IFA 2017 : Lenovo Home Assistant, une option Alexa à 80€

Le Lenovo Home Assistant est une extension pour tablette de la gamme Tab 4 chez le constructeur, une option vendue à 80$ qui apportera les fonctions Alexa d’Amazon : Commandes vocales et informations visuelles comprises.

Alors évidemment, pour nos contrées non supportées par les fonctions Alexa d’Amazon, l’objet ne sert pas à grand chose. Mais ce Lenovo Home Assistant est une voie intéressante de développement pour le marché tablette de la marque.

Lenovo Home Assistant - 07

L’idée est simple, proposer une sorte de dock permettant d’accueillir une tablette dans une position debout de manière à lui ajouter les fonctions vocales d’Alexa. Le Lenovo Home Assistant se présente donc comme beaucoup d’autres appareils de ce genre : Il propose dans une colonne en hauteur une enceinte, un système de micro et tout l’attirail nécessaire pour vous écouter et vous répondre.

Lenovo Home Assistant - 08

Mais en moins bien.

Lenovo Home Assistant - 09

La paire d’enceintes n’a pas grand chose à voir avec un Amazon Echo, il s’agit d’un modèle 2 x 3 watts. Les microphones sont au nombre de deux quand Amazon ou Google en glissent souvent plus du triple. De ce fait, la gestion de vos ordres audio sera moins efficace.

Lenovo Home Assistant - 00

On oublie la portée proposée par les appareils classiques et on retrouve une portée plus légère annoncée à… 3 mètres. On est à un pas de pouvoir manipuler l’engin à la main. La gestion d’une écoute de vos ordre sur 360° risque également d’en pâtir et l’appareil fonctionnera surtout quand on se trouvera face à lui. Un bouton sur le haut de l’appareil permet de couper l’écoute permanente de l’objet.

Lenovo Home Assistant - 11

En pratique, les essais formulés avec l’appareil fonctionnent bien et on retrouve bien la simplicité de cette interface audio qui  permet simplement de demander des informations ou d’afficher la météo. Rien de vraiment révolutionnaire ici, Lenovo s’est jeté sur l’API d’Amazon pour proposer les mêmes fonctionnalités avec les mêmes limitations. L’avantage proposé vient donc de l’interface tablette qui permet de retrouver les affichages d’une Amazon Echo Show.

Lenovo Home Assistant - 10

Compatible avec les Lenovo Tab 4 8 et 10 pouces, le Lenovo Home Assistant est donc un produit original dans l’approche à défaut d’être véritablement novateur. On lui reprochera de se zombifier si l’on ne lui adjoint pas une tablette. Impossible de l’utiliser comme un Echo-like sans la cervelle d’une solution Android arrimée à son bord, l’objet n’embarque qu’une interface qui exploite le Cortex de votre tablette mais ne propose pas de quoi travailler en solo.

Lenovo Home Assistant - 04

Que penser de ce bidule ? Pas grand chose en réalité tout simplement parce qu’Alexa cause toujours pas Français. Il ne sera donc pas proposé en Europe. Reste un truc, un simple truc que je ne désespère pas voir un jour pointer le bout de son nez chez Lenovo ou un concurrent. A savoir un dock du même genre permettant de connecter sa tablette plus facilement à un équipement multimédia.

Lenovo Home Assistant - 02

Un dock qui pourrait par exemple faire transiter un signal USB Type-C vers une sortie HDMI et autoriser la recharge de la tablette en même temps. Une solution qui permettrait de faire le deux en un le plus évident qui soit : Tablette en mode mobile mais également console de jeu en mode sédentaire. De quoi profiter, par exemple, des capacités de décodage vidéo des puces ARM d’aujourd’hui sans avoir à s’équiper d’une TV Box et d’une tablette.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 5 septembre 2017 - 21 h 16 min

    Monsieur Pierre :
    Il serait intéressant de se pencher sur le Zolo Mojo de Anker et le LF-S50G de Sony.
    Qui sont des “Google Home” avec moins de conneries que le produit de Google.

    Car les testeurs du Home sont souvent des incompétents incapables de dire l’essentiel :
    1 – Il ne fait rien de plus que mon phone (Google assistant) ne fait déjà (Et lui contrairement à home il trouve les séances de ciné).
    2 – Il a un son dégeulasse (quand on aime la musique) et il n’as pas de sortie jack pour une chaine hifi.
    3 – Il a une gueule de mixeur Seb (Si elle existait en noir ce serait un début pour ceux qui ont un intérieur design).
    4 – Il n’est pas compatible avec un phone (no Bluetooth), donc pas de mp3 du phone et d’appel main libre comme le ferait une simple enceinte chinoise a 5 euros.
    5 – C’est à nous de nous adapter alors que cela devrait être le contraire.
    6 – Il est compatible avec spotify ou netflix mais on vous a dit qu’il faut payer un abonnement ?

    Le reste c’est de l’enfumage (bêtement répéter par les testeurs) avec comme phrase principal “Google Home peut contrôler toute la maison“.
    He bien non, il fait juste ca :
    1 – Il allume des ampoules Phillips à 150 euros
    2 – Il règle un thermostat de 250 euros (vu que c’est un thermostat pour chauffage électrique ça se règle une seule fois après l’emménagement et on n’y touche plus jamais)
    3 – Il ne peut même pas se servie de l’agenda.

    Répondre
  • 5 septembre 2017 - 22 h 18 min

    @dgrgt: J’ai croisé le Mojo à l’IFA (et fait des photos, ça arrive donc (mais j’ai 1000 RDV de rentrée + 1000 mails en parrallèle :D )

    Répondre
  • FQ
    6 septembre 2017 - 7 h 57 min

    @drgt : +1
    Je n’ai pas encore bien compris l’intérêt pour Google Home… mais il m’arrive d’être réfractaire à certains progrès flagrants ;-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *