Microsoft ajoute le contrôle par eye-tracking à Windows 10

Les systèmes d’eye-tracking qui permettent de piloter des interfaces en analysant le mouvement de vos yeux sont en général des options assez coûteuses. Microsoft devrait démocratiser ce type d’usage avec l’intégration d’une solution directement dans Windows 10.

L’Eye-tracking n’est pas une fonction qui intéressera la majorité des utilisateurs, hormis une frange de curieux qui se pencheront sur le procédé pour piloter plus ou moins adroitement le curseur de leur regard, cet ajout ne devrait pas bouleverser les habitudes du grand public.

Une solution d’Eye-Tracking materielle et logicielle signée Tobii

Mais si Microsoft annonce une intégration d’un système d’Eye-tracking dans la Insider Preview Build 16257 de Windows 10, c’est avant tout pour un public particulier. De nombreuses personnes ne pouvant pas se servir d’un ordinateur de manière classique ont recours à des solutions alternatives. Toutes sortes d’handicaps peuvent mener à exploiter des systèmes et interfaces différents des traditionnelles solutions clavier et souris. Le tactile est désormais entré dans les mœurs mais d’autres fonctions sont très utilisées : La reconnaissance vocale, la lecture à voix haute et l’eye-Tracking en font partie.

2017-08-03 03_56_10-

Pour le moment cette fonction est uniquement compatible avec un matériel particulier, à savoir une “camera” Tobii Eye Tracker 4C et ne prend en compte que des claviers US. Microsoft indique néanmoins que d’autres matériels seront supportés dans le futur.

Eye-tracking

L’activation de ce mode lance une interface supplémentaire sur l’écran que l’on manipulera par le regard. L’ensemble demande une certaine habitude mais propose non seulement de déplacer votre curseur mais également d’exécuter des clics droits et gauche ou même un double clic. Un clavier conçu spécialement permet de sélectionner les lettres une à une en glissant son regard sur le clavier. L’utilisateur profitera même d’un système de prédiction de mots semblables à ceux des systèmes de smartphones.

Eye-tracking

Un système de lecture orale permettra d’écrire un texte par le regard avant qu’il ne soit lu à haute voix par le système. Une solution qui pourra donc permettre de communiquer à voix haute avec un autre interlocuteur.

Eye-tracking

Difficile de voir de quelle manière ces fonctions pourront être étendues à d’autres matériels : Si il faut un équipement véritablement spécifique ou si des outils grands public pourront être employés. Les usages sont en effet très variés et si le support de personnes handicapées est un enjeu majeur, il est possible que Microsoft s’intéresse à des développements grand public.

Le Tobii Eye Tracker 4C est avant tout un périphérique de jeu avec une fonction de détection des mouvements de la tête et du regard inventé pour le marché PC. Il permet de piloter des interfaces avec le regards dans une assez large liste de jeux. A 159€ pièce, il est accessible et offre la possibilité, par exemple, de piloter des interfaces ou d’améliorer l’immersion dans certains titres.

Le fait d’utiliser ce type de périphérique pour piloter nativement un système comme Windows 10 est donc une excellente nouvelle, la solution présentée au début de ce billet en vidéo ne doit pas – du tout – être au même niveau tarifaire. On imagine également le gros avantage d’une solution Windows sur tablette, très compacte et peu encombrante associée à la petite barre de Tobii pour une personne en fauteuil roulant.

source: Microsoft, Microsoft et Liliputing

 

61 commentaires sur ce sujet.
  • 4 août 2017 - 20 h 46 min

    @ Pierre

    Si je consulte régulièrement ton blog, c’est parce qu’il me semble que tu serais plus au fait de la chose si cela devait se produire.
    Certes quand tu écris un billet sur les machines, tu ne peux pas tout voir non plus, alors il est normal qu’à travers ton angle d’approche tu ne puisses pas capter la chose le premier coup, mais cela se voit néanmoins dans tes billets malgré notre passion commune pour les mini-machines.
    D’un coté c’est vrai cela pourrait être une bonne chose contre le handicap la nouveauté du moment, mais après je ne sais dans les autres aspects de la chose.
    Tu me dis que tu ne vois pas ce que MS pourrait faire des données récoltées, de mon coté je pourrais t’avouer que j’en sais pas plus de ce qu’ils en font.
    Je préfère la seconde partie de ton argumentaire que la première, ou tu aurais pu réagir à chaud. Tu sais Ms a beau faire du marketer, je me demande s’ils en allouent bien tous leurs moyeux humains ou financiers pour améliorer leur image.
    Il est vrai que nous pourrions mettre la charrue avant les bœufs, comme d’autres pourraient pressentir à juste raison ou pas que ce futur pourrait être déjà là, et cela sans même que les nouvelles générations ne s’en aperçoivent, ce qui serait plus énorme.
    A vrai dire, ce n’est pas sur le eye tracking que je m’interroge le plus, néanmoins à travers ce billet peut-être qu’un intervenant ou d’autres intervenants auront mieux su nous sensibiliser à la chose. Certes la technologie apporte beaucoup de choses, mais voilà quand par exemple nous nous fions trop à l’Os de Ms, en quoi un propos plus méfiant ou vigilant serait moins concret que le tien ? Comment tous les handicapés de la vie pourraient être moins délaissés si nous devions toujours que compter uniquement sur la technologie pour réduire le mal être du monde.
    Comme je pourrais bien m’appuyer sur tous les accidentés de la vie, pour développer mon autre angle d’approche. On dit encore, que les premiers défenseurs du progrès seraient moins tuants, délirants, mais moi qui suit de l’ancienne sur Amiga ou Commodore je ne sais pas. Tu pourrais te donner l’impression que ton angle de vue serait plus réfléchi, or qui sait de quoi l’avenir sera fait avec de telles classes dirigeantes au dessus de tous. Sinon pour le reste je te remercie de nous en tenir informé, à vrai dire je ne sais toujours pas à quoi servent les trois quart des processus Ms travaillant en coulisses.
    La question en fait n’est même pas de savoir si tu as raison ou pas, c’est juste de savoir si l’on se fait moins tous baiser au fil du temps, personnellement je pense que tout le monde n’en ressort pas gagnant, après je t’oblige à rejoindre mon point de vue, en fait je m’en fous pas tant que ça des nouveautés du moment, j’attends de voir.
    D’un coté ton blog est honnête concernant les nouveautés du jour, mais de l’autre
    la réalité est la suivante beaucoup sont déjà perdants avec les grands groupes.
    Toute cette action humaine que nous pouvons retirer à utiliser des machines, puis lorsqu’une de nos machines tombe en panne c’est tout un monde qui s’écroule, alors tu sais je ne sais plus trop qu’est-ce qui est le plus réel à dire. Sur ce je pense avoir dit l’essentiel, néanmoins lorsque viendra la merde générale, plus personne évidemment ne pourra en nier la chose.

    Répondre
  • 4 août 2017 - 22 h 32 min

    @Pierre Lecourt:

    APOLOGIES

    1/ Désolé Pierre d’avoir pourri le thread original qui portait sur les extensions matérielles en faveur du handicap, et je vais essayer d’écourter mes proses et d’avoir des pensées moins tristes ou paranoïaques (mais fait rester vigilant, hein).
    2/ toutes les initiatives technologiques sont bonnes pour les handicapés et les projets qui les impliquent leur donne de l’espoir d’une vie meilleur et ça, c’est précieux.
    3/ Oui, Microsoft n’est pas pire que les autres géants américains de la techno et oui, Williams Gates III et sa délicieuse épouse Melinda sont de vrais philanthropes avec leur fondation, dans la digne tradition américaine, “j’ai gagné un max, je rends à la société” (voir les musées New-Yorkais pour comprendre l’ampleur du mécénat). Je l’aime bien Bill, j’ai même lu un de ses bouquins (Le travail à la vitesse de la pensée), il y a 20 ans et je conseille son blog et notamment sa liste de livres à lire en vacances.

    Après, je crois que techno ou pas, ce que les handicapés aimeraient un peu plus, c’est de l’empathie, de l’amitié, de l’amour, de la considération (mais pas de pitié), et ça, ça ne dépend que de nous, aucun techno pourra changer ça, c’est à nous de le faire (“Last boy scout” style).

    Répondre
  • 4 août 2017 - 22 h 35 min

    @brousse.ouillisse: Ya pas d’mal, c’est une interrogation légitime à avoir.

    Répondre
  • 5 août 2017 - 9 h 21 min

    La devise de la fondation Microsoft serait:

    « toutes les vies ont une valeur égale »

    Si seulement c’était le cas, nous pourrions tous appartenir à une grande marque, sauf que voilà il y a encore des gens qui ne font pas intégralement confiance à MS, non parce que Bill Gates va aux chiottes comme tout le monde, mais parce que depuis le temps son Os n’a pas tant évolué que ça. J’utilise Windows comme tout le monde, car sa fondation n’a pas tant donné d’argent au monde de Linux afin que le monde ne devienne pas entièrement tributaire de grandes marques commercialistes.
    Je n’adhère pas intégralement à la légende qui entoure le personnage de Bill Gates, il y a même parfois des zones d’ombres au sujet de la création de Windows, à vrai dire j’ai tellement vu cela dans le monde actuel, bien évidemment avec de telles grosses fortunes personnelles dans ce bas monde, faut voir à quoi ressemble la justice.
    La fondation Microsoft part du principe qu’il n’y a rien de mieux que l’altruisme efficace, qui consiste à utiliser principalement l’argument du moment pour mieux rendre le monde soit disant meilleur, mais en fait la réalité est toute autre. Les “altruistes” efficaces considèrent toutes les causes et actions possibles, puis agissent de la façon qui a le plus grand impact positif, sauf que voilà ils ne disent pas tout, sinon ce serait certainement la mise au placard pour plus d’un. C’est surtout cette approche fondée pas toujours non plus sur des preuves qui distingue l’altruisme efficace de l’altruisme traditionnel ou la charité. Il y en a même un autre là bas qui recherche à gagner le monde, en réalité les grandes entreprises de la high tech ne sont pas si honnêtes, après j’oblige personne à manifester contre les grands groupes, vu que le vieux débat entre le marché et l’état sert bien toujours l’intérêt de quelques uns.
    En réalité, les altruistes efficaces comme Bill Gates et compagnie, font surtout indirectement de la différence morale, c’est si visible dans le monde actuel, mais le point de vue moral requiert surtout que vous regardiez les choses de la même manière qu’eux, sans doute dans l’idée d’en retirer toujours une meilleure maximisation.
    Il est vrai qu’hier, sans l’entreprise ms et compagnie, comme le monde serait tellement plus impossible, et je pourrais continuer, on croiserait toujours des séduits qui vous diraient que jamais personne ne pourra dépasser l’os de Bill Gates, et cela pour bien des usages courants.
    D’un point de vue technique ou usine à gaz, c’est fort possible, car avec des millions de ligne de code qui pourrait mieux faire depuis le temps que ça dure dans les esprits.
    Bien évidemment à travers tout leur surplus comme il est tellement plus facile pour les grosses fortunes de ce monde de se faire passer pour des bienfaiteurs, mais moi je préfère plutôt mettre en avant, celle ou celui qui préfère mettre plus, car en fait les bouquins des gens riches ne sont pas si bons à suivre, et plus encore en matière d’économie, de création comme de toute le reste.
    Je vous le dis, Bill gates n’a en réalité jamais mis plus que les autres dans le tronc, car toute la fondation de Microsoft repose surtout sur leur superflu, c’est pourquoi ils ne mettront jamais plus sur leur nécessaire pour faire entendre cela aux sociétés.
    Certes la fondation Microsoft à beaucoup donné pour des musées, des galeries d’art, etc., mais c’était uniquement pour mieux faire l’ornement de leur grosse entreprise, alors des jours viendront certainement ou les hommes diront, oui il y en a marre maintenant des grosses entreprises comme Ms et compagnie sur nos vies.
    Prenons garde des dernières innovations venant des grands groupes, car elles ne sont pas si honnêtes que cela à l’égard des utilisateurs, déjà tant de gens qui préfèrent continuellement se laisser séduire en beauté.
    J’ai même une fois perdu mon travail, car je n’aime pas non plus garder ma langue dans ma poche, c’est pourquoi je peux tout à fait comprendre l’angle d’approche de Pierre à ce sujet. De même, qu’il n’est pas si évident de se passer de leur Os, au regard de l’état de plus en plus catastrophique des choses, mais bon défendre l’image de Ms est quand même plus urgent que le respect des normes de propriété à l’intérieur de tous.

    En réalité sa fondation repose surtout sur 95 % de fonds dans des investissements rémunérateurs gérés par des financiers, mais bon toutes les vies ont une valeur égale
    et leur rôle est de prendre des risques qui, s’ils sont payants, peuvent donner à des millions de personnes la chance de s’épanouir à leurs cotés, ah les bonnes consciences.

    Répondre
  • 5 août 2017 - 16 h 33 min

    @vincent:
    Il n’y a pas de fondation Microsoft.
    Bill Gates ne dirige plus Microsoft.
    La fondation de Bill Gates et sa femme est financée avec au départ l’immense fortune personnelle de Bill Gates et non pas de Microsoft.

    Il n’y a donc aucun rapport entre Microsoft, Windows et la fondation Gates si ce n’est que l’argent qu’a gagné Gates l’a été grâce aux actions de Microsoft. Une fois l’argent encaissé par Gates il devient sa propriété propre et il le dépense comme il l’entend sans donner de compte à Microsoft. Il a préféré financer une fondation plutôt qu’un cabinet d’avocat fiscaliste et dépensé des fortunes colossales dans des oeuvres de charité.

    Mélanger Microsoft, Windows et la fondation Gates c’est comme si tu disais que quand tu files 10€ aux resto du coeur, c’était ton employeur qui le faisait parce qu’il te verse un salaire. Cela n’a aucun rapport.

    Gérer des fonds placés est le plus logique. Que faite de dizaines de milliards de dollars de toutes façons ? Les sortir en espèces et les mettre dans un coffre ? Si tu les mets sur un compte bancaire, l’argent sera placé par la banque et rapportera à la banque. Si tu les place, les dividendes permettront de financer d’autres actions.

    Répondre
  • 7 août 2017 - 13 h 16 min

    @ Pierre

    Il fut un temps ou je prenais la défense de Microsoft, puis au fur et à mesure je me suis demandé si le coût de Windows était si justifié pour les différences classes d’utilisateurs.
    Certes Bill Gates ne dirige plus Microsoft, mais sa fondation il a certainement pu la lancer avec le coût un peu élevé de son OS, de plus toutes les fortunes personnelles ne semblent guère arranger les choses.
    Il y a donc quand même un rapport entre tout cela, on dit de nos jours que c’est souvent l’État qui nous prend le plus d’argent, mais certainement un peu les grands groupes et autres en matière de coût publicitaire ou marketing obligé dans les sociétés.

    Tu sais il aurait mieux fait d’en redonner plus que le superflu aux pauvres, car à travers tout ce qui se passe d’autres dizaines de milliards pourraient brûler en bourse. On dirait qu’à travers l’exemple de Bill Gates, il n’y aurait plus rien à en dire.
    Je crois même qu’il y a plus de cent millions de pauvres là bas, ont-ils seulement encore les moyens de s’offrir un énième Windows tous les ans ? Certes Bill Gates à de grands biens, mais voilà je préfère moins lire ses bouquins on ne sait jamais.

    Répondre
  • 7 août 2017 - 13 h 47 min

    @vincent: Cela revient donc à dire que ton salaire ne t’appartient pas et que tes éventuels dons à des associations sont le fait de ton employeur. A lui le mérite. Evidemment il a gagné sa fortiune grâce à Microsoft mais cela n’en reste pas moins sa propritété.

    B Gates a choisi de reverser une énorme part de ses gains acquis grâce à Microsoft en créant une fondation. C’est son choix et c’est indépendant de MS. On va lui faire un procès parce qu’il a fait quelque chose de public et d’audité de son argent qu’il aurait pu garder pour lui ?

    La plupart des autres milliardaires de la High Tech mettent la majorité de leur argent à l’ombre en flouant le fisc, en amont grâce à des montages de sociétés et en aval grâce à des montages persos. Et eux on leur dit rien parce que c’est dans l’ombre. Pour Gates, qui dit argent donné à une fondation dit également argent déclaré au préalable. En ce sens Gates est plus propre que beaucoup d’autres. Il a contribué non seulement en donnant de son plein gré mais également en payant ses impôts.

    Il compte a terme donner 95% de sa fortune à sa fondation, si c’est ce que tu appelles “superflu”, c’est un peu duraille à lire.

    Quand tu donnes 25 milliards de ta fortune personnelle pour sauver des gosses au lieu de t’acheter un villa avec 70 chambres et 70 salles de bains en marbre sur une île au milieu du pacifique via une société off-shore et sur laquelle tu ne vas jamais, ben tu as plus de grâce à mes yeux que l’inverse.

    Répondre
  • 7 août 2017 - 23 h 18 min

    @ Pierre

    Tu accordes trop de valeur à BG, tu me dis à lui le mérite, je ne sais, d’ailleurs que cela soit lui ou un autre, ils ne dépouillent pas tant que ça les pauvres, en provoquant même indirectement d’autres déséquilibres.
    C’est un constat que je t’invite à prendre en compte, à vrai dire Windows n’a pas tant évolué, on dirait que cela devient une loi implacable de se taire au sujet des grands groupes commerciaux, c’est malheureusement la tendance dans les sociétés actuelles.
    C’est vrai je tape un peu aujourd’hui sur Bill Gates, car il me semble représenter quelque chose qui n’est sans doute plus bon à suivre, possible qu’à travers toute sa fortune il se sert pas moins de la loi pour mieux asseoir ses intérêts d’avant; et encore il y a certainement des gens qui auraient des paroles plus dures à l’égard de Microsoft. Vu que ça m’étonnerait qu’il fréquente moins les précieux, les juristes, les avocats, etc., enfin tu vois le tableau. Autrement dit s’il n’avait pas un peu acheté
    la justice, tu serais plus réceptif à cela, c’est je crois le carburant du système.
    En fait je pense que l’entreprise Microsoft repose sur le paraître, bien évidemment elle n’est pas la seule. Puis leur Os n’a pas tant évolué en terme d’optimisation, si il y a bien continuellement des mises à jour à faire en matière de sécurité, mais il pourrait pas moins augmenter la souffrance du monde pour le profit d’actionnaires devenus plus véreux. Néanmoins pour remédier au problème, il y a cependant des lignes de code qui s’ajoutent continuellement à des millions d’autres, mais tu reconnaîtras finalement que Windows que c’est une grande usine à gaz.
    Tu me diras, il y a bien des gens qui ont pris exemple sur BG, mais dans la réalité que constatons-nous et cela malgré tes dernières news du moment ? Crois-tu encore depuis Bill Gates et compagnie que le monde de la technologie soit plus moral que le reste ?
    Tu parles, les puissants se permettent souvent d’être au dessus des lois, si encore j’avais les moyens de faire un procès à Microsoft, nous ne serons jamais en fait tous les dessous de table et cela aussi bien dans le monde de la high tech, c’est ma thèse.
    Tu sais en matière de propriété, je ne voudrais pas m’avancer non plus, mais à mon avis un jour viendra ou toutes les grosses fortunes ne vaudront plus grande chose à mes yeux.
    Mais pour lui rendre justice, tu sais tout ce que je te dis sur BG j’en pense pas moins sur les autres, en fait tout ce que je lui reproche ce n’est même pas cela, c’est le fait que son Os prenne autant de ressources en matière de dépense énergétique. Tu te rends compte du nombre d’heures que les gens perdent à mettre leur système à niveau.
    Tu me diras donc, mais enfin à travers sa position sa responsabilité est quand même moins grande. Sur ce, nous pourrions en débattre plus longtemps, nous échiner davantage à la tache pour des clous, mais voilà je t’invite plutôt à respecter ma position, car à mon avis il s’en tape bien le chignon.

    Répondre
  • 8 août 2017 - 0 h 08 min

    @vincent:

    Et sinon a part ça Vincent, Vous voyez une thérapeute ? vous faites du sport ? vous vous nourrissez sainement ? vous voyez des humains ? des relations sociales ?

    “Tu te rends compte du nombre d’heures que les gens perdent à mettre leur système à niveau.”

    avec le temps qu’a du vous prendre d’écrire toutes vos tirades, j’ai eu le temps de faire 2 mise a jour majeure de mon windows, d’enregistrer trois morceaux de musique, et ça sans l’utilisation totale de mes oreilles et de mes mains.
    (ce qui etait en fait le sujet du départ mais apparemment, a part pierre, tout le monde s’en fout)

    bon, faites pas attention a moi, je suis déjà parti !

    Répondre
  • 8 août 2017 - 9 h 08 min

    @ Marty

    Vous devez certainement parler pour vous, hélas votre handicap ne vous a pas épargné
    le sens de l’écoute, il y a certainement un fond de quelque chose dans mes propos.

    @ Pierre

    Si tu juges que tout cela est sans intérêt, je te propose d’en retirer des passages, cela en fait n’a pas tant d’importance.

    Répondre
  • 8 août 2017 - 13 h 12 min

    @ Marty

    Je vis juste à coté d’un handicapé, au début j’essayais de lui rendre service, et cela pour plusieurs raisons. Mais à force je me suis rendu compte que plus je lui rendais service, et plus cela ne changeait rien, sans doute à cause de toutes ces molécules que peuvent prendre les gens. Ce qui m’empêche pas de vouloir toujours rendre service, parfois les gens qui ont un handicap on dirait que tout leur est du, comme au sujet d’une vision plus inconfortable à dire sur l’envers du progrès.

    On pourrait me dire, que j’ai trop vu de films d’anticipations, possible, mais voilà il semblerait que la technologie ne soit pas toujours accessible à tous, et cela malgré notre passion commune pour les minimachines, d’autant plus le fossé devait se creuser entre les augmentés ou les derniers lanceurs d’alerte.
    Je n’ai rien personnellement contre Windows ou Bill Gates, c’est juste que le monopole ne serait plus loin, c’est plus personne ne devait s’intéresser à d’autres solutions.
    Je me suis même intéressé au Pitop, mais je ne sais si c’est intéressant en terme de coût, d’un autre coté cela pourrait être évolutif si chacun y mettait du sien.
    Je verrais plutôt un autre usage du Eye tracking, tout d’abord les chiens sont-ils intelligents ? Et pourquoi il n’y a plus d’ordonnancement dans le fonctionnement des différentes taches de Win en coulisses, puis Win10 n’est pas tant une passoire, alors je préfère me rabattre sur le fer à souder. Dans le monde, il y a plusieurs camps, les défenseurs acharnés du progrès et ceux comme moi qui voudraient moins en revenir à l’age de pierre, vous me direz il y a bien Linux, mais voilà le monde de Linux ne semble pas échapper à tout ce nivellement vers le bas, hum la technologie d’hier semblait plus ouverte ou moins inégalitaire, or je pense que si Windows avait été mieux conçu, nous verrions moins un tel magma de choses alors pourquoi tant de haine ou de gros maux ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *