Jerry Shen remplacé à la tête d’Asus, la marque cherche à se renouveler

Jerry Shen n’est désormais plus le PDG d’Asus. Le constructeur Taïwanais va profiter d’une direction bicéphale pour inverser la vapeur. La marque veut cibler le haut de gamme et l’innovation.

Asus ne va pas très bien, ses résultats sont en baisse et surtout la marque n’a plus le génie qui l’animait autrefois lorsqu’elle innovait sans cesse pour inventer de nouvelles solutions. Que  ce soit sur le marché PC classique, les composants ou sur des nouveautés originales comme les EeePC, les Padfone ou les Transformer. Asus a également été un des pionniers du marché gaming PC avec sa Republic of Gamer.

Asus Transformer Book

L’Asus Transformer sorti en 2013

Asus fait donc bouger les lignes de sa direction en décidant le remplacement de son actuel PDG, Jerry Shen, dès le début de 2019. La direction de l’entreprise sera assumée alors par deux personnes : Sy Hsu qui est aujourd’hui en charge de la branche PC et Samson Hu qui gère le service client d’Asus.

Jerry Shen n’est pas congédié avec pertes et fracas, le groupe considère son travail comme excellent. C’est lui qui a scindé l’entreprise en trois unités distinctes notamment avec Asus pour les produits de la marque, Pegatron comme fabricant OEM et Unihan qui développait des produits hors de la sphère PC en OEM également. La période est en effet des plus difficiles et si le groupe souffre, c’est également le cas pour de nombreux concurrents qui ne font en général que peu de croissance et accumulent souvent des pertes.

2018-12-17 11_05_11-minimachines.net

Il part ainsi créer une nouvelle entreprise baptisée iFast qui va s’intéresser à l’Internet des Objets et l’Intelligence Artificielle. M Shen pourra compter sur l’aide d’Asus qui a  déjà décidé d’injecter 30% des sommes nécessaires à la création de l’entreprise et proposera ses services de conception et de développement. En échange de ces 30%, Asus aura évidemment des parts dans la société et pourra compter sur celle ci et sa centaine de salariés pour proposer des objets commercialisables.

2018-12-17 11_08_53-minimachines.net

L’Asus RoG Phone.

Asus compte également changer son orientation smartphone en visant un marché très haut de gamme. La marque veut surtout développer des nouveautés spécialisées à usage hautes performances ou ludique avec des spécifications évoluées destinées à permettre d’employer son téléphone pour jouer. Un mouvement de fond qui se fait sentir en ce moment chez de nombreux constructeurs. Est-ce que cela veut dire qu’Asus va abandonner sa gamme Zenphone pour autant ? Il est encore trop tôt pour le dire. La marque va, en tout cas, faire du ménage puisqu’elle prévoit de transferer ou licencier entre 600 et 800 employés à travers le monde pour cette restructuration.

Plus de 200 millions de dollars ont été provisionnés pour gérer cette transition : Gestion d’inventaire, royalties, salaires et autres dépenses ont été estimés. Une dépense qui aura un impact sur les résultats de l’entreprise cette année.

12 commentaires sur ce sujet.
  • 17 décembre 2018 - 12 h 28 min

    Côté PC c’est en parti de leur faute (et pas qu’eux) à force de proposer des PC de plus en plus cher arrivé un moment le consommateur décroche.
    Sans oublier que la fiabilité de leurs produits ont très/trop baissé. Aussitôt la garantie finie le PC est HS (comme par hasard)
    Asus c’est fini pour moi je suis passer chez Acer et je suis satisfait (de même que certains de mon entourage)
    Ça plus le fait que tout le monde qui veulent se goinfrer de plus en plus en faisant exploser les prix des composants répercutant sur le prix des machines.
    De mon côté ils m’ont perdu comme comme de nombreuses personnes.
    Pour le jeu je suis passer sur console et c’est un vrai plaisir plus besoin d’aller trifouiller les réglages et driver, plus besoin de racheter des composants… bref une vraie économie
    Et de l’autre côté on peut se contenter d’un PC simple sans carte graphique qui coûte à elle seule la moitié du PC.
    Le marché du PC va mal et la concurrence sous estimé de celui des consoles va les achever.
    Jouer sur PC est devenu un luxe que tous n’ont pas les moyens.

    Côté mobile j’espère qu’ils vont sortir des ROG phones plus accessible (pas besoin du soc le plus HDG pour jouer, de même pour les accessoires présentés qui sont pour la plupart inutile)
    Je trouvais leur Zenfone Max intéressant de par leur autonomie et ça serait dommage s’ils devaient disparaître (mais bon il y a un grand choix depuis que les chinois ont débarqué)
    S’ils vont viser que le HDG ça va être dure pour eux exister.
    Je pense plus qu’ils devraient faire une synergie entre leurs différents produits.

    Répondre
  • 17 décembre 2018 - 13 h 53 min

    Leurs prix ont réellement explosés, ils sont devenus trop chers…
    et leurs innovations sont plutôt minimalistes !
    Donc à force de tout niveler, ils ont détruit leur image de Marque !

    Si on me parles d’Asus, je penses certains de leurs Smartphones,
    et non, plus vraiment aux PC portables…
    Par leurs trop nombreuses erreurs, ils se sont sorti du Marché !
    Il faut toujours revenir aux bases, et au pourquoi des choses,
    autrement on finis par se perdre par rapport aux consommateurs et au marché !

    Répondre
  • 17 décembre 2018 - 15 h 04 min

    Perso pour avoir conseiller ASUS a beaucoup ,j’ai a mon tour été obligé d’acheter de l’ASUS .
    J’ai un Chromebook dont je suis vraiment satisfait ,sinon je trouve pas mon X-205 T terrible face a une tablette bas de gamme chinoise en faisant presque autant quand a mon X-555 Y ,il est loin de valoir mon ancien Toshiba .

    Sinon ,dans mon entourage ,j’ai un All in One dont la propriétaire est satisfaite et un portable 15 pouces dont la
    propriétaire est satisfaite ,la propriétaire du portable 17 pouces est moyennement satisfaite de son portable .

    Répondre
  • 17 décembre 2018 - 15 h 44 min

    Bon ben alors on aura droit a plus de produits avec des led kikoolol pour les gamers et fini les produits professionnels comme leurs écrans pour graphistes…

    Répondre
  • 17 décembre 2018 - 18 h 04 min

    Il est loin le temps où l’on achetait de l’Asus à un prix défiant toute concurrence ( qui plus est chez Surcouf ou bien même dans les petites boutiques avoisinantes ).

    Répondre
  • 17 décembre 2018 - 19 h 46 min

    Si Asus veut m’embaucher comme PDG, je suis disponible…
    Premièrement respecter les clients,
    toujours viser les coeurs de marché,
    et ne pas se disperser en proposant trop de diversités !

    Et je leur ferai une stratégie à la Xiaomi,
    ne pas faire trop bas de gamme,
    et toujours avoir un très bon rapport Qualité / Prix !
    L’important c’est vraiment que les clients en aient pour leurs argents…
    afin qu’ils reviennent et envoient leurs connaissances !

    Répondre
  • 17 décembre 2018 - 20 h 40 min

    Je suis d’accord avec les commentaires, la qualité semble avoir vraiment baissé et ils n’ont pas adapté leurs prix,de plus pas assez d’innovations, que des suiveurs depuis quelques années, pour moi Asus c’est d’abord des cartes mères de pc.

    Répondre
  • JB
    17 décembre 2018 - 21 h 02 min

    @Will: même mouvement de mon côté, d’Asus vers Acer qui a pris un sacré virage qualitatif ces dernières années. Je n’ai longtemps pas aimé cette marque mais force est de constater qu’ils offrent aujourd’hui des produits récents (tout derniers composants et notamment processeurs Intel qui viennent de sortir) à des prix très corrects. De plus, Acer est dans une logique d’innovation et de cohérence que beaucoup de constructeurs ont perdu. Je pianote depuis le dernier Swift 1 qui est léger (14 pouces de 1,3kg), fanless et noiseless (SSD), autonome (10 à 15 heures) et qui en plus est joli.

    Après 2 Asus EeePC et un Asus 17″ moyen de gamme, je suis passé chez Acer et en suis très content. Tous les laptops que j’ai conseillés dernièrement sont également des Acer relativement basiques, vendus autour de 500€ avec un processeur i3 et une configuration peu puissante mais homogène. Bilan : les acheteurs sont tous contents et n’ont rencontré aucun souci matériel jusque là.

    Répondre
  • 18 décembre 2018 - 0 h 46 min

    ASUS S6F Leather Collection (d’ailleurs si quelqu’un l’a, qu’il n’hésite pas à m’en informer)
    ASUS eeePC 901
    ASUS eee PC S101 Champagne
    ASUS eeePC 1018P
    ASUS UX21
    ASUS S200E

    C’était ASUS, un constructeur qui variait les designs, osait l’originalité, et un excellent rapport qualité/prix.

    Après, vers 2011, y a eu la politique “premium” avec :

    1. la mort des netbooks.

    2. les Ultrabook (dont la 1ère génération valait le coup), suivi de clones générationnels de qualité de matériaux bien moindre, et une connectique au régime.

    3. les “Transformer”, qui (hormis la 1ère génération, sauf erreur de ma part), misaient sur un plastique ultra cheap (les fiches produit parlaient de “finissions métal brossé”… honteux), un clavier qui se courbe au milieu quand on écrit avec, un touchpad de mauvaise qualité, une idée marketing “hybride” plus que discutable.

    Bref, comme dit plus, haut, une stratégie agressive de type Xiaomi (pas trop de références, qualité irréprochable, prix très corrects), couplée aux localisations de claviers, pourrait faire mouche.

    Mais apparemment, voilà que maintenant la marque vise le “premium” (bah, c’était pas déjà le cas ?).

    Salut ASUS et merci pour ta super période pré-2010.

    Répondre
  • 18 décembre 2018 - 16 h 25 min

    Au moins chez Acer il y a des trappes pour changer le hd et rajouter de la ram. Un minimum quoi.

    Répondre
  • 20 décembre 2018 - 16 h 59 min

    […] info en provenance de FanlessTech montre peut être les premiers effets de la nouvelle logique haut de gamme de la marque. Le format “mini” n’est pas spécialement en cause et on suppose que les stations […]

  • 21 décembre 2018 - 20 h 34 min

    Les temps changent… En fait je crois que la marque a tente pas mal de choses, valables, sans percer sur le marche. Consequence logique les fonds s epuisent et il faut bien vivre donc on propose du vendable avec benef.
    Du coup ca devient standard, prenez leurs smartphones et allez gigner chez gearbest leurs concurrents…Difficile d acheter de l asus au double voire triple du prix. Dommage pour la marque et sa technologie pixelmaster des debuts (ca c etait malin).
    Je les verrais plutot se specialiser dans le gaming, mais tout gamer ne veut/peut pas mettre les mains dans le cambouis.
    Mal barre donc. Snif!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *