LG annonce un détecteur d’empreintes qui se glisse sous l’écran

LG propose désormais un capteur biométrique totalement invisible, un système qui se glisse sous la surface de l’écran pour proposer un détecteur d’empreintes sans occuper d’espace sur le reste de la machine. C’est évidemment plus discret et mieux intégré qu’un capteur externe et cela permet une intégration plus simple et efficace de cette option.

Pour le moment, LG semble viser le marché des smartphones mais à n’en pas douter c’est le type de solution qui pourrait rapidement se répandre sur d’autres type de produits comme les tablettes mais aussi les PC tactiles plus classiques.

détecteur d'empreintes

Avec Windows Hello,  Microsoft a fait de la biométrie un argument commercial. Le système permet de différencier l’utilisateur sans qu’il ait à entrer un code compliqué quand il reprend sa machine en main. En se basant sur des analyses de webcams infrarouge ou sur un détecteur d’empreintes, Windows détermine quelle session ouvrir ou.. empêcher.

Ce détecteur d’empreintes signé LG pourrait donc venir épauler les solutions webcam dans des engins sous Windows. Ce serait notamment utile pour les designs hybrides en format tablette qui ont plus de difficultés à intégrer des capteurs infrarouge dans leur châssis.

LG indique un taux d’échec de 0,002 %. Echec en langage d’identification biométrique se lit d’une façon bizarre puisqu’il s’agit d’une lecture d’empreintes erronée permettant à un tiers d’entrer dans une session ne lui appartenant pas. Il faudrait donc qu’il essaye pas mal de fois avant de réussir à atteindre ces 0,002%.

Autre point fort, la solution n’est pas très handicapante d’un point de vue intégration : 0,3 mm d’épaisseur derrière la solution capacitive suffisent à glisser un détecteur d’empreintes qui couvrira toute la surface de l’écran. Il suffira donc de positionner son doigt sur celui-ci pour s’identifier. Ce dernier point concerne pour le moment les smartphones mais même si cette technologie pose un souci technique ou a des effets pervers en terme de prix sur un engin plus grand, on peut imaginer ne rendre qu’une plus faible zone active sur des  dalles de 10 pouces de diagonale ou plus.

Reste le problème le plus embêtant du procédé, si la détection d’empreintes est une solution sûre d’identification, il n’est pour autant pas difficile de fabriquer son propre jeu de fausses empreintes.  Pas sur que le code de sécurité ou la clé de chiffrement ne soit pas encore le moyen le plus simple de mettre à l’abri ses données pendant encore un long, très long moment.

Source : Liliputing et  The Korea Times

5 commentaires sur ce sujet.
  • 2 mai 2016 - 17 h 09 min

    En voila une belle innovation !

    Répondre
  • 2 mai 2016 - 18 h 36 min

    ‘LLo,

    Ouaip pour la conclusion, d’autant plus qu’un jeu de fausses empreintes pourrait rester opérationnel aussi longtemps que les doigts du vrai proprio !

    Répondre
  • Xo7
    2 mai 2016 - 19 h 20 min

    @fassil: C’est vrai, mais pour tromper les escrocs il faut utiliser des empreintes non courantes… Comment reconnait on un tel hyper sécurisé? A son propriétaire: Il porte des tong tout au long de l’année!!
    Autre solution se faire son propre lot de fausses empreintes et on peu garder ses chaussures !! Mais il faut des poches sécurisées !
    Plus sérieusement,peut être vraiment très pratique pour les sécurités enfants lorsque l’appareil est a la portée de toute une fammille

    Répondre
  • Xo7
    2 mai 2016 - 19 h 23 min

    @fassil: C’est vrai, mais pour tromper les escrocs il faut utiliser des empreintes non courantes… Comment reconnait on un tel hyper sécurisé? A son propriétaire: Il porte des tongs tout au long de l’année!!
    Autre solution se faire son propre lot de fausses empreintes et on peut garder ses chaussures !! Mais il faut des poches sécurisées !
    Plus sérieusement, peut être vraiment très pratique pour les sécurités enfants lorsque l’appareil est a la portée de toute une famille.

    Répondre
  • 3 mai 2016 - 14 h 05 min

    @Olivier

    Belle innovation ?!?
    L’état sait où tu es a tout instant de la journée, tu portes volontairement sur toi un micro et maintenant tu veux leur donner tes empreintes ?

    Remarque, ce sont les démarches normales dans une dictature : espionner n’importe qui.
    Ensuite il y a les lois imposées et quand le peuple va dans la rue on envoie l’armée (ah ben non c’est déjà en cours ca)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *