HP Envy 13 2016, du Kaby Lake et une légère baisse de tarif

Changement de processeur pour le HP Envy 13 2016, le constructeur passe son 13 pouces phare sous processeur Intel Kaby Lake pour lui apporter un peu plus de peps et, en l’associant à une batterie un peu plus performante, augmente également son autonomie. A presque un an jour pour jour de la sortie du premier modèle en 2015, l’ultrabook se démarque aussi par une petite baisse de prix.

Le HP Envy 13 2016 est ainsi annoncé à 849$ pour son modèle entrée de gamme alors que le même modèle 2015 cotait 899$ lors de sa sortie. Le geste est louable d’autant que la machine reste assez exceptionnelle dans son aspect et ses finitions.

HP Envy 13 2016

Châssis en alliage d’aluminium et de magnésium, construction solide et très bien dessiné, le HP Envy 13 2016 est un ultrabook premium qui mesure 32.6 cm de large et 22 cm de profondeur pour une épaisseur de 13 mm.

Minimachines

HP met en scène sa connectique, un marketing assez oublié ces derniers mois

Des dimensions très honorables pour un 13 pouces, d’autant qu’elles n’ont pas un effet trop conséquent sur sa connectique. La marque à clairement continué ses efforts sur ce point : On retrouve ainsi tout de même deux ports USB 3.0 classique avec fonction Sleep Charge pour utiliser le portable comme chargeur même éteint, un USB Type-C, une sortie HDMI plein format et enfin un port MicroSDXC. Passer de 9,5 mm à 13 mm ouvre donc une énorme possibilité d’intégration de connectique sans augmenter le poids ni l’encombrement de l’engin outre mesure. Surtout cela n’oblige pas l’utilisateur à se trimbaler avec des adaptateurs pour brancher une bête souris ou un téléviseur. Une leçon à méditer pour la concurrence.

Le HP Envy 13 2016 pèse 1.36 Kilo en version classique, un poil plus en version tactile, il annonce pourtant 14 heures d’autonomie avec l’emploi d’une batterie 57.8 Wh, un très beau chiffre de labo pour un engin de ce calibre. Un chiffre qu’il faudra bien sûr confirmer pour connaitre son autonomie en usage réel. Comme c’est à la mode en ce moment, HP promet des batteries à recharge ultra rapide avec 12 heures d’autonomie pour un temps de recharge de 90 minutes. De quoi remettre d’aplomb l’engin dès que vous vous approchez d’une prise pour ne pas avoir à vous soucier réellement de cette problématique.

HP Envy 13 2016

L’affichage de base se fera via un écran IPS en 1920 x 1080 pixels recouvert d’une dalle de verre Corning Gorilla Glass bord à bord. La version la plus haut de gamme proposera du QHD+ toujours en IPS. La définition 3200 x 1800 pixels sera la seule à pouvoir prétendre à une surcouche tactile optionnelle. On note que HP n’a pas su résoudre le problème d’un écran aux bordures plus fines, ce qui contraste avec les annonces récentes des nouveaux modèles haut de gamme concurrents chez Dell, Asus ou Xiaomi.

HP Envy 13 2016

On retrouve également des finitions haut de gamme comme un très large pavé tactile en verre pour assurer une excellente glisse, un large clavier chiclet à membrane rétroéclairé. Comme la diagonale est assez large et que le clavier ne l’occupe pas totalement, la marque en a profité pour glisser une paire d’enceinte Bang&Olufsen autour de ce dernier. De manière à ce qu’elles soient en face de l’utilisateur et non pas en réverbération sous la machine.

Le coeur du HP Envy 13 2016 sera décliné en plusieurs versions avec des compétences assez évoluées : L’entrée de gamme consiste en un processeur Intel Kaby Lake Core i5, le modèle haut de gamme emploiera un Core i7. HP n’a pas donné le détails des puces de manière plus précise. La mémoire vive grimpera à 16 Go maximum. Le stockage consistera en un SSD 128 Go pour le premier prix mais pourra également évoluer vers des modèles de SSD PCIe en 256, 512 ou 1024 Go.

Intel hyperbaric cooling system

A noter que la marque a fait à nouveau appel à la technologie de refroidissement active d’Intel : Une solution qui consiste non pas a extraire de l’air chaud de l’intérieur de l’engin vers l’extérieur mais plutôt a pousser de l’air frais pour qu’il puisse pousser l’air chaud vers l’extérieur. Cet “Intel hyperbaric cooling system”, également employé sur le HP Spectre, devrait permettre de garder cet engin bien dissipé.

HP Envy 13 2016

Pour 849$ et probablement autant d’euros, cet HP Envy 13 2016 semble une solution très correcte avec une combinaison Core i5, 8 Go de ram, 128 Go de stockage SSD et un écran FullHD non tactile. Cette impression est sûrement due aux finitions particulières de l’engin. Son clavier rétro éclairé, des enceintes de la marque bien placées et une connectique très complète au vu de l’encombrement proposé. Si la batterie assure les chiffres annoncés, ce sera sûrement un bon investissement pour cette fin d’année.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 12 octobre 2016 - 11 h 32 min

    Ayant possédé un ordinateur portable avec le “hyperbaric machin chose” je peux te dire que, malgré une ventilation continue et l’ensemble tout à fait clean, le problème est que la machine entière devient chaude (modérément) au lieu d’une portion limitée… car l’air chaud “poussé par l’air froid” se dégage partout au lieu de sortir par là où on lui demande. Autre problème, beaucoup de composants deviennent rapidement poussiéreux à l’intérieur malgré des “joints” un peu partout. Peut être que le constructeur (dell) n’avait pas bien suivit les consignes d’intel je ne sais pas.

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 11 h 35 min

    @Dimitri: C’était un Dell Vostro ? Si c’était le cas c’est assez connu oui, ils utilisaient la techno mais n’avaient pas dimensionné correctement le circuit d’air apparemment. C’est d’ailleurs pour cela que la techno a été mise au placard pendant plus de 3 ans… Apparemment sur le Spectre cela marche vraiment bien, et de mémoire le Vostro de 2011 était un poil plus difficile a refroidir en terme de TDP.

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 12 h 45 min

    Les 50$ en moins sur le prix d’entrée, c’est pour consoler de la disparition du lecteur d’empreintes digitales qui était présent sur le modèle précédent, et qui n’a même pas été remplacé au moins par une caméra infrarouge pour Windows Hello ?

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 14 h 16 min

    @Pierre Lecourt: En effet :) d’autant plus que le proc à refroidir était un bête celeron 1,2 ghz… n’imaginons pas un i5/i7…

    Répondre
  • 16 octobre 2016 - 17 h 37 min

    manque de ram, pas de usb 3.1

    les haut parleur aurait peut être mis ailleur pour avoir plus d’espace pour le clavier…

    Répondre
  • 5 décembre 2016 - 4 h 03 min

    Je viens d’acheter le model i7 8Go de ram et 500 ssd (13-ab004nf). Quelle déception par rapport au model précédent ( que je possède encore 13-d009nf) !!

    Absence du lecteur d’empreinte (qui fonctionne parfaitement bien coté détection et réactivité), bruit (et c’est peu de le dire) incessant des ventilateurs alors que l’usage du cpu est 40-50%, quasiment aucuns paramétrage possible dans le bios…

    Le gain de perf n’est franchement pas flagrant pour un gap technique entre les 2 confs qui pourtnat le devrait, pas de camera Windows hello et disparition du lecteur SD (micro uniquement).

    Si le model de 2015 était une vraie réussite celui de 2016 et a déconseiller fortement… et je le fait savoir dans mon entourage !

    petit moins qui ne concerne que moi, il n’y a aucunes coque de protection pour ces models qui s’ils ne marquent pas plus que ça en aurait bine besoin.?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *