Intel rachète le fabricant de processeurs Tower SemiConductor

Intel joue à un Tower Défense, un jeu de stratégie où l’on place ses unités en ordre de bataille pour faire face à des assauts qui se répètent.

Tower SemiConductor est un fabricant Israélien de semi-conducteurs très bien implanté sur le marché. Présent sur de nombreux continents, la société fabrique des puces pour des clients externes à la manière d’un TSMC ou d’un GlobalFoundries. Les nombreuses sociétés voulant faire fabriquer leurs processeurs mais n’ayant pas de matériel pour le faire passent par ce type de structure pour finaliser leur production.

Tower SemiConductor souffle ses 30 bougies et a vu passer pas mal de silicium pour de nombreux clients. Elle est implantée en Israël bien sûr mais également aux Etats-Unis (Texas et Californie), au Japon et même en Europe avec une succursale en Italie. En achetant la société, Intel rachète toutes ses capacités de production, ses brevets, son savoir faire technique et humain mais également son portefeuille de clients.

Cela fait partie de la stratégie actuelle d’Intel en matière de développement baptisée Integrated Device Manufacturing 2.0 (IDM 2.0).  La direction du fondeur a bien fait comprendre que leur nouvel axe de développement passait par la prestation de services de gravure. Pour augmenter ses revenus, Intel va mettre son expertise au service d’autres marques en gravant leurs puces. Avec Tower SemiConductor dans son escarcelle, la société met en avant cette volonté et pourra prouver rapidement son implication. La société rachetée par Intel est présente sur de nombreux secteurs, peu concurrencés par Intel : Automobile, médical, défense, audiovisuel et électronique grand public. De nombreux produits technologiques ont besoin de puces très différentes de processeurs qu’Intel sait développer et fabriquer. Tower SemiConductor rajoute donc une lame au couteau suisse de services que le papa Pentium, Celeron et Core voudrait proposer.

2021-07-27 13_19_58

L’Intel Foundry Service va donc toucher des secteurs assez variés et après la signature annoncée d’accords importants avec différents acteurs sur le segment des SoC les plus « haut de gamme ». Qualcomm, par exemple, va employer la technologie Intel 20A pour de futures puces. Amazon Web Service a décidé de passer par Intel pour d’autres solutions serveur.

C’est également un très bon moyen d’avoir un joli chiffre d’affaire sur cette nouvelle branche très rapidement. L’investissement concédé pour ce rachat, 5.4 milliards de dollars tout de même, faisant partie de la grosse enveloppe auto attribuée par Intel pour ce type de développement. La note commence à devenir très très salée pour Intel qui a lancé un premier chantier à 20 milliards de dollars pour étendre la capacité de production de son usine en Arizona et fait un autre chèque de 20 milliards de  dollars pour construire une nouvelle usine gigantesque en Ohio. Des investissements massifs qui profiteront des largesses du gouvernement Biden.

Ces investissements sur des unités dispersées me fait vraiment penser à un Tower Défense. Ces jeux où l’on ajoute différentes unités sur le terrain pour faire face à des attaques ennemies. Intel est en train de passer un cap de fin de niveau, celui où il faut faire les bons choix stratégiques pour survivre vers l’étape d’après. Des investissements importants, audacieux et qui semblent parfois démesurés mais qui sont la seule solution pour survivre. Si, avec le rachat de Tower SemiConductor et les investissements consentis dans ses propres infrastructures, Intel peut se positionner comme le premier fabricant mondial de processeurs.

Comme d’habitude, si les deux entreprises ont trouvé un accord de principe pour ce rachat – comprendre un accord financier – la finalisation devrait prendre au moins une année avant d’être définitivement actée. Le temps pours les autorités de la concurrence de vérifier la validité de ces changements.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 16 février 2022 - 17 h 50 min

    Quel est le meilleur jeu de Tower Défense qui a existé (et encore jouable sur PC ou téléphone) ?

    Répondre
  • 17 février 2022 - 14 h 49 min

    Hello, on remarque aussi qu’avec AMD – Xilinx, Intel – Tower, et l’annulation Nvidia – ARM, les industries vendant des CPU ont tendance à vouloir se diversifier de plus en plus. Par contre pourquoi, je sais pas.

    Répondre
  • 17 février 2022 - 14 h 50 min

    @prog-amateur: Pour agrandir leur marché potentiel et ainsi avoir des relais de croissance.

    Répondre
  • 17 février 2022 - 17 h 11 min

    @Pierre Lecourt: merci, ça a donc bien l’air de bouger pas mal. On a même vu ces derniers temps des noms connus quitter des secteurs « clés » de l’époque, comme LG avec les smartphones, ou Sony avec ses VAIO.
    Je tente mon philosophe : ce qui est sûr, c’est que l’avenir est incertain.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *