Dell Optiplex Ultra 2021 : le retour du PC invisible

Fin 2019, Dell lançait son Optiplex Ultra. Un PC tout intégré dans le pied d’un écran. Une sorte de All-In-One propriétaire mais évolutif qui reprenait les composants d’un ordinateur portable. Début 2021, la marque annonce plusieurs mises à jour.

Avec ces deux nouveaux Dell Optiplex Ultra, le constructeur indique clairement sa volonté de poursuivre cette gamme de machines dans le même esprit mais avec une mise à jour technique pour coller à l’actualité des disponibilités techniques.

Dell Optiplex Ultra

Les nouveaux modèles devraient être disponibles en Janvier et embarqueront des puces assez variées avec des Celeron pour l’entrée de gamme et Core i7 de onzième génération pour le haut de gamme. Avec toujours la limitation de l’espace et du refroidissement disponibles.

Dell Optiplex Ultra

Le Dell Optiplex 7090 Ultra pourra donc proposer trois types de puces Tiger Lake avec des Core i3-1115G4, Core i5-1145G7 et Core i7-1185G7 en 28 watts de TDP. Plus accessible, le Dell Optiplex 3090 Ultra proposera un Celeron 6305, ainsi que des Core i3-1115G4 et Core i5-1145G7 limités à 15 watts de TDP.

Dell Optiplex Ultra

Tout l’intérêt de ces modèles réside dans leur capacité à évoluer. Les pieds qui supportent les écrans se comportent comme des docks pour accueillir les machines en elle-même. Celles-ci, sortes de carte-mères en hauteur peu épaisses, proposent la panoplie de composants d’un ordinateur portable classique : slots so-dimm, emplacements de stockage et connectique. De telle manière que l’on puisse faire évoluer la machine assez simplement en ajoutant de la mémoire ou un SSD facilement.

Dell Optiplex Ultra

Point fort de la solution, son accroche VESA. Le pied fourni par Dell permet de connecter l’ensemble à n’importe quel type d’écran compatible VESA. Ceux de Dell bien sûr mais également tout ceux proposant cette compatibilité. La connexion entre l’unité centrale et l’écran se faisant soit au travers d’une connectique Thunderbolt, soit via un câble DisplayPort classique.

Dell Optiplex Ultra

Mais on pourra également ôter la partie logique tout entière, le bloc qui sert de PC à l’écran, pour la faire évoluer. Remplacer un PC sous Celeron acheté en 2021 par une solution Core i5 quelques années plus tard. Faire évoluer un poste vers un autre ou permettre un remplacement simple et rapide d’un modèle en panne par une solution équivalente en quelques minutes. Cette possibilité de faire évoluer la machine simplement et facilement tout en conservant la même base est excellente. Le fait de ne pas voir le PC lui même mais uniquement l’écran est également très positif.

Sans compter que ces OptiPlex Ultra proposent une excellente évolutivité.  Les machines acceptent jusqu’à 64 Go de DDR4-3200, accueillent un emplacement PCIe NVMe et une baie d’extension 2.5 pouces.

Dell Optiplex Ultra

La connectique est assez riche avec un port USB 3.2 Gen2 Type-A, un port Thunderbolt 4.0, un port jack audio combo positionnés sur le ôté de l’appareil pour être facilement accessibles à l’utilisateur. Sur la partie inférieure de l’engin on retrouvera deux autres ports USB 3.2 Gen 2 Type-A, un USB 3.2 Gen2 Type-C, un Displayport 1.4 et un Ethernet Gigabit. L’alimentation se fera via un jack et un bloc externe de type portable. 

Dell Optiplex Ultra

Les machines embarquent un modem Wifi 5 ou 6 suivant les options retenues avec du Bluetooth 5.0 ou 5.1. elles sont livrés avec des souris et claviers sans fil.

Les prix Européens ne sont pas connus mais les tarifs en dollars indiquent un entrée de gamme à 659$ pour la gamme Dell Optiplex 3090 Ultra et 769$ pour les Dell Optiplex 7090 Ultra.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
4 commentaires sur ce sujet.
  • 6 janvier 2021 - 14 h 41 min

    Franchement, l’idée du design est vraiment bien trouvée.

    Répondre
  • 6 janvier 2021 - 22 h 28 min

    Le gros pb des sympathique et design all-in-one, c’est leur réparabilité/évolutivité limité. Mais avec ce design innovant, Dell révolutionne le genre. Qui a dit que les desktop était condamnés à l’immobilisme?

    Répondre
  • Xo7
    7 janvier 2021 - 21 h 02 min

    C’est le pied ! Une merveilleuse idée pour qui a déjà essayé de loger un minipc derrière un écran dont le support vesa était déja occupé par… le pied d’écran !

    Reste plus qu’a produire des nonames adaptables aux mini PC actuels avec pourquoi pas des variantes pour support mural ou bras télescopiques.

    Répondre
  • Tof
    11 janvier 2021 - 23 h 42 min

    C’est vraiment très malin et très bien intégré.
    Pour les entreprises qui auront encore des employés en présentiel, je pense que ça risque de bien se vendre.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *