Le prix de la mémoire vive baisse enfin significativement

Depuis cet été le marché de la mémoire vive est fébrile, plusieurs marques avaient stabilisé leurs tarifs avant les vacances d’été mais c’est désormais vers une baisse générale des tarifs que nous dirigeons.

Après avoir atteint des sommets et avoir vu ses prix augmenter en continu pendant plus de deux ans, la DDR3 et la DDR4 qui équipent ordinateurs fixes, mobiles mais aussi tablettes et smartphones commencent enfin à baisser. Les prix ne devraient pour autant pas retrouver les niveaux les plus bas. DramExchange indiquait en Août dernier que la mémoire vive devrait tomber à un prix inférieur de 15 à 25% au tarif actuel dans le courant de 2019. Il est possible que l’industrie devance en partie cette prédiction.

Minimachines

Avril 2016, 16 Go de DDR3 So-DIMM ne coûtaient que 58.46€. Il faut compter sur plus de 100€ aujourd’hui.

Pendant neuf trimestres consécutifs, la mémoire vive a augmenté et c’est donc la première fois depuis plus de deux ans que des signes de faiblesses sont visibles. Les effets conjugués d’un marché en observation, la baisse des prétentions de certains fabricants qui ont décidé d’intégrer moins de mémoire dans leurs engins, la chute des ventes des cartes graphiques liées à un déclin du marché des cryptomonnaies et une demande plus faible en matière de serveurs en Chine et aux US ont fini par avoir raison de la rupture chronique qui maintenait la mémoire vive à la hausse.

Sur le terrain du grand public, on commence à voir des effets ponctuels au niveau des ventes même si cela se traduit uniquement sur le marché des pièces détachées. Des kits de mémoire vive ont pu baisser significativement depuis le début de l’année avec des chutes de 20-25% au quotidien et parfois des promotions faisant tomber les tarifs de 40 à 45% par rapport à leur prix de début d’année. C’est particulièrement visible sur le prix de la DDR4.

2018-11-07 11_52_30-minimachines.net

Un module moyen de gamme de 8 Go de DDR4 au format DIMM est ainsi passé en moyenne de 85€ début Aout à 77€ aujourd’hui. Pendant cette période, des baisses promotionnelles ont pu faire apparaître ce type de module sous des caps significatifs à l’occasion de promotions d’envergure : On a ainsi pu constater des promotions sur ce type de mémoire allant sous les 70€ de manière ponctuelle.

Au niveau des portables et PC tout équipés, le déclic d’une chute des tarifs ne se ressent pas encore. Beaucoup de constructeurs ont assumé la hausse en continu pendant plus de deux ans. A la fin de 2016 et en 2017, ils n’avaient pas tous anticipé ce mouvement et ont donc rogné une partie de leurs marges pour garder les prix publics identiques. Difficile de rester positionné à un tarif stable quand un composant peut augmenter de 150% sur toute la durée de vie commerciale d’un produit. En 2018, deux stratégies ont été mises en place :

  • D’abord les nouvelles machines sont sorties avec moins de mémoire vive qu’auparavant. Des mises à jour de gammes précédemment lancées en 8 Go de DDR4 de base sont ainsi apparues en 4 Go. Et des options pour passer de 4 à 6 Go qui n’existaient tout simplement pas en 2017 sont désormais possibles chez certains constructeurs.
  • Ensuite, les constructeurs ont clairement augmenté les prix de leurs engins pour tenir compte de la hausse des composants. Certains ont d’ailleurs anticipé assez maladroitement la hausse et leurs compensations n’ont pas été assez importantes pour rivaliser avec les scores de la mémoire vive du début d’année.

2018-11-07 12_04_36-minimachines.net

Pour les PC assemblés et autres portables de grandes marques, il faudra donc du temps pour sentir la baisse de la mémoire vive dans leurs machines. D’abord parce que le manque à gagner de ces dernières années avec une baisse de leur marge doit être comblé du mieux possible, ensuite parce que les composants de mémoire intégrés dans les PC d’aujourd’hui ont été négociés et acheté alors que la mémoire vive était au plus haut. Il est probable que les vrais impacts de la baisse ne se ressentent donc qu’à partir du second trimestre de 2019. Quand un premier fabricant décidera de dévisser ses tarifs en prenant en compte les nouveaux paramètres de prix des composants.

2018-11-07 12_08_53-minimachines.net

L’effet Bitcoins sur le marché des cartes graphiques s’estompe…

Avec la baisse des tarifs des SSD et un possible retour à la normale des prix des cartes graphiques d’ici quelques trimestres, la chute des cours de la DDR pourrait avoir des effets bénéfiques pour l’industrie toute entière.

7 commentaires sur ce sujet.
  • 7 novembre 2018 - 13 h 42 min

    je vais pas tarder à pouvoir enfin upgrader :)

    Répondre
  • 7 novembre 2018 - 13 h 46 min

    Enfin une bonne excuse pour sortir une nouvelle version du Xiaomi air… Nouveau cpu et surtout 8Go de mémoire !

    A défaut d’une annonce d’un [email protected]@7nm ! 🙃

    Répondre
  • 7 novembre 2018 - 16 h 46 min

    Bon moi j’ai craqué et opté pour de l’occas : Modul DDR3 Crucial 8 Go pour 34 € alors que j’avais acheté le mm module neuf (et plus récent) en 2016 pour 25 €…
    N’empêche, bien contant d’avoir booster mon PC qui est dormais au dessus de la barre des 10 G0 :)

    Répondre
  • 7 novembre 2018 - 17 h 03 min

    * N’empêche, bien content d’avoir boosté mon PC qui est dormais au dessus de la barre des 10 G0 :)

    Répondre
  • 7 novembre 2018 - 17 h 44 min

    @Gege: sous réserve de sérieux des vendeurs, on a tendance à oublier le marché de l’occasion qui est juste super intressant et fiable concernant certains composants (dont la mémoire vive).

    Répondre
  • Xo7
    7 novembre 2018 - 19 h 39 min

    Je confirme malheureusement les 100€ pour 16 Go ,Un prix de ouf pour n’avoir plus assez de patience d’attendre un baisse éventuelle,et elles viennent juste d’arriver !

    Répondre
  • 7 novembre 2018 - 21 h 13 min

    J’ai bien peur que ça sera très (trop) insuffisant pour relancer le marché du PC.
    Avec leur multiples excès je suis passé sur console et je compte y rester.
    Et à côté plus besoin de gros PC (bureautique, internet)
    Et encore je me suis rendu compte que je passe plus de temps sur mon smartphone que sur mon PC.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *