One Mix 2S : Un MiniPC sous Core M3-8100Y Amber Lake en approche

Alerte de sécurité pour les comptes en banque des amateurs de machines ultra ultra compactes et performantes, le One Mix 2S est annoncé. Ce netbook moderne de 7″ de diagonale propose un processeur Intel Amber Lake Core M3-8100Y et de très belles finitions.

Après l’annonce d’un One Mix 2 Yoga la se sous Core M3-7Y30, la marque annonce la future disponibilité d’un nouveau netbook 7″ baptisé One Mix 2S qui embarquera un Core M3-8100Y bien équipé.

One Mix 2S

Un écran 7″ IPS tactile en 1920 x 1200 pixels dans un châssis en aluminium usiné de 18.2 cm de large pour 11 cm de profondeur et 1.7 cm d’épaisseur. Ce nouveau One Mix 2S est un copié collé du One Mix 2 Yoga précédent. Son principal changement est donc dans son processeur : Il s’agit désormais d’un processeur Intel Amber Lake Core M3-8100Y

2018-10-26 13_07_52-minimachines.net

Un processeur double coeurs et quadruple threads  qui fonctionne de 1.1 GHz à 3.4 GHz avec toujours 4 Mo de mémoire cache L3, sa puce graphique reste un Intel HD 615. Et, comme il n’y a pas de miracles dans la vie, cette hausse de fréquence et de performances se traduira par un TDP en hausse de 0.5 watts pour culminer à… 5 watts. C’est une évolution importante car cela aura un impact sur le fonctionnement global de la machine. Je ne doute pas que le circuit de refroidissement de l’engin sache gérer ces 5 watts, mais mon expérience avec ces machines n’a pas été toujours très confortable d’un point de vue fonctionnement. Autant mon Xiaomi Notebook Air dispose d’un espace suffisant pour dissiper les watts de son Core M3 4.5 watts passivement autant un GPD Pocket a bien du mal à garder au calme son système de ventilation alors qu’il n’embarque qu’un Atom X7-Z8750 au TDP de 4 watts… Il est bien sur possible que le nouveau One Mix 2S propose un autre système de ventilation ou un dissipateur plus efficace, un simple changement de ventilateur pourrait venir à bout de ce demi watt supplémentaire.

One Mix 2S

Un processeur performant et capable de venir à bout de la plupart des tâches du quotidien : On pourra jouer à des jeux anciens ou peu gourmands, lancer des applications de bureautique, de retouche photo ou même de création 3D type Fusion 360 sans aucun soucis et bien évidemment surfer confortablement. Avec 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage, cet engin a beau être ultra compact et ne peser que 518 grammes, il sera tout à fait apte à répondre à toutes les sollicitations classiques d’un PC de plus grand gabarit.

One Mix 2S

Parmi les  points clés de cette offre, la présence d’un stylet actif proposant 2048 niveaux de pression et d’une charnière capable de se retourner comme les Yoga pour transformer l’engin en tablette est intéressant. On pourra tenir le One Mix 2S en main et dessiner ou écrire sur sa surface comme une grosse tablette. Autre nuance par rapport aux premières générations de ces machines. Le stockage eMMC a été abandonné au profit d’une solution PCIe amovible. Les 256 Go pourront donc évoluer même si, techniquement, je doute que l’engin soit simple a ouvrir.

One Mix 2S

La version noire de ce One Mix 2S ne sera pas exportée, elle est produite en édition limitée pour la Chine

Le reste de la machine ne change pas : Toujours un clavier simili chiclet QWERTY de très petite taille qui coiffe un dispositif de pointage composé d’un pointeur optique et de deux boutons de clic. Pas de place de perdue avec des bordures latérales minimalistes et la présence d’un  petit lecteur d’empreintes juste à côté du bouton de clic droit.

connecteurs

On retrouve une connectique assez complète compte tenu de l’espace disponible : Un USB 3.0 Type-A, un USB type-C, une sortie MicroHDMI et un port jack stéréo 3.5mm pour casque et micro. Un lecteur de  cartes MicroSDXC est également présent. Tous les ports sont situés sur le côté droit de la machine ce qui n’est évidemment pas la meilleure solution possible mais un choix qui s’explique probablement par le manque de place à l’intérieur de la machine.

One Mix 2S

La charge de la machine se faisant par USB Type-C PD il sera possible d’augmenter son autonomie avec une batterie externe.

La connexion aux réseau se fera  au travers d’un module Wifi5 (802.11AC) et d’un Bluetooth 4.0. La batterie est une 6500 mAh mais aucune autonomie n’a été détaillée. L’engin est livré avec une licence de Windows 10 que l’on pourra aisément franciser en téléchargeant la langue. Annoncé chez Geekbuying en précommande à 633€ environ avec une disponibilité d’ici une vingtaine de jour, l’engin se situe un peu plus haut que le One Mix 2 Yoga qui est proposé pour 554€ dans la même enseigne avec le même type d’attente de disponibilité.

One Mix 2S

Comme d’habitude, il serait éventuellement possible d’avoir une version AZERTY de ces machines mais aucun grossiste ou distributeur ne veut prendre le risque de commander le nombre minimal de machines nécessaires à une telle production. On peut les comprendre, une fois distribués en France et avec la marge nécessaire au revendeur pour retomber sur ces pieds, ces engins seraient probablement beaucoup moins intéressants financièrement. Un MiniPC de ce type en Azerty et vendu en France pourrait passer rapidement à 800 ou 900€… Ce qui serait beaucoup moins séduisant à mon sens. Je ne désespère cependant pas de convaincre un jour un exportateur comme Gearbest ou Geekbuying de tenter ce type d’aventure.

16 commentaires sur ce sujet.
  • 26 octobre 2018 - 13 h 48 min

    Le trackpoint reste le problème de ces machines clones. Sur les thinkpad, je ne m’y suis jamais fait. Et comme je ne patouille pas non plus mes écrans, le tactile ne risque pas de compenser… surtout que comme pour les yeux, une définition pareille sur 7″ posera des problèmes à l’usage (à moins de se tailler les doigts en pointe).

    Le même avec 2″ de plus et un bon touchpad multipoint, ce serait utilisable. Et dans ce format, Asus avec une plateforme matérielle d’il y a 10 ans arrivait en prime à permettre de changer facilement SSD/DDR/Wifi. Ne pas l’offrir actuellement est incompréhensible.

    Répondre
  • 26 octobre 2018 - 14 h 23 min

    Merci Pierre pour l’article. Ton introduction m’a beaucoup fait rire.
    Heureusement que les Chinois sont là pour sortir des sentiers battus et proposer des produits originaux !

    Répondre
  • 26 octobre 2018 - 14 h 31 min

    @Glibast: Clairement. Tout le monde est paralysé dans des formats actuels…

    Répondre
  • 26 octobre 2018 - 15 h 35 min

    GPD avec ses machines perclues de bugs et de défauts semble désormais bien largué dans la course, si Yoga sort un concurrent de la gamme GPD Win, ça pourrait être un bon carton plein.

    Répondre
  • 26 octobre 2018 - 16 h 44 min

    en 9 pouces je dis banco !!

    Répondre
  • 26 octobre 2018 - 17 h 08 min

    Est-ce qu’il est possible de voir des mini pc de ce genre avec la gestion d’une carte SIM ?

    Ça permettrait une belle mobilité, et même pourquoi pas de remplacer un smartphone avec du coup la possibilité théorique de se passer d’Android (et donc de Google)

    Répondre
  • 26 octobre 2018 - 17 h 26 min

    Pas mal mais 7′ c’est trop petit pour être pleinement exploitable sous win. Un écran 8,9′ comme à l’époque des eeePC je dis why not ;-)

    Répondre
  • 26 octobre 2018 - 17 h 47 min

    Je trouve la différence de prix très élevée pour juste un upgrade du CPU dont l’écart de performance est peut-être assez limité

    Répondre
  • 26 octobre 2018 - 17 h 49 min

    @Adrien: +1
    L’utilisation d’un Snapdragon 850 pourrait être pertinente sur ce type d’appareil apportant un surcroit d’autonomie et la 4G

    Répondre
  • 27 octobre 2018 - 13 h 01 min

    Pensez-vous qu’une version 16go / SSD 512go sera disponible ?
    Je vais très certainement me prendre cette machine pour travailler pendant mes trajets en transports (programmation / scripting)

    Répondre
  • 27 octobre 2018 - 22 h 27 min

    @yann:
    A l’inverse, ayant eu 3 Thinkpad, je préfère largement le trackpoint au trackpad. Mes mains restent ainsi sur le clavier… Mais ici ça semble être un pavé tactile avec un fonctionnement plus proche d’un trackball, non ? comme les blackberry ? C’est le prix à payer pour la compacité. de toute façon un trackpad serait trop petit pour être utilisable sur ce type de matériel, surtout avec une gestuelle multitouch.

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 9 h 00 min

    batterie amovible ?
    sinon je passe

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 15 h 14 min

    j’ai contacté GeekBuying ils ne peuvent pas confirmer si le SSD est un M.2 ou pas.
    Je me demande si le gain de performance justifie les 89€ de plus ?
    Le coté QWERTY c’est vrai que c’est gênant en particulier par l’impossibilité d’avoir la touche M au bon endroit.

    En tout cas c’est bien que GPD et One réfléchisse a ce genre de concept car les concepts des grosses boite me font juste pleurer en ce moment. :-)

    si Intel veux vraiment concurrencer ARM il va falloir qu’il commence a réfléchir a comment faire de la connectivité permanante avec leur modèle Core Y :-)

    Répondre
  • 30 octobre 2018 - 12 h 57 min

    Avez-vous remarqué la baisse de prix ?
    Il est maintenant à 589.06€ sans stylus …

    Répondre
  • 30 octobre 2018 - 23 h 56 min

    @ben_cc
    Oui tu as raison!! C’est vrai qu’à environ 100€ de plus dans les prix d’avant, je trouvais ça abusé, pour une différence de processeur. Le reste ne changeant pas (même RAM, SSD, etc.). Surtout que j’ai entendu dire que ce CPU, 8eme gen d’Intel, n’est que le même m3 7y30, 7eme gen, mais overclocké.

    La tout de suite je suis tenté de prendre la dernière gen pour 40$ de plus…

    Répondre
  • 31 octobre 2018 - 22 h 27 min

    @Antoine T.:

    Je suis très tenté mais préfere attendre day -1 pour la précommande voir si un hypothétique 8500y/16go/512go ne pointe pas le bout de son nez ^^

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *