E Ink : un écran 2,9 pouces pour les étuis de smartphones

Quelques smartphones proposent des écrans sur leurs étuis, généralement ils emploient déjà une solution d’encre numérique. Avec cet écran E Ink la marque veut en tirer avantage en proposant une solution standardisée pour ce type de dispositif. Ces écrans secondaires permettent de récupérer des infos directement sur la protection de la machine.

Les smartphones envoient des notifications qui sont ensuite affichées sur l’écran à encre numérique. Triple avantage, elles sont lisibles sans avoir à ouvrir et réveiller son smartphone, elles s’affichent sans soucis même en pleine lumière et ne consomment quasiment pas de courant grâce à leur technologie d’affichage particulière.

Minimachines

Cet écran E Ink veut donc devenir un standard clé-en-main de ce procédé. Permettant ainsi aux marques de créer plus de ce type de dispositifs pour leurs produits mais également aux accessoiristes de proposer ce type de solutions facilement.

Minimachines

Fonctionnement de l’encre numérique

Avec 2,9 pouces de diagonale, cet écran à encre numérique ne consomme pas d’énergie lorsqu’il affiche des données, seul son rafraîchissement est consommateur de courant . Le 2,9 pouces E-Ink interrogera la machine de base via une liaison NFC fort peu gourmande en énergie à intervalles réguliers. Si une notification est notée, l’écran sera mis à jour. Résultat, l’utilisateur pourra voir les éléments s’afficher sur sa coque : Alertes, infos, emails, météo, appels en absence…La solution n’a pas besoin de batterie, le NFC étant suffisant pour alimenter l’écran durant le changement d’affichage/ Le E Ink Lumkey est parfaitement adapté aux besoins des smartphone et pourrait également être intégré dans des protections d’écrans de tablettes ou intégré dans des coques de solutions plus imposantes comme des ultraportables.

Source : E Ink via Liliputing.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 22 avril 2016 - 16 h 00 min

    Par contre, il faudrait penser à mettre une protection d’écran sur l’écran de la protection d’écran ;-)

    Sinon, en matière d’usage, ca fait quand meme pas mal penser au “glance screen” de Nokia (qui existe d’ailleur toujours sur les lumia de microsoft, d’ailleurs).

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 16 h 17 min

    “La solution n’a pas besoin de batterie, le NFC étant suffisant pour alimenter l’écran durant le changement d’affichage”

    C’est ça qu’est fort!

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 19 h 38 min

    Si le concept vous interesse le yotaphone va plus loin et ça existe déjà! Chez vous dans un mois, oui faut pas être pressé. J’en teste un ce week end, je suis curieux.

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 21 h 25 min

    @Jean: Surtout pas d’autre protection d’écran ils sont capables de mettre un troisième écran

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 22 h 46 min

    Ça serait intéressant sur une smartwatch. Un passage à côté du smartphone et les notifications s’affiche à l’écran. Avec une petite batterie pour avoir l’heure quand même.

    Répondre
  • 23 avril 2016 - 9 h 09 min

    @LaLoke:

    t’as les pebble pour ça si j’ai bien compris ta remarque

    Répondre
  • 23 avril 2016 - 10 h 01 min

    @Pierre: n’oublie pas qu’il n’y a pas de miracle, l’énergie nécessaire au fonctionnement/rechargement provient bien de quelque part… du NFC du smartphone ou de la tablette et côté rendement, la transmission de puissance par NFC n’est pas forcément top.
    Faut donc voir la baisse d’autonomie côté smartphone.

    Répondre
  • 23 avril 2016 - 20 h 03 min

    Perso, je ne pourrais plus me passer de ma montre smartband de Sony qui fait tout ce que fait cette protection et même plus.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *