Cybertool ou comment transformer une montre classique en smartwatch

Cybertool est un accessoire connecté né de la collaboration entre Victorinox et Acer. L’idée est de créer un objet capable de transformer une montre classique de la marque d’horlogerie suisse en une montre connectée. Le résultat n’est pas franchement réussi mais l’idée de base n’est pas forcément mauvaise.

Un petit accessoire donc, qui vient prendre en sandwich une montre d’un modèle précis, la Victorinox Swiss Army Inox, pour lui apporter un peu d’intelligence supplémentaire. L’idée est d’être amovible et de n’emporter ce gadget qu’au moment où il sera utile.

Evidemment, la première conséquence qu’apporte ce Cybertool est de transformer une jolie montre en métal suisse en un gros truc en plastique moche. Cela ne devrait donc pas séduire la majorité des clients de Victorinox.

Acer Cybertool

En échange de la disparition du cadran original de l’horloger, on retrouve des fonctions classiques de bracelet numérique : Podomètre, chronomètre, calories brûlées, indications GPS et les habituelles fonctions de notification d’appels et de messages. Le boitier permet de retrouver sa montre depuis un smartphone. C’est donc plus ou moins exactement tout ce que propose un bracelet classique indépendant de la montre.

Acer Cybertool

Le fonctionnement est toutefois original avec un emprisonnement de la montre dans une coque en plastique. L’écran est distribué sur un anneau circulaire protégé par un verre Gorilla Glass de Corning.  L’ensemble devrait sortir en Juin pour environ 200€. Pas sûr que ces bestioles trouvent beaucoup d’acheteurs.

Peut être que la collaboration Acer / Victorinox amènera à d’autres propositions plus intéressantes ?

Source : Notebookitalia

14 commentaires sur ce sujet.
  • 25 février 2016 - 12 h 50 min

    En effet…je fais partie de ceux qui ne défigureront jamais leurs montres ! L’idée est peu être bonne mais l’exécution est trop “mastoc” pour avoir un attrait, autant acheter une smartwatch toute faite.

    Répondre
  • 25 février 2016 - 12 h 56 min

    C’est ultra moche, on dirait un bracelet électronique, la version judiciaire.

    Répondre
  • 25 février 2016 - 13 h 04 min
  • 25 février 2016 - 13 h 27 min

    disons que pour le prix autant s’acheter directement une montre connectée.

    Répondre
  • uko
    25 février 2016 - 14 h 18 min

    J’ai beau me creuser la tête, je ne vois vraiment pas l’intérêt de la solution. Quel intérêt par rapport à un smartband bien moins cher ou une smartwatch de prix équivalent?
    Ces deux solutions me semblent plus pratiques à utiliser et/ou proposer un meilleur service pour le prix, et on l’avantage de pouvoir aussi servir de manière indépendante.

    Répondre
  • 25 février 2016 - 14 h 27 min

    @uko: Je crois qu’on est tous bien d’accord :/

    Répondre
  • 25 février 2016 - 16 h 41 min

    Dans les soldes minimachines.net dans quelques mois :D

    Répondre
  • 25 février 2016 - 19 h 15 min

    Effectivement, c’est vraiment laid :)

    Répondre
  • 25 février 2016 - 19 h 29 min

    c’est un poisson d’avril avant l’heure :)

    Répondre
  • 25 février 2016 - 20 h 19 min

    Ça peut à la limite faire un gadget publicitaire pour un fabriquant de pneus. :-/

    Répondre
  • 25 février 2016 - 21 h 54 min

    un authentique coucou suisse autour du poignet serait pas mal aussi

    Répondre
  • 26 février 2016 - 10 h 36 min

    Meme gratuit j’en veux pas….

    Répondre
  • Vlk
    26 février 2016 - 14 h 03 min

    C’est un scandale… je commprends vos moqueries : Pierre fait de la désinformation, il a oublié de préciser que ce magnifique écrin dissimule également : une lame, un coupe ongle, un tournevis plat-décapsuleur-ouvre-boite dénude-fil, une lime à ongle, un tournevis philips, une scie, une scie à métaux, une loupe, un tire-bouchon, un crochet, une pince à épiler, un stylo et un cure dent.
    En plus, avec l’application adéquate, ça peut servir d’anneau gastrique, voire plus, en poussant plus loin (je laisse votre imagination faire le reste).
    Alors franchement,on vit pas une époque formidable (pour à peine 200€) ?

    Répondre
  • 26 février 2016 - 14 h 05 min

    On notera dans la vidéo (hormis l’accent français catastrophique) le besoin constant du commercial de dire le mot “OK” toute les 30 secondes.
    En psychologie on apparente cela à une non-implication et cette répétition peut être assimilée à un besoin de se convaincre lui-même de l’utilité de son produit…

    PS : dommage qu’il faille mettre ça sur une montre aussi moche

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *