS ou bien cet article a-t’il été publié sous un quelconque statut « spécial », ce dont je doute?

    Du coup j’ai reparcouru le site à la recherche d’éventuels autres articles manquants dans le fil RSS, il semble que celui-ci soit le seul…

    Si c’est un bug, j’espère que mon commentaire en permettra la résolution…

    Répondre
  • 24 novembre 2021 - 19 h 24 min

    […] retrouve les précédentes avec le lancement de sous marques par exemple chez Ortur qui a lancé une gamme Aufero. Mais on découvre également Twotrees, Nasum, Atomstack, Sculpfun, […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *