DJI, du drone au Manifold mini PC ultra spécialisé sous Tegra K1

Vous connaissez DJI ? La société est renommée pour ses drones Phantom, parmi les plus emblématiques des quadricoptères du marché. La marque annonce un nouveau produit, une solution spécialisée baptisée Manifold Mini PC conçue pour piloter des… drones.

Vous avez surement déjà croisé, du moins en images, un quadricoptère DJI Phantom. Avec sa robe blanche et son look futuriste, l’objet est presque un emblème de ce genre d’objets. Aujourd’hui DJI, la marque derrière ce produit, s’apprête à sortir un nouveau produit. Son premier Mini PC.

Minimachines.net

Il ne s’agira pas d’une solution de salon, ni d’une console de jeu ou autre. La marque reste dans son domaine d’expertise en proposant un engin capable de piloter un quadricoptère et essentiellement prévu pour cela. Le Manifold Mini PC embarque un SoC Nvidia Tegra K1, 2 Go de DDR3L, 16 Go de stockage eMMC 4.51 extensible via une carte MicroSD.

DJI Manifold Mini PC

Une connectique assez poussée est proposée sur le châssis  de ce produit : Une sortie vidéo au format Mini HDMI, un port jack 3.5 mm pour un casque micro, un port Ethernet Gigabit, quatre ports USB dont deux au format USB 3.0, un micro USB et une interface USB 2.0 spécialisée pour communiquer avec les drones.

Manifold Mini PC

Manifold Mini PC

Des ports Camera entrant et sortant sont également intégrés ainsi qu’un port d’extension de 26 pins pour piloter les engins. La machine fonctionnera de 14 à 26 volts avec une consommation de 15 watts. Il mesure 11 cm de  côté pour 2.8 cm d’épaisseur et ne pèse que 200 grammes.

Manifold Mini PC

Avec lui sera livrée une version LTS d’Ubuntu (14.04) qui prendra en charge les capacités de calcul du processeur Nvidia Tegra K1 et  de ses 192 cœurs Kepler. Le CUDA, l’OpenCV pourront être exploités via des SDK proposés par le constructeur. Le DJI Manifold Mini PC pourra ainsi dialoguer avec des PC sous Windows ou Linux mais aussi avec des cartes Arduino.

DJI Manifold Mini PC

Pas donné, l’objet est disponible pour 499$, le prix à payer pour une certaine expertise de la part d’un constructeur de drones qui propose en fait un cerveau pour développer vos propres machines. La marque propose en outre un quadricoptère adapté à l’engin à 3299$ mais aussi un système de guidage visuel à 999$. L’idée ici n’est pas de construire un engin de loisir mais s’adresse aux professionnels, chercheurs et autres développeurs.

Manifold Mini PC

Ce type d’utilisation de Mini PC ultra spécialisé est, à mon avis, la partie émergente d’un iceberg de solutions qui devrait se développer de plus en plus à l’avenir. Des solutions se servant de bases techniques communes pour chercher à exceller dans des domaines précis. Avec un Manifold Mini PC, on peut imaginer des développements rapides de solutions très techniques pour des tonnes de corporations. Autant de chantiers qui devraient intéresser des développeurs de tous bords.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 4 novembre 2015 - 22 h 57 min
  • 4 novembre 2015 - 23 h 31 min

    @Forth: Ah oui quand même Oo

    Répondre
  • 5 novembre 2015 - 15 h 08 min

    @Forth: C’est des malades, c’est des malades !!!
    Sinon un plaisir des yeux quand même :D

    Répondre
  • 11 novembre 2015 - 1 h 24 min

    […] Le Drone DJI piloté par un Manifold mini PC sous Tegra K1 […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *