Comment transformer un jouet télécommandé par infrarouge en jouet connecté

Acheté 5$ dans une oeuvre de charité, ce Robosapiens était en parfait état de marche. Mais l’auteur de ce mod ne se satisfaisait pas de ses prestations. L’idée lui est donc rapidement venue de le modifier en intégrant à l’intérieur une carte Raspberry Pi Zéro. Et voici donc le résultat, un jouet connecté qui réagit à des ordres expédiés via Wifi.

A l’ouverture du petit robot, l’auteur du mod comprend qu’il va être face à un petit souci technique. La carte de base embarquée dans ce Robosapiens n’est pas spécialement complexe mais absolument spécialisée. Elle dirige énormément de composants variés et en particulier, sept moteurs différents qui sont tous pilotés avec des ordres précis. Des rotations limitées, des arrêts de course à des mouvements précis et autres.

Pi zero robot

Du coup, plutôt que de mettre la carte de base à la poubelle pour la remplacer par un montage maison ultra complexe, l’auteur décide de tricher un peu. Il va intégrer une carte Raspberry Pi Zéro en amont et lui faire transmettre des ordres en passant par le circuit original de l’infrarouge. Le robot est normalement dirigé par une petite télécommande. L’idée est donc de brancher la Raspi en sortie du capteur pour simuler des ordres.

Pi zero robot

Reste à reprendre le courant des quatre piles d’alimentation du robot et à les adapter aux besoins de la carte.

Pi zero robot

Pas un gros problème avec un simple module d’alimentation AMS1117 acheté en ligne.

Pi zero robot

On monte l’ensemble dans le robot tout en ajoutant une clé USB Wifi. Puis on commence la programmation de la Pi. Le boulot consiste à faire croire à la carte de base qu’elle reçoit une simulation infrarouge précise. Il faut donc lui transmettre un signal équivalent. Le détail du processus et du code sont décrits avec beaucoup de minutie sur le blog de l’auteur et le résultat est là.

Le Robosapiens ne réagit pas aux ordre vocaux comme on pourrait le croire au premier abord, il ne réagit que parce que des ordres Python ont été expédiés via une autre machine en Wifi. Mais on peut imaginer facilement exécuter une application de type télécommande qui viendrait fournir une interface graphique à des ordres récurrents tout comme la possibilité de programmer des ordres répétés à des horaires variés.

L’auteur a même intégré un détecteur de hashtag sur Twitter qui fait rugir le robot à chaque fois que le mot-clé #wakedino est twitté. On peut imaginer des tonnes d’usages qui iraient du signalement d’un email d’un compte précis à la fin d’un processus de calcul ou autre. L’auteur a d’ores et déjà rajouté une caméra à la Raspberry Pi Zéro pour que le robot puisse filmer, streamer ou prendre des photos.

Mais le plus intéressant est, me semble t-il, la méthode employée qui peut être utilisée dans différentes solutions et adaptée à des tonnes d’usages et de matériels différents. Il est possible de piloter ainsi n’importe quel appareil fonctionnant avec une télécommande. Téléviseur, climatisation, jouets et autres machines diverses. Il est même possible de reprendre cette idée pour d’autres types de commandes. On peut très bien imaginer un montage de ce type lancer à distance une chaudière non connectée dans une maison de campagne en envoyant un ordre via un boiter de thermostat.

Source : Adafruit

4 commentaires sur ce sujet.
  • Xo7
    24 juin 2016 - 18 h 30 min

    Je cherchais une modif. de ce genre pour Mathéo l’ourson qui raconte des histoires – Ci quelqu’un a des infos…
    Mon fils a aussi ce robot avec une télécommande compliquée de la taille d’une chaussure et un infra rouge qui ne fonctionne que si l’on est bien en face au robot… très frustrant…

    Répondre
  • to
    24 juin 2016 - 18 h 40 min

    Le probleme du robot c’est que la version francaise parle avec la voix de bruce willis et c’est vite penible ;) y a pu qu’a trouver un raspi 0 et depoussierer le sapiens.

    Répondre
  • 24 juin 2016 - 19 h 22 min

    Et avec des optocoupleur type H11F1, c’est tout ce qui a des boutons (<48 volts) qui peut être piloter a distance ;-) Exemple : PC (power, reset …) Robot-aspirateur, toutes les télécommandes (volet roulants, porte garage, portail, prises, VMC ….)

    Répondre
  • 24 juin 2016 - 19 h 35 min

    Je suis impressionné par tout ce qu’il est possible de faire avec ces petites bêtes!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *