Dell abandonne les tablettes Android

Dell a décidé de se retirer du marché des tablettes Android, ce n’est pas la première fois et cette fois encore, cela ne devrait vous faire ni chaud ni froid. Les derniers modèles de la marque n’ont jamais réellement été distribués en France et les éventuels acheteurs ayant choisi de préférer Dell dans le choix pléthorique de l’époque ne devraient pas être très nombreux.

Les Dell Venue 7 et Dell Venue 8 étaient pourtant deux tablettes Android intéressantes. Sans grosses surprises, il est bien loin le temps des surprises, elles alignaient des composants efficaces dans un gabarit réglementaire. Pas de quoi réveiller un sénateur mais tout de même des machines plutôt bien conçues.

Dell Venue 8

Bon, en même temps des machines bien conçues annoncées en 2013 sur le marché des tablettes, il y en a eu un paquet. La qualité était alors plutôt globale et surtout tout le monde mouillait sa chemise pour nous pondre des modèles un petit peu qualitatifs. Dell, comme les autres, se penchait sur le métier pour trouver la bonne formule. A la différence des autres constructeurs toutefois, l’Américain ne s’y est pas forcément attardé et n’y est pas revenu cent fois. Après ces modèles, la marque a rivé ses yeux sur l’hypnotisant monde de Windows et a pris de larges distances avec Google.

Les dernières tablettes Android de la marque étaient des Dell Venue 7 8000 Series, encore sous Atom Moorefield et coincées sous Android 5.0.2. Une version lollipop qui accuse, à elle toute seule, l’âge canonique de la proposition sur ce marché.

Vous me direz alors, puisque ces produits ont été peu mis à jour, peu distribués et peu achetés en France, on s’en fiche comme de notre première disquette1. Oui, certes, Dell n’en est en plus pas à son premier arrêt en la matière et après l’échec commercial du Streak 5, la marque avait déjà signalé qu’elle se mettait sur la touche, loin du marché des tablettes Android.

Dell Venue 7

Non la principale raison de ce billet est qu’il est éclairant sur l’état du marché Android. Si j’ai pu croiser une demie douzaine de modèles de marque au Medpi, aucun n’était réellement neuf. Les marques jouent à la photocopieuse de spécifications et de design depuis déjà quelques trimestres bien tassés et on sent un gros manque de souffle sur le segment. Moribond, le marché tablette ? Peut être pas, elles se vendent toujours mais moins bien, plus difficilement. Le consommateur ayant déjà eu un premier modèle pas forcément très efficace vite remplacé par un second modèle de meilleure qualité, il n’a pas forcément envie de remplir son caddie avec un troisième ou pire.

Dell se met en retrait des tablettes Android, une manière d’anticiper des ventes qui seront encore plus difficiles cette année et probablement pire l’année prochaine. Cela dit, si le marché venait a redécoller pour une raison ou une autre, les remous de la marque sur les différents segments informatiques ne sont pas des engagements, juste des signaux de fumée.

Source : pcworld.com

 

Notes :

  1. Je m’adresse à un public plus que trentenaire d’après les stats
13 commentaires sur ce sujet.
  • 1 juillet 2016 - 18 h 10 min

    “(…) puisque ces produits ont été peu mis à jour, peu distribués et peu achetés en France, on s’en fiche comme de notre première disquette…”

    J’ai bien ri ! Belle formule, que je ne pourrai malheureusement ressortir qu’entre gens sélectionnés, mais je la garde !

    Je suis d’autant plus d’accord, ayant en mémoire les extrêmes lenteurs et grosse taille physique des premières 5.25″ à la capacité ridicule. Les 2.5″ plafonnaient autour des 750ko… Raaah ! Le bon temps où, sans internet à l’époque, on avait tout le loisir d poireauter en surveillant le moment d’insérer la disquette suivante (sur parfois 25 ou 30). Dieu que ça semble bien loin, tout ça, aujourd’hui, dans la course aux Téras de stockageultra rapides… (j’éprouve cependant une nostalgie que moi-même trouve incompréhensible… Mais c’était beau, la naissance du personal computing, et sa croissance au rythme de la loi de Moore…)

    M.E. – 45 piges déjà…

    Répondre
  • 1 juillet 2016 - 21 h 37 min

    Comme Marseye :) et j’ai éclaté de rire au petit “1”

    Répondre
  • 1 juillet 2016 - 21 h 45 min

    concernant les Streak on a l’impression que Dell avait absolument tout fait pour ne pas les vendre.

    Répondre
  • 1 juillet 2016 - 23 h 21 min

    @Samsung Magician: Les Streak sont surtout sortis trop top, la techno n’était pas assez miniaturisée et le public pas prêt. Quand Samsung a sorti son Galaxy Note peu après, tout le monde a crié au génie.

    Répondre
  • Max
    2 juillet 2016 - 0 h 07 min

    Si Samsung ou tout autre marque fait une tablette avec batterie amovible, je prends direct.

    Un “SUPER CONDENSATEUR SANS FIL” pour recharger hors secteur une batterie classique.

    La revente en magasin Samsung des pièces détachées serait un plus (Pourquoi laisser les autres vous prendre de l’argent ?).

    Répondre
  • 2 juillet 2016 - 1 h 06 min

    @alainjds : oui, le petit “1” avait fini de m’achever… (à ce sujet précis: https://goo.gl/DlTZMj ) ;)

    Répondre
  • 2 juillet 2016 - 15 h 52 min

    Ne soyez pas médisants, on avait aussi les disquettes haute densité double face et leur 1,44 mo ! (en bidouillant).

    Répondre
  • 2 juillet 2016 - 22 h 29 min

    Ah tous ces gamins gui n’ont pas connu le son – genre modem qui gratouille – du magnéto à cassette qui “catapulte” un jeu ou un programme informatique vers un ordinateur comme l’Oric Atmos.

    C’était avant le lecteur de disquettes ;-)

    Répondre
  • 3 juillet 2016 - 9 h 26 min

    Sans compter le formatage spécifique de 1.68Mo (format DMF) apparu avec les 1ère beta de Windows95/Chicago et ses 13 disquettes 3″1/2 :-)

    Le summum ayant été atteind avec le lecteur ZIP et ses disquettes spécifiques de 100 Mo (puis 250)… mon lecteur sur port parallèle(1) a fonctionné jusqu’à “rendre l’âme” avec ses 13 disquettes (1.3 Go pour l’époque…là où mon disque dur faisait 4 Go!)

    Et je me rappelle très bien de la suée à l’installation d’Office 4.3 depuis ses 40 disquettes et quelques…en espérant qu’un des fichiers ne soit pas défecteux à force de manipulation (ce qui arrivait tôt ou tard)… et maintenant on “s’inquiète” de s’avoir si notre SSD aura une durée de rétention de 10 ans… :-)

    (1) J’en parlais à un jeune collègue récemment, il me regardait avec des gros yeux, n’ayant jamais connu le port parallèle… béni soit L’USB ;-)

    Répondre
  • 3 juillet 2016 - 13 h 53 min

    En effet, “moribond” est bien le mot qui correspond au secteur des tablettes.

    Je cherche pour 2 personnes, une bonne tablette 8 pouces eh ben y a vraiment rien à se mettre sous la dent.

    La LG Gpad 8.3 qui était descendu à 70€ à l’époque avec un cumul de promos n’est plus en vente.
    La Samsung Tab S 8.0 vaut 400€, c’est totalement hors de prix.

    Les tablettes chinoises en 8″ sont chouettes mais l’autonomie est vraiment mauvaise avec des batteries inférieures à 4000maH pour des écrans en 1980 ou +.

    La miPad sort un peu du lot mais il est très dur de trouver la 1ère version aujourd’hui et la miPad2 à 16Go, sans slot SD, c’est du suicide en 2016. La 64 Go obtient alors le prix de l’iPad mini2.

    Bref, il est loin le temps des promos à profusion sur un secteur hyper concurrentiel.

    Il semblerait que les marques ne veulent vendre que du très haut de gamme avec de super marges. Sans compromis.

    Répondre
  • sgt
    4 juillet 2016 - 15 h 34 min

    De toutes façons pour ma part plus jamais Dell. J’avais un moniteur Dell 30 ” WFP 3008 tombé subitement en panne. Aprés une recherche sur les forums la seule proposition de Dell était…. un échange standard au prix du neuf ! Je ne cherchais pas une réparation gratos mais entre 2000 euros et zéro il il a de la marge. Pour une société qui se veut “pro” c’est le comble ce laisser aller total dans le suivi de certains produits…

    Pour l’abandon des 8″ Dell je suppose qu’ils vont laisser aussi sur le carreau les acheteurs leur ayant fait confiance. Alors c’est pas la première fois, ni la dernière que Dell abandonnera ses clients.

    Pour ma part j’ai acheté (d’occaz à 160 €) une 8″ Lenovo Thinkpad 64 Go pour me servir de petit ordi d’appoint. Son plus gros défaut est sa largeur de… 132 mm, ce qui ne rentre pas dans une poche intérieure de veste ! Sinon elle marche plutôt très bien car certains disaient qu’elle chauffait vite ce qui n’est pas le cas du modèle que j’ai. Et à 160 € la question du SAV ne se pose pas. On en reprend une autre si on ne peut pas la réparer.

    Pour faire écho à Dliryc j’avais acheté pour me faire une idée des tablettes chinoises une Onda 820 W à 75 euros tout compris. Le truc bien c’est que pour une 8″ elle rentre dans les poches intérieures de veste (123 mm). Plus que la batterie (qui tient 3/4 heures) et la finition très plastique et les caméras anecdotiques, c’est la ROM rachitique (32 Go partagé entre Android et Windows) qui ne permet pas des mises à jours de Windows 10 qui est le principal problème de cette Onda 820 W. Que l’on ne se méprenne pas, vu le prix on peut pas parler d’arnaque.

    Mais au final on serait prêt à mettre 150 euros pour avoir plus de ROM de RAM et une meilleure batterie… mais en tablettes chinoises 8″ il n’y a rien dans ce domaine à par la Xiaomi 8″ trop chère et trop large et pas assez ouverte (pas de sortie HDMI)…

    Donc en résumé entre des tablettes de marques sans grande imagination et des tablettes chinoise très limitées par leurs RAM/ROM, caméras, finitions et batteries il n’y a rien qui puisse tenter le chaland actuel.

    Après c’est sûr aujourd’hui ça devient un marché de niche mais je crois toujours à la liseuse, étanche, bloc note avec stylet, ordi Windows d’appoint avce HDMI, smartphone… pouvant rentrer dans une poche. Mais ce n’est pas la récente annonce de l’arrêt d’une certaine partie des processeurs mobiles Intel qui va inciter à l’optimisme.

    Répondre
  • 5 juillet 2016 - 9 h 10 min

    Merci sgt pour ton retour, ça me rassure.

    On peut faire l’impasse sur l’absence du HDMI mais en effet la Xiaomi est vraiment chère, surtout en 64Go.

    Répondre
  • 5 juillet 2016 - 9 h 26 min

    Vu la qualité des produit tablette Dell, c’est franchement pas une grosse perte.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *