Casque sans fil Project Alloy et PC intégré dans une “veste”, Intel fait le grand écart virtuel

De veste, l’objet ressemble plus à un gilet pare balle qu’autre chose, mais l’idée est bien de porter son PC sur soi. Zotac, Dell, MSI et HP ont tenté l’aventure du Sac à Dos sans pour autant commercialiser quoi que ce soit, Intel se fend à son tour d’une annonce Marketing autour de ce type d’objet pour l’IDF. Même si, dans le même temps, la marque travaille sur une solution de casque sans fil baptisé Project Alloy.

Chez Intel, on aime la réalité virtuelle, on l’aime tellement que les équipes travaillent à deux concepts totalement différents. Le premier est une sorte de vêtement embarquant un PC, clairement une solution pour piloter un casque de réalité virtuelle. Le second est tout simplement un casque de réalité virtuelle baptisé Project Alloy. Les deux sont en claire concurrence mais devinez lequel d’entre eux à une chance d’être commercialisé ?

Project Alloy

C’est à un événement Intel que j’ai pu rencontrer les ingénieurs de Scalable Graphics, les créateurs du système de casque VR sans fil piloté par une puce Intel. Leur solution était stable et fonctionnelle et il manquait juste d’un travail d’intégration pour faire de ce casque un objet un peu plus grand public. La sortie de Project Alloy semble correspondre à une reprise de cette innovation de Scalable Graphics mise à l’échelle d’un géant comme Intel qui a les moyens de la mettre en forme dans un objet intégrant batterie, partie optique et composants internes capables de recevoir le flux vidéo.

C’est ce qu’il ressort de ce casque Project Alloy : Il s’agit d’un casque qui ressemble beaucoup aux versions en plastique évoluées du cardboard de Google mais dans lequel Intel a intégré processeur, batterie, et éléments optiques nécessaire à un usage VR. Il n’existe pas, à ma connaissance, de solution capable de gérer de la VR de type PC pouvant être intégré dans ce type de dispositif. Trop petit et trop léger pour faire tourner ce que les autres marques ont tout juste réussi à placer dans des sac à dos.

Project Alloy

Project Alloy semble donc être le réceptacle d’un univers VR projeté sans fil par une autre machine, plus costaud, effectuant le calcul. Soit en utilisant la méthode déployée par Scalable Graphics, soit par une méthode du même type qui permet de faire transiter via Wifi un signal calculé vers le casque. Signal qui sera décodé par une puce de type Core M3 avant d’être affiché sur un écran sous l’optique dédiée.

Point intéressant du dispositif Project Alloy, la présence de deux cameras RealSense d’Intel. Ce dispositif permet de de voir en 3D et de mesurer la profondeur des objets environnants. Associé à un PC ces caméras peuvent déterminer en temps réel la distance qui les sépare d’un mur ou d’un objet mais également mesurer la taille de l’objet. Le tout en affichant évidemment une image haute définition de ce qui est filmé. Il sera donc possible, comme avec Hololens de Microsoft, de projeter une image virtuelle par dessus une image réelle tout en proposant un univers cohérent.

Autre point positif par rapport à une solution VR classique, Project Alloy est capable de détecter et comprendre les signes que vous pourrez effectuer avec vos mains. En détectant finement celles-ci le dispositif saura prendre en compte vos doigts et répondre à des ordres programmés en fonctions de vos gestes. Il sera donc possible de marcher tirer, courir, sauter,  écraser ou même ouvrir une porte virtuelle sans recourir à des dispositifs supplémentaires.

Dernier point, Project Alloy sera un dispositif ouvert et Open Source. N’importe qui pourra récupérer les spécifications nécessaires pour fabriquer son propre casque de ce type et fabriquer le sien. Cela ne veut pas dire que tout un chacun aura les compétences nécessaire mais ouvre bien la porte à un marché de type IBM PC et compatible  qui a historiquement très bien fonctionné pour la marque. Oui, HP, Dell, MSI ou ASUS pourront fabriquer un casque Project Alloy sous leur logo mais évidemment il faudra pour cela acheter un processeur Intel, des cameras RealSense Intel et autres composants compatibles dictés par la recette proposée par la marque.

Intel's Vest

Face à ce produit  il semble très étrange de continuer à développer des solutions comme cette veste PC. Du moins si on considère cette idée d’un point de vue commercial ce qu’elle n’est probablement pas. La solution propose des performances haut de gamme dans un étrange encombrement.

veste-pc

Un processeur Intel Core i7-6785R de génération Skylake avec ses 4 coeurs et 8 threads, 8 mégaoctets de mémoire cache et fonctionnant de 3,3 à 3,9 GHz. Une puce proposant un circuit graphique Iris Pro 580 qui dégage en tout 64 Watts de TDP. On imagine donc que la veste sera assez chaude a porter, idéal pour la VR à ski puisque Intel indique un 35°C maximum. La mémoire vive est composée de 8 Go de DDR3, le stockage n’est probablement pas le plus gros problème avec un SSD, Intel a choisi d’intégrer 64 Go mais indique pouvoir intégrer jusqu’à 512 Go.

Intel's Vest

Approximatif mais fonctionnel

La veste PC devrait également être assez lourde car il faudra stocker les batteries pour alimenter la puce, avec une consommation importante on imagine que soit l’autonomie est médiocre, soit le fait qu’Intel précise que les batteries sont réparties équitablement de part et d’autre de la veste est clairement un signe de poids pas forcément léger.

vr-vest

Une fermeture éclair à l’avant pour changer la batterie. Un jeu de plusieurs modules permet de changer de batterie sans éteindre l’engin.

Vu l’ambiance du moment, je doute que le recours à ce type de vêtement soit une bonne idée. Le mot veste fait déjà sursauter la sécurité des aéroports, j’imagine assez mal traverser une frontière avec ce type de gadget.

Comme d’habitude, ce type de développement est uniquement marketing. Il est amusant de voir qu’Intel a réussi à intégrer un PC de la sorte et créé le système de câblage et de refroidissement nécessaire a la dispersion par blocs des différents composants. Mais ce type d’objet ne sera probablement jamais commercialisé, il est clair que l’avenir de la VR est au sans fil et à des prototypes comme Project Alloy.

Source : Tom’s Hardware

3 commentaires sur ce sujet.
  • 19 août 2016 - 14 h 13 min

    çà évolue, çà évolue, une veste PC a porter, je ne vois pas top l’utilité.

    Mais bientot dans quelques années, on aura une puce intel Core i7 de la 15 eme generation dans la tete ou dans le bras de chacun…

    Répondre
  • 19 août 2016 - 20 h 38 min

    Une veste PC avec un proc Intel, ca peut être utile en hiver.

    Répondre
  • 21 août 2016 - 10 h 26 min

    @Pascal: faudras rajouter un GPU AMD pour le “grand froid” xD

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *