ECS PS02SC : Un MiniPC Cherry Trail caché dans une webcam

On a découvert ce type de machine intégrée dans une webcam avec les solutions ARM sous Android. Le ECS PS02SC reprend cette idée mais la développe sous Windows 10 avec un processeur Intel Cherry Trail Atom X5-Z8350.

Rien de révolutionnaire donc, et un usage qui devrait surtout convenir à des professionnels. Le ECS PS02SC est une sorte de grosse webcam  basique qui intègre en plus un MiniPC sous processeur Intel Atom.

ECS PS02SC

Une alternative à la solution MiniPC VESA ? Le ECS PS02SC transpose la solution que l’on accroche derrière un écran à une solution qui se fixe au dessus, Son pied sur rotule devrait offrir la possibilité de se positionner comme bon vous semble au dessus ou derrière un écran afin de diriger sa webcam vers vous.

A l’intérieur de l’engin, une machine des plus classiques de ce format. L’Atom X5-Z8350 est associé à 2 Go de DDR3L en mémoire vive et un stockage de base de 32 Go eMMC 5.0. Ce qui offre à l’ECS PS02SC la possibilité de faire tourner Windws 10. A noter que l’engin est ventilé.

ECS PS02SC

Le signal vidéo sera transmis par une sortie HDMI standard et la connectique se limite à deux ports USB classiques dont un en USB 3.0. L’engin ne dispose pas de port Ethernet mais d’un wifi de type 802.11AC et d’une connexion Bluetooth 4.0.

Ce que propose ce petit PC de 15 cm de large pour 5 cm de profondeur et 1.69 cm d’épaisseur est de fournir un service de base, de transformer un écran en solution capable de surfer, de faire de la bureautique ou des jeux basiques à l’instar des MiniPC sous Atom Cherry Trail habituels.

ECS PS02SC

La webcam aurait pu être un peu plus performante, histoire de rajouter de l’intérêt à ce format particulier. Le fait qu’Elitegroup ait choisi un modèle 2 Mégapixels est étonnant. Avec une 5 ou une 8 mégapixels, un système d’autofocus et une vraie lentille, l’engin aurait pu avoir d’autres vertus : Vidéo conférence, usage documentaire ou inventaire pour scanner des documents ou des objets. Ici, le format webcam est surtout un prétexte pour la marque. C’est le genre de machine parfaite pour recycler un écran, proposer un poste d’accès au net dans un hall d’hôtel ou l’accueil d’un lieu touristique, une fois sécurisé dans un meuble.

C’est aussi une solution capable de faire tourner un logiciel de reconnaissance faciale afin de  piloter un panneau de publicité et d’adapter son contenu en fonction de votre âge, de votre sexe ou d’autres éléments que ce type de dispositif est capable de détecter. Le nombre de mégapixels est suffisant pour ce type d’usage basé sur des algorithmes particuliers et non pas sur la finesse de détails de la capture. Je suppose que c’est le marché visé par EliteGroup pour ce nouveau produit.

18342462_2022827961278374_2364525151712335410_n

Vous avez peut être croisé l’image ci dessus sur vos réseaux sociaux ce Week End. Il s’agit d’un écran d’affichage publicitaire en panne dans une pizzeria d’Oslo, la capitale Norvégienne. Cet écran de pub était planté, au lieu de diffuser des images vantant les recettes de pizza maison il montrait un peu de son fonctionnement. Il montrait notamment à quoi sert l’oeil au dessus du panneau LCD. Il s’agit d’une petite webcam qui détecte quelques variables sur les visages des gens passant devant la pub : Le sexe et l’âge du visiteur mais aussi si ce dernier est plutôt souriant. On en déduit que l’écran peut adapter ensuite son contenu. Mettre en valeur un dessert sucré pour les enfants, insister sur le prix pour les parents. Suivant le sexe déterminé, la publicité pourra insister sur des menus que les statistiques de la Pizzeria ont fabriqué pour les hommes ou pour les femmes.

La solution note aussi le temps passé à regarder l’écran, cela permet de mesurer si l’impact des choix d’affichage par rapport aux cibles est cohérent. La plupart des panneaux LCD que vous croisez sont munis de ce type d’oeil discret et on peut imaginer qu’ils font le même travail au quotidien quand vous passez devant. Ce n’est ni interdit ni compliqué à mettre en place, les données relevées étant purement statistiques et donc non confidentielles.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*