[IFA2018] ASUS Zenbook 13, 14 et 15 pouces, les écrans flottants

Nouvelle course à la finesse, plus intéressante que la traditionnelle réduction d’épaisseur des machines. Celle qui consiste à limiter les bordures d’écran des portables. Asus n’y va pas de main morte avec un entourage d’écran qui se limite désormais à 5% du total de ses Zenbook 13, 14 et 15 pouces

L’apparition du Dell XPS 13 a marqué les esprit, ce fût la première machine à proposer un écran “sans bordures”. Une appellation quelque peu trompeuse mais qui sonnait le départ d’une nouvelle course chez les fabricants. L’impression de légèreté produite par ces écrans de portables débarrassés de leur gros entourages plastique fût un véritable électrochoc et quelques années après, de nombreux constructeurs ont pris leur parti de proposer des portables dans cette nouvelle voie.

[IFA2018] ASUS Zenbook 13, 14 et 15 pouces, les écrans flottants

Asus est de ceux-la et sa nouvelle gamme de Zenbook 13, Zenbook 14 et Zenbook 15 est particulièrement remarquable avec des bordures d’écrans si fines que la partie affichage occupe désormais de 92 à 95% de l’espace haut des engins. Ces nouvelles machines, résolument haut de gamme, minimisent leur encombrement et se positionnent comme des fenêtres flottant quasiment librement dans l’espace.

Le recette est semblable pour les trois machines avec l’emploi de processeurs Intel Whiskey Lake-U, des options pour un circuit externe signé Nvidia et des composants pouvant aller jusqu’à 16 Go de mémoire vive et 1 To de SSD.

[IFA2018] ASUS Zenbook 13, 14 et 15 pouces, les écrans flottants

Asus emploie sa charnière “Ergolift” pour soulever le clavier et assurer ventilation et ergonomie

L’Asus Zenbook 13 UX333 est peut être le plus impressionnant des trois modèles puisque c’est lui qui propose le plus grand ratio écran-châssis. Avec 95% d’occupation de l’espace, ce 13.3″ en 1920 x 1080 pixels donne vraiment une impression aérienne de l’image. L’engin proposera des Intel Core i5-8265U et Core i7-8565U qui ont vraiment tapé dans l’oeil de nombreux constructeurs pour cet IFA. Ils seront assistés d’un circuit GeForce MX150 en option avec 2 Go de mémoire dédiée. Leur mémoire vive sera, quant à elle, de 8 à 16 Go de DDR3L-2133 et le stockage pourra atteindre 512 Mo de SSD PCIe 3.0 x2 NVMe. 

[IFA2018] ASUS Zenbook 13, 14 et 15 pouces, les écrans flottants

On peut se demander si une bordure aussi fine en bas de l’écran ne sera pas gênante pour la lisibilité de celui-ci.

Le Wifi embarqué sera un désormais classique 802.11AC avec un Bluetooth 5.0 et on retrouvera des ports assez nombreux avec deux USB Type-A : Le premier en USB 3.1 et l’autre en USB 2.0 (Et on peut se demander pourquoi Asus persiste à coller un USB 2.0 alors que la solution gère nativement également de l’USB 3.0) mais également un USB 3.1 Gen 2 Type-C, un lecteur de MicroSDXC, une prise HDMI plein format et un port jack 3.5 mm stéréo pour casque et micro. Le clavier est rétroéclairé avec une course de touche de 1.4 mm.

[IFA2018] ASUS Zenbook 13, 14 et 15 pouces, les écrans flottants

La batterie est une 50 Whr donnant droit à 13 heures d’autonomie d’après Asus. Quelques fioritures pas désagréables sont prévues par la marque comme la présence d’une Webcam infrarouge de reconnaissance faciale en plus de la webcam HD habituelle, et cela malgré un espace disponible assez maigre. L’écran propose également une bonne colorimétrie (72% NTSC et 100% sRGB) avec option mat et brillant. Asus assure que ses machines sont ultra solides avec une comparaison avec les standards militaires US habituels1.

2018-09-03 17_27_43-minimachines.net

Un petit gadget sympathique apparaît également sur le pavé tactile des Zenbook 13 et 14 avec une option baptisée NumberPad qui permet de “remplacer” le pavé numérique en y faisant apparaître des chiffres lumineux. Cela ne remplacera pas un vrai pavé numérique mais peut être utile pour de la saisie de données par exemple.

[IFA2018] ASUS Zenbook 13, 14 et 15 pouces, les écrans flottants

Le Zenbook 14 reprend les mêmes éléments que le 13.3″ mais passe en 14″ avec la même définition et pourra proposer jusqu’à 1 To de SSD M.2 PCIe NVMe 3.0 x2. Le Zenbook 15, quant à lui, proposera quelques options supplémentaires comme une définition en 3820 x 2160 pixels, des circuit GeForce GTX 1050 MAX-Q avec 2 uo 4 Go de mémoire dédiée, 8 ou 16 Go de DDR4-2400 et une batterie 73 Whr offrant 16 heures d’autonomie. Le Zenbook 15 n’aura pas droit à l’option NumberPad… Il faut dire que l’engin sera équipé nativement d’un pavé numérique.

[IFA2018] ASUS Zenbook 13, 14 et 15 pouces, les écrans flottants

On en profite pour faire le point sur les dimensions et poids des machines :

Le Zenbook 13 UX333 mesure 30.2 cm de large pour 18.9 cm de profondeur et 16.9 mm d’épaisseur. Il pèse 1.09 Kg.

Le Zenbook 14 UX433 mesure 31.9 cm de large pour 19.9 cm de profondeur et 15.9 mm d’épaisseur. Il pèse 1.17 Kg.

Le Zenbook 15 UX533 mesure 35.4 cm de large pour 22 cm de profondeur et 17.9mm d’épaisseur. Il pèse 1.59 Kg.

Si je reviens 4 ans en arrière avec un modèle Asus de 13.3″ de diagonale comme le Zenbook UX305, l’engin mesurait alors 32.4 cm de large, 22.6 cm de profondeur et 12.3 mm d’épaisseur. On constate qu’Asus a un peu arrêté la course à l’épaisseur la plus fine possible et a largement réduit la taille de ses engins en terme d’encombrement. 2.2 cm de moins en largeur pour la même diagonale et 3.2 cm d’écart face à un 15.6″… On constate que le 15.6″ de 2018 est moins profond que le 13.3″ de 2014. Le poids a également considérablement changé puisque le Zenbook UX305 affichait 1.2 Kg sur la balance. Le nouveau Zenbook 13 est à 1.09 Kg. L’autonomie est malgré tout en flèche puisque, à l’époque, l’engin d’Asus promettait 8 heures de visionnage de vidéo en continu et tenait grosso-modo 6 bonnes heures en streaming.

Pas d’infos de tarifs pour le moment.

Notes :

  1. Toujours le même Bullshit de standards militaires donnés par des organismes qui estiment que les standards militaires US peuvent être décernés par autre chose que l’armée US. Les seuls standard militaires qui existent sont donnés par le gouvernement US au sein de son armée, cela ne veut pas dire que les machines ne sont pas solides, simplement qu’elles ne peuvent pas se targuer d’un vrai standard MIL.
21 commentaires sur ce sujet.
  • 3 septembre 2018 - 18 h 05 min

    Classe militaire veut peut être dire qu’ils peuvent servir de gilet pare-balles :D
    mais bon à 1500 Euros le gilet, on y réfléchira à deux fois…

    Répondre
  • 3 septembre 2018 - 18 h 11 min

    Ils vont aussi nous sortir un écran avec encoche ?!

    Répondre
  • fpp
    3 septembre 2018 - 19 h 12 min

    Y a un bug dans “le point sur les dimensions et poids des machines” :
    deux fois le Zenbook 14, la dernière ligne doit être le 15 ?

    Répondre
  • 3 septembre 2018 - 20 h 32 min

    C’est pas clair tous ces modèles. Les mecs ont même pas sorti le UX480FD (14 pouces, screenpad, écran représentant 86 %, GeForce 1050 mais 1,6 kg), qu’ils balancent déjà un 14 pouces de 1,1 kg, avec un écran encore plus bordeless, l’UX433 ?

    Répondre
  • 3 septembre 2018 - 21 h 46 min

    Et toujours pas de format 3:2 voir 16:10 !!!
    C’est pénible.

    Répondre
  • JB
    3 septembre 2018 - 22 h 39 min

    Article intéressant, comme d’habitude, merci !

    Tu parles de la bordure inférieure très fine pouvant être gênante (bas de l’écran peu visible quand on a les mains sur le clavier j’imagine). J’ai une autre question concernant ces bordures extra minces : un tel écran est-il agréable à regarder et ergonomique au final ? N’est-on pas gêné par la quasi absence de bordures du fait qu’il n’existe plus de “coupure” entre le monde réel en fond et l’écran qui flotte ?

    En regardant des modèles récents à la FNAC, avec des bordures fines, je me suis surpris à être quelque peu gêné par l’absence de cadre. Les grosses bordures d’antan n’étaient évidemment pas des plus esthétiques mais j’ai comme l’impression qu’elles délimitaient un espace de travail moins flottant donc plus confort pour bosser vraiment. Des retours d’expérience m’intéressent.

    Répondre
  • JB
    3 septembre 2018 - 22 h 40 min

    @Rick: +1000 pour le 3:2 !

    Répondre
  • 3 septembre 2018 - 22 h 57 min

    @JB: Sur mon Xiaomi 12.5″ cela m’a effectivement gêne au début : Le cadre servait de “marge” comme sur un livre ou une liseuse mais au final c’est un truc qui s’apprivoise assez bien. On finit assez rapidement par s’y faire. Par contre la question de la bordure basse est une vraie question, si il faut maintenir le scroll ou laisser son outil d’écriture aux deux tiers de la hauteur pour ne pas être gêne par ses mains cela va être vite difficile. Cela dit c’est probablement très lié au positionnement de la machine. sur un bureau classique, en essayant de me rendre compte, c’set plutôt difficile de se gêner comme cela.

    Répondre
  • 3 septembre 2018 - 23 h 19 min

    Depuis que je suis passé sur tablette PC (Surface) j’en suis tombé amoureux. Que des avantages. Par contre, tu aurais des pistes pierres de tablettes PC borderless ?

    Répondre
  • 3 septembre 2018 - 23 h 20 min

    Hum j’utilise en semi fixe mais peu un lenovo un 15,6 de 2011 acheté en 2012, y’avait déjà de l’écart entre 2011 et 2014,
    il tient plutôt dans un sac pour 17″ …

    height x width x depth (in mm): 36 x 380 x 247 ( = 1.42 x 14.96 x 9.72 in)

    Weight
    2.604 kg ( = 91.85 oz / 5.74 pounds), Power Supply: 242 g ( = 8.54 oz / 0.53 pounds)

    et encore j’ai une batterie 9 cellules vs la batterie 6 des specs dont > 2,6, plutôt encore +150g.

    Mais Pierre tu as un peu triché sur la comparaison car le UX305 dont tu parles était le UX305FA, à base de core M et passif, les modèles en 15w UX305FA à comparer avec ces zenbook étaient un peu plus épais sauf sur la fiche de mat.net ;)

    eg 324 x 226 x 0,55/1,49 mm et 1,5 kg en version 15w UX305LA-FC007T

    Si quelqu’un aime les tanks, je suis prêt ;) à échanger contre un zenbook 15, avec mes avantages : +100 % en épaisseur et +10% sur les 2 autres dimensions, + 70% de poids, 35w contre 15w ;).

    Répondre
  • JB
    3 septembre 2018 - 23 h 21 min

    @Pierre Lecourt: merci pour ton retour express Pierre ! Bonne semaine et bonne fin d’IFA !

    Répondre
  • 4 septembre 2018 - 8 h 36 min

    j’ai quand m^me une question, vous allez voir elle est idiote,

    quelqu’un vas t’il sortir un PC correct pour un prix abordable ? je pige pas le marché s’effondre et il n’ ya rien a moins de 1000 euro ou alors des boues

    Répondre
  • 4 septembre 2018 - 8 h 57 min

    […] sympathique comme le pavé tactile qui s’illumine d’un pavé numérique à al demande comme sur les Zenbook 13 et 14, mais aussi un système audio signé Harman Kardon. Le Wifi est un 802.11AC avec Bluetooth 5.0 et […]

  • 4 septembre 2018 - 12 h 23 min

    @adel10:

    En dessous de 1000€, on a difficilement l’image luxe donnée par ces machines. Le discours d’Asus est dans ce sens sur la gamme zenbook, l’image que donne le PC.

    Avant de dire qu’en dessous de 1000€, il y a que des bouses, il faut définir ses besoins.
    Après, oui, la performance a un coût (comme sur un PC de bureaux), mais il faut se rendre compte qu’un processeur i5H est plus performant qu’un i7U de la même génération (mais plus consommateur).
    Ensuite tout est question d’équilibre performance, poids, autonomie.

    Et, je suis d’accord pour le format de l’écran, le 16/9 est pour moi un format “loisir”. C’est bien pour le jeux ou pour regarder des films, mais suivant la profession, c’est pas vraiment adapté.

    J’ai pas vu dans l’article, mais il y a un retour haptique sur le clavier numérique virtuel?

    Répondre
  • 4 septembre 2018 - 12 h 40 min

    @adel10: Je pense que le marché s’est effondré pour deux raisons majeures. La première, le public utilise aujourd’hui principalement le smartphone pour quasiment toutes les utilisations et donc également celle qui était dédiée au PC. Les écrans grandissant y sont pour beaucoup.
    La deuxième raison et que ce même public a longtemps attendu des innovations majeures sur les PC et qu’elles ont trop tardé à venir. Pendant ce temps, mes mêmes smartphones ont vu leurs caractéristiques(surtout la taille de leurs écrans) et surtout leurs puissances exploser. Du coup, les PC qui sortent aujourd’hui arrivent un peu tard. Il y a quelques modèles qui arrivent malgré tout à tirer leur épingle du jeu de par leurs fonctionnalités atypiques comme les Yoga Lenovo.
    Les fabricants visent principalement les produits haut de gamme pour tenter d’endiguer l’hémorragie liée à la chute des ventes mais du coup cela se paye plutôt cher…
    Les PC basiques et pas chers ne trouvent plus trop leur public puisque des smartphones bien plus puissants existent aujourd’hui.

    Répondre
  • 4 septembre 2018 - 13 h 08 min

    @adel10: L’IFA, comme la plupart de ces salons, est avant tout une vitrine techno. On présente le haut du panier et on garde le reste sous le coude pour plus tard.

    Répondre
  • 5 septembre 2018 - 5 h 41 min

    ‘LLo,

    & le post-it (avec les “trouzemille” pwd dessus), on le colle oû maintenant, pfuuu..? ;-)

    Répondre
  • 5 septembre 2018 - 6 h 13 min

    @Rick:
    Au contraire, c’est ce qu’il y a de mieux pour un pc. Le 16/9 est une horreur pour tout ce qui n’est pas un film, meme les jeux! Bosser sur un 16/10 est vraiment plus agreable.

    Répondre
  • 5 septembre 2018 - 8 h 59 min

    @ pierre lecourt
    je suis bien d’accord mais pourquoi on ne trouve rien en boutique ou en ligne d’intéressant

    il faut aller sur du reconditionné pour trouver des pc correct
    quand on a des enfants on va pas acheter que des bêtes de courses, ce n’est que mon avis ceci dit

    Répondre
  • Fox
    5 septembre 2018 - 10 h 37 min

    Le 13″ me plait beaucoup mais etant full Linux j’ai un peu peur que ca ne se passe pas bien avec le pave tactile un peu funky :(

    Répondre
  • 6 septembre 2018 - 22 h 05 min

    @kern: Heuuu!!! Je crois qu’on est d’accord. C’est pour ça que j’ai pris un surface laptop. Mais ‘ach’ment déçu par l’autonomie par contre.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *