Huawei HiSilicon Kirin 950 : Le grand chelem de fonctions mobiles

Huawei travaille pour lui et n’est pas spécialement dans une logique de gamme avec ses puces HiSilicon. C’est peut être ce qui explique le CV de cette Kirin 950, puce ARM qui affiche des compétences pour le moins très complètes.

Une puce haut de gamme même si le terme est assez impropre pour cette HiSilicon. Quand le fabricant de puces est le même que celui qui développe ses propres solutions grand public, il est possible de retrouver une sorte de best-off technologique assez abouti.

Huawei n’a pas besoin de proposer des puces avec des différences techniques marquées de manière à créer un marché de gamme, il construit pour son usage, pour ses matériels et ce nouveau Kirin 950 n’a pas besoin de proposer des tonnes de sous puces étagées en baisses de quelques poignées de dollars pour trôner en haut du podium.

HUAWEI Hisilicon

Et cela se sent fortement, Huawei a demandé à HiSilicon une puce haut de gamme dans tous ses détails : A bord on retrouve évidemment de la 4G LTE Cat.10, la gestion de la vidéo 4K en décodage comme  en encodage, du Wifi 802.11 AC MU.MIMO et même un capteur d’images capable de grimper en… 42 mégapixels…

Le coeur de l’engin 64 bits est construit sur 8 coeurs dans un format ARM big.LITTLE avec 4 core ARM Cortex A53 et 4 core ARM Cortex A72. Le tout est associé à un circuit graphique ARM Mali T880. HiSilicon s’est donc servi d’une solution 100% ARM pour sa base et a ajouté des fonctions externes abouties. Une manière de limiter la recherche et développement et donc de rentabiliser plus facilement sa puce.

Minimachines.net 2015-07-10 11_27_28

Le contrôleur de mémoire prendra en charge de la LPDDR4 sur deux canaux pour des combinaisons variées de mémoire vive rapide. Huawei a choisi un contrôleur audio indépendant Tensilica HiFi Audio DSP 4 ainsi qu’un capteur photos qui prendra en charge des capteurs pouvant monter jusqu’en 42 mégapixels.

Le chipset Mali T880 apportera les fonctions de codage et de décodage matériel jusqu’au 4K avec gestion des formats HEVC H.265 et VP9. Les tablettes et smartphones équipés du Kirin 950 pourront donc lire et encoder des fichiers 4K. La puce prendra en charge les formats eMMC jusqu’au 5.1 pour accueillir des composants rapides et de bonne capacité.

La gestion des réseaux est l’autre point fort de l’ensemble avec un Wifi AC MU-MIMO en plus d’un modem 4G LTE cat.10 avec gestion d’une double SIM. Le Bluetooth est un 4.2 et un module de gestion NFC est intégré.

La puce pourra être dépassée par d’autres modèles en termes de calcul, la combinaison choisie par Huawei est bonne et ses performances plus qu’honorables et la marque n’a pas privilégié la performance brute pour s’intéresser à un mélange entre performances, autonomies et fonctionnalités.

Minimachines.net 2015-07-10 11_24_22

Cette Hisilicon Kirin 950 est assez impressionnante même si la promesse de ces capacités ne sera pas forcément suivie de touts les éléments nécessaires pour en profiter : Combien de tablettes ou de smartphones auront réellement un capteurs 42 mégapixels ? Mon petit doigt me dit que ce n’et pas forcément en 2016 que nous pourrons en croiser chez Huawei.

Reste à savoir quand la puce sera disponible et vers quels type de solution elle sera privilégiée.

Source : Mobile dad via Notebook Italia

Un commentaire.
  • 10 juillet 2015 - 12 h 33 min

    1 an après sa sortie, kirin 950 sera surement rentabilisé et pourra être implanté dans du moyenne gamme, puis 2ans après dans le bas de gamme. Ils auront rentabilisé à fond leur investissement, pas con.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *