Google Headphones ou quand Google joue au communiste

J’ai beaucoup rigolé ces 24 dernières heures devant la fièvre qui s’est emparée d’un pan de la toile vis à vis d’un produit Google échappé des pages de la FCC. L’organisme de vérification US avait laissé fuiter des Google Headphones, un casque Bluetooth inconnu au bataillon.

Un casque Google, un produit non annoncé, un peu de poudre magique de la FCC qui détaille totalement l’engin en le déshabillant jusqu’à l’os. Voilà les ingrédients suffisants pour établir de nouvelles théories sur la sortie d’un nouveau produit aujourd’hui. Au départ, je ne comptais pas vous en parler mais le phénomène est trop intéressant pour le laisser de côté même si il ne s’agit pas vraiment d’une minimachine…

Minimachines.net

Il y a quelques heures donc, une “fuite” de la FCC dévoilait un Google Headphone. Un casque stéréo sans fil, assez classique au demeurant, fonctionnant en Bluetooth et marqué du célèbre logo de la marque apparaissait sur le site Américain. Cet organisme qu’est la FCC  se doit de vérifier tout ce qui émet des ondes et qui va être distribué aux US. C’est une sorte de garde fou pour éviter qu’un casque d’apparence normale se transforme en réalité en micro-onde et transforme votre cerveau en plat surgelé un peu trop cuit.

google Headphones

Chose inattendue, le produit était non annoncé et pourtant dévoilé dans ses plus infimes détails. pas le moindre transistor pourtant caché derrière de grosses coques en plastique, qui n’ait vue son intimité violée. Le détail de tous les composants, de la batterie à la taille de l’antenne Bluetooth, tout était exposé sur la place publique.

google Headphones

Inattendu pour un produit Google, normalement les marques protègent ce genre de nouveautés en demandant à la FCC de protéger les données les plus sensibles – moyennant finances – pendant un certain temps. Le site ne publie alors que les conclusions du laboratoire qui effectue les tests d’émission des ondes pour vérifier si elles sont conformes et, à la rigueur, un positionnement d’étiquette signalant la mention du passage du produit par la FCC.

google Headphones

Cela permet de protéger un produit des yeux de la presse techno, d’éviter que des concurrents en profitent pour préparer un contre feu et évite que certains en sortent une copie trop rapidement…

google Headphones

Ici donc, rien de tout cela, le Google Headphone, de son petit nom “GID5B”, est dévoilé en entier. Et, à bien y regarder, c’est un casque Bluetooth tout ce qu’il y a de plus classique. Pas la peine de chercher midi à quatorze heures, le matériel employé n’est rien d ‘autre que celui d’un casque bluetooth Lambda. Il permet d’écouter de la musique sans ou avec fil, se recharge via un câble Micro-USB et propose de manipuler à distance l’émetteur qui lui envoie la musique avec des touches classiques. Il n’ y a rien dans ce casque de neuf.

Cela aurait pu être une solution “Cast” au même titre que les clés de la marque mais non, ici c’est bel et bien un casque Bluetooth tel qu’il en existe des milliers sans que le matériel intégré ne puisse apporter aucun développement supplémentaire : Pas de support wifi, pas de puce étrange sur le PCB, rien, nada. Il est même fortement possible qu’il s’agisse d’un développement externe, à savoir un casque bluetooth fabriqué par un tiers et juste frappé du logo Google. Comme n’importe quelle boite au monde, Google propose des goodies et doit faire appel à des sociétés externes pour proposer stylos, casquettes, blocs notes, parapluies et autres babioles du genre. Cela expliquerait d’ailleurs assez bien pourquoi le design de ce casque semble déjà vu et revu. Google n’a pas du passer une seconde à son design  mais juste validé les logos qui sont posés dessus.

Minimachines.net

Le casque que Google distribue actuellement à ses employés

Ce qu’il y a d’intéressant, au final, avec ce Google Headphones, c’est la philosophie qu’il y a derrière. On a appris entre temps par Android Police, et cela a calmé les esprits les plus échauffés qui commençaient à voir dans ce casque une nouvelle concurrence d’Apple et de Beats, qu’il s’agissait finalement d’un produit destiné à son personnel. Aux Googlers travaillant1 sur les sites de la firme.

C’est le côté Marxiste de cette approche qui au final me fait le plus rire. Si Google fournit à ses employés un casque Bluetooth, la firme règle le problème des casques personnels au sein de sa structure. Elle règle même le problème des casques tout court. Evidemment, il devrait être possible sans trop de mal de s’offrir une solution aux meilleures performances audio, je doute que ce Google Headphone ait le moindre rapport avec des solutions plus haut de gamme en terme d’écoute.

Mais pour un usage quotidien, Google règle avec ce type de solution tous les problèmes inhérents à la vie en groupe : Vol, perte, disparition, jalousie. Pas la peine d’écrire son nom sur un casque si son voisin a exactement le même, on peut prêter, dépanner, échanger ce casque qui est à la fois à soi mais également un peu à tout le monde. Amusant de voir une pratique aussi proche d’une vision communiste de la propriété employée par un groupe comme Google.

Notes :

  1. J’ai failli écrire vivant
34 commentaires sur ce sujet.
  • 27 avril 2017 - 14 h 21 min

    Faut vraiment être un sacré imbécile ou être frappé d’une inculture crasse pour parler de marxisme et communisme à propos d’une multinationale ultra libérale qui généralise la fraude fiscale partout où elle passe.

    Alors si pour toi, les quelques goodies bas de gamme que veut bien donner à leurs employés, dans un magnifique élan de générosité, c’est du communisme (déjà commence à discerner les 2 : communisme et marxisme), prosterne toi à genoux devant ton maître en le remerciant des quelques miettes qu’il daigne te laisser.

    Ce sont probablement des gens comme toi pensent que macron, hollande, valls et toute la clique sont à gauche, il faut pas s’étonner de la montée en flèche du FN…

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 14 h 26 min

    Il s’agit donc d’un produit qui servira en interne mais quel meilleur moyen que laisser un tel produit “fuiter” pour provoquer et susciter l’envie chez de nombreux consommateurs…
    Google ne ferait-il pas d’une pierre deux coups pour tester le marché sur ce genre de produit ?

    je suis peut-être trop méfiant mais bon ça ne fait pas de mal ;-)

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 14 h 28 min

    C’est assez drôle finalement, tu n’as jamais du fréquenter la moindre entreprise de ta vie mon pauvre ami, mais je t’assure, quand tu travailles comme salarié dans une entreprise, c’est cette entreprise qui te fournit les outils…si si, je t’assure. Le peintre n’apporte pas ses propres pinceaux, la maçon n’apporte pas sa truelle et l’informaticien n’apporte pas son propre casque-micro….qui remplace, au cas où tu ne le saurais pas, les téléphones fixes dans bon nombre de boîtes !

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 14 h 32 min

    Pierre est responsable de la montée du FN, COUPABLE!

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 14 h 37 min

    ce qui est bien, c’est que çela t’a fait rigolé 24h, et bien, avec les commentaires ci-dessus ça va continuer ! ;-))
    Ce qui est fou, maintenant sur le net, les gens se permettent carrément les insultes/familiarités sans retenue.

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 14 h 52 min

    Vous pouvez développer un peu ? Plutôt que passer votre journée à troller n’importe qui pour n’importe quoi uniquement ceux qui ont un avis différent du vôtre ou parce qu’intellectuellement vous n’avez pas la capacité de construire un raisonnement, j’aimerais que vous m’expliquiez de manière pertinente, dans un français correct et avec des thèses étayées ce qui n’est pas juste dans mon raisonnement…je viens juste de résumer ce qui s’est passé en france en 2002, ce qui l’a rendu possible et ce qui se produit de nouveau aujourd’hui.

    C’est bien le problème, vous n’avez pas compris ce qui s’est passé il y a 15 ans et l’histoire se répète…
    ce qui vous fait “rigoler” apparemment.
    Prosternez vous devant votre maître à penser également et défendez le jusqu’à la mort mes petits moutons

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 14 h 53 min

    @Edouard:

    Sinon toi ca va ? :)

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 15 h 05 min

    Concernant le produit :

    Que de complication pour fournir un casque aux employés …
    1) tu prends un chinois (ils sont tous chinois …)
    2) Tu fais faire une pseudo coque avec cerise sur le gâteau le logo …

    donc Pas besoin de FCC …aucun intérêt Economique …

    Alors je pense plutôt que c’est une partie de l’iceberg … exemple : en adéquation avec hangouts …

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 15 h 14 min

    @Edouard : Si ce n’est pas un troll, il faut penser à décompresser. Faire l’amalgame entre un fait qui fait rire l’auteur sur son côté “communiste” (“corporate”, pour les chiens de capitalistes) et la politique actuelle en France, c’est chercher à se faire mal.

    J’ai travaillé pour des grosses sociétés, on avait pas tous exactement le même équipement. En tant qu’informaticien, je n’ai jamais eu de casque audio bluetooth offert, ou prêté, par une des sociétés qui ont pu m’embaucher.

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 15 h 17 min

    @gogogadgeto: C’est clair… Maintenant il ya pas mal de soucis en ce moment avec la FCC et ptet qu’ils ont pas encie de préter le flanc à la moindre critique. Du coup au lieu d’un FCC approval de pacotille fournit par un OEM plus oui moins compétent, ils ont fait le petit chèque qui va bien et qui leur coûte peu cher pour être hyper carré dans l’import.

    @Edouard: Merci pour les outrances et les insultes. Pas envie de répondre autre chose que juste : Il serait sage d’apprendre à lire, et à lire jusqu’à la dernière ligne.

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 15 h 18 min

    @suplens: Le produit n’a aucune plus value… En tant que tel Google se ferait probablement laminer par la presse et par les commentateurs si ils se permettaient cette fantaisie.

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 15 h 27 min

    @polioman:

    Je m’en fiche que tu n’aies pas eu de casque, relis ce que je viens d’écrire…tu n’en avais peut-être pas besoin étant donné ta position très basse dans la hiérarchie, ou peut-être que ta boîte utilise encore des combinés classiques, même en voip. Ne fait pas de ton cas un généralité, mais la je sens déjà que tu as décroché.

    Concernant la 1ere partie de ton message mon petit, sais tu quelle est la différence entre l’Homme de 2017 et l’Homme des cavernes ??

    Réponse : le langage mon ami, le langage…parce que vois tu, les mots ont un sens, n’est ce pas. Je suis très détendu, mais j’imagine qu’on t’a appris à parler, à lire, à écrire, à réfléchir (un peu), à distinguer les différences, les nuances….oui ou non ? Tout ceci dans but de s’exprimer, de comprendre et se faire comprendre, bref, les mots ont un sens, et s’ils n’y a plus de sens, c’est la porte ouverte à tous les amalgames, toutes les ambiguïtés, toutes les manipulations, les quiproquos, les demi mensonges etc….ne te fais pas plus bête que tu n’es….

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 15 h 32 min

    @Edouard:
    Moi qui croyait que l’humain de 2017 aurait aussi apprit la bienveillance, la tolérance et le respect quand il s’adresse à ses congénères …

    Mais j’ai bien rit, à défaut, faire de grandes leçons sur le communisme en faisant un tel étalage de mépris de classe a bien nourrit mon appétit pour l’ironie :P

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 15 h 35 min

    @Edouard: Tout le monde peut avoir son avis ici, il n’y a qu’une seule petite règle : “Merci de rester courtois dans vos commentaires.” ce que tu n’es manifestement pas.

    Drôle de te voir insulter quelqu’un parce qu’il aurait mal compris que “les mots ont un sens” alors que manifestement tu as compris l’inverse de ce qui était écrit dans le billet. Si je trouve amusant que Google pratique une vision particulière de la propriété avec une sorte de “bien commun” au travers de ces casques, c’est peut être justement parce que Google n’est pas vraiment une société que l’on peut qualifier de communiste. Sinon il n’y aurait rien de follement amusant dans cette situation non ?

    Mon conseil santé : Reviens quand tu seras calmé.

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 15 h 37 min

    @Edouard: Le chef cuisinier apporte ses couteaux !!!

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 15 h 47 min

    @Pierre Lecourt: je trouve que cette personne n’a pas à faire son discourt politisé ici, il devrai avoir le même traitement que les spams fascistes ;) poilade sur les 2 3 1ères interventions, la suite est juste lourde…

    question au sujet de la news, c’est juste un casque BT ou un micro casque BT avec les boutons pour répondre aux appels et zapper les morceaux de musique? l’ancien casque semble avoir un bouton pour muter le micro sur l’oreillette j’aurai voir ce concept généralisé sur les casques filaires :)

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 16 h 02 min

    Euh
    Je bosse pour une ESN et je peux vous dire que le casque que j’utilise c’est bien LE MIEN.
    Allez, la souris aussi…
    N’allez pas croire que les boîtes privée fournissent tout, c’est la crise…
    Sinon, bravo Google,belle initiative, ce sont les fournisseurs qui doivent faire la gueules :)

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 16 h 28 min

    @H2L29:

    Edouard a raison sur ce qu’il se passe actuellement en France … L’humain oublie vite …
    Apres il démarre au quart de tour ;) ca n’excuse pas mais ca se comprend !

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 16 h 46 min

    J’allais aller dans le sens de @Edouard, mais la suite m’a bien refroidi. Quel mépris !
    Cela dit, c’est vrai que le fait que Google fournisse un casque à ses employés n’a vraiment rien, ni d’exceptionnel, ni de communiste. Il s’agit juste de fournir du matériel de travail, comme tous le font (pc portable, téléphone, sacoche,…).

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 16 h 53 min

    @Marco: Moui, je comprend ton point mais d’un autre côté c’est encore un accessoire relativement peu considéré comme indispensable par les employeurs. Que cela soit un accessoire utile pour certains c’est une chose, mais un élément suffisamment indispensable pour proposer une production plus globale et aux armes de la société, tu avoueras que c’est peu courant.

    Après les mots ont un sens™, quand j’écris “joue au” cela veut bien dire qu’il n’y a bien entendu rien ici que singerie. Je trouvais juste drôle le paradoxe et l’œdème provoqué par ce simple bidule au réseau…

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 17 h 06 min

    @Edouard:

    Magique !

    Quel but poursuivez-vous ici ?
    Est-ce le lieu ?
    Est-ce le sujet ?

    Accuser un blog techno de faire le jeux du FN … Je vous invite à écouter les récentes chronique de G. Meurice sur France inter (notamment celle en date d’hier). Elle fera plus qu’écho à la démesure inappropriée, violente et insultante de votre réaction.

    Dans l’attente de ne plus lire vos commentaires à coté du sujet, je vous salue bien bas.

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 17 h 17 min

    Alors peut être une piste.

    Deja il faut bien comprendre que le Tel n existe plus (Edouard l’a bien explique) : Tel sur ip (version old school) et depuis plusieurs année soft + Casque. Plus personne n a de bureau …le bureau c est son Pc + Tel en Soft ip.

    Le faite de fabriquer (aux U.S) les casques (et non les acheter) pourrait coller a la politique (fiscalité) de Trump …

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 17 h 36 min

    @Edouard: Un article et ça part en Macron, Hollande, Marxisme et j’en passe.
    Il faut éteindre la télé pendant quelques semaines, respirer un coup, et méditer sur l’honnêteté de la politique, la vie, tout ça. Et peut-être que la sagesse va finir par arriver.
    Le débat est possible, mais s’accaparer les articles hi-tech pour le politiser n’est pas la bienvenue. On est à la cool ici, fais comme chez toi si t’es cool.

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 17 h 48 min

    @Edouard:

    Aussi dangereux, méprisable et indésirable que ceux que vous dites combattre…

    Quand les extrêmes se ressemblent ! Back to the 20′

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 17 h 48 min

    Courage Pierre !!!

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 17 h 50 min

    J’ai un peu de mal également à voir ce que la distribution d’un outil de travail, même si elle est peut-être rare pour ce genre de produits, a d’exceptionnel et de… communiste ?! Google est connu pour “choyer” ses collaborateurs, que penser des crèches alors, sont-ce une forme de “jeunesse googlé-ienne” ;) ?

    Mais c’est en effet intéressant de voir comment l’attrait de la possibilité de faire un buzz finit par en faire un! En techno comme ailleurs ( en politique par exemple :P ) la sauce prend à la faveur du manque d’esprit critique..

    @Edouard : quelle suffisance, quelle condescendance.

    Répondre
  • VB
    27 avril 2017 - 17 h 52 min

    Rien n’anecdotique ici car si les grosses boîtes se donnent des airs de start-up pour mieux permettre à leurs employés d’y vivre quotidiennement le plus longtemps possible, les start-up n’ont d’autres horizons que de se faire acheter par plus gros avant même d’atteindre la rentabilité des fonds investis. Il n’en reste que des multinationales au CA d’états prêts à racheter tout ce qui bouge ou menace et tellement gros dans certains secteurs que les institutions ne peuvent se permettre de les voir chuter au risque d’une implosion brutale d’un système incestueux devenu trop interdépendant. On en arrive finalement à retrouver les mêmes ingrédients qui ont fait des expériences communistes des désastres économiques et humains dans ce qui est la forme la plus moderne et aboutie du capitalisme. Discours qui peut sembler alarmiste mais qui pour croire que des Compagnies&Co ou &Fils puissent proposer des nouveautés aujourd’hui et prospérer sous leur nom encore sur une centaine d’années comme aux débuts du libéralisme ?

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 18 h 07 min

    @Pierre Lecourt: bon, t’as compris, pas d’allusion politique et/ou religieux dans tes articles sinon ça dérape :D

    @Gogogadgeto: je ne dis pas le contraire, c’est juste complètement hors sujet sur un blog techno et ne devrai pas avoir lieu d’être, tu veux débattre politique va sur un site d’actu qui traite de politique

    Répondre
  • 27 avril 2017 - 22 h 24 min

    @Pierre Lecourt
    Merci de partager ce blog, ton ouverture d’esprit, tes opinions, tes envies, tes erreurs, tes mea-culpa.
    Les commentaires de ce billet me poussent à participer pour la première fois à ce magnifique blog : oui au communisme et au retour du goulag…
    Long vie à minimachines

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 4 h 00 min

    Et bien plusieurs lecteurs de ce blog devraient éteindre la télé car parler politique sur un blog techno s’est étaler la bêtise l’a ou elle n’a pas lieu d’être

    Un peu de second degré que diable !
    Et osez José … :)

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 7 h 55 min

    Whaooooo, je pensais être le pénible de service. Arf, ronchonner c’est une chose, mais là…
    Vivre à l’étranger, dans un pays communiste dont la devise est business first, cela change la vision du monde.Edouard, tu veux venir faire un tour pour voir comment ça se passe ailleurs ? Pour prendre de la distance au propre et au figuré ??
    Et puis tu ne rends pas service à Pierre qui nous offre tant de lectures et de micro-debats depuis tant d’années.
    Vendredi, il fait beau. Édouard, ne gâche pas la journée !

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 9 h 48 min

    @Edouard : Ah bah merde, me faire prendre de haut est une chose, mais m’insulter comme ça…

    Loin de moi l’idée de faire de mon cas de sous fifre une généralité, c’était un exemple comme un autre.

    J’espère que tu n’es qu’un troll qui avait un jour d’avance, sinon tu dois avoir une bien triste vie :/

    Bref, fin de l’histoire.

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 11 h 06 min

    Et ben si même sur Minimachines ça part en .ouille comme ça s’est que le monde va mal, très mal …

    En tous cas je soutiens Pierre à 200% et ça m’a triste que son blog soit polluer comme ça pour une simple vanne.

    J’aurais bien aimé que Star-Lord est raison mais chez moi il fait pas beau :)

    Répondre
  • 29 avril 2017 - 14 h 27 min

    La dictature revêt bien des visages..
    Ici, chez Pierre, justement, nous évoquons d’autres sujets, nous partageons des points qui sont plus ou moins proches et plus ou moins différents. Nous ne sommes pas en accord en toutes circonstances et en tout temps mais il ya un point commun qui nous rassemble, Pierre (et sans vouloir faire son éloge pré mortem, hein!) nous offre une tribune plutôt bien construite et ouverte où chacun peut s’exprimer directement.

    Alors, plutôt que faire de la pub à l’antagonisme et à la division, j’aimerai rendre hommage à Pierre Lecourt qui nous rassemble plus qu’il nous divise non pas sous l’égide d’un nom ou d’une marque (voir même d’un parti) mais vers des idées que nous pouvons ici partager comme un bien commun.

    Comme on dit chez moi No Pasaran. Milesker handi bat zuri, Pierre.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *