Les ECS Liva Q1D et Q1L en détails

Après leur annonce au CES 2020 en Janvier dernier, les ECS Q1D et ECS Q1L avaient disparu des écrans radars. Les voilà de sortie avec tout le détail de leur équipement.

Ultracompactes, les ECS Liva Q1D et Q1L sont apparues en Janvier lors du CES. Depuis elles étaient sorties des écrans radars sans ne donner plus aucune nouvelle. C’est pour cette rentrée 2020 que la marque EliteGroup se décide à les afficher et il est temps car ces minimachines ont perdu beaucoup de leur intérêt…

ECS Liva Q1L
Le principal atout de ces modèles est leur taille, les engins mesurent 7.4 cm de large comme de profondeur  et 3.46 cm d’épaisseur. Cela en fait des engins véritablement passe partout. Les ECS Liva Q1D et Q1L embarquent cependant des puces identiques au Liva Q premières du nom sorties en… 2017. On retrouve donc un Celeron N3350 de gamme Gemini Lake et un Pentium N4200.

Des puces du troisième trimestre 2016 qui ne déméritent pas en pratique et qui sont toujours capable d’effectuer de très nombreuses tâches de bureautique, de web et de multimédia. Mais des puces qui se heurtent désormais à une concurrence assez farouche avec l’arrivée sur le marché des solutions AMD Ryzen… Si les Celeron et Pentium de cette époque ont encore largement assez de souffle pour les usages du quotidien, il faut bien admettre que les Ryzen sortis depuis ont fait grimper la barre des possibilités beaucoup plus haut.

ECS Liva Q1D

Autre souci, les Q1L et Q1D sont livrées dans des configurations en 2 et 4 Go de mémoire vive et avec un stockage en eMMC de 32 à 64 Go. Des composants trop justes et non évolutifs qui vont empêcher les engins de délivrer tout leur potentiel. Cela peut certes se comprendre du fait de leur encombrement mais pour quelques centimètres de plus en largeur et en profondeur, on a désormais des solutions bien plus abouties et évolutives.

Le reste est assez classique et très proche de la solution précédente, on retrouve une connectique assez complète au vu de la taille de ces engins : un lecteur de cartes MicroSDXC, un port HDMI et un port Ethernet Gigabit. Les ports USB sont désormais au nombre de 3 avec deux USB 3.2 Gen1 et un USB 2.0. A vrai dire, la différence entre les Liva Q et les Liva Q1L et Liva Q1D vient de la connectique. Les nouveaux modèles proposent 2 ports USB 3.2 Gen1 quand la version d’origine ne proposait qu’un seul port USB 3.1 Gen1.

ECS Liva Q1L

L’apparition d’un DisplayPort en plus du HDMI est également une nouveauté pour le modèle Liva Q1D… L’engin pourra donc gérer des solutions double écran…

ECS Liva Q1L

La version Liva Q1L se distingue, quant à elle, par l’ajout d’un second port Ethernet Gigabit. Les deux versions disposent d’un module Wifi5 et de Bluetooth 4.1.

ECS Liva Q1D

Est-ce suffisant pour investir dans ces engins ? Pas vraiment. D’autant que le tarif ne devrait pas être des plus accessibles et la disponibilité compliquée. Il serait temps que ECS se réveille et passe à la vitesse supérieure sur ce type de gamme. Proposer un double coeur Atom Gemini Lake avec 2 Go de mémoire vive et 32 Go de eMMC en 2020 semble un pari assez difficile, même sur un marché de niche.

 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
3 commentaires sur ce sujet.
  • 11 septembre 2020 - 19 h 22 min
  • 11 septembre 2020 - 19 h 26 min

    Vivement des modèles un peu plus puissant, avec des puces 2019-2020 (mais dans de mêmes dimensions).

    Répondre
  • 11 septembre 2020 - 19 h 38 min

    Ah bin, et pour cause, le modèle LDLC était justement le modèle Liva Q premier du nom. Pas étonnant que je lui trouvait des aires de ressemblances.
    Et donc a part le DisplayPort et un nouveau boitier, il gagne quoi? Un peut triste, pour une mise à jour.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *