Un prototype de la console Open Source DragonBox Pyra en vidéo

La DragonBox Pyra est un projet Opensource réalisé par des passionnés. Il consiste à créer de toutes pièces et même de tout octet, un engin de jeu mobile sous Linux. Une console qui pourra évidemment profiter du reste de la bibliothèque Linux pour travailler ou surfer. Une des caractéristiques intéressantes de cette machine est son emploi d’une puce Texas Instruments OMAP5.

La somme de travail, de connaissances et de savoir faire pour réaliser pareil engin est assez impressionnante. Nous avons, ici, un travail réalisé par des individus qui n’ont pas la puissance industrielle d’un groupe. Pour autant, l’avancée des travaux est régulière et les dernières nouvelles annoncées en vidéo son plutôt encourageantes.

La DragonBox Pyra est un engin mobile construit autour d’un écran 5 pouces en 1280 x 720 pixels qui exploite un SoC TI OMAP5 associé à 2 gigaoctets de mémoire vive. Il se déploie à la manière d’un portable avec une partie clavier plus système de jeu d’un côté et affichage de l’autre.

DragonBox Pyra

La DragonBox Pyra en 3D telle qu’elle sera proposée.

On retrouve donc les habituels boutons de jeu, une croix directionnelle et deux mini joysticks ainsi que les touches d’un clavier de PC classique. L’ensemble à un aspect très  salle de contrôle de centrale nucléaire pour  le moment mais c’est probablement dû au châssis translucide et parce que tous les éléments ne sont pas encore habillés.

Il s’agit encore que d’un prototype et la vidéo confirme que beaucoup de changements vont être menés à bien dans le futur. C’est tout de même un engin impressionnant pour le moment, de part la qualité de la réalisation actuelle face aux moyens limités de l’équipe qui la met en place.

DragonBox Pyra

Une vidéo précédente nous montrait comment assembler la DragonBox Pyra et les entrailles de l’engin. Coté pile du PCB de la carte mère on peut voir l’emplacement des touches du clavier, les supports des mini joysticks et des contrôles de la console. Les emplacements des enceintes et autres connecteurs.

DragonBox Pyra

Coté face, on retrouve un design plus habituel puisque cela ressemble beaucoup plus à un système de tablette par exemple. On découvre deux lecteurs de cartes SD, un lecteur de cartes MicroSD, un module 4G LTE, le lecteur de cartes SIM, une puce Wifi,  des connecteurs en tous genres et des boutons pour les gâchettes.

DragonBox Pyra

A noter que le SoC n’est pas implanté directement sur la carte mère mais sur une carte fille que l’on vient positionner dessus.

DragonBox Pyra

Une fois en place le reste de la machine est prête à être assemblée. Vous trouverez le détail de ce puzzle 3D dans la vidéo.

Pour en savoir plus, un site et une communauté existent autour de la console.

Source : Open Consoles News

17 commentaires sur ce sujet.
  • 14 mars 2016 - 11 h 31 min

    .. ça ressemble pas un peu à la Pandora..?

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 11 h 35 min

    @Kynn:

    C’est la même équipe il me semble …. Donc ils reprennent ce qui marchaient sur la pandora.

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 11 h 37 min

    Y’a que le soft qui est opensource ? (linux,jeux,appli)
    1660€ H.T.

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 12 h 59 min

    @Kynn

    Tout à fait, pour réduire les coûts ils reprennent le design de la Pandora (j’en ai une) et c’est la même équipe à quelques personnes près. La DragonBox Pyra est une évolution de la Pandora qui reste dans une niche qui lui est très propre et donc elle reste très chère et à destination d’une “clientèle” très particulière. Pour ma part, j’ai déjà donné avec Pandora, qui – quand je l’ai reçue deux ans plus tard – était déjà dépassée. Et on ne peut pas dire que j’en ai eu un grand usage. Elle est censée être open source mais l’utilisation d’OMAP avec un DSP quasiment jamais utilisé et un GPU propriétaire me laisse dubitatif.

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 13 h 30 min

    @Hlide

    Hello!

    Merci pour ton retour :). Oui moi aussi j’avais été très conquis par l’image de la Pandora, le principe ect.. Mais le prix vis à vis des capacités de la machine m’avait beaucoup beaucoup refroidi.

    Dommage, le tarif ne semble pas baisser :(..

    Répondre
  • Alu
    14 mars 2016 - 14 h 07 min

    @hlide:

    J’adore le concept de cette machine. Mais vu le prix…je ne vois pas comment elle pourait s’imposer face au Console Portable Open Sources à base d’Android type GPD XD…vendues à moins de 200 euros…

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 16 h 05 min

    salut a tous. je veux pas faire mon gros troll mais sincerement je crois que jamais ce genre de solutions ne pourra percée. bcp trop ciblé bcp trop chère et pas assez de résultats.

    en verité le problème est toujours le meme d’apres un ami qui conçoit presque des processeurs. niveaux ouverture y’a toujours un truc qui coince comme les pilotes graphiques qui seront jamais ouverts et documentés ou que sais je. c’est pourquoi il me tanne avec l’architecture fpga qui selon lui a un gros potentiel mais faudrait un fer de lance materiel pour ces trucs.

    non moi la solution actuelle elle existe déjà c’est nos téléphones et tablettes qui font tournés android ou linux. on a pas les documentations des composants mais on les as quasiment jamais visiblement.

    ou alors faire un mix avec un raspberry pi 3 et une coque avec des boutons la oui on pourrait avoir quelques chose de correcte, de pas chère et de relativement puissant.

    quand je lis l’histoire de hlide et des autres je suis persuadé que ça serait de meilleurs solutions.

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 19 h 13 min

    @frolix8:
    Attention, le prix que tu cites était celui des quelques protos en précommande (moins de 10 pièces).
    Le prix final n’est pas encore connu mais devrait être autour de 500-600€ TTC.

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 21 h 38 min

    @benoitb
    oui enfin c’est ce qu’ils espèrent, mais même à ce prix-là, c’est trop cher pour le lambda qui ne saura pas quoi en faire.
    @stephane b
    lol, je me suis procuré une carte fpga (zynq = 2xARM A9+Artix) précisément parce qu’en tant que développeur je trouve ça plus fun de programmer du “hardware” (fpga = circuit programmable) donc ouais je comprends trop bien ton ami qui te tanne avec l’architecture FPGA ;p.

    Répondre
  • 15 mars 2016 - 0 h 29 min

    @hlide ouai mais le probleme c’est qu’il y ‘a tres peut d’usage du fpga c’est juste un beaux reve pour l’instant.

    je voulais un fer de lance hardware sur cette technologie et il m’en a trouvé un. un gars a modifier un raspberry pi pour y mettre un ou des proc fpga dessus. j’ai trouvé la démarche sublimement géniale car relativement facile a mettre en place et pas chere si on en commande un bon stock (raspberry accepte de faire des cartes speciales si on en commande un certain volume). mais voila d’apres mon ami A l’ami B arrive a peine a faire marcher la sortie video et faire quelque chose d’utilisable en ligne de commande. oui le fpga c’est prometteur mais il va falloir bcp d’évolution….

    Répondre
  • 15 mars 2016 - 10 h 16 min

    Le fer de lance du fpga ne serait pas la parallella board ? (https://www.parallella.org/board/)

    Ce n’est vraiment pas un domaine où je m’y connais mais elle avait fait couler pas mal d’encre à sa sortie. Des versions avec 256 et 1024 core devaient sortir mais le développement logiciel semble patiner dans la semoule …

    C’est vraiment dommage car je voyais bien ce genre de plateforme remplacer les couples CPU+GPU dans les années à venir.

    Répondre
  • 15 mars 2016 - 20 h 52 min

    @Paulin ARBOUX
    La Parallella à deux composants : Z7010 ou Z7020 (le Zynq qui deux coeurs ARM A9 et un FPGA Artix et une matrice de 16 coeurs MIPS-like qui pourrait s’apparenter au 8 SPE du Cell (comme dans le PS3). Effectivement, il y a là trois orientations. Problème : il manque un GPU. Vouloir utiliser le FPGA pour en fair un GPU ne laissera pas beaucoup de place dans le FPGA pour autre chose si encore le FPGA est suffisant (je ne suis pas sûr que le Z7010 sera assez).

    @stephane b
    Ca m’intéresse, peux-tu me communiquer plus de détail et des infos?

    Répondre
  • 16 mars 2016 - 8 h 27 min

    Sans être dans la partie ,si certaines idées me semblent bonnes d’autres trucs me dérange plutôt .

    Faire une console ou un ordinateur portable ,OUI .
    Sauf qu’a mon avis d’amateur éclairé et un poil geek ,il faut faire un truc qui a une chance d’avenir .

    Le choix d’une carte fille contenant le processeur me semble très bien .
    Reste a offrir un processeur ayant un avenir qu’il soit ARM ou x86 n’est pas la question .

    Le choix de cartes Mémoires me semble sympa ,perso je pense que la micro SD sert a l’OS et les cartes SD de disque de stockage C et D .

    Reste tout de même a disposer aussi d’une capacité de mémoire RAM intéressante et d’un Systeme d’Exploitation utilisable par tous .

    Reste aussi un DÉFAUT a ce type de solution tout en UN ,la modularité d’une machine devient peut a peut une évidence .

    Les fabricants de PC l’on comprit et offre donc a la fois ALL IN ONE et boîtiers classiques ,les fabricants de smartphones si mettent aussi aussi je vois mal une console a 400 euros offrir un ensemble non modulable .

    Mes remarques sont issus d’expériences et d’achat décevant .
    En 20016 ,les vieux CPC et Commodore 64 ont toujours preneurs de même que les vieilles consoles SEGA ou NINTENDO preuves qu’un bon concept a toujours une chance de durée .

    Répondre
  • 16 mars 2016 - 16 h 31 min

    https://hackaday.io/project/7817-zynqberry

    en gros c’est un site appellé hackaday. il est en anglais mais certains francophones font des projets dessus autour de l’electronique. y’a un projet de pc façon tablette ou on peut monter les composants dedans façon lego. visiblement y’a plusieurs projets sur le fpga. quand mon ami me parlait de ça je retenais max 15% de ce qu’il disait. meme si je reconnais qu’il y a bcp de potentiel.

    Répondre
  • 16 mars 2016 - 20 h 14 min

    @stephane b: Ah mais je les connais (le zynqberry ET le site). Merci quand même :).

    Répondre
  • 21 mars 2016 - 18 h 44 min
  • 2 mai 2016 - 12 h 26 min

    […] Plus d’infos techniques sur la solution. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *