Intel NUC8CHK Chaco Canyon, un NUC fanless et robuste

Avec cette gamme Chaco Canyon, Intel décline son NUC à destination des professionnels ayant des tâches très précises à effectuer.

Le NUC8CHK ou Chaco Canyon est une minimachine un peu à part dans la gamme du fabricant. L’engin ne vise clairement pas la performance mais devrait trouver sa place sur un secteur en pleine croissance, celui des MiniPC embarqués.

2019-09-10 11_38_51-minimachines.net

A priori personne n’aura envie de coller un NUC8CHK de ce type dans son salon. L’équipement montre que ce n’est pas l’objectif d’Intel de lui faire une place sous les téléviseurs. Et cela malgré son côté fanless car ce nouveau MiniPC n’embarque aucune pièce mécanique et ne fera donc pas de bruit. Un détail apprécié par les utilisateurs de ce type de solution, le ronron d’un simple ventilateur pouvant devenir fatiguant à la longue.

2019-09-10 11_39_16-minimachines.net

Non, Chaco Canyon est une gamme professionnelle qui servira à alimenter un automate, piloter un écran d’affichage autonome ou un autre appareil dont les besoins en calcul seront faibles. A bord on retrouve un Celeron N3350, une puce intéressante car elle propose à la fois de bonnes compétences multimédia et des capacités de calcul suffisante pour un usage bureautique et web. Une solution qui ne consomme que 6 watts de TDP et ne demandera donc pas une dissipation trop importante. Intel en profite pour coiffer le processeur d’un dissipateur passif qui ne générera donc pas de bruit. Le résultat est assez avantageux, l’engin peut servir a piloter des programmes classiques ou des solutions développées sur mesures pour des postes légers et afficher sur deux écrans à la fois. L’écran du logiciel de votre Grande Surface de bricolage habituelle ou de votre magasin de sport, voilà en gros ce que vise ce type de machine.

2019-09-10 11_43_36-minimachines.net

Le dissipateur en cuivre qui vient coiffer le processeur et transmettre la chaleur au reste du châssis en aluminium

On retrouve également 4 Go de mémoire vive, ce qui est largement suffisant vu l’objectif de la machine, et 64 Go de stockage eMMC. Ce stockage de base, intégré à l’engin, sera parfait pour un usage de ce NUC8CHK en tant que PC embarqué. Pour piloter un logiciel de caisse, un affichage externe sur écran, un automate ou le logiciel de consultation de données d’une bibliothèque. Là où les éléments sont soit assez faibles en espace, soit déportés vers un autre stockage sur un réseau.

Si il est nécessaire d’embarquer plus de données, l’engin proposera également un emplacement M.2 2280 qui pourra prendre en charge à la fois le format SATA ou un module NVMe PCIe x4. De quoi voir venir  en cas de changement d’affectation ou si le but est de faire tourner en boucle 50 vidéos en UltraHD sur un écran géant.

2019-09-10 11_39_06-minimachines.net

On retrouve toute une panoplie de connecteurs et de ports sur les face de l’appareil. Avec pour commencer un Ethernet Gigabit, deux ports USB 2.0, deux ports USB 3.0, deux sorties vidéo HDMI en 2.0a et 1.4 toutes deux compatibles CEC, une sortie jack audio, un module Intel 3162 monté en M.2 2260 qui propose Wifi5 et Bluetooth 4.2. Et pour finir un port antivol Kensington Lock.

2019-09-10 11_48_26-minimachines.net

Le NUC8CHK Chaco Canyon cache, en outre pas mal de connecteurs internes avec un brochage USB 3.0 et deux USB 2.0 ainsi qu’un port RS232 accessible directement sur la carte. 

L’engin est prévu pour tourner sans discontinuer, 24H/24 et 7J/7. Il est également capable de s’allumer à des heures programmées et de s’éteindre automatiquement via son système d’exploitation. De telle sorte qu’un engin de ce type peut très bien intégrer un hall d’hôtel, le coeur d’une mairie, un bureau d’étude ou une bibliothèque et commencer a se mettre en marche à un horaire défini sans que personne n’ait besoin de le démarrer. Puis de s’éteindre à la fermeture jusqu’au lendemain…

2019-09-10 11_37_58-minimachines.net

Le tout mesure 154 x 108 x 32 mm et le châssis est décrit comme “renforcé”. Comprenez surtout qu’en l’absence de pièce mécanique, un corps aux parois un peu épaisses sera très suffisant pour empêcher la casse de l’engin. Intel a décidé en outre de coller une surface en “caoutchouc” par dessus le châssis de manière a le protéger encore plus des événements extérieurs. Mais attention, cela ne le qualifie pas à une protection ni de l’eau, ni du sable ou de la poussière. Sa base permet à la fois de le poser à plat sur une surface grâce à des patins en caoutchouc anti-dérapants mais également de le fixer directement à un mur grâce à des encoches prévues à cet effet.

2019-09-10 11_38_57-minimachines.net

Enfin, si il est donné comme compatible Windows, il est également capable d’accepter diverses distributions Linux et même Android.

Sources : FanlessTech, Koolshare, SymplyNUC et Liliputing

10 commentaires sur ce sujet.
  • 10 septembre 2019 - 19 h 51 min

    Voui, mais pourquoi ne pas mettre une Rasp à la place de ce truc dans le restaurant ou le magasin de bricolage ?

    Répondre
  • 10 septembre 2019 - 20 h 13 min

    A voir la face avant, il me fait vraiment penser à un shuttle

    Répondre
  • 10 septembre 2019 - 20 h 48 min

    Tu parle d’un système de refroidissement.
    Une plaque de cuivre formée à la presse creuse servant d’intermédiaire entre le CPU et le châssis, on a vu mieux.
    Pas un heatpipe, pas une ailettes.

    Répondre
  • 10 septembre 2019 - 21 h 02 min

    Oui mais bon, si le bouzin ne chauffe pas, pas besoin, non ?

    Répondre
  • 10 septembre 2019 - 21 h 04 min

    @Will: 6 watts a dissiper d’un autre côté. Ca sert à rien de coller un Heatpipe ni de dépenser 10$ de plus pour un système plus complexe. si ce système suffit (et il doit suffire au vu de la garantie Intel) autant faire au plus simple et au plus économique.

    Répondre
  • 11 septembre 2019 - 2 h 18 min

    @Pierre Lecourt: les fabriquants ont tendance à trop négliger sur le système de refroidissement qui s’il est mauvais ou mal adapté ruine une machine.
    On le voit trop souvent sur les mini PC actif et PC portable gaming.

    Répondre
  • 11 septembre 2019 - 3 h 24 min

    @Will: Ben ouai mais là c’est Intel NUC, pas des bras cassés sans ingénieurs qui compilent des machines à la va vite. C’est garanti 3 ans en 24/24H et 7/7J a priori je pense qu’ils savent a peu prêt ce qu’ils font avec les puces qu’ils conçoivent. Enfin faut espérer :)

    Répondre
  • 11 septembre 2019 - 7 h 00 min

    ce nuc est tout petit …(ne pas se fier a la photo) et fait aucun bruit …2 hdmi dont 1 uhd (avec la protection qui va bien) et sur la face avant le cache sert a laisser apparaitre un port lvds pour piloter un ecran tactile …bref un bon petit nuc.

    Répondre
  • 11 septembre 2019 - 12 h 43 min

    @Pierre Lecourt: C’est le moment de sortir un nouveau label, le label “Canicule Proof” 24/7 sur 1 semaine à 65°C.

    Répondre
  • 11 septembre 2019 - 13 h 01 min

    @gogogadgeto: Merci de l’info :)

    @sourioplafond: Ps idiot, prendre de l’avance sur les standards de dans 15 ans !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *