Acer Chromebook 14 : Une version semi rigide destinée au monde professionnel

Acer lance un nouveau Chromebook plutôt performant avec un équipement assez important face aux machines habituelles. Comme d’habitude, son stockage ne sera pas énorme mais ses possibilités demeurent intéressantes. L’Acer Chromebook 14 vise un marché professionnel qui semble émerger autour des machines sous Google ChromeOS.

Acer insiste sur un standard de robustesse pour sa machine, un MIL-STD 810G censé lui apporter une certaine résistance aux chocs et aux chutes. Cela ne cesse pas de m’étonner de voir ce type de standards exigeants galvaudés ainsi par les marques. Non pas que le constructeur ait probablement apporté un soin particulier à la robustesse de sa machine mais personne d’autre que l’armée US ne peut s’arroger le droit de décréter une norme de robustesse militaire qui ne concerne pas que la résistance aux chocs mais contient mille autres paramètres.

Acer Cromebook 14

Bref, l’Acer Chromebook 14 ne vous laissera pas tomber en cas de chute et devrait être résistant aux chocs quotidiens. La machine est censée résister aux chutes de 45 centimètres et supportera 60 Kg de pression. Cela malgré l’emploi d’un châssis recouvert de verre sur une bonne partie de sa coque. La marque a fait appel à Corning et à son nouveau verre capable d’embarquer une image imprimée sur sa face intérieure. Ainsi les entreprises pourront demander des séries particulières directement à Acer pour avoir un engin à leur logo. A condition, bien sûr, de demander un certain volume de machines. Le clavier est également résistant aux projections de liquide

Disponible dès le mois de Mai à partir de 349€, cette machine se présente comme Chromebook très évolutif. La machine de base embarquera un Celeron Braswell, 2 Go de mémoire vive et un écran en 1366 x 768 pixels. Mais il sera possible de faire grimper les spécifications moyennant quelques belles poignées d’euros jusqu’à 8 Go de mémoire vive, des puces Intel Skylake Core i5 et une définition d’écran 1920 x 1080 pixels via une dalle non tactile et mate. L’écran occupera une belle partie de l’espace disponible avec des bordures plutôt fines.

Acer Cromebook 14

Les différentes options de composants seront disponibles en 16 ou 32 Go de stockage. L’autonomie variera suivant les définitions d’écran : 12 heures pour les machines en 1366 x 768 pixels, 10 heures en FullHD. L’Acer ChromeBook 14 pourra être également vendu au grand public.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 22 avril 2016 - 13 h 23 min

    Semi-durci plutôt ?

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 19 h 47 min

    semi-endurci meme #dupont

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 23 h 07 min

    Avec 16Go de stockage de base, je dirais plutôt demi-mou

    Répondre
  • 23 avril 2016 - 12 h 59 min

    Plutôt radin en stockage tout nos fabricants.

    Je trouve plutôt déplorable de proposer des machines aussi étriquées en capacité .

    Un minimal de 32 Go semble évident pour Chrome OS d’après de nombreux testeurs quand a Windows 10 pour mon utilisation perso ,il me semble que 32 Go c’est vraiment pas assez et que 64 Go devrait être un minimum imposé.

    Je trouve plutôt idiot de faire du materiel bridé a ce point , pour 300/400 euros on trouve du PC Windows un poil mieux équipé .

    Répondre
  • 24 avril 2016 - 15 h 06 min

    Alors celeron braswell : minable, 13-32 go de ssd : quand on sait que les pros utilisent les pdf et que ceux-ci sont tout sauf optimisés… Next.

    Répondre
  • Luc
    25 avril 2016 - 7 h 17 min

    J’ai acquis il y a quelques mois un Chromebook toshiba qui ressemble comme deux gouttes d’eaux à ce modèle Acer ! Même poids/encombrement/spéc/prix/options.

    ça tombe bien car Toshiba a l’air d’avoir arrêté la production.

    En tout cas j’en suis pleinement satisfait. C’est vraiment royal comme machine grace à la possibilité de faire tourner ChromeOS et une autre distribution Linux en parallèle (avec un tout petit peu de configuration il est vrai).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *