Mediatek annonce 2 nouveaux SoC Helio X27 et Helios X23

Jusqu’à 10 coeurs, Mediatek joue des muscles pour ses nouveaux SoC ARM Helio X27 et X23. Le fabricant compte marquer les esprits avec cette débauche de noyaux différents, empilés les uns sur les autres pour apporter plus de performances.

Quand la concurrence joue sur des architectures retravaillées ou la finesse de sa gravure, Mediatek multiplie les coeurs. Une vision particulière de ce marché qui lui a plutôt bien réussi jusqu’alors puisqu’elle permet de faire fructifier les licences ARM sans avoir à trop dépenser en Recherche et Développement. Les nouveaux Helio X23 et Helio X27 additionnent ainsi 10 coeurs dans une combinaison particulière du système big.LITTLE d’ARM.

mediatek-helio-x23-helio-x27

Sortis l’année dernière, les Helio X20 et X25 sont complétés par deux nouveaux modèles que sont les Helio X27 et X23. Des versions améliorées des puces respectives mais qui ne dégagent pas grand chose de neuf d’un point de vue conception. Mediatek pratique l’art de la gonflette, le concepteur de puces ARM joue des muscles en additionnant encore et encore des coeurs et en augmentant leurs fréquences pour plus de performances mais ne change pas grand chose dans la conception même de ses SoC.

Minimachines.net

Toujours gravés en 20 nanomètres, les nouveaux Helio X27 et Helio X23 reprennent la recette des 10 coeurs initiée par leurs prédécesseurs. 2 coeurs Cortex-A72 très performants et 8 coeurs cortex-A53 divisés en deux packs de 4 coeurs chacun. L’idée est toujours celle de big.LITTLE. Activer les coeurs en fonctions des tâches à accomplir. Lire un email ne nécessitera qu’un seul coeur cortex-A53 en activité tandis qu’un jeu 3D gourmand obligera le système à puiser dans toutes ses ressources et activer les 10 coeurs en simultané.

Minimachines.net

Là où les Helio X27 et X23 se différencient des précédents modèles ? Uniquement dans la fréquences proposée. Le Helio X2 proposait 2.1 GHz pour le Cortex-A72 ? Le nouveau Helio X23 passe à 2.3 GHz. Le X25 proposait du du 2.5 GHz ? Le nouveau Helio X27 pousse ses coeurs à 2.6 GHz… Les 4 plus faibles Cortex-A53 du Helio X27 ainsi que son circuit graphique Mali-T880MP4 subissent également un léger boost par rapport au X25… 0.5 GHz de rab en fréquence pour les 4 coeurs et 27 MHz pour la partie graphique. Les nouvelles puces gèrent comme les précédentes un maximum de 4 Go de DDR3.

10 coeurs en 20 nanomètres ça consomme et ça chauffe non ? Oui, plutôt. Cela posera d’ailleurs problème aux circuits graphiques qui ne devraient pas pouvoir atteindre leur plein potentiel en usage lourd, le changement de fréquence de ce Mali-T880 ne devrait donc pas se faire sentir. Heureusement, Mediatek promet une baisse de consommation pour ses deux nouveaux SoC.  Une réduction liée à un développement spécifique intégré aux puces : Un algorithme analyse en temps réel l’affichage de votre terminal pour jouer sur différents paramètres afin de limiter le consommation de celle-ci. Une bonne idée mais sans aucun rapport avec les puces elles-même. La promesse est une baisse de 25% de la consommation d’un smartphone avec l’utilisation de cette technologie qui jouerait sur la luminosité de l’écran, un beau score qui demandera à être constaté dans les faits.

Les puces continuent de fournir un système clé en main aux constructeurs en proposant du wifi de type 802.11ac, du Bluetooth, un module GPS et même un tuner FM en plus d’un modem 4G/LTE. C’est peut être cela l’atout le plus fort des solutions Helio aujourd’hui, fournir un équipement prêt à être intégré dans un smartphone ou une tablette et capable de répondre aux principales demandes des utilisateurs pour un prix plancher.

Reste que si vous avez craqué pour une solution Helio X25, il y a peu de chances que vous sentiez une différence de performances entre celle-ci et un Helio X27… La meilleure chose à faire sera donc sans doute de de surveiller les éventuels déstockages de machines sous Helio X25 à bas prix au lieu de se jeter sur des nouveautés Helio X27 qui n’apporteront pas grand chose de plus.

Un commentaire.
  • 2 décembre 2016 - 13 h 02 min

    Bien sûr, les variantes X20 à X27 ne sont que pur binning d’une même puce, ou comment marketer au mieux ($$$) la variabilité de la production que l’on trie au test final. Overclockers (!), à vos radiateurs!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *