Le nouvel HP Spectre, un portable miraculeusement fin et performant

HP met à jour son HP Spectre, un ultraportable haut de gamme impressionnant en terme de design comme de performances. Le nouveau 13,3 pouces de la marque est un engin hyper impressionnant, par sa finesse et son esthétique mais également par les composants qu’il réussit a enfermer dans sa coque superfine de 10,4 mm d’épaisseur. Attendu en Mai, l’engin ne sera évidemment pas donné…

Premier prix, juste en dessous des 1250$ et probablement autant en euros quand il sera disponible sur le vieux continent. La facture sera salée mais l’objectif de la marque n’est pas de viser le grand public. Depuis que la gamme HP Spectre existe, elle cherche à se démarquer en proposant du haut de gamme à des prix pas forcément accessibles.

HP Spectre 2016

HP considère son nouveau joujou  comme l’ordinateur portable le plus fin du marché actuellement. châssis en aluminium et fibre de carbone, le bas de l’engin est réalisé en matière composite pour sa résistance et sa légèreté. Le reste est en aluminium usiné dans un seul bloc pour mieux dissiper la chaleur et rester solide. Avec 10,4 mm d’épaisseur, soit celle d’un boitier classique de DVD, et un poid de 1,11 kilo, cet ultraportable embarque pourtant un matériel très haut de gamme.

HP Spectre 2016

Cela commence par une gamme de processeurs Intel Core i et non pas un Core M plus facile à intégrer dans un engin de ce type. Là où les core M se contentent d’un refroidissement passif, grâce à un TDP très bas, les Core i demandent un refroidissement actif. Un exploit qu’a réussi cet HP Spectre avec pourtant un espace réellement minimaliste pour mettre en place une solution de ventilation active.

HP Spectre 2016

Si l’ensemble fait 10,4 mm d’épaisseur, une fois les éléments du châssis enlevés et la partie écran retirée, il ne doit guère rester que quelques millimètres, peut être 5 ou 6, pour intégrer le processeur, la carte mère et le système de ventilation de l’engin. La partie écran est hyper fine, 2 mm seulement, un résultat rendu possible grâce à une dalle Corning Gorilla Glass de 0,4 mm d’épaisseur et… l’absence de tactile qui force à employer une dalle plus épaisse.

Intel hyperbaric cooling system

La solution trouvée pour refroidir l’ensemble ? Deux ventilateurs et un circuit interne assez complexe. Les deux ventilateurs aspirent l’air frais et le poussent au coeur de la machine pour l’envoyer vers un dissipateur situé sur le processeur ainsi que sur les composants générant de la chaleur. L’air réchauffé est ensuite expulsé vers l’extérieur, c’est l’inverse des solutions habituelles qui forcent l’expulsion de l’air chaud mais laissent l’air frais arriver par dépression. Ce système n’est pas neuf, il a été imaginé il y a quelques années par Intel sous le nom de “Intel hyperbaric cooling system”. Dell s’en est déjà servi pour certains de ses portables Vostro en 2011. Le résultat est semble t-il suffisant pour refroidir efficacement les 15 Watts de TDP des puces dans un si faible espace.

HP Spectre 2016

A bord du HP Spectre de base, on retrouve donc un processeur Intel Core i5-6200U mais il sera également possible de commande un modèle équipé d’un Core i7-6500U.  Le stockage évoluera également suivant les modèles et les options passant de 256 Go à 512 Go de SSD et jusqu’à 1 To de disque mécanique. La mémoire vive sera de 8 Go. Evidemment, tout cela sera figé dans le marbre ou plutôt l’aluminium. Avec une telle finesse, il sera impossible d’intervenir sur la machine : Tout est imbriqué et soudé à la carte mère. Il est même possible que le format du stockage mécanique ne soit pas  standardisé pour gagner en finesse.

HP Spectre 2016

L’affichage du HP Spectre est un 13,3 pouces affichant grâce à une dalle IPS un écran en 1920 x 1080 pixels. La marque affirme que son affichage offre une luminosité de 300 nits et un bon respect des couleurs. La charnière a été particulièrement pensée pour fournir un angle ferme aux utilisateurs. Non seulement l’ouverture se fera avec un grand angle mais il sera possible de maintenir cet angle sans que l’écran se mette à gigoter pendant la frappe. Pas d’option d’affichage en QHD ou autre, on reste sur du Full HD seulement. Décevant ? Peut être pour certains utilisateurs. Mais monter cet affichage vers du plus haut de gamme aurait probablement eu des conséquences sur les autres composants: Mémoire vive et processeur plus sollicités, batterie plus rapidement dans le rouge. Le choix effectué a du sens.

HP Spectre 2016

La batterie est une 4 cellules 38 Whr divisée en deux blocs occupant l’espace sous le clavier. L’autonomie annoncée est de 9 heures d’usage sans avoir le détail du protocole utilisé. Le clavier en subit les conséquences avec une course de touche plus faible : 1,3 mm seulement contre 1,5 mm pour la plupart des claviers habituels sur ce type de solution.

HP Spectre 2016

Par contre, le clavier est rétro éclairé ce qui devrait ravir les plus nomades qui travaillent parfois dans des endroits sombres.

HP Spectre 2016

L’autre élément à souffrir de cette finesse est la connectique proposée puisque le HP Spectre 2016 n’a plus de ports USB plein format mais uniquement des modèles USB type C. Trois ports dont deux au format Thunderbolt 3.

HP Spectre 2016

Point fort de cette proposition, il est possible de charger l’appareil depuis n’importe quel port, pratique suivant votre positionnement à côté d’une prise de courant. Autre point clé, ces ports peuvent permettre d’arrimer le Spectre à un écran pour profiter d’un affichage secondaire. Un port casque stéréo 3,5 m est également disponible.

HP Spectre 2016

La partie audio a été confiée à Bang & Olufsen, comme d’habitude avec la marque. Le résultat sonore sera à étudier de près car il est difficile d’imaginer la qualité d’un haut parleur coincé dans un châssis aussi étroit même si les ouïes semblent se déployer de part et d’autre du HP Spectre sur toute la hauteur de son clavier.

HP Spectre 2016

Les précommandes au US débuteront à la fin du mois pour une dispo en magasin courant Mai. Pas d’infos pour le moment pour la France.

18 commentaires sur ce sujet.
  • 5 avril 2016 - 14 h 49 min

    Magnifique machine!
    Cette couleur cuivrée, j’adore.

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 14 h 55 min

    Il est magnifique !

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 15 h 07 min

    Arf ventilateurs :/

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 15 h 11 min

    “impressionant par son esthétique”… mmmmmm… ouais… comment dire… Moi aussi quand j’aime pas un truc mais que je ne veux froisser personne, je me défausse avec un “c’est intéressant” ;-p

    Quand je pense qu’a une époque je trouvais le Rose Gold a la fois bling et moche, finalement, y’a pire… Y’espere qu’il va y avoir une option plus sobre et de meilleur gout…

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 15 h 14 min

    Il y a pas à dire il a de la gueule. Bravo HP, si ça peut insiter les autres fabriquants à mettre un core I dans un format chromebook. 1200€ par rapport au marché c’est pas délirant même si je préfèrerai 800-900€.

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 15 h 34 min

    Pareil, impressionnant mais un peu trop bling bling clinquant. Sans doute destiné aux asiatiques… Le même en gris mat, je prends. Le prix n’est pas si élevé si on compare à la concurrence. En tout cas, vivement le Computex et les nouveautés Asus et Acer, les ultra portables n’ont jamais été aussi si séduisants !

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 15 h 38 min

    Pas mal, allez une CG dédiée, un partie tactile détachable et j’achète !
    Ah mince, je parle du SurfaceBook 3 :D

    Mon Zenbook UX32VD a de beaux jours encore sous Win10 grâce à l’application Xbox One ^_^

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 17 h 06 min

    Je suis plutôt fan des machines haut de gamme d’HP, mais c’est bien dommage que cette marque ne soit pas inspirée de Dell et de ses XPS 13 dont la dalle occupe une bien plus grande partie de l’espace possible. On a encore ici toujours l’impression de perdre une bonne partie de surface d’affichage remplacée par du plastique.

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 19 h 59 min

    c’est un portable qui va plaire à ceux qui comme Enrico Macias aiment porter des chaînes en ôôôr

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 21 h 32 min

    Si seulement il pouvais avoir une dalle mate …

    Répondre
  • 6 avril 2016 - 9 h 15 min

    Il me fait penser au design du vostro v131, en plus fin bien entendu, et en plus “whaou t’as vu mes chromes”

    Répondre
  • 6 avril 2016 - 9 h 16 min

    Enfin si on tient compte des ports à l’arrière et de la forme, encore plus le v130 :p

    Répondre
  • Alu
    6 avril 2016 - 10 h 13 min

    @David:

    Les dalles mates c’est malheureusement réservé aux gammes pro…il faut regarder du côté des HP Elitebook, Dell Latitude, Lenovo Serie T…par contre tu ne trouveras pas cette finesse (mais aussi plus de robustesse, d’évolutivité et de possibilité de réparer…) ni ce design…

    Répondre
  • uko
    6 avril 2016 - 17 h 16 min

    Belle bête !

    Dommage pour les petits défauts liés à sa finesse. D’un point de vue purement pratique, je me demande si le jeu en vaut vraiment la chandelle. Un peu plus d’épaisseur mais une meilleure connectique, un clavier plus confortable et une autonomie plus solide seraient probablement plus judicieux, à défaut de faire plaisir au département marketing.

    Pour l’autonomie, je me permet de douter sérieusement de la valeur annoncée. Même avec un écran “seulement” FHD, il me semble probable qu’on ne dépasse pas les 4-5hrs en utilisation réelle sur cette machine.

    Répondre
  • Jef
    11 avril 2016 - 21 h 32 min

    Le Dell Adamo etait une sacree claque en 2009 … La ca fait un peu pareil, sauf que le chic est devenu clinquant et que le form factor n’est plus revolutionaire. Reste sans doute une bonne machine, mais ca pique un peu trop les yeux pour moi !

    Répondre
  • 23 mai 2016 - 18 h 27 min

    […] Un peu bling-bling, un peu too much pour certains, clairement réussi pour d’autres, cet HP Spectre 13 cuvée 2016 est très très bien équipé malgré une finesse impressionnante. On retrouve à l’intérieur deux parfums de processeur Intel Skylake : Les Intel Core i5-6200U et Core i7-6500U. Des puces qui  tiennent dans un espace de 10,4 mm d’épaisseur grâce à l’emploi d’un système de refroidissement actif employant deux ventilateurs en aspiration. […]

  • 20 juin 2016 - 20 h 42 min

    Salut sur le site HP ils indiquent 4 batteries.

    ++

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 11 h 41 min

    […] Cet « Intel hyperbaric cooling system », également employé sur le HP Spectre, devrait permettre de garder cet engin bien […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *