Microsoft Surface Go : Prix d’appel, marketing et double discours

Avec la Surface Go, Microsoft veut attirer un plus vaste public dans ses filets en conjuguant le prestige de sa marque à un prix d’appel attractif. Annoncée à 399€, cette nouvelle tablette est aussi séduisante que cohérente même si il faut garder un certain recul sur l’offre que propose réellement la marque.

On pourra s’étonner du calendrier de sortie de cette nouvelle Surface Go de Microsoft. Lancer une nouvel appareil en pleine vacances d’été, début août, ne semble pas la meilleure option marketing. Pourtant cette nouvelle tablette semble avoir suffisamment d’atout pour nager jusqu’à la rentrée. C’est le marché étudiant que vise Microsoft avec cette nouvelle Surface Go. Les rumeurs étaient tellement épaisses et persistantes autour de l’arrivée de cette nouvelle surface “abordable” qu’il ne faisait plus trop de doutes qu’elle allait finalement bien sortir. La confirmation Microsoftienne met fin au doute et révèle les finesses de construction de cet engin.

Microsoft Surface Go

Microsoft Surface Go, une tablette Surface presque comme les autres

Le papa de Windows va donc proposer une nouvelle surface, sans majuscule, de 10 pouces de diagonale et 10 points de contact qui emploiera un format d’écran intéressant : Le 3:2. Affichant en 1800 x 1200 pixels, elle sera parfaite pour de nombreux usages dits “sérieux”. Et le choix est censé de la part de Microsoft qui, rappelons le, propose depuis des années des matériels d’une qualité assez élevée face à une concurrence enlisée dans des schémas de construction répétitifs.

Microsoft Surface Go

Chez Microsoft, le choix de cet affichage est la base de la réflexion globale sur l’ensemble de l’engin. Un format 3:2 est un format de travail qui autorise un affichage parfait pour la lecture de textes numériques et d’autres documents. Contrairement au 16:9 habituel conçu pour l’affichage de vidéos, il est plus large et propose un affichage parfait pour des affichages moins souples comme la BD numérique ou les partitions. Associé à une surface tactile et compatible avec le stylet Microsoft Pen, ce sera également une surface convaincante pour le dessin numérique ou la prise de notes.

De ce choix de base découle tout le reste. Microsoft glisse dans sa nouvelle tablette un processeur Intel Pentium Gold 4415Y, une des puces les moins gourmandes en énergie du fondeur. De génération Kaby Lake, cette puce propose deux cœurs et quatre threads à une fréquence unique de 1.6 Ghz. Elle dispose de 2 Mo de mémoire cache et fonctionne sur un TDP de base de 6 watts configurable en 4.5 watts1. Une puce qui permet donc une intégration dans un châssis métallique – Microsoft a choisi un alliage de magnésium pour conjuguer dissipation et solidité – sans avoir recours à une ventilation active.

2018-07-10 14_49_18-minimachines.net

La partie graphique est confiée à un chipset Intel HD 615 cadencé de 300 à 850 MHz avec 24 Execution Units. Pas la puce la plus performante du marché en 3D mais une solution qui colle, encore une fois, à la proposition de Microsoft en terme d’affichage. La tablette ne cherchera pas à séduire les joueurs chevronnés et autres amateurs de création 3D mais bien un public d’étudiants ou de professionnels à la recherche d’une solution efficace pour transporter, lire et noter des données.

Avec 4 Go de mémoire vive de base et jusqu’à 8 Go pour les modèles les plus évolués, la tablette suffira bien à ces usages orientés par le choix de son écran. Le stockage sera décliné de 64 à 256 Go sous la forme d’un module électronique. On ne connait pas le détail de ce stockage eMMC. Difficile de savoir ce que va proposer ce stockage en terme de performances même si, encore une fois, le public visé par cette tablette surface Go n’est pas celui de producteurs de contenus exigeants. On pourra probablement faire de la retouche photo avec cette tablette mais il semble impossible de lui demander de gérer un montage vidéo en UltraHD avec de multiples sources. Le choix d’un stockage électronique basique semble donc cohérent même si il condamne, à terme, tablette à rejoindre le cimetière des déchets électroniques quand ce stockage sera trop abîmé.

Ces composants permettent à Microsoft d’assurer une autonomie de 9 heures pour la tablette, un joli score pour un engin avec ce type d’affichage de 8.3 mm d’épaisseur pour 24.5 cm de large, 17.5 cm de profondeur  et 520 grammes seulement. Mieux encore, sa prise USB type-C qui servira à recharger sa batterie assurera une recharge totale de 0 à 100% en 2 heures seulement. On peut imaginer donc un usage au quotidien de l’engin avec un arrêt recharge de temps en temps qui devrait remettre d’aplomb la machine pour poursuivre la journée. Une formule parfaite pour les étudiants ou les professionnels en déplacements mais qui ne s’éloignent normalement jamais trop longtemps d’une prise de courant. Le recours à une prise USB type-C pour recharger la Surface Go laisse également l’espoir d’une recharge avec une batterie nomade compatible.

2018-07-10 14_48_34-minimachines.net

Cette prise USB 3.1 type-C permettra de recharger la tablette mais le chargeur 24 Watts livré utilisera la prise magnétique Surface Connect habituelle de la marque. La prise USB offrira également un signal vidéo pour piloter un affichage externe jusqu’en UltraHD, un signal audio et évidemment des données. Une solution parfaite associée à un hub que Microsoft se fera une joie de vous vendre en option.

Le reste de la connectique est basique : Un lecteur de cartes MicroSDXC bienvenu pour étendre la mémoire de stockage facilement et une classique prise jack audio stéréo pour brancher un casque micro. Deux webcams seront présentes sur la tablette, trois si on considère la webcam infrarouge en façade servant à piloter la reconnaissance faciale de Microsoft Hello. Une camera 5 mégapixels permettra de se filmer pour des vidéo conférences de qualité, pour une fois qu’un constructeur ne se contente pas d’un capteur frontal de 0.3 ou 1 mégapixel, il est agréable de le souligner. La webcam arrière est une 8 mégapixels qui a tout son sens sur une tablette de ce genre. Elle permettra, en effet, de  “photocopier” des contenus et de pouvoir les afficher sur l’écran 3:2 de la Surface Go sans aucun problème.

2018-07-10 14_49_07-minimachines.net

Un Snapdragon X16 servira de modem 4G pour les versions futures “always connected” de la tablette

Le Wifi est un classique 802.11ac accompagné d’un module Bluetooth, il sera possible de profiter d’une liaison Ethernet via un adaptateur USB type-C. Une option Modem 4G est également prévue pour l’année prochaine, elle rajoutera un lecteur de cartes SIM sur la tranche de l’appareil et proposera une connexion permanente pour les plus itinérants. Le système d’exploitation choisi par Microsoft est un Windows 10 S qui pourra évoluer vers un Windows 10 Pro classique gratuitement.

2018-07-10 14_53_46-minimachines.net

La Surface Go à 399$, un prix d’appel qui demande quelques éclaircissements

A 399$, la Surface Go est alléchante mais il ne faut pas perdre de vue la réalité de l’offre. Pour ce prix, on aura une tablette sans clavier livrée avec un Pentium 4415Y double coeur associé à 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage. Pas de clavier ni de stylet donc. On retrouvera donc un écran tactile 10 points sans aucune autre forme de saisie. La tablette profitera de son système de béquille arrière permettant de l’orienter jusqu’à 165° mais le recours à un système de clavier Bluetooth d’une autre marque sera sans doute moins efficace que l’achat de l’option proposée par Microsoft.

2018-07-10 14_49_44-minimachines.net

Le clavier Cover proposera une course de touche de 1 mm

Ce n’est pas parce que la Surface Go est la moins chère des Surface qu’il s’agit d’une tablette Low-Cost.

Le clavier Cover avec pavé tactile et rétro éclairage que Microsoft propose est donc optionnel mais augmente la note de manière importante : 99$ soit 25% de plus pour avoir une Surface Go qui ressemble à une Surface classique. Si on rajoute encore 25% du prix de base on peut s’offrir le stylet de la marque, le Surface Pen à 99$ également. Coût global de la solution complète 597$ donc et probablement autant d’euros. Au final le prix européen de la tablette est de 449€ nue. ce qui pousse le total plus haut qu’en dollars : 548€ en ajoutant un clavier, 647€ avec le stylet.

Microsoft Surface Go

La Surface Mobile Mouse Bluetooth est annoncée à 34.99$

Si on peut espérer que Microsoft fasse des offres associant tablette et clavier on ne peut pas espérer trop de ces rabais et on se retrouve donc a imaginer une baisse de quelques dizaines d’euros du prix final pour un engin qui, rappelons le, emploie un moteur interne somme toute assez basique. La version 8 Go / 128 Go de la Surface Go toujours sous Pentium 4415Y est annoncée à 549$ nue, 648$ avec clavier et 747$ avec le stylet en prime… Est-ce une affaire ? difficile à dire pour le moment.

Surface Laptop

Microsoft Surface : De l’intérêt d’inventer une marque parapluie

En marketing, on appelle une marque parapluie un nom qui vient couvrir une gamme de machines : Thinkpad chez Lenovo, Republic of Gamer chez Asus, XPS chez Dell. Surface est la marque Parapluie des activités matérielles PC de Microsoft. Les engins déclinés sous cette appellation sont nombreux et souvent de qualité. Le catalogue est désormais assez vaste : Surface Pro, Surface Book,  Surface Studio et désormais Surface Go.

La question est, quel intérêt aurait eu le marché pour cette Surface Go si elle s’était appelée Asus Go, Chuwi Surface ou Dell Up ? Des engins de ce type sont déjà sortis sur le marché auparavant. Certes, ils n’étaient pas aussi cohérents, la plupart des constructeurs préférant avoir recours à des écrans 16/9 plus adaptés au jeu et au multimédia, même si leur cible était avant tout les mêmes étudiants.

Asus Transformer Book T302

Un engin comme le Transformer Book T100 d’Asus n’est pas très différent de la Surface Go. Sorti en 2013, ce netbook/tablette était constitué d’un écran tactile qui s’enfichait dans un dock clavier. Il proposait dans les très grandes lignes ce que propose cette Surface Go aujourd’hui. Un engin pour les étudiants ou utilisateurs à la recherche d’une solution ultra nomade permettant un usage tablette ou portable classique. Si Asus avait poursuivi son développement en dépassant le recours aux puces Intel Atom comme le fait Microsoft aujourd’hui, la marque proposerait sans doute une engin assez ressemblant.

2018-07-10 14_54_15-minimachines.net

La force de l’appellation Surface va jouer à plein sur l’offre de Microsoft. Habitués à des tablettes haut de gamme dont les prix sont élevés, la technique du prix d’appel proposé par cette Surface Go va sans doute faire mouche. S’offrir une Surface Go pour 399€ paraîtra être une bonne affaire car le prestige de la gamme surface rejaillira inévitablement sur l’engin. Il faudra donc peser le pour et le contre de la proposition et ne pas acheter l’engin sans perdre de vue que son réel intérêt débute plus autour de 498€, voire 597€ pour certains, qu’à ces 399€ de prix d’appel.

windows-10-arm

La Surface Go met en valeur le double discours de Microsoft

Faites ce que je dis mais ne regardez pas ce que je fais. Comment vont réagir Asus, HP et Lenovo face à cette sortie de la Surface Go ? Les trois acteurs ont annoncé et sorti des solutions ultramobiles, des tablettes, sous Windows 10 ARM et équipées d’un SoC ARM Snapdragon 835.  Une solution poussée très fort par Microsoft et Qualcomm comme une solution d’avenir. Une solution qui, si j’en crois les chiffres qui me sont parvenus jusqu’à aujourd’hui, est catastrophique en terme de ventes chez toutes les marques ayant tenté l’aventure.

Et que fait Microsoft ? Une Surface Go sous processeur x86, un bon vieux Pentium Kaby Lake. Pourquoi la marque n’a pas sorti sa Surface Go sous processeur ARM Snapdragon 835 ? Pourquoi proposer aux autres marques de s’investir dans une solution ARM avec l’avantage d’une énorme autonomie et d’une connectivité permanente en 4G mais proposer de son côté un engin plus accessible sous processeur Intel avec 9 bonne heures de travail et une option modem 4G. Je ne sais pas quelle va être la réaction des “partenaires” de Microsoft que sont HP, Lenovo et Asus mais je doute que cette nouvelle concurrence leur fasse très plaisir. Leur investissement dans des solutions mobiles vient de recevoir un très beau coup de poignard technologique dans le dos.

Xiaomi et Samsung sont censés sortir des machines Windows sous Snapdragon elles aussi, HP, Lenovo et Asus devraient en toute logique sortir des suites de leurs machines respectives avec la prochaine génération de puces Qualcomm. A moins que ? A moins que l’offre concurrentielle que leur propose Microsoft avec des produits comme cette Surface Go multipliée par les chiffres des ventes de leurs premiers essais finissent par convaincre du manque d’intérêt d’une société à perdre de l’argent.

Notes :

  1. Au détriment bien sur de sa fréquence et donc de ses performances globales
53 commentaires sur ce sujet.
  • 10 juillet 2018 - 15 h 38 min

    mouis , ma chuwi fait aussi bien , pour ce prix on a des 15 pouces gamer , je pige pas en fait

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 15 h 48 min

    Bon, mais la vraie question que tout le monde se pose, c’est : pourquoi cette personne a-t-elle une main cheloue qui lui sort du nombril ?

    (je sais pas si c’est le cadrage de la bannière, mais ça m’a fait bizarre quand j’ai vu ça…)

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 16 h 01 min

    Pourquoi la marque n’a pas sorti sa Surface Go sous processeur ARM? C’est bien évident: les franchisés (les pauvres OEM) sont là pour prendre les risques à la place du franchiseur.
    Si Nadella sortait officiellement un PC “Microsoft” sous ARM, les actions d’Intel s’effondreraient le lendemain parce que le marché penserait que le message est “les Intels ne sont plus des produits d’avenir”. Par contre, un pauvre OEM peut être “persuadé” de sortir (à pertes) un Win10/ARM sans que personne ne panique.

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 16 h 12 min

    Le flop à plus de 400 Euros (car il faut ajouter le prix du clavier). Windows 10 en tablette ça marche pas surtout s’il met trois plombes pour s’allumer et exécuter une tâche.
    Les gens ils achètent une ipad, créent leur compte et donne leur CB et ça marche tout de suite, ils vont pas chercher à s’amuser à optimiser leur tablette, télécharger les drivers tous les mois etc…

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 16 h 13 min

    Bref, la vraie question, c’est à quel prix on l’aura, ce qu’elle vaut, et si on peut installer Ubuntu Budgie dessus :-)

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 16 h 18 min

    Ce n’est ni plus ni moins qu’un upgrade de la Surface 3 (pas pro) qui n’est plus au catalogue.
    Celle ci avait été bien reçue et avait pas mal de qualité, mais est assez molle avec son Atom comparé aux Surface Pro. Le Pentium est une avancée significative.

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 18 h 54 min

    C’est plutôt bien de la part de Microsoft d’oser un engin qui se pose dans les offres de prix de la concurrence .
    400 euros c’est une somme c’est sur ,allez je suis sympa je rajoute le clavier plus 100 euros .
    Zut ça met la tablette a 500 euros ,chère tablette ?

    Regardons vers les équivalent PC portable et c’est souvent plus cher .
    Personne reproche a APPLE de mettre les accessoires en supplément pourquoi Microsoft devrait il etre plus bête ?

    Le truc qui me dérange c’est que des ingénieurs pensent a des machines peut finies ,proposer 64 Go de stockage sur le nombre de pièces acheté par un Microsoft ,il peuvent passer de suite a 128 Go pour quelques euros de plus pour eux et une vingtaine de plus pour le client final .

    Reste a savoir les pertes de performance pour un passage a un Windows 10 classique qui est alourdi de plus en plus .

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 19 h 33 min

    Le produit semble bien conçu comme le sont tt les devices de la gamme Surface.
    Mais le marketing de MS est tjs à la ramasse. Concurrent de l’ipad Pro? Il est où le store Windows? Concurrent des netbooks alors? Mais il est où le clavier?
    Bref la politique commerciale de Redmond est tjs aussi débile. Dommage que les markeux flinguent tjs autant le bon travail des ingénieurs (coucou HTC)…

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 20 h 55 min
  • 10 juillet 2018 - 22 h 03 min

    J’aime bien j attends la version 4g j’ai une tablette android que veux remplacer car ce petit truc vert me saoule

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 23 h 33 min

    C’est quoi cette mode du “go”?
    Android go, ça vaut pas grand chose
    Surface go, trop cher pour ce que c’est
    Odroid go, pas encore reçu
    Pokémon go, au secours
    Donc, si j’ai bien compris, si on met “go” c’est tendance, c’est vendeur???
    Bref, je m’en “go” ailleurs.

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 23 h 37 min

    Aie Aie Aie, ça va surement être la machine la plus lente et la plus “ramente” du marché.

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 23 h 44 min

    @Pierre

    “en conjuguant le prestige de sa marque”

    Perso, j’aurais utilisé un autre terme mais bon, c’est toi le taulier…

    La popularité certes, le prestige, j’ai pas trop saisi à quel moment de sa carrière, cette marque a pu être associée au prestige.

    TF1 est la chaine numéro 1 en audimat, c’est loin d’être la plus prestigieuse.
    Je pense exactement la même chose de Microsoft.

    Autant au niveau de la popularité, de l’image ou de l’esprit…

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 23 h 53 min

    @cerroni: En terme de Hardware, Microsoft a un certain talent et ses productions passées sont plutôt classes et prestigieuses à mon sens. Pas de vilain petit canard, pas de gamme cachée sous le tapis pour faire des ventes et arrondir les fins de mois difficiles. La totalité des machines sorties par MS visent le haut de gamme (avec des défauts bien sur mais une réelle ambition).

    Après je ne parle que du hard.

    Répondre
  • HP
    10 juillet 2018 - 23 h 57 min

    “Windows 10 S qui pourra évoluer vers un Windows 10 Pro classique gratuitement.”

    J’ai lu que le passage à Windows 10 Home est gratuit (juste un paramètre à changer), mais pour Windows 10 Pro avec plus de fonctionnalités ça coûtera 50$.

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 1 h 45 min

    C’est la Surface “No Go” avec son autonomie de 9h qui ne sera que de 5h.

    Un peu comme l’Asus T300 Chi en photo dans l’article. 8h annonçait le constructeur… 5h en réalité, et en évitant les tâches trop lourdes…

    Un iPad annoncé pour 10h d’autonomie tient 10h sans broncher.

    De mode tablette, un iPad n’a pas ce rendement erratique et non abouti d’une tablette Microsoft même pas capable de fournir gestionnaire de fichiers pour travailler avec les doigts.

    Quant à la bibliothèque de logiciels pour usage dédié tablette, c’est chiche chez Microsoft et très riche chez Apple.

    La messe est dite !

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 10 h 01 min

    @Chouette Mâ-Mâ: Les surface sont surtout des notebooks avec une option tablette de mon point de vue.
    Question productivité, il vaut bien mieux avoir ce genre de machine qu’un iPad qui reste une tablette avec les limitations qu’on leur connait.

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 10 h 11 min

    @redrag: Je suis plutôt d’accord. Pas tant sur les limitations de l’iPad mais pour dire que ce sont deux cibles différentes.

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 10 h 14 min

    @Pierre

    Pour le hard, et spécialement ces dernières années, je te rejoins c’est vrai.

    Pour le soft…ils s’améliorent, on va y arriver.

    Je ne désespère d’avoir un jour le (vrai) choix entre Windows et MacOS.

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 10 h 33 min

    @redrag

    Il faut prendre l’Ipad (Pro 12,9 dans mon cas) comme un outil superbe et très complémentaire.
    Comme lecteur de pdfs (mags, BDs etc…) son ratio 4/3, ses 13″, sa colorimétrie et sa gestion idéale de l’autonomie (veille/endurance) en font un device à part selon moi.

    Avec l’Apple Pencil, tu accèdes quand même à un autre univers.
    mon opticien a la SurfaceBook (je suis très fan du concept) et j’ai du signer cette semaine des documents avec le pencil sur son écran et, crois moi, j’ai flippé…
    Quand tu es habitué à la réactivité et la précision de l’Apple Pencil, t’as l’impression d’avoir un PDA HP de 2002 dans les mains!!!
    Je signe souvent des docs avec le mien, là je signe quoi, comme avec un stylo!

    Je m’en sers aussi surtout comme prompteur/lecteur de textes/partitions sur scène, j’utilise aussi une app de DJ pour animer sans jamais que ça plante.

    Encore une fois, le format, l’autonomie et la fiabilité d’ios font que tu y vas les yeux fermés.

    Mais faut pas croire toutes les pubs Apple!!lol!

    C’est pas un ordi tout simplement parce que l’os est un os de téléphone c’est tout.

    On peut produire, mais on arrive très vite aux limites, malgré le dernier os qui a ouvert considérablement la bête.

    En revanche, il m’est impossible de me passer de mon iPad!
    En télé, Youtube, Plex etc..ce truc est juste monstrueux (je ne te parle même pas de l’audio, c’est une prouesse technique le son qu’ils sortent sur ces 4 enceintes!)

    Voilà pourquoi je suis baba devant le concept du Surfacebook et voilà pourquoi je maudit Apple de ne pouvoir y installer MacOs ;-)

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 11 h 12 min

    @cerroni:

    Je rêve d’un Macbook 12″ avec écran détachable qui switch de macOS à iOS mais pour le moment, étant adepte des tablettes et des laptops suivant les usages, je me balade avec les deux

    Ce qui est sur, c’est que la voie choisie par Apple : deux OS pour deux usages différents sur deux appareil différents, est bien plus pertinente et plus aboutie que celle choisie par Microsoft : l’hybridation. Ces PC hybrides sous Windows 10 sont au final des “laptops moyens” déguisés en tablette, avec un mode “tablette” catastrophique et que de toutes façons personne n’utilise car pour l’AppStore est vide comme le désert de Gobi.
    Donc ça reste des PC sous Windows comme on en connait depuis 30 ans, et utilisable avec un clavier et un trackpad, c’est juste la boite en plastique qui change de forme

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 11 h 39 min

    “Un engin comme le Transformer Book T100 d’Asus n’est pas très différent de la Surface Go”

    Les différences sont maigres mais pas insignifiantes

    La surface Go propose
    – une béquille
    – une cover “souple”, fine et légère (plus ou moins) qui inclut clavier ET trackpad

    Visuellement, on peut, de loin, comparer les deux, mais à l’usage la différence est criante et très différente, entre une cover et un socle dur, lourd, épais que l’on a pas forcément envie ou plaisir à balader avec soi, et pourtant indispensable pour utiliser Windows

    Pour avoir cherché abondamment ce type de PC hybrique cochant toutes les cases (écran HD, cover souple et légère avec calvier Et trcakpad, béquille au dos de l’appareil, dalle 10″) pendant ces deux dernières années, c’est cruel à dire, mais AUCUN constructeur, qu’ils soit européen ou chinois avec un nom ou “noname” n’a proposé le moindre appareil

    Soit on trouve du 11 ou du 12″, trop gros, soit pas de béquille mais une épaisse cover avec rabat pour le maintien de l’appareil, soit un socle en dur, épais et lourd, soit on coche toutes les cases comme la Asus Transformer Mini … mais pas d’écran HD.

    ça parait con comme ça, mais la surface Go est la seule tablette du marché à proposer un appareil complet et utilisable avec plaisir, enfin je dis ça, faut voir les performances du CPU derrière, mais sinon la concurrence a toujours proposé un truc qui manque

    “On ne connait pas le détail de ce stockage eMMC. Difficile de savoir ce que va proposer ce stockage en terme de performances même si, encore une fois, le public visé par cette tablette surface Go n’est pas celui de producteurs de contenus exigeants.”

    Le problème du stockage eMMC c’est les performances pas top top. Cela ne concerne pas forcément les “producteurs de contenus exigeants” mais plus simplement … tout le monde, car MacOS comme Windows font un usage abondant du swap disque, et c’est très bien, mais cela lie le confort d’utilisation de la machine à la vitesse du stockage.
    Avec un HDD, c’est catastrophique. Avec un SSD SATA, c’est “confortable”. Avec un SSD nVme, c’est génial.

    Cette surface Go est livrée de base avec un stockage eMMC dont je doute que les performances soient faramineuses, et à mon avis c’est un gros problème, en revanche les options 128 et 256 Go offrent un SSD nVme à la place, et ce petit point de détail, outre l’espace supplémentaire dont on ne crachera pas dessus, peut faire une grosse différence.

    399€ en prix d’appel c’est sympa, mais pour avoir un minimum de confort il faut au moins la version 8/128 (599€), le clavier/trackapd (129€) soit un total de 728€ !!!!
    Et, dans l’idéal, un stylet (110€), un dock pour la maison (229€), on imagine que l’utilisateur dispose déja d’un écran, un clavier et une souris, sinon il faut encore ajouter à la note :)

    A voir si le CPU tient la route niveau performances, ou si, à ce prix là, il n’y a pas d’autres solutions plus confortable mais peut-être un peu moins mobiles.

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 11 h 45 min

    @cerroni: “Voilà pourquoi je suis baba devant le concept du Surfacebook et voilà pourquoi je maudit Apple de ne pouvoir y installer MacOs ;-)”

    Le doigt est trop gros pour l’UI de “macOS” (!)
    Le stylet utilisé sur les TabletPC a été une bonne solution, mais on ne peut pas le garder tout le temps en main : grand, fragile. On revient alors à une UI qui doit être manipulable au doigt, par défaut.

    L’idéal serait un stylet virtuel, manipulé par la main à distance de l’écran, au moyen d’une détection 3D.

    En attendant, la rumeur dit que iOS V13 se concentrerait sur l’ipad. S’ils veulent renforcer ses capacités, ils pourraient passer par le stylet pour distinguer la tablette de l’iphone et du mac.

    Et donc, pour en revenir au Go, l’usage au stylet aurait dû être plus fortement suggéré : stylet gratuit, et un pad pour le travail attablé…

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 12 h 25 min

    @AlxV

    oui en effet ce serait LA solution.Le rêve quoi.
    Un switch quasi instantané entre iOS et Mac Os selon que l’on retire ou pas le clavier.

    Sauf que…

    Etant tout Apple depuis 25 ans, je sais bien que cela n’arrivera pas, voir jamais, puisque ce sont des vendeurs de hard (et de plus en plus de services)

    Ils ont évidemment le savoir et la technologie pour sortir des trucs beaucoup moins fini avec les pieds que ce que nous évoquons, mais ça s’appelle de la cannibalisation, et crois moi, c’est une chose que fera Apple si elle se retrouve dans la même situation financière de l’après Jobs (1er volet ;-) ), c’est à dire dans une éternité puisque leur CA est plutôt est phase ascendante, voie exponentielle depuis longtemps…

    @amike

    oui cette solution me parait beaucoup plus viable (et intéressante) puisqu’elle permet à Apple de faire ce qu’elle fait de mieux (prendre du déjà fait et le faire bien en l’optimisant) et surtout ça permettrait d’enlever le fantasme de la disparition du tandem souris/clavier.

    Je ne vois pas comment on pourrait, à moyen terme, être plus productif, tout en conservant un maximum d’ergonomie, en se débarrassant de ce tandem?

    j’ai pour ma part troqué depuis longtemps la souris contre le magic trackpad 2, qui est absolument divin, mais ça remplace une souris et d’autres fonctions.ça ne la fait en rien disparaitre.Le touché physique EST le gage de confort, de productivité et d’ergonomie pour l’instant.

    Quant au clavier physique, là, à mon avis, je m’avance sans soucis, en disant que cet objet va rester encore TRES longtemps parmi nous…

    Il existe depuis très longtemps différentes solutions tactiles pour le clavier mais là, on se parle de productivité et de plaisir de frappe!!!
    On est dans 2 mondes différents.

    C’est, selon moi, l’assistance vocale qui fera disparaitre le clavier.
    Rien d’autre.

    La nouvelle génération n’a pas d’ordinateurs, donc pas de clavier.

    L’industrie ira vers eux et sera contrainte de développer des solutions vocales encore plus efficaces.

    Google Assistant/Search et bientôt Google Duplex seront les futures passerelles assurément.
    Pour tout.

    J’ai 50 ans et je suis fermement accroché mon tandem mais sur mon iPhone c’est quasiment que du Google Search/Assistant.
    (Siri uniquement en local pas plus!)
    Ce truc est absolument dément, en 2018.

    Je n’ose imaginer dans 5 ans…

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 12 h 30 min

    @AlxV:
    D’accord avec ton commentaire.
    Sinon, il y a chez les chinois la Chuwi surbook mini, à peine plus encombrante que cette Surface Go (27,66×18,48cm vs 24,5×17,5cm) pour nettement moins cher:
    https://www.minimachines.net/actu/surbook-mini-55280
    Après, faut faire le deuil du clavier azerty…

    Répondre
  • 11 juillet 2018 - 13 h 17 min

    Pierre, tu aurais moyen (le temps) de faire un comparo des tablettes type surface pro ?

    Madame m’a pris la mienne pour aller bosser donc je me retrouve orphelin et je ne trouve pas de remplacante adéquate et pas trop cher.

    Les tablette arm auraient pu faire l’affaire, mais vu les prix c’est hors de question.
    Là sur la go on a un prix “presque” potable, mais 10 pouces, quand on a pris l’habitube du 12″, 10″ c’est hors de question.

    Si quelqu’un a un exemple de bonne tablette pas trop cher, je suis preneur ^^ Thx !

    Répondre
  • edy
    12 juillet 2018 - 5 h 57 min

    “De mode tablette, un iPad n’a pas ce rendement erratique et non abouti d’une tablette Microsoft même pas capable de fournir gestionnaire de fichiers pour travailler avec les doigts.
    Quant à la bibliothèque de logiciels pour usage dédié tablette, c’est chiche chez Microsoft et très riche chez Apple.”

    Ca veut dire quoi erratique ? Non parce que perso, mon usage surf est parfaitement couvert par Edge, mon usage lecture de BD par Cover et mes usages multimédias par Groove Musique, Films et TV et Photos.
    Et oui il y a des gestionnaires de fichiers tactiles, faut juste chercher sur le Store.

    C’est une machine qui autorise le tactile dans ses affectations les plus courantes. C’est catastrophique car ? pas assez d’apps ? On l’achète pas pour son catalogue en remplacement d’une “pure” tablette. Mais pour des cas d’usage précis (cf. au dessus les miens) qui sont 100% opérationnels.

    Marre de cette rengaine rebattue comme un réflexe pavlovien à chaque évocation/test d’un hybride Windows.
    Ca me rappelle l’époque où les haters Apple répétaient sans réfléchir que les Macs étaient horriblement chers pour le matos proposé et qu’au même prix un PC portable était 2 fois mieux équipé/puissant.

    “Ces PC hybrides sous Windows 10 sont au final des « laptops moyens » déguisés en tablette, avec un mode « tablette » catastrophique et que de toutes façons personne n’utilise car pour l’AppStore est vide comme le désert de Gobi.”

    La Surface est un laptop moyen ? Evidemment parce que l’on passe son temps à utiliser son ordi sur ses genoux et que le clavier amovible ne permet pas cette position ? Posé sur un bureau c’est un laptop normal. Et au pire le Surface Book (puisque tu ne précises pas de quelle type d’hybridation tu parles) consolide cette charnière, mais du coup ça reste un PC moyen ?

    Répondre
  • 12 juillet 2018 - 8 h 36 min

    @adel10:
    Moué alors sur des jeux vraiment vraiment pas gourmands.

    Répondre
  • 12 juillet 2018 - 8 h 37 min

    Pourquoi pas de ARM, tu la dit toi même, elle est prévu pour du pro et de l’étudiant

    et niveau catalogue de logiciel on est moyen sur arm, c’est peut être pour cela qui l’on mis sous intel non ?

    Répondre
  • 12 juillet 2018 - 9 h 05 min

    Je crois que ma Surface 2 est morte (à cause d’une mise à jour de Microsoft)
    Je suis donc a la recherche d’un equivalent Surface 2/3.
    La Surface Go etait iteressante, mais oups le prix, ca fait mal

    Répondre
  • 12 juillet 2018 - 9 h 29 min

    @oursgentil

    “Je crois que ma Surface 2 est morte (à cause d’une mise à jour de Microsoft)”

    La phrase parait comique mais je pense que MS en est capable!

    Répondre
  • 12 juillet 2018 - 10 h 40 min

    @yoann: Le marketing de Microsoft a vendu les machines sous Windows 10 et SoC ARM comme le smachines parfaites pour les métiers nomades et les étudiants. Un engin comme le HP ENVY x2 a été présenté en parangon de la machine à usage des cadres dynamiques et autres thésard en mal de mobilité. Je suis plutôt d’accord avec toi que cela ne colle pas avec la réalité des usages mais du coup je reste sur mon idée de double discours…

    Répondre
  • 12 juillet 2018 - 11 h 52 min

    @Cerroni: Oui, ils en sont capable.

    Une mise à jour me fait perdre le tactile sur ma Surface2.
    Impossible d ele recuperer, en redemarrant, … les trucs habituels

    J’arrive une premiere fois a m’en sortir, en laissant la surface complemetent se décharger en plusieurs semaines.
    Je redémarre sans le clavier , et je récupére le tactile.

    Pas soucis pendant quelques jours.
    Pouf, une nouvelle mise à jour et … je reperts le tactile

    Je vais retenter ma manip précedente (la elle est completement dechargée) mais je pense que ca reviendra vite

    Répondre
  • 12 juillet 2018 - 12 h 44 min

    @oursgentil

    Je suis conscient que MS est capable du pire en soft, donc je disais que la phrase, sortie de son contexte, pouvait (pour un Macuser comme moi) sonner comique mais je sais bien que tu dis vrai malheureusement…

    Après 25 ans de passion pour l’informatique, je n’ai toujours pas saisi comment une boite aussi puissante pouvait créer du soft avec ses pieds, encore aujourd’hui…En continuant à faire des trucs incohérents.

    Même quand on annonce un soucis de mise à jour chez Apple, je n’arrive pas à voir en quoi ça affecte mon quotidien, c’est pour dire si on est dans un autre monde!

    Les seules personnes que je connaisse, qui sont à l’aise avec Windows, ce sont les geeks…
    Puisqu’ils s’y connaissent, ils savent entretenir leur machine.(comme si c’était une obligation mdr!)
    et du coup ils disent, je ne vois où est le problème?

    Ben si!Y en a un de taille, c’est que quand j’achète une machine à laver, je pose juste un système anti calcaire à la base de l’arrivée d’eau et après je fais mes lessives advita aeternam .
    J’ai pas à entretenir la bécane pour que mes machines soient optimales ;-)

    Sur mes macs depuis 25 ans, je bosse et basta.
    Pas d’anti virus, pas de défragmentation etc…C’est ma mon taf ça, j’achète un produit fini!Pas un truc en kit!
    Et je ne me chope pas un ulcère à chaque fois qu’on me propose (ou qu’on m’impose…) une MAJ.

    Tout ceci est le quotidien DES GENS sur Windows, pas des lecteurs de ce genre de sites où nos sommes une bande de passionnés.

    Sinon, il parait que c’est le syndrome du dinosaure, une énorme machine qui brasse et qui au fil du temps s’alourdit (les oreilles aussi) et n’est plus capable d’auto critique.
    Le gouvernement a ce même problème avec l’éducation par exemple, ou malgré l’absurdité, on continue à faire pareil.

    Y a des trucs qui doivent m’échapper surement, je ne suis ni pro en informatique, ni en politique…

    Mais je suis en en bon sens (ça fait partie de mon métier…)
    ça devrait suffire pour avoir un avis en principe .

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 4 h 19 min

    et sinon, quid d’une compatibilité linux pour l’instant ?
    parce que pour mes bd, le format est parfait (et les écran MS, impec)

    elle pourrait remplacer ma yoga 1 (qui tiens encore super bien le coup pour ce que je lui demande)

    les proprio de surface ici, il est possible de booter sur une iso linux ?
    et le saint graal, de l’installer ?

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 8 h 48 min

    @orangina rouge

    Je ne voudrais pas dire mais concernant les BDS (je suis un fan inconditionnel à la tête de 500G des plus beaux spécimens…), mon d’iPad Pro 12,9 au ratio 4/3 reste le lecteur ultime…

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 9 h 44 min

    On s’en branle de ton ipad pro, trop cher et IOS, plus jamais ^^
    Si les gens postent sur ce billet c’est pour du windows, pas de l’apple ;)

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 10 h 47 min

    ça fait drôle autant de commentaires venant du monde mac, le champ lexicale est fort inhabituel, les arguments un peu plus … ésotériques, le langage est différent …
    Je pense que c’est ce que Microsoft veut, créer une reference( parapluie ) dont la vision est fortement rehaussée par l’ aura du produit
    Un bon blog avec du bon mini produit !

    sinon, par rapport à ce modèle de chez Voyo ?
    https://www.minimachines.net/actu/voyo-vbook-i5-62629

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 11 h 22 min

    @wazou

    Pardon de t’avoir offensé.

    J’ai bien conscience qu’il est important de parler de Windows.

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 11 h 29 min

    @Cerroni

    Sur une actu windows avec des questions à propos de tablettes windows, ton ipad pro, je m’en tape oui ^^
    Suis pas offensé t’inquiète, il m’en faut plus :D

    Mais je ne vois pas l’intérêt de venir faire la propagande apple ici, si je poste sur cette actu c’est que c’est une tablette win10 qui m’intéresse, pas un ipad.

    Apple j’ai donné, c’est fini pour moi, j’ai une surface pro 3 et le format 12″ est parfait, le 4/3 ne m’intéresse pas et l’écosystème apple encore moins.

    Sympa la voyok, je vais regarder ça !

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 11 h 32 min

    @oursgentil

    J’ai eu le soucis aussi, j’ai installé des drivers pour le tactil autre que ceux de windows, mais me rappel plus lesquels.
    Look sur youtube, il y a un gars qui a fait une vidéo sur le sujet.

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 16 h 31 min

    @wazou

    Je me foutais de toi au fait 😉
    Au cas où tu n’aies pas compris.

    Faut juste que tu lises mieux et surtout que tu t’aperçoives que je répondais à @orangina rouge.

    Je ne vois pas trop ce que tu viens faire là dedans?…

    Pas de propagande au fait mais fais toi plaisir.
    Je donne juste mon avis, au cas où j’ai le droit de le faire.
    Et prends une tisane, je te sens un peu tendu.

    Sans rancune

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 16 h 41 min

    Lol le gars qui sort ça parce qu’il ne sait pas quoi dire d’autre.

    J’avais bien vu que tu lui parlait, si tu n’as pas compris ça mon pauvre je ne peux rien pour toi ^^

    On va en tester là pour ne pas polluer hein, matte un manga sur ton iPad avec ta tisane ;)

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 17 h 56 min

    @wazou: Si tu arrives à retrouver le lien je suis preneur.

    Par ce que j’ai tenté des manips du genre deinstllation/reinstallation du driver – retour a l’ancienne version – …

    Répondre
  • 13 juillet 2018 - 18 h 06 min
  • edy
    14 juillet 2018 - 10 h 56 min

    @ Cerroni : antivirus et défragmentation, vraiment ? Windows réservé/ciblé aux geeks ? Clichés et désinformations ont encore de belles années devant eux !

    Répondre
  • 14 juillet 2018 - 11 h 45 min

    @edy

    Je vais essayer de poser une question vraiment sincère (car elle parait importante vu ce que tu écris)

    Peux tu me garantir que je peux acheter aujourd’hui, grâce à Windows 10, un PC que je n’aurai pas à entretenir et sur lequel je n’aurai pas installer d’anti virus??

    Car j’attends ça depuis très très longtemps pour enfin avoir le choix de mon ordi.

    Le PC ne ramera pas au bout de 2 ans si je ne fais rien?

    Car si c’est enfin le cas chez Windows, j’achète dès demain un PC!!

    C’est le seul frein à un switch pour moi.
    A chaque fois que j’ai essayé (jusqu’à il y a 3 ans), c’était l’enfer.

    Merci d’avance pour les infos à venir.

    ps:essaie de considérer que je suis un acheteur lambda, sans aucune connaissance en informatique, donc réponds en tant qu’utilisateur lambda (si tu en es un) à un utilisateur lambda.
    C’est le seul cas de figure qui m’intéresse.

    De geek à geek, la question est inutile.

    Répondre
  • 14 juillet 2018 - 17 h 12 min

    @Cerroni: microsoft fournit de base un antivirus maintenant (pas le top, basé sur des signatures de virus “à l’ancienne” et pas une analyse prédictive comme les antivirus payant performant, mais il a le mérite d’exister. comme celui tournant en tache de fond de macos d’ailleurs)

    la défragmentation, depuis les ssd, emmc, c’est finit (SURTOUT, ne JAMAIS défragmenter un ssd et windows est paramétré pour la désactiver quand il détecte un ssd depuis seven)

    pour la base de registre de windows qui “s’encrasse” avec le temps, là malheureusement, windows reste windows
    (rétro compatibilité oblige peut être ? )

    un peu de maintenance régulière avec des utilitaires comme ccleaner et glary’s permettent quand même de monter jusqu’a 4-5 ans mais c’est vrai que passé ce cap;
    je réinstalle ou le fait faire pour mon pc du boulot

    le mieux, c’est une image type clonezilla, acronis etc etc au début de vie de la machine
    quand ça rame, on écrase
    re update (ou service pack ce qui est mieux si on peut mais à voir le moment de la remise à niveau)
    ensuite, ninite et réinstalle des 2 3 logiciel de boulot

    les données sont sur une autre partition, ça, c’est pas un soucis (et de toute façon, BACK UP, BACKUP, BACK UP)

    c’est sur que moi aussi, ça m’énerve (et c’est pour ça que je reste majoritairement le plus possible sous linux)

    après, c’est au max une demi journée (le plus chiant, c’est les mises à jours windows si online donc hors service pack)

    au final, tout dépends de vos besoins
    pour calibre ou mes bd hors ligne
    windows 10, je peux l’accepter

    et quand on voit certains dans mon entourage qui passe de mac à windows (si si) parce qu’ils ont besoins de machine de guerre (attention, je parle de ryzen qui sont de véritable monstre là) pour gagner un maximum de temps sur des logiciels bien précis existant sous mac comme sur windows

    au final, ils bossent plus vite parce que les mac pro ont des config “trop légère”
    et donc facturent plus et gagnent plus

    eux, ils font back up, images systèmes et de toutes façon ont un nas ou serveurs pour les back up données

    là, ça ne pose aucun soucis et ils sont gagnant (surtout qu’un coup de ccleaner, c’est peanuts sur ce type de machine, idem pour un scan préventif)

    vous, vous avez un ipad pro, vous n’êtes pas là cible vu vos besoins
    parfait pour les BD, on est bien d’accord mais pour moi, le prix est un frein juste pour cet usage.
    je préfère encore lire sur mon mur avec mon video projecteur à ce rythme là. et l’image est encore plus grande !

    maintenant, c’est de la maintenance régulière
    comme sur une voiture

    mac propose des timecapsule (un truc comme ça) pour éviter le problème

    une machine (quelque soit l’os) ne peut pas être garantie sans AUCUNE maintenance
    jamais
    (si je me souviens bien, même ios propose via itunes de faire un backup. ce que certains dans ma famille on jamais compris…jusqu’au bug)

    donc au minimum, il faut un peu de connaissance (ou au moins lire quelques tutos, video youtube ou acheter le “manuel” en kiosque par exemple sous la forme d’un magasin du style “le guide ultime de windows XX ou macXX”

    après, on est tranquille

    dans le domaine professionnel, c’est pas être geek, c’est connaître son outil de travail
    (très souvent windows dans le monde de l’entreprise)

    pour le temps libre, à vous de voir si vous avez envie d’accumuler plus de connaissance ou pas
    de changer de routines et d’habitudes

    mais c’est clair que pour juste lire des bd;
    vous êtes équipé (et 13 pouces avec les écrans mac, c’est très bien), vous bosser sous mac
    allez pas vous cassez la tête

    si au final, switcher sous windows ne vous fait pas gagner un temps de travail considérable (et donc d’argent), aucun intérêt

    Répondre
  • 14 juillet 2018 - 20 h 27 min

    En tout cas, moi, j’en utilise une et c’est bien pratique dans mon travail. Comme je suis une décoratrice d’intérieure et d’extérieure, c’est mon outil de travail qui m’aide à noter toutes mes idées et les tâches importantes à faire.

    Répondre
  • 15 juillet 2018 - 0 h 07 min

    @orangina rouge

    Merci pour toutes ces précisions.

    Alors j’ai un iPad pro (uniquement pour les BDs et quand je fais de la scène ;-) mais c’est juste ma tablette!

    Chez moi,j’ai un mac mini Quadcore i7 16G 256G SSD+2T DD/32″ Viewsonic 2560×1440 pour bosser.

    Si je posais cette question c”était pour avoir les infos que vous avez apportées.

    Je suis sur Mac UNIQUEMENT pour ne pas avoir à gérer ça.

    Je sais bien que la puissance ne se trouve pas chez Apple, si on la cherche, surtout au niveau graphique…

    Mon Quadcore me suffit amplement et je me demandais si sur Windows c’était devenu comme sur MacOs.
    ça évolue, c’est cool déjà!!

    Je cherche essentiellement un outil performant et sans aucun entretien, c’est pourquoi je reste sur Mac.
    C’est d’un confort absolu de ne rien installer, de ne rien gérer.Et que tout fonctionne, toujours, ça n’a pas de prix pour moi.

    Je ne connais pas toutes les infos (la raison pour laquelle ça marche sans rien faire sur Mac et pas sur PC) mais je suppose qu’ils ne sont pas crétins chez Microsoft, ça doit être quelque chose qui différencie les 2 systèmes, j’en sais rien.
    (Au delà du ration 90%/10% d’utilisateurs et donc l’intérêt qu’on les hackers de sévir sur Windows)

    Comme je n’y connais rien (enfin je parle des entrailles des machines et du système, je maitrise parfaitement mon OS), j’essaie (souvent vainement car systématiquement agressé) de comprendre un truc que je n’ai toujours pas compris après 25 ans…

    C’était juste un espoir d’avoir un jour un peu plus de choix dans ma config ;-)

    Pour l’instant on va rester comme ça donc .

    Merci beaucoup pour le temps accordé, c’est plus clair déjà pour moi sur certains aspects.
    Et surtout merci pour votre neutralité, ça fait beaucoup de bien ;-)

    Quand on parle informatique, j’ai des fois l’impression que les gens ont la même agressivité qu’en politique ou en religion!

    Le plus comique c’est que je n’en ai rien à f… d’Apple!
    Je bosse sur leur matos car il me convient la plupart du temps, j’ai pas d’actions chez eux ;-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *