Nuclear Football : Un PC transportable à refroidissement liquide

Le Nuclear Football n’est pas vraiment le nom auquel on peut s’attendre quand on imagine un PC à refroidissement liquide, c’est celui qu’a pourtant choisi son créateur. Et le résultat est plutôt original.

Evidemment, il existe sur le marché des ordinateurs portables dédiés au jeu. Mais le créateur du Nuclear Football voulait sans doutes quelque chose de plus original, un MiniPC unique au monde.

2020-01-20 12_00_46-minimachines.net

Construit à l’intérieur d’une des increvables valises de la marque Pélican, le Nuclear Football est composé d’un ensemble de pièces de PC de bureau, savamment imbriquées pour fonctionner de concert et reliées dans le capot de la boite à un écran Dell de 23″ de diagonale dont le châssis a été enlevé.

L’ensemble comporte un processeur AMD Ryzen 5 2600 monté sur une carte mère Gigabit B450-i Aorus Pro WiFi au format Mini-ITX qui accueille également une GeForce RTX 2070 Super de Nvidia, 16 Go de mémoire vive DDR4 3200 et un stockage SSD de 256 Go WD PCIe NVMe. L’alimentation est une SF600 de Corsair

2020-01-20 12_01_44-minimachines.net

2020-01-20 12_02_04-minimachines.net 2020-01-20 12_01_55-minimachines.net

La chaleur dégagée par l’ensemble est dissipée efficacement par un système de refroidissement liquide composée de solutions signées EK-Vector et Alphacool. Cela permet de tenir cet ensemble de composants au frais sans avoir besoin de sur-ventiler la machine. Les ventilateurs n’atteignent que 40% de leur capacité de rotation en jeu et 70% en Stress Test. Le processeur reste à 58°C pendant ces phases d’utilisations intenses tandis que le circuit graphique reste à 72°C au maximum. Très peu par rapport à ce que ces composants peuvent endurer.

2020-01-20 12_02_25-minimachines.net

L’ensemble à un petit effet cyberpunk pas désagréable et aurait probablement toute sa place dans un film comme le “PC Du hacker” qui sauve le monde ou qui contrôle le bâtiment des méchants à distance. Le Nuclear Football est très cinématographique. Il a néanmoins quelques défauts…

Il est d’abord probablement beaucoup plus sujet à la poussière qu’un portable traditionnel, les ouvertures créées pour les connecteurs et autres composants laissent sans doutes passer plus de particules et d’humidité que ce que peut traverser un ordinateur portable classique. Il est ensuite dénué de toute batterie interne et nécessitera donc obligatoirement une alimentation secteur pour fonctionner. Pas possible d’allumer son Nuclear Football en train et, évidemment, au vu de l’aspect “particulier” de l’engin, il vaudra mieux éviter de le sortir en avion… Il est également encombrant par rapport à une solution que l’on peut emmener en sac à dos. 

Enfin, il ne dispose pas de clavier ni de souris. Il faudra les transporter à part. Tout comme les accessoires VR présentés et autres, ce qui fait un encombrement beaucoup plus important que prévu au départ.

La  contrepartie est liée à ses capacités, son prix qui est bien moins élevé à performances égales qu’un PC portable et bien entendu la diagonale qu’il propose puisqu’il existe peu de portables 23″ sur le marché…

Bref, vous l’aurez compris, le Nuclear Football est un caprice. Un défi de la part de son créateur qui présente l’ensemble de sa démarche sur Reddit.

Source : HackADay

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
9 commentaires sur ce sujet.
  • 20 janvier 2020 - 13 h 25 min

    “au vu de l’aspect “particulier” de l’engin, il vaudra mieux éviter de le sortir en avion…”
    Pierre, Je ne suis même pas sur qu’on puisse franchir le poste de control avec cette valise :p
    Sinon pc très original :)

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 14 h 58 min

    Même pas de rigid tubing ! :D

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 17 h 33 min

    Il faudra juste lui dire qu’il a raccordé le waterblock GPU dans le mauvais sens (sûrement afin d’éviter de croiser les tuyaux mais au détriment du bon fonctionnement du WB)

    Répondre
  • to
    20 janvier 2020 - 19 h 53 min

    Mais va passer les controles aeroport avec une valise pareille ;)

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 20 h 12 min

    @to: Sur les vols intérieurs US ça doit pouvoir passer.

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 20 h 56 min

    Parfait pour les LAN ?

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 21 h 32 min

    @Touki: Parfait je sais pas mais en tout cas, une véritable attraction.

    Répondre
  • 21 janvier 2020 - 11 h 52 min

    Perso j’adore le principe.
    Effectivement c’est un peu un caprice. Mais en terme d’évolutivité c’est bien mieux qu’un PC portable, et en terme de transpotabilité c’est mieux q’un pc classique de gamer.
    Ce n’est pas un PC que tu transportes tous les jours pour aller travailler c’est clair. Mais ca permet plein de chose et d’être une attraction. Dommage que le clavier / souris ne soit “logeable” dans la valise.

    Répondre
  • 21 janvier 2020 - 23 h 15 min

    @Will: ça change vraiment quelque chose ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *