Amazon Echo peut désormais aussi contrôler vos lampes

Amazon Echo, c’est cette petite borne noire et discrète qui trône depuis quelques mois dans les intérieurs US. La petite colonne écoute vos ordres et les traduit en listes de courses. Suite logique de ce travail, l’apparition de fonctions domotiques avec la plateforme Wink.

Amazon Echo est une boite à ordres vocaux, un objet qui écoute ce que vous dites et dont le but avoué est de faciliter vos courses sur Amazon. L’objet fait plein d’autres choses évidemment, et il peut répondre à des questions de culture générale ou jouer de la musique, le tout sans les mains. Mais sa vraie finalité est de vous guider dans vos courses, tous les gadgets, aussi sympathiques soient t-ils, ne sont là que pour accepter l’objet dans votre salon.

Minimachines.net 2015-07-10 10_26_59

Dernier ajout autour de cette solution proposée par Amazon, une entrée domotique avec un partenariat entre Amazon et Wink. Wink est une norme domotique assez populaire aux US puisque c’est celle choisie par General Electric, Philips et d’autres. De nombreuses ampoules connectées utilisent cette norme et pourront désormais être contrôlées par l’Amazon Echo.

La configuration est très simple, il suffit de connecter les ampoules via l’application mobile de Wink et de leur donner un nom précis : Chambre, salon, entrée…

L’application mobile de l’Amazon Echo permettant désormais de prendre en charge Wink, il faut identifier les deux ensemble et, enfin, faire reconnaître à Echo les nouveaux périphériques présents dans son écosystème.

Au bout de quelques secondes les diverses ampoules seront vues et pourront être pilotées à la voix. Ainsi, en plus des ordres habituels d’Echo, il sera possible de lui demander d’allumer ou d’éteindre une lampe connectée.

“Alexa, éteint la lampe de l’entrée”… Alexa étant le nom de code pour que la petite colonne noire écoute et comprenne vos ordres.

Aamzon Echo

But du jeu pour Amazon, rendre la solution encore et toujours plus indispensable à l’utilisateur, et mélanger les usages est une excellente stratégie pour y parvenir. Une fois les ampoules achetées et le pli pris, il sera difficile de revenir en arrière et d’abandonner cette technologie. Ancrant ainsi encore un peu plus l’Amazon Echo au sein du foyer.

Aamzon Echo

Pour le moment, il n’y a  toujours aucune date de disponibilité de cette technologie en France.

Pour en savoir plus sur Amazon Echo.

9 commentaires sur ce sujet.
  • 10 juillet 2015 - 13 h 00 min

    La technique est-elle l’ennemie des utilisateurs ? Grand sujet de philo…
    C’est une toujours un peu le même enjeu (êtes-vous prêt à restreindre vos libertés pour plus de confort/fonctionnalités ?), qui est la rengaine, à l’opposé des discours marketing, de gens comme R.M.Stallman, de défenseurs des libertés numériques et autres empêcheurs de vendre/surveiller.

    Ca reste d’actualité: il suffit de faire une recherche (par exemple “home automation” dans la base documentaire wikileaks suite aux fuites de la société Hacking Team.

    https://wikileaks.org/hackingteam/emails/?q=home+automation&mfrom=&mto=&title=&notitle=&date=&nofrom=&noto=&count=50&sort=0#searchresult

    On y lit notamment dans les courriers : “Popular Home Automation System Backdoored Via Unpatched Flaw” plein de choses intéressantes.

    Les personnes de cette société, qui en connaissent un rayon en matière de sécurité reconnaissent que les applications IOT (Internet of Things) n’ont pas été conçues à l’origine avec le souci d’intégrer les contraintes de sécurité.

    Une aubaine donc pour profiter de failles non reconnues et détourner à leur usage propre (la surveillance des utilisateurs) des gadgets techno sympas à première vue.

    Répondre
  • 10 juillet 2015 - 14 h 31 min

    @samy: +1
    en réfléchissant plus de 2mn à la question de savoir si l’on accepte qu’un capteur écoute tout ce qui se dit/passe (mais ne réagit qu’à un OK Google & co.) est particulièrement dérangeant en ces temps troubles…

    “Amazon Echo c’est cette petite borne noire et discrète qui trône depuis quelques mois dans les intérieurs US.”
    sérieusement?? avec les derniers scandales NSA & Co. ça les fait pas flipper les ‘ricains d’avoir une boite (de plus) qui écoute tout chez eux?

    personnellement je trouves que mon portable et mon smartphone ont déjà suffisamment de capteurs comme ça…

    sinon un bon point de protection qui me parait maintenant essentiel est un bloqueur de javascript dans son navigateur, il deviens tout aussi utile qu’un anti-virus

    Répondre
  • 10 juillet 2015 - 14 h 59 min

    En cas de panne de courant, cette solution peut sans doute trouver écho si on n’arrive pas à localiser l’interrupteur.
    :-p

    Répondre
  • 10 juillet 2015 - 19 h 21 min

    @pierre
    Je suis à 2 doigts de l’acheter mais je ne suis pas sûr qu’il fonctionne en France ou en français…

    @h2l29
    Pourquoi vouloir nous espionner avec ça ?!? Quand il y a plusieurs personnes dans la pièce on ne sait pas qui dit quoi (si on arrive à comprendre ce qui se dit).
    Alors que 97% de la population a un mobile, donc un micro personnel, nominatif et actif même quand on ne téléphone pas.
    Tu as donné un faux nom à Android ou tu n’as pas de mobile ?
    Ce n’est pas grave car tes contacts ont déjà associé ton numéro à ton nom réel.
    On est déjà tous fiché

    @Dliryc
    Pourquoi tu cherches l’interrupteur en cas de panne de courant ?!?

    Répondre
  • 10 juillet 2015 - 19 h 53 min

    @dgrgt: Non ya pas de français pour le moment et je suis pas sur qu’il tourne en France.

    Répondre
  • Xo7
    12 juillet 2015 - 10 h 24 min

    En dehors de toute considération relative à big brother :

    Au quotidien, le geste restera toujours plus rapide et plus efficace que la parole… surtout quand vous ne voulez pas réveiller les parents si vous êtes ado… ou vos enfants si vous êtes parents !

    En revanche pour être assisté lorsque l’on a les bras occupés (cuisine, atelier, labo minimachine …) et commander la mise en marche ou l’arrêt de certains équipements (ou des combinaisons d’équipements – homecinéma) c’est beaucoup mieux…

    ;-) Hassan! Lumière ! Hassan Lumière ! (le 5° élément / dans la pyramide)

    Répondre
  • 17 juillet 2015 - 7 h 58 min
  • 17 juillet 2015 - 10 h 53 min

    Un démontage (teardown) en images avec le détail des pièces et composants :

    https://fr.ifixit.com/Teardown/Amazon+Echo+Teardown/33953

    Côté séurité des communications, même si les performances de la puce wifi QCA6234X-AM2D sont suffisantes, il semblerait que les puces utilisées dans les équipements iOT soient limitées, empêchant de facto le recours à des protocoles sécurisés (https/ssl), comme on le voit ici ( https://olimex.wordpress.com/2015/07/17/esp8266-has-now-lot-of-followers-but-they-do-not-offer-anything-better/ ) pour le composant ESP8266.

    Répondre
  • 4 octobre 2016 - 10 h 59 min

    […] de choisir ses programmes avec un ordre vocal, de poser des questions à son téléviseur, de piloter de la domotique mais aussi la fonction de garçon de courses […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *