ECS Quark, un MiniPC sous SoC Intel Quark X1021

Le ECS Quark est une nouveauté qui devrait apparaître au CES 2016 en Janvier prochain, la marque propose un MiniPC sous SoC Intel Quark. Une puce plus destinée à construire des passerelles domotiques que des machines de salon traditionelles.

L’Intel Quark X1021 embarqué est en effet un processeur très basse consommation conçu pour tourner 24H/24, et 7J/7 en veille sans consommer ni chauffer outre mesure. Une puce capable de surveiller et analyser des événements programmés, parfaite pour un équipement domotique par exemple.

ECS

Le CES Quark serait donc une plateforme commerciale destinée à devenir un véritable centre domotique au coeur des foyers. Au lieu de passer par une solution plus gourmande en terme d’énergie et clairement sous exploitée ou de se fournir chez un fabricant avec un modèle propriétaire, la ECS Quark permettrait de créer son propre système domotique autonome.

ECS

Le SoC Quark X1021 fonctionne à 400 MHz et affiche un TDP de 2.2W. Il embarque 1 Go de mémoire vive et 8 Mo de ROM.

intel_quark_01

Deux versions de l’engin sont annoncées : Le GWS-QX2 dans un châssis très réduit de 10.8 cm de large pour 10.4 cm de profondeur et 1.8 cm d’épaisseur avec une connectique forcément restreinte : Un port USB 2.0, un port RS-485/232, un lecteur de cartes microSD, un PCIe Mini et un lecteur de cartes micro SIM optionnel.

Le Quark X1021 GWS-QX offrira, quant à lui, plus de possibilités dans un encombrement plus imposant mais encore très compact, 19.1 cm de large pour 12.8 cm de profondeur et 4.5 cm d’épaisseur. La connectique est beaucoup plus importante avec double port Ethernet 10/100, un RS-485 sur port RJ45, un RS-232, des entrées et sorties analogiques et numériques assez nombreuses, un Mini-PCIE avec signal USB plein format et un Mini-PCIE demi format.

ECS

Une machine ultra spécialisée, donc, qui n’a a priori pas beaucoup d’intérêt pour un particulier mais qui pourrait cristalliser beaucoup de développements intéressants jusqu’à devenir, comme la Raspberry Pi par exemple, la source d’une solution clé-en-main pour des usages domotiques IoT intéressants. Avec ce genre de solution, il est possible de créer de toutes pièces une véritable passerelle pour l’Internet des Objets. Une passerelle autonome, non affiliée et libre, qui pourrait prospérer grâce à une communauté active.

Reste qu’on ne connait ni les modes de distribution d’ECS ni le prix de cette machine pour le moment. Mais ECS fabrique pour Intel qui pourrait se décider à commercialiser directement cette plateforme auprès du public de la même manière que les NUC. Ce serait une excellente nouvelle pour le marché.

Source : Notebookitalia.

7 commentaires sur ce sujet.
  • 26 novembre 2015 - 12 h 40 min

    On n’a pas attendu Intel et ses NUC pour faire des passerelles domotiques,de telecom et Internet de niveau semi-industriel.
    Heureusement !
    Depuis 15 ans les anciennes générations de CPU se taillent une bonne part du marché avec des 486 par exemple .
    La consommation est sous la barre des 5W, donc ça ne chauffe pas.
    Il y a PC engines dans ce domaine (pour le geand public).
    Et je ne parle pas des solutions à base d’ARM !
    db

    Répondre
  • 26 novembre 2015 - 12 h 56 min

    @Gaduc:
    Non mais là il y a peut être un marché ouvert aux particuliers et pas industriel justement. Et c’est bigrement différent. Les gens ne veulent pas de boitiers en alu renforcé résistant aux hautes températures et aux chocs dans leur salon, cela fera diminuer la note.

    Répondre
  • 26 novembre 2015 - 13 h 06 min

    9 euros chez Kubii.
    db

    Répondre
  • 26 novembre 2015 - 13 h 27 min

    @Pierre Lecourt:
    Un Allix c’est 100 euros et c’est un pc conventionnel.
    Il a un look industriel , c’est pour tourner 24/24 pas pour faire Apple.
    Le mien tourne depuis 1 600 jours.
    Ça fait un excellent routeur, firewall, passerelle tout ce que tu veux .
    db

    Répondre
  • 26 novembre 2015 - 13 h 32 min

    Au fait,quel est l’intérêt de placer une passerelle domotique dans un salon ?
    Les tablettes (consoles) je comprends. Mais une passerelle ?
    db

    Répondre
  • 26 novembre 2015 - 13 h 53 min

    @Gaduc: Ben, faire de la domotique ? Au lieu d’acheter un matos Legrand ou Philips avec des protocoles proprio, ouvrir et développer un protocole libre par ex.

    Répondre
  • Ted
    26 novembre 2015 - 17 h 02 min

    autant prendre un raspberry pi ça sera plus simple (avec domoticz par ex), moins gourmand, peut être moins cher, plus documenté/répandu

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *