Cooler Master Pi Case 40 V2 : une mise à jour attendue

Cooler Master annonce son Pi Case 40 V2, un boitier pour Raspberry Pi 4 très complet qui conviendra à tout type d’usage des cartes de la fondation.

Le Pi Case 40 V2 est une mise à jour d’un modèle précédent, avec la correction d’un « petit » défaut qui le rendait souvent totalement inexploitable. Une preuve qu’on peut être une grosse structure et faire des erreurs de débutant quand on confie un projet à une équipe pas assez intéressée par son sujet.

Je vous raconte brièvement l’aventure du Pi Case 40 premier du nom, c’est assez édifiant. En 2020, Cooler Master annonce un boitier pour carte Raspberry Pi. Enthousiasme de ma part car la marque est réputée pour son savoir faire en terme de châssis. La promesse faite est bonne, proposer une dissipation passive, un accès aux différents connecteurs facilité mais également une bonne protection à la carte elle même. Mieux encore, un bouton programmable permettra d’interagir facilement avec la carte et une application de suivi de  température permettra de surveiller le comportement de son installation.

Les GPIO du Raspberry Pi

Je suis emballé alors par la solution et je contacte Cooler Master pour tester ce premier boitier. Je reçois celui-ci et il est parfait pour plein d’usages… Mais il y a un défaut de taille autour de ce produit. Un truc énorme. Je ne comprend pas comment la marque a pu laisser passer une boulette pareille. Sur le côté du boitier on retrouve une trappe d’accès permettant de retrouver les différentes broches GPIO de la carte. Ces broches, reprises par un adaptateur fourni par Cooler Master, son inversées par rapport aux brochage initial du Raspberry Pi 4. La broche 1 en 3.3 volts se retrouve être la broche 2 en 5 Volts et inversement. La broche 39 censée être une terre devient la broche 21 de la carte… Vous imaginez le problème. Brancher un connecteur sur ces GPIO et piloter un HAT externe devient impossible, voir dangereux pour le HAT. Il faut revoir ses circuits pour inverser chaque connecteur… L’adaptateur de Cooler Master n’a pas été pensé correctement… Et c’est un peu une douche froide.

2022 arrive et le Pi Case 40 V2 débarque avec le même châssis, les mêmes excellentes idées de base mais une correction de ce problème de brochage largement remonté par la communauté. Le nouveau petit boitier est désormais parfaitement adapté à son usage et Cooler Master propose même une nappe souple pour connecter directement un HAT à la carte. Le bon schéma de câblage des différentes broches est repris directement sur le châssis et il n’est donc plus possible de faire d’erreurs. 

On découvre donc un boitier sans défaut : sa structure en aluminium est hyper solide et enferme votre système dans un environnement blindé. C’est particulièrement utile si vous devez utiliser un Pi en déplacement. Il résistera également sans soucis à un environnement difficile. 

Autre point fort de ce châssis en métal, des protubérances extrudées d’aluminium qui viennent parfaitement coiffer le SoC de la carte et augmenter la surface de dissipation. En pratique sur le V1 doté du même système, le comportement des Pi est absolument exemplaire. Une chauffe standard avec aucune baisse de régime à l’usage. Le travail fait par cette solution de dissipation est juste parfait.

Avec un système de montage sur un socle, il est possible de fixer l’appareil sur un meuble ou un mur sans soucis tout comme il est possible de l’accrocher facilement derrière un écran de PC. Cela donne une solution non seulement solide mais également bien protégée et inaudible. Si vous avez besoin d’un boitier de Raspberry Pi 4 dans un atelier, le fait que ce modèle n’attire pas la poussière puisque sans ventilation, est vraiment un atout. Cooler Master met à la disposition du public les fichiers CAO du boitier de manière Open Source est également un point positif. Il sera possible de concevoir un élément de châssis parfaitement adapté à un usage précis.

Le bouton programmable est toujours présent et servira soit a démarrer et éteindre la machine, soit  a lancer l’opération que vous souhaitez. Des scénarios de base sont disponible mais il est possible de lancer un script automatiquement via une simple pression ou d’ouvrir, par exemple, une page web. Le programme Pi Tool permet de suivre les températures de sa carte via une interface graphique. Il s’installe en quelques secondes sous Raspberry Pi OS avec une simple ligne de code a pianoter dans le terminal et indique alors la température du SoC, sa fréquence, la mémoire vive utilisée et la charge du système. C’est également Pi Tool qui vous permettra de reprogrammer le bouton pour effectuer des tâches précises. L’outil est publié sur Github pour pouvoir être adapté à différents usages. 

Cela devient une solution parfaite pour certaines utilisations. Je pense surtout aux Pi qui sont embarquées dans des  Le boitier mesure 9.6 cm de large pour 6.82 cm de profondeur et 2.73 cm d’épaisseur. Annoncé depuis Septembre 2021, ce nouveau Pi Case 40 V2 devrait désormais débarquer au même tarif public que l’ancien modèle soit 25€ environ. En attendant le Pi Case 40 premier du nom est bradé à moins de 17€… Et il sera parfait si vous n’avez pas besoin de ses 40 broches avec un HAT.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

3 commentaires sur ce sujet.
  • 22 avril 2022 - 22 h 04 min

    Très bonne nouvelle.
    Je cherchais justement un boîtier sobre et de bon goût pour mon Pi4, vu que je n’utilise pas le GPIO, je viens de commander la v1 en promo.
    Merci Pierre !

    Répondre
  • 23 avril 2022 - 7 h 09 min

    Apparemment, petite antenne Wifi = pas glob les Pi dans un boitier metal. Ca donne quoi, le wifi, avec celui-ci ?

    Répondre
  • 24 avril 2022 - 21 h 01 min

    @Olivier Barthelemy:
    Le dessus du boitier est en métal ainsi qu’un « bord tombé » du coté du GPIO. Tout le reste est en plastique (dessous + 3 cotés).
    Je n’ai pas eu le temps de tester, mais à priori ça devrait bien se comporter niveau wifi.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *