Akasa Galileo T, un boitier Thin Mini-ITX pour PC Fanless

Akasa présente le Galileo T, un des rares boitiers au format Thin Mini-ITX conçu pour évacuer la chaleur du processeur embarqué en employant un dissipateur situé dans le prolongement de son châssis. Un engin pour le moins original qui n’a pas dévoilé toutes ses spécifications pour le moment mais qu’il faudra surveiller si ce format vous intéresse.

Le boitier est construit entièrement en aluminium pour mieux dissiper la chaleur. Il est architecturé en deux parties. A gauche quand on le regarde de face, on découvre un gros dissipateur avec des ailettes au dessus du châssis. A droite la partie boitier proprement dite.

Minimachines

Le format Thin Mini-ITX balbutie encore, si Intel l’a présenté il y a désormais assez longtemps, le nombre de références n’est pas des plus élevés. Je vous avais parlé de ce format particulier en 2012 avec un châssis intéressant puisqu’il s’agissait d’un écran de PC, le LG 22AM33NB, qui permettait d’intégrer un ordinateur dans son dos.

Minimachines

L’intérêt du format Thin Mini-ITX est de lier la taille réduite en largeur et hauteur du Mini-ITX avec une épaisseur minimale afin de le glisser dans des solutions très fines. C’est le cas de ce boitier Akasa Galileo T qui ne mesure que 4,36 cm de hauteur. Particularité de ce châssis ? Il est également capable de faire fonctionner la solution embarquée sans avoir recours à une ventilation active.

Minimachines

L’idée d’Akasa est en effet de prolonger le châssis standard avec un dissipateur assez massif d’où sort un système de caloduc qui vient coiffer le processeur. La chaleur est alors transportée sur le côté du dispositif et dissipée passivement par celui-ci. Résultat, un fonctionnement compact et inaudible  pour peu que vous n’embarquiez pas de stockage mécanique dans l’engin.

Minimachines

Deux baies 2,5 pouces sont en effet disponibles dans la machine ce qui permettra de glisser deux SSD pour préserver vos oreilles de tout bruit. L’alimentation se fera via une solution de type bloc, externe, qu’il faudra bien entendu acheter en fonction de votre carte mère.

Minimachines

Le panneau avant propose une connectique basique, quatre ports USB en tout dont deux au format USB 3.0. A l’arrière on retrouvera un port série et un port antenne Wifi pré-découpé. Pas de place pour un capteur infrarouge à l’avant… à moins de faire sauter un port USB 2.0 et de le placer derrière une de ces prises. Un backpanel standard permettra de profiter de la connectique de la carte mère.

Le format est original mais malheureusement il n’y a pas beaucoup d’informations sur les capacités de l’engin sur le site du fabricant. On ne sait pas quel TDP cet Akasa Galileo T est capable d’encaisser par exemple et donc quel type de solution on pourra intégrer.  A suivre.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*