Et si le PC redevenait un truc cool ?

Le CES 2017 a fermé ses portes il y a une bonne semaine et les constructeurs ont plié bagage. Remballant leurs prototypes et leurs nouveautés en attendant de les voir débarquer sur le terrain tout au long de cette année. Et 2017 semble se profiler comme un bon cru.

Le CES 2017 a été bien plus PC que celui de l’année précédente et plus encore que celui de 2016. Exit les tablettes, elles ont quasiment disparu du paysage. L’omniprésent petit robot Android n’est plus à la fête et si les smartphones sont encore une fois les maitres incontestés du paysage électronique grand public, il me semble percevoir un regain d’intérêt pour le monde PC.

ces

Plus de machines pour commencer, il y a à nouveau des ordinateurs en tous genres sur les stands des constructeurs. Les principales marques de PC y vont de leurs présentations en tous genres avec des machines pour tous les goûts. PC standard de bureau, PC de joueurs qui sont à la fête, PC portables classiques et machines hybrides à la frontière de la tablette et de l’ultraportable. On découvre des engins supers-fins, des super-souples et des hyper spécialisés. On aperçoit enfin à nouveau des All-In-One et de plus en plus de MiniPC en tous genres.*

Kaby Lake

Premier constat, la puissance processeur n’est plus l’argument numéro un

Avec l’arrivée de Kaby Lake programmée par Intel pour coller à la date du CES 2017, on aurait pu s’attendre à une grosse mise en avant des performances des processeurs Core de septième génération du fondeur. Il n’en est rien, et même Intel ne semble pas avoir voulu appesantir sur sa puce. Préférant communiquer sur la réalité virtuelle avant tout. Les constructeurs savent pertinemment que le passage de SkyLake à Kaby Lake n’est pas un événement particulièrement notable. Il a son lot d’avantages mais communiquer sur la puissance n’aurait pas été un bon angle d’attaque à moins de vouloir se faire éreinter par la presse.

L’augmentation de mémoire vive n’est pas plus un argument d’achat, cela fait deux ans que les machines présentées oscillent entre 16 et 32 Go de mémoire DDR4 et les tarifs étant en train d’augmenter, les constructeurs ne devaient pas trop communiquer la dessus. Le SSD est désormais chez lui dans toutes les solutions et la plupart des fabricants ont compris qu’il ne servait plus à rien de communiquer sur des machines avec 64 Go seulement et les 128 Go sont de mise.

En fait, mis à part Apple, totalement absent du CES 2017 comme d’habitude, qui fait régresser les performances de ses machines – sans compter l’inflation provoquée par la montée en puissance des concurrents PC – l’ensemble du marché s’est mis au pas du nouveau paradigme de ces dernières années. La performance brute n’est plus l’Alpha et l’Omega d’un ordinateur. Elle est désormais considérée comme acquise par les constructeurs. Et c’est une excellente nouvelle.

Microsoft Surface Studio

A la recherche d’un nouvel argumentaire pour séduire

Cet acquis est devenu la demande de base des acheteurs, les fondations d’un PC. Il est étonnant de voir ce que peut faire une solution considérée comme la plus entrée de gamme sur le marché. Ses capacités techniques montrent que le moindre bout de silicium associé au minimum vital de mémoire vive avec un système d’exploitation moderne suffisent à accomplir des choses extraordinaires. Normal que l’on ne se penche plus sur la performance pure d’un PC lorsque la moins rapide des machines du marché est capable de faire tourner convenablement un programme de retouche photo.

Du coup, il devient nécessaire de se pencher sur d’autres éléments pour séduire. Le format est un point clé, même si il n’est pas forcément bien compris par les constructeurs. Mais il y’en a d’autres. Le design ou la discrétion du format sont mis en valeur. L’autonomie est devenue un argument de base, la légèreté également. L’hybridation fait partie des demandes du public, on veut profiter de formats souples qui s’adaptent à plusieurs usages. La spécialisation est également de plus en plus abordée avec des engins pour le jeu, d’autres pour la création ou encore des solutions absolument dénuées de pièces mécaniques pour un fonctionnement sans bruit.

Il y a bien sur la foule d’accessoires qui commence à déferler, le principal étant la VR qui est ,pour le moment, très à la mode même si on ne voit pas encore cela comme un marché de masse. Le casque VR semble proposer une expérience unique et il serait absurde pour un constructeur de ne pas profiter de l’aura publicitaire de ce marché. C’est un des rares cas où le PC garde une avance respectable en terme de contnu et de qualité sur tous ses autres concurrents, avance qu’il faut donc capitaliser.

Minimachines.net

Mais ce sont les formats plus spécialisés, aussi extrêmes qu’ils soient, qui montrent vraiment le basculement de cette industrie. Un ordinateur “portable” à 9000$ signé Acer destiné aux joueurs avec un écran incurvé de 21″ et une débauche presque obscène de composants montre que le marché a compris d’une manière ou d’une autre qu’il fallait viser désormais des marchés de niche aussi bien que des marchés plus larges pour séduire.

Razer Project Valerie

L’arrivée au CES 2017 de concept comme le Project Valerie de Razer et ses 3 écrans,  achève de nous convaincre que les  constructeurs estiment ce marché bientôt assez mûr pour proposer des solutions hyper-spécialisées, quel que soit leur coût.

Minimachines.net

Des engins comme le Microsoft Surface Studio et ses fonctions de production ou le Dell XPS 27 et son système  audio évolué intégré sont autant de preuves que les constructeurs visent désormais de manière plus chirurgicales leur public. Diversifiant leur offre, en la spécialisant dans un point où les engins vont exceller. Ils vendront moins de machines qu’en produisant un énième ordinateur standard à bas prix mais gagneront peut être plus de marge.

Il est intéressant d’ailleurs de constater que cette spécialisation caractérise les productions du trio de tête des vendeurs de PC : Lenovo a assuré une livraison d’ordinateurs hybrides “souples” avec ses Yoga depuis des années et la marque est désormais associée à cette gamme comme elle l’est à ses machines professionnelles Thinkpad. Dell va beaucoup mieux depuis que la société a arrêté d’écouter ses actionnaires et s’est remise à travailler sur la conception d’engins en faisant confiance à ses ingénieurs et designers.

Minimachines.net

Les Dell XPS 13 ont probablement été les portables ayant le plus remué les designs des machines actuelles en imposant à la concurrence de se pencher sur les bordures de leurs écrans. La nouvelle évolution de ce portable propose désormais une charnière souple pour séduire un public encore plus spécialisé. Au passage, l’autonomie de l’engin culmine dorénavant à 15 heures et évidemment tout cela sans dégrader outre mesure les performances globales de la machine…

HP Pavilion Wave

HP enfin s’est réveillé d’une certaine torpeur et on a senti un basculement très net dans sa production des dernières années : Des engins au look différent avec l’emploi de matières originales comme pour le Pavilion Wave et sa protection en tissu et son système d’enceintes intégrées.

HP Spectre 2016

Des machines comme le Spectre 13 sont, dans un autre registre, intéressantes même si extrêmement focalisées sur le design au détriment de la fonction. Le HP Sprout est peut être l’engin le plus spécialisé du genre, un outil qui n’aura pas beaucoup de public parce que probablement trop éloigné encore des préoccupations des acheteurs mais qui a bel et  bien fait des efforts importants en terme de créativité et d’innovation.

Tout ce petit monde s’est donc remis à réfléchir plutôt qu’a simplement augmenter d’un chouilla les capacités des engins. En prenant conscience que si les plus grosses parts du gâteau mondial étaient forcément les sempiternelles solutions portables 15.6″ et les boîtiers de bureau à destination des PME, il fallait dorénavant séduire autrement le grand public pour qu’il remplace le PC encore fonctionnel qu’il possède déjà.

L’effort consenti pour séduire les créatifs va de pair avec l’abandon du secteur par Apple.

La marque à la pomme ne cache plus son désintérêt pour les ordinateurs. La marge et la croissance sont du côté des smartphones et Apple n’en a plus que pour l’écosystème iOS. Les nouveaux MacBook n’ont aucun intérêt technique mis à part la présence d’une barre tactile avec écran qui ne séduira que les amateurs de gadgets. Voir un DJ réputé tenter de mimer un set sur cette barre est aussi grotesque que de voir un pilote de formule 1 au départ d’une course avec un tricycle. Il arrivera probablement au bout, négociera parfaitement ses trajectoires mais n’emploiera jamais cela autrement que pour s’amuser.

Minimachines.net

Les machines sédentaires de la marque traversent en ce moment un Sahara d’innovation, et la sécheresse est de plus en plus rude sans que l’on sache si cette traversée en est à son début, à son milieu ou si elle touche à sa fin.

Le vide laissé par Apple et la désespérance de ses clients historiques a bien été sentie par les fabricants PC qui ont déployé de gros efforts pour séduire ces clients potentiels. Musiciens, monteurs vidéo, graphistes, designers 3D, de plus en plus de créateurs se penchent vers des machines PC. Pas par gaieté de coeur non, mais tout simplement de manière réaliste.

Asus VivoPC X

Du côté des minimachines la relève de ce CES 2017 est intéressante

Les solutions petit format proposées par le s constructeurs touchent désormais tous les secteurs : Le grand public comme les professionnels avec des solutions variées affichant des performances étonnantes. Machines de jeux, de salon, de travail ou même solutions capable de faire de la VR. Les engins sollicitent des formes de plus en plus variées et de plus en plus compactes.  L’arrivée de solutions graphiques moins gourmandes en énergie et chauffant moins permet également une intégration plus facile.

Surface Book i7

Les machines tactiles et hybrides changent également grandement, le chemin parcouru depuis les premiers Yoga de Lenovo ou les efforts de Microsoft avec ses Surface et ses évolutions montrent que le secteur continue de travailler à proposer des designs plus aboutis et efficaces. A regarder le lancement de la première Surface et en considérant le chemin parcouru ainsi que son impact sur le marché, il est difficile de ne pas voir les efforts consentis par Microsoft sur ce segment. En prenant en compte le Surface Studio et le Surface Book, il est facile de comprendre que la marque tente désormais de faire levier sur la concurrence en mariant de manière homogène matériel et logiciel pour mettre en valeur Windows.

Alors que le marché des tablettes est en décroissance, faute d’un écosystème nécessitant de gros changements techniques. Un marché qui a rapidement abouti à un plateau d’équipement chez la plupart des clients, l’arrivée de cette nouvelle génération de PC semble de plus en plus séduire.

La performance est désormais évidente, la mémoire comme le stockage sont suffisants dans tous les appareils, le moindre outil informatique est correctement connecté. Pour séduire, il faut proposer autre chose, un usage plus qu’une grille de compétence. Et les concepteurs de nos machines semblent l’avoir enfin compris à bien analyser la production présentée pour ce CES 2017.

 

93 commentaires sur ce sujet.
  • 21 janvier 2017 - 0 h 24 min

    @Cerroni: oui, les gens ne se rendent pas quand du fric et de la place que ça prends
    les versions numériques pour ça, c’est GÉ-NIAL (tous d’ailleurs)

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 0 h 33 min

    @orangina rouge

    La liseuse rétro éclairée et l’Ipad pro:

    Le duo de choc !

    Tous mes livres dans la liseuse et bientôt toutes mes BDs dans l’Ipad pro😎

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 0 h 35 min

    @Cerroni: je comprends très bien, je fais un peu pareil
    ps : j’ai toujours ma JWD de l’époque blogeee (et je l’aime toujours autant)

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 9 h 14 min

    @Doigt Agile:
    Un peu de mal à comprendre ces personnes incapables d’assumer une critique (très légère) sur apple. J’ai parcouru les retours mis en lien…rien d’exceptionnel, en tout cas qui me fasse dire que Pierre est dans l’excès.
    Oui, certains sont satisfaits de leur gadget (à ce prix, ce serait dommage). Mais pour autant, peut-on considérer que la révolution est là et qu’apple invente toujours autant ?
    Il est clair que la boîte a axé ses développements sur ce qui rapporte et a clairement laissé de côté le PC classique en déshérence, et ce pour des raisons de profit. En quoi est-ce mal de le rappeler ?
    Nul doute qu’elle y reviendra quant le marché sera à nouveau porteur.

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 10 h 12 min

    @orangina rouge

    la JWD oui… (merci Pierre!)

    Mais attention c’est une tablette, pas une liseuse.

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 10 h 15 min

    Merci a tous pour vos réponses concernant linux.
    Comme je l écrivais aujourd’hui je teste Ubuntu, mais mes prochains essais s orientaient sur Mint et Debian notamment, vos commentaires confirment un peu ce que je voulais tester. Au fur et a mesure du temps j en essaierai d’autres, j’ai un “vieux” portable qui ne me sert pas donc je teste dessus.
    J ai fait une clé bootable ubuntu pour tester mais j ai un problème de pilote de carte wifi alors je vais peut être l’installer. Est ce que le fait de l installer peut permettre de résoudre le problème? Type avec les mises a jour (j’ai une erreur quand je lance la maj a partir de la version sur cle usb)ou les utilitaires de simulation de drivers sous windows?
    Encore merci a tous

    PS: je ne rentrerai pas “trop” dans le débat sur Apple mais pourquoi les utilisateurs sont ils “ravis”?
    1 – Même si je ne suis pas fan l os est bon.
    2 – depuis quand les “fans” d’Apple sont ils objectifs? Sérieusement je troll mais pas tant que cela, note speciale aux commentaires de cet article, Pierre me semble beaucoup plus objectifs que par exemple un certain Doigt Agile qui avec un tel pseudo ne doit pas avoir besoin de Touch Bar ^^
    3 – quand tu te paies une machines avec un hardware non haut de gamme pour un prix haut de gamme tu as intérêt a trouver des arguments pour justifier ton achat ^^

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 10 h 22 min

    @Castor

    Apple fait des choix très très discutables pour nous qui sommes un peu plus exigeants.

    Et comme je suis “tout”Apple (par obligation, car pour ce que je fais ou en tous les cas, ce dont j’ai besoin, il n’y a qu’eux qui me satisfassent), je suis le premier à tirer sur eux (allez voir sur nos forums mac, vous comprendrez l’ambiance actuelle …).

    J’ai été obligé d’acheter il y a quelques mois, un mac mini survitaminé car c’était le dernier device Apple que l’on pouvait faire évoluer…

    Il est de 2012, alors que j’ai le budget (car j’en ai besoin pour mon taf) d’investir dans une nouvelle bécane.

    Et bien , non au MacPro, non à l’imac 27″, qui même survitaminé ne me convient pas (ou alors j’ai l’impression que ça ne les vaut pas…)

    Je me retrouve avec un mac mini quadricore i7 16G de ram, 240G SSD+2T DD avec un super 25” AOC pour 1000 euros de moins et plus de perfs…

    Donc oui Apple fait des choix financiers, car ce ne sont pas des philanthropes et que notre avis (c’est la politique de la maison), il s’en carrent, mais personnellement, il m’est impossible de bosser sur Windows (même le dernier malgré les efforts faits) donc je reste chez Apple.

    Mais le prochain qui se pointe et qui me donne l’équivalent, je me tire le jour même ;-)

    Rien à f… de cette boite.

    Je les remercie simplement de me proposer du matos que je ne trouve pas ailleurs.

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 10 h 35 min

    @ben37

    je ne connais pas ton âge mais les “pro” Apple sont au minimum des quasars ;-)
    le reste (immense majorité depuis 10 ans) sont des abrutis qui font passer le look avant les nerfs.

    Sinon, il est assez facile , d’après ton commentaire, de voir que tu regardes le monde mac de la lorgnette des infos, forums, magazines et que tu n’as pas vraiment expérimenté au moins quelques mois un mac.

    pour info, je fais switcher, dans mon taf, à peu près 10 personnes par mois, depuis 20 ans…

    Et les réactions sont à chaque fois les mêmes:comment j’ai pu me galèrera autant avant.

    et encore une fois pour reprendre mon post plus haut, la grande erreur que vousfaites sur ce genre de blog, c’es de croire que le péquin moyen va pouvoir tirer partie d’une bécane qu’il faut nettoyer, connaitre et mettre à jour régulièrement.

    les gens qui sont heureux de passer sur mac ne sont ni des décérébrés, ni des “bling bling” qui veulent du beau, ce sont des gens comme moi, qui veulent une bécane qui marche ET CECI, longtemps après l’achat, de la même façon, avec la même fluidité.

    le discours de tous les forums c’est “gueguerre mac/win de 10 ans d’âge mental alors que la réalité est autre part.

    le prix à payer pour cela est vraiment secondaire.

    et pour les gens que je fais switcher, et pour moi.

    Après posez vous la question, @ben37, de savoir si votre matériel coûte un bras comme vous dites, quand après 6 ans , par exemple, je me retrouve avec un macbook air de 2011 qui n’a JAMAIS bronché, et qui est encore aujourd’hui, exactement le même que le jour où je l’ai acheté.

    Aucune raison d’en acheter un autre…batterie changée le mois dernier en AS:149€ main d’oeuvre comprise, il est reparti pour 5 ans ;-)

    Mon mac mini idem ;-)

    c’est étonnant car de mon côté, j’ai toujours eu l’impression d’économiser de l’argent en achetant chez eux, comme quoi…

    La différence entre vous et moi, c’est que j’ai acheté bon nombre de produits (haut de gamme) sous windows pour comparer ce fait.

    et vous?

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 10 h 35 min

    des quadras (pas quasars!)

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 10 h 40 min

    @ben37

    j’oubliais: les gens switchent avec plaisir car ils ne savent pas faire, vous vous savez.

    donc comprendre que quelqu’un qui n’y connais rien en informatique (l’immense majorité des gens) préfère le monde mac, il faut se mettre à leur place, c’est tout ;-)

    ce que j’ai appris (et les plus vieux ici le savent) c’est que seule force de windows, de Microsoft donc, c’es que les gens croient qu’ill n’existe que cette option…

    Et ce que microsoft a imposé au monde en informatique, elle le subit désormais en telecom.

    arrivée trop tard, les gens sont déjà installés dans Android et iOS.

    c’est plié pour eux.

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 13 h 01 min

    @cerroni: J’ai l’experience exactement inverse en comparant avec mon frere qui a acheté un iMax 27″ a peu pres en memem temps que mon PC (il y a 5-6 ans):

    1- Mon PC est parfaitement réactif (boot <30s, applis qques secondes), le sien met plusieurs minutes a booter)
    2- Mon PC a eu une panne suite a un coup de foudre (qui a grillé mes plaques inductionaussi, le PC a juste disjoncté il m'a fallu reste la carte memere via les switchs c'est tout), son Mac est tombé en panne 2x a cause de la poussiere qui bloque les minuscules aerations.
    3- Mn PC en COre i5 est toujours au top apres un passage au SSD, a une carte graphique plus recente, et l'ajout d'une carte USB3. Sur l'imac, impossible de faire ca (à la riguer le SSD, il faut un modele special installé en centre SAV, 400€ environ)
    4- Le frerot voudrait bien passer a mieux, sauf que comme le Mac c'est tout-en-un, ca lui couterait un bras de le remplacer ecran 27" compris
    5- quand je suis chez eux, le MacOS n'est vraiment pas plus simple ni fiable que Windows. J'ai pas réussi a installer WoW (ni en copiant les folders a la main comme sous Windows, ni en passant par l'installeur… Mac OS faisait un DING d'erreur, sans message explicatif), quand il a installé des répéteurs wifi on a galéré 2h pour trouver les options réseau, il a du acheter un NAS hors de prix pour avoir un truc compatible Apple…

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 13 h 39 min

    @ obarthelemy
    Pas de bol pour son iMac…mais restons honnêtes et ne comparons pas la fiabilité.
    J’ai planté un disque dur en 20 ans sur un MacBook Pro, ça reste très fiable un mac ;-)

    Mais l’iMac est tout sauf évolutif, ça je le conçois.

    Encore une fois je compare ce qui est comparable.

    L’immense majorité ne sera ni dans le cas de ton frère (pas eu de bol) ni dans ton cas (l’upgrade c’est plutôt pas la démarche numéro un de monsieur tout le monde…)

    C’est pourquoi il m’est très facile de vanter un iMac oui pour la grande majorité car tout est installé, et ça tourne comme un avion pendant de longues années…

    J’ai gardé mon iMac i3 de 2010 pendant 5 ans sans rien faire ni rien upgrader.

    Et je l’ai revendu 50% de sa valeur, ça aussi faut qu’on en parle quand on dit que les mecs sur Apple sont des abrutis.

    Revente d’un ipad 2 ans après , 50% du,prix du neuf (batterie qui n’avait pas bougé d’un cil en autonomie…)

    Revente de mes iPhones à chaque fois en quelques heures au tarif voulu, je me suis même amusé à acheter et revendre mes iPhones 4s sans perte pendant plus d’un an.

    Quand on lit souvent qu’on se fait enfler en achetant cher, ça me fait toujours marrer , vous revendez avec la même facilité vos becanes’…

    Sinon je te rejoins au niveau soft, ce que tu ressens pour Windows, c’est que je ressens pour Mac OS.
    Donc on va où on se sent bien c’est tout.

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 14 h 55 min

    @Cerroni

    Idem que obarthelemy, mon PC est un Dell avec un processeur I5 de 2010 et c’est avec celui-ci que j’écris en ce moment, c’était un bon processeur mais pas le top, donc il a environ 7 ans car sortit en début 2010 et donc pas à 3000 €uro, pourtant toujours la il fonctionne bien “pour mon usage perso” or derniers jeux évidemment. Je n’ai donc pas besoin de me poser la question si mon matériel coûte un bras car je ne l’ai pas changé. Je n’ai jamais fait de réinstallation juste le passage sur W10, pas de maintenance à outrance je fais juste attention à ce que j’installe. Il fonctionne parfaitement bien et j’hésite à y mettre un ssd pour qu’il soit encore mieux donc me concernant aucun problème avec cet ordinateur et pas besoin de racheter X licences de logiciels si certains voient ce que je veux dire….un ordinateur vieux de 6-7 ans et RAS. J’ai envie de dire attention aux à priori.

    Je ne sais pas si c’est le cas pour les gens dont tu parles mais il y a un raccourci à éviter qui est parfois fait je trouve, qui est : “un mac est mieux qu’un pc windows” : sorti de son contexte cela ne veut rien dire car lorsqu’on creuse on peut se rendre compte qu’en effet il y a une différence entre un pc windows à 300 euros et un mac à 2000 €. Pierre l’a bien expliqué récemment, les constructeurs se tournent vers des produits différents car aujourd’hui de plus en plus de machines à tous les prix deviennent assez puissante pour que l’os tourne bien mais ce n’était pas le cas il y a quelques années, je vais essayer de ne pas tomber dans les travers de certains, c’est à dire je vais essayer de ne pas généraliser , de ne pas émettre mes opinions comme des faits, mais “mon expérience” fait que beaucoup de gens que je côtoie pensent cela alors qu’avant d’avoir un mac ils achetaient des pc premiers prix avec des composants no name, des processeurs anémique, des cartes graphiques inexistantes et des bouts de ram lol donc il faut comparer ce qui est comparable.

    Je n’ai rien contre Apple mais je place la marque au même niveau que les autres, j’utilise la même échelle de valeur que tout ce que je teste je rejoins d’ailleurs Elektronic Heart pour ceux qui connaissent concernant ce que je viens d’écrire, je ne suis pas non plus pro windows car windows à ses défauts comme par exemple microsoft ils ne sont vraiment pas des dieux concernant les maj. Je ne glorifie pas Apple comme beaucoup et je garde ma ligne de pensée comme je l’ai écris précédemment dans mon point 3 :”3 – quand tu te paies une machines avec un hardware non haut de gamme pour un prix haut de gamme tu as intérêt a trouver des arguments pour justifier ton achat ^^” Je te rejoins sur un point et merci pour ton objectivité mais pas merci pour ton opinion :”le reste (immense majorité depuis 10 ans) sont des abrutis qui font passer le look avant les nerfs.” tu as bien résumé : pas pour les abrutis, je ne me permettrais pas mais pour le côté design mais en plus le côté “estime de soi” c’est cher donc c’est le meilleur donc j’achète le meilleur. j’ajoute que l’intérêt des macs est ailleurs, je cherche d’ailleurs toujours lequel ^^, plus sérieusement même s’il ne me correspond pas l’OS est un bon OS.

    Je n’ai rien contre toi et je ne veux pas alimenter un énième débat Apple Windows Linux IOS Android….mais je trouve qu’il serait bien encore une fois de baser ses écrits sur des faits et non des opinions, tu écris “”Sinon, il est assez facile , d’après ton commentaire, de voir que tu regardes le monde mac de la lorgnette des infos, forums, magazines et que tu n’as pas vraiment expérimenté au moins quelques mois un mac.””Comment sais tu cela on se connait? :-) comment ça va miche miche ^^? Donc oui je ne suis pas possesseur de MAC ou autre mais non je ne me base pas sur des tests ou des opinions de tiers mais sur les tests que j’ai pu faire car je suis entouré de Pro Apple et donc je connais. Il s’agit de produits qui ne correspondent pas à mes besoins, si je dois m’équiper d’un nouvel ordinateur, ce qui m’intéresse le plus c’est la puissance pour jouer aux jeux, utilisation qui demande le max de ressource à l’ordinateur (je suis sympa : il y a aussi le montage et l’encodage)donc 1: les Macs ne sont pas fait pour cela 2:Pour une bonne configuration ,pour les jeux ça se passe sur des ordinateurs sous windows plus performants et souvent moins cher. A hardware équivalent un Mac est beaucoup beaucoup beaucoup plus cher, et sans aucune justification.Pour la blague : de toute manière quand je touche un mac ça se passe mal, la dernière fois que j’en ai touché un j’ai voulu lancé sur le macbook un mkv stocké sur mon nas, résultat mac qui mouline et plante (je vous rassure, il est revenu à lui tout de même au bout d’un certain temps que je ne pourrais estimer), je suis incapable de l’expliquer, surement que je ne suis pas assez bon en Mac ^^ mais c’est incroyable.

    Bref il y a beaucoup d’éléments qui ME font penser que les mac ne sont pas le Graal, que Pierre a écrit un article qui est objectif et ne fustige pas Apple,d’ailleurs on voit apparaitre sur la toile une chose impensable il y a 3-4 ans des discours commun sur le manque d’innovation de la firme. Je ne citerai pas non plus les points évoqués par Obarthelemy, et tous les sujets déjà abordés partout (obsolescence, hype d’aujourd’hui alors que les macs étaient il y a 20 ans et tout aussi bon ….)

    bonne journée

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 16 h 49 min

    “régresser les performances de ses machines

    Les nouveaux MacBook n’ont aucun intérêt technique mis à part la présence d’une barre tactile avec écran qui ne séduira que les amateurs de gadgets.”

    On est 100% d’accord Pierre.
    Je ne suis pas aficionado d’Apple mais j’ai un MBP par souci de simplicité et de rapidité.
    J’en avais marre de passer plusieurs jours parfois à compiler des trucs alors qu’en 3 clics c’était installé sous Ms-win et sous osx. Je n’ai plus de temps à passer à ce genre de connerie.
    En revanche mes serveurs sont toujours sous Linux (mais pas de graphique donc bien plus simple).

    Ayant un MBP depuis 2013 ou il’etait amplement justifié : dernier proc notamment.
    Cette année on a un proc de plus d’un an d’âge. Au moins Apple aurait prendre la star du moment avec unIriq pro 580, celui qui équipe le Skull Canyon.
    Mais non, Apple s’est embarqué dans une course à la minceur en sacrifiant l’innovation et l’usabilite tout en ajoutant une barre tactile pour montrer qu’un truc avait changé.
    Alors même que les concurrents (sous win10, grr) passent sous la barre des 1 kg, sont hybrides et tactiles, Apple, lui se complaît dans le non-tactile (réservé aux téléphones et tablettes) et le classique laptop.
    Applz a perdu son mojo.
    Reste plus qu’à attendre que le marché lui donne une claque pour lui faire comprendre le VRAI besoin des utilisateurs et pas celui des actionnaires d’Apple.
    Db

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 17 h 04 min

    @ben37

    1-mon iMac m’a coûté 999€, revendu 500€ après 5 ans: coût :100€/mois, une ruine quoi..

    2-je me permets car le language que tu emplies est celui de quelqu’un qui ne connaît pas l’univers mac(je ne me suis pas trompé…)

    3-je ne cite que mon expérience personnelle et incite ceux qui sont contents(après avoir essayé 😎)de rester sur PC si c’est la qu’ils sont bien(mon dernier post)

    4-win et mac os, il n’y en a pas un de meilleur.

    5-ca fait plaisir de lire quelqu’un qui a un PC qui tourne nickel après 5 ans sans rien y faire et sans s’y connaître (assez rare, encore ma simple expérience)

    6-tu essaieras(en prenant ton temps) de m’expliquer comment tu peux savoir ce qui est bon pour toi en ne regardant que d’un côté d’une pièce…
    Quand je fais soit cher, je ne fais rien d’autre que faire voir l’autre côté . Je ne fais rien de plus.
    Mais j’ai l’avantage de connaître les 2 faces pour en parler.

    7-tu ne m’entendras jamais parler de Linux car je vais prendre une seconde bécane (trop envie depuis longtemps) mais je ne connais que très peu l’univers.
    Comme expliqué au début, je sais juste que je trouverai pas tous les softs de zic dont j’ai besoin.

    Sinon crois moi que ça ferai belle lurette que je me serai fait une tour avec un Linux dedans…

    Ps: pour info, mon mac mini est planqué sous mon bureau, je trouve mon iPhone 6+ moche par rapport à la concurrence, je trouve l’apple tv complètement inutile, l’apple watch pas finie et iCloud, une merde sans nom.

    Je vomis sur pas mal de trucs que fait Apple mais pour mon boulot, je ne suis pas prêt de bosser sur autre chose.

    Voilà pour essayer de t’expliquer mon approche.

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 17 h 06 min

    Switcher (pas soit cher…)

    Répondre
  • Max
    21 janvier 2017 - 17 h 43 min

    Ni Windows, ni Linux, ni iOs sont les meilleurs, le meilleur est celui qui répond à notre besoin individuel. ;-)

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 19 h 43 min

    @Max
    😉

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 19 h 50 min

    @gaduc

    Apple est liée à son fondeur et va passer à la vitesse supérieure dans quelques mois.
    Je te rejoins pour la touchbar, comme ils n’ont rien à proposer de plus actuellement, c’est l’artifice bidon.

    Par contre, pas d’accord avec toi sur les hybrides.

    Chez Apple c’est pour éviter la canibalisation de ses gammes (je rappelle que c’est une boîte de hard aussi).

    Perso, comme dit au début de ce post, je ne prendrai pas d’hybride.

    Je veux un ipad vraiment dédié (proc léger et super autonomie) et un laptop (ou fixe) qui envoie du lourd.

    La concession ne m’intéresse pas.

    Je me sers de mon ipad pro pour des tâches très précises et son format 4/3 est obligatoire pour moi.

    Donc non, je pense qu’il y a de sens comme moi qui ne veulent pas d’hybrides.

    Heureusement il y en a pour tous les goûts !
    Le choix, ça c’est cool.

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 21 h 54 min

    @cerroni

    Je serais bref car je ne vends rien je n ai rien a prouver, et tu t’appuies encore sur des opinions (tu ne connais pas ceci, tu ne sais pas te servir d’un ordi, tu regardes que d un côté de la pièce = opinions) et surtout j ai d autres choses a faire, j ai un PC donc faut que je passe ma soirée a faire de la maintenance ^^ troll des familles.

    J’ai du ecrire quelquechose qui t’a touché personnellement pour que cela prenne de telles proportions.

    Bref bonne soirée

    PS: j espère que tu n es pas comptable car le calcul n est pas exact meme avec ton utilisation pro d’un mac :
    “1-mon iMac m’a coûté 999€, revendu 500€ après 5 ans: coût :100€/mois, une ruine quoi..”

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 22 h 45 min

    @ben37

    oui 100€/an… ;-)

    rassure toi, j’ai l’habitude.

    bonne soirée à toi

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 1 h 57 min

    C’est pas 100€/an plutôt ? Bon ok je sors… ->

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 9 h 53 min

    ‘LLo,

    Dans le contexte d’orwellisation & d’obsolescence programmée rampant actuel, pourquoi Linux existe-t-il encore bien qu’il fasse mentir l’adage moderne “Si c’est gratuit, c’est que vous êtes devenu bla, bla…” (hors utilisation sur les serveurs; briques élémentaires du grand ‘ternet, bien entendu) ?
    Sa tâche étant particulièrement hardue, s’adapter à tous les hardware/matériels existants -même & surtout les + anciens-, souvent partager la place avec un(des) propriétaire(s) particulièrement récalcitrants -saloperie d’UEFI..!- en s’installant de A à Z alors que OOTB -out of the box comme disent nos collègues + à l’ouest- on ne configure de la partie utilisateur en essayant (pour les moins naifs !) de ne pas mettre le doigt dans l’engrenage redmondie.com..!
    & tout ceci par une partie -la + passionnée/lucide/bénévole, rayez ce que vous voulez- de développeurs oeuvrant en parallèle avec un vrai métier ?

    Pour paraphraser un moustachu célèbre, peut-être parce que l’informatique personnelle est -& sera de plus en plus- une chose trop importante pour la laisser uniquement aux Os/systèmes propriétaires…

    En conclusion -& pour les déjà convaincus-, un indice sur ma distro préférée:
    Le “distro-hopping” c’est cool, mais le “rolling” ça rock !

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 10 h 01 min

    Sinon j’ai besoin d’une info (Pierre si tu as un plan)

    J’aimerais prendre une petit laptop genre eeepc de l’époque sur lequel je puisse mettre la version la plus simple (pour un croc magnon de l’informatique comme moi) de Linux .

    Vous l’aurez compris, pas puissant, léger et autonome.Pour expérimenter Linux.
    Vous avez parlé de Mint je crois plus haut.

    Je pourrai trouver seul le laptop mais je sais qu’au niveau softs, drivers, wifi, Bluetooth et j’en passe, on peut avoir des déconvenues car la compatibilité n’est pas toujours au rendez vous.

    Merci d’avance les amis ;-)

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 13 h 30 min

    @ Cerroni:
    En fait ça dépend un peu du prix que vous voulez mettre à votre expérimentation ! Mais je vois deux options:
    – chercher un modèle asus/acer/lenovo ou autres mais en parallèle aller ABSOLUMENT vérifier sur les forums des distributions linux pour voir si ça marche, si c’est supporté à peu près (option moins chère, mais qui prend du temps)
    – prendre un modèle garantie linux déjà – en général c’est plus cher (…) mais en ce moment pour 300€ on a un 11′ / 13′ très correct (les smartbooks d’EVI group ont l’air pas mal du tout – découvert récemment – et les sans OS de LDLC (le mercure, un 11′ sans OS qui semble se défendre) aussi)

    (et éventuellement un alien acer : ES1-331-C7QS qui oscille entre 200-300€ selon reconditionné ou neuf.. et qui est sous linux !)

    En 9′ / 10′ – je connais pas trop – les récents sympathiques Asus T102 & Lenovo Yoga Book n’ont pas l’air d’être une partie de plaisir sous linux pour l’instant.

    Si ça peut aider…

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 13 h 30 min

    @orangina rouge

    Voilà (@fassil est le profil type) pourquoi il m’est si difficile d’aller vers Linux, quand j’entends parler quelqu’un qui est dessus, j’ai l’impression d’entendre mon père quand dans son garage, il m’expliquait ce qu’il y avait sous le capot!

    Ça donne envie de fuir puisqu’à la lecture on est déjà largué .j’ai compris à peu près 5 mots dans son post !

    L’impression qu’on va devoir passer un master avant d’allumer l’engin…

    Donc svp, il existe une version de Linux prête à l’emploi ouf of the box?…

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 13 h 33 min

    @Leroidec

    Merci bcp!

    J’ai entendu dire qu’une grande marque (HP,DELL?) sortait encore et toujours un pc sans win.

    Vous en avez entendu parlé?

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 13 h 33 min

    Sans win et avec un Linux, j’ai oublié de préciser ;-)

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 13 h 57 min

    @ Cerroni:
    format ‘netbook’ de HP/Dell direct en linux ? ça ne me dit rien… Je pense que vous faites allusion aux versions appelées ‘pour développeurs’ qui sont au moins compatible linux ou directement vendu avec (Ubuntu en général) – mais c’est pas très bon marché dans mes souvenirs.

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 14 h 06 min

    J’avais également cet a priori et je suis venu à Linux “contraint et forcé” avec l’arrivée de Windows 10 qui étouffait mon ordi. J’ai été agréablement surpris en m’apercevant que cela s’installait sans peine en moins de 30mn, avec l’énorme avantage que je n’ai pas à chercher des pilotes puisque tout fonctionne, y compris les anciens matériels.
    Le dernier exemple concret est le Xiaomi air 12 que j’utilise à 100% en Linux et pour lequel je n’ai par exemple aucun problème lorsque je veux passer d’un type de clavier à un autre.
    La version de Linux utilisée est Linux Mint.
    Je persiste à dire qu’il n’y a aucune différence perceptible par rapport à d’autres OS.

    Répondre
  • Alu
    22 janvier 2017 - 15 h 28 min

    @Leroidec:

    Je ne suis pas d’accord avec cette approche.

    Pas la peine d’acheter du certifié linux et co.

    Le plus simple, pour moi est d’acheter un occasion un vieux PC pro (Lenovo serie T ou X, DEll Latitude…) équipé simplement d’un chipset graphique Intel (donc en gros sans GPU dédié). Ca coûte que dalle maintenant si on en prend un de quelques années(entre 100 et 200 euros pour un de 4-5 ans), c’est increvable, linux tourne toujours à merveille dessus et ça a beaucoup plus de patate qu’un simple netbook.

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 15 h 35 min

    @orangina rouge: vous manquez d’humour…mais je connais AUSSI un linuxien comme ça…et si ça lui chante d’être comme ça, moi, ça me va très bien.
    Puisqu’on parle de série, je vous conseille le générique d’Arnold et Willy: Il faut de tout pour faire un monde.
    Je partage bcp de votre constat sur Linux, à une chose près: c’est pas toujours simple…pour un windozien de la première heure (enfin, avec une reference comme Arnold et Willy, vous vous doutez bien que je n’ai pas 20 ans…).
    Je suis Linux depuix Knoppix, ça fait donc longtemps. Et bien ma learning curve est très plate. Car avec Linux, on a les softs cités et faciles d’accès, mais aussi l’OS, et là, c’est le mystè[email protected]Cerroni:
    Concernant votre argument de “puriste” vous êtes dans le jugement, je n’abordais que l’aspect économique des choses, c’est tout (j’y reviendrais).
    Quand à 1% de BD, bien sur, la bibliothèque de ma ville, par exemple, en est gavée, mais je parle de celles qu’on achète pour soi, pas qu’on vole sur internet pour les lire sur une tablette à 1000 boules. Après, chacun met son argent ou il vaut, hein. Spolier les auteurs français (entre autres) pour les lire sur une tablette produite en Chine, par des salariés suicidaires, pardon…
    Vous voyez, moi aussi je peux faire du jugement et du cliché…et ça sert à rien qu’à se faire du mal.
    Brousse…sur Lubuntu.

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 16 h 30 min

    @Cerroni
    Sinon par ordre croissant de difficulté, https://doc.ubuntu-fr.org/ordinateur_vendu_avec_ubuntu*, la première à droite dans distrowatch.com à installer (pfuuu..!) sur une machine nue (+ forum pour être sûr !), ou “atomiser” windows sur tous PC le permettant pour le remplacer par ce que tu veux , ou la même chose sur un Mac…
    Il y aussi une minimachine dédiée Mint de mémoire par ici, jamais testée.

    *: Pour n’avoir qu’à décliner ton identité à la machine & signer le cluff (sans le lire !) qui autorise ce qu’il veut “à l’insu de ton plein gré”; O_ops, j’oubliais que sous Linux, il n’y en a pas la plupart du temps car tu n’est pas en location ! (versus proprio, humour, oupas).
    Maintenant, GAFAM ou matériel qui tombe en panne/ne fonctionne + trop vite à cause du soft, il n’y a que moi qui en ai entendu parler, sans doute ;-)

    Ps: Ouaip, ça m’arrive souvent de larguer du monde à la lecture, p….n faut absolument que je travaille ça !

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 16 h 41 min

    @boris: Tu as de la chance j’ai eu des problèmes de pilotes quand j’ai installe linux sur différents engins

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 21 h 23 min

    @merci à tous pour vos conseils!

    Je viens de me rappeler (je suis vraiment un abrutit…) que les macs peuvent faire tourner les 3 systèmes, donc je peux booter sur Linux en fait…

    Maintenant ça ne règle pas le problème de la compatibilité mais je crois que ça va pouvoir le faire.

    Ce Linux Mint revient beaucoup de fois, comme étant et compatible et simple donc je vais essayer.

    Peut être quelqu’un qui a installé un Linux sur Mac ici?

    @brousse.ouillisse
    Tu es vraiment comique toi…

    Allez allons au bout de ton raisonnement et va vite vider ton disque dur de tous tes downloads, copie moi 100 fois “je n’assume pas” et tu iras au piquet ensuite…

    Plus sérieusement, évidemment que j’assume ce que tu décris.

    Les offres d’une part, sont complètement anémiques et hors de prix en numérique, et d’autre part, je n’aurai jamais les moyens de m’acheter ce que j’ai lu, lit et lirai…

    Je suis un gros consommateur, un grand passionné et j’ai eu, il y a un certain temps ,une très belle collection.

    Comme pour ma liseuse, c’est avant tout le confort, la place gagnée et enfin un format idéal,de lecture (iPad Pro 12,9) qui ont eu raison du purisme.

    Au fait je spolie aussi (pour repre,dre tes termes) les emplois,français en achetant souvent sur Amazon .

    Et depuis très longtemps, j’achète au meilleur prix sur internet, ça s’appelle du bon sens.

    Le patriotisme, j’en suis revenu le jour où, en travaillant pour les hautes sphères, j’ai découvert des trucs à gerber.

    Je mets mes thune là où ma conscience me conduit.

    La où peut être tu ne le mettras jamais, là où je ne ferai pas de pub sur mes implications où mes engagements;

    Par pour engraisser un système véreux ;-)

    Être citoyen aujourd’hui, c’est un peu être désinformé …

    Et j’assume à fond!

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 21 h 33 min

    ben dit donc;
    on part un peu et pouf, ça part en sucettes ;)

    @brousse.ouillisse: c’est possible que j’ai été trop speed et voulu pas “trop” pollué le fil (vu le reste des comms, j’aurais pu)
    désolé si ça vous a paru trop sec, c’etait pas le but

    @ tous

    l’outif info, faut le prendre pour ce qu’il est
    UN OUTIL
    et puis c’est tous
    donc on prends selon ses BESOINS

    pour 95% es gens qui utilisent l’info chez eux avec les logiciels que j’ai cité avant (tous multios)
    ben linux suffit

    avec un dual boot pour des trucs bien spécial (genre mes mises à jour de gps tomtom par exemple qui marche plus via virtualbox, mais aussi un log compta ou que sais je)

    pour le reste des pros (notamment montage et audio comme ici)
    adobe sous linux, il y a pas donc c’est régler ( et c’est les meilleurs log pour ça)
    os commercial obligatoire (et mac est quand même mieux en commercial que windows)
    donc la question ne se pose même pas (et les occaz refurb mac sont pas degeu, pas non plus la peine d’acheter du neuf neuf plein pot, bref)

    les joueurs, windows, les pilotes et jeux etant plus optimisé directX
    donc là, pas photos non plus (meme si ça change)
    sinon direction console

    @Cerroni:
    votre démarche de vouloir acheter un pc d’occaz avec linux (pour voir) est sympa

    le hic, un 10 pouces, ben il y en a plus en neuf
    donc, en occaz (et qui marche sur)
    medioa akoya ET1231T
    atom n 2807 (baytrail de merde, le plus bas de gamme possible mais marche impec en 64 bit linux)
    de base, avec 4 gigas de ram (soudés, mais sous linux, ça suffit) un sshd 500 gigas (bonne surprise) et une batterie (PAS SOUDÉS, YES !)
    ecran IPS TACTILE 720 p (enfin 1280 par X mais en 10 pouces, c’est parfait)

    hic, medion n’existe plus en france donc occaz obligatoire

    marché de l’occaz,
    si sur paris, les cash n’ express à visiter une fois par semaine (moi j’adore celui de rambuteau, très bien fournit en pc, mac et autre)
    petite recherche avec le modèle et la compatibilité (on voit vite les soucis via google)
    dès fois, les personnes partent avec un choix et ont un gros coup de coeur en magasin devant une ref)

    en neuf
    les acer serie s3 sont franchement pas mal et souvent en promo
    il y a un hic avec le touchpad (d’usine, les nouveaux modèles ont une “bidouille” en sortie d’usine, du coup au début sous linux, il y a une manip a faire – facile avec google – et hop, “tout est ok navette”, on debranche la souris et tout roule)
    acer, c’est très standard et tous est donc compatible linux (et ils remboursent l’os si neuf, voir le site acer pour savoir comment faire)

    le probleme, c’est 400 euros minimum et pas en 10 pouces (13)

    mon alternative
    http://shop.ekimia.fr/fr/
    contributeur ici et qui vend des pc QUE sous linux (un petit mail et il vous orientera selon vos besoins)
    là, c’est les soldes (donc destock du stock existant avant toute chose), mais il peut voir avec ses fournisseurs quand même si vous cherchez une machine

    sinon, cette assoc
    http://www.actif-france.asso.fr/110.htm

    vous leur demandez ce que vous voulez, le stock varie selon les flottes de pc qu’ils rentrent (il y a 2 semaines, il y avait que des celeron et des I3 pas cher, là que des I5 un peu cher quand meme)

    idem, un petit mail (en leur précisant sans windows mais avec mint, 4 gigas de ram, ssd et un i3 par exemple – il recup la licence 7, ça fera baiser le prix du devis et ils vous mailleront quand ils auront ça en stock)

    je vous laisse parcourir le site, l’assoc est cool et franchement, très bonne affaire

    ah, c’est les x2XX que je recommande
    solide, costaud, increvable et tout se répare, change, upgrade
    UN BONHEUR (et TRÈS recherché en occaz, décote peu)

    par contre, idem, 12,5 pouces

    POUR LA DISTRO
    bon, tous le monde recommande mint donc , bah mint hein (j’aime pas leur menu, mais pour débuter, c’est propre et carré, pas de soucis)
    juste, au lieu de la ubuntu, préférez la version debian (LMDE 2)
    pourquoi ?
    ubuntu, il faut changer tous les 5 ans la LTS, debian, vous installez UNE fois, après les mises à jour font que JAMAIS vous avez à réinstaller (sauf panne disque dur)
    la doc est la même, le comportement de l’os aussi et sous mint, les mises à jours sont testées d’abord et viennent plusieurs fois par ans via une sorte de “service pack” comme ça, c’est clean, carré, pas de surprise

    la doc (LE MANUEL) est dispo via l’onglet projet, documentation (en français en bas) et c’est uniquement pour vous montrez les repaires et habitudes à avoir (l’interface, le systeme d’install de logiciels, les mises à jour. après on utilise. point)

    carré, propre, donc bon pour débuter, c’est impec
    https://linuxmint.com/download_lmde.php

    j’ai une préférence pour mate comme bureau (ressemble beaucoup au vieux mac d’ailleurs) plus que cinnamon (plus proche de windows), mais au final, ça ne change pas grand chose (voir les captures d’ecrans, c’est franchement proche)

    ensuite pour les histoires de compilation et autres (?)
    ben pour un usages normale (le 95%), c’est finit tous ça
    sauf si vraiment gros dev sur cubiboard ou ce genre de truc (et encore, les outils exitent sous linux, c’est juste si on veut avoir “les meme” que sous windows)
    donc là, je pige pas (sauf matos archi exotique mais là, meme pas la peine de voir linux)

    un point à vérifier quand même, la compatibilité des imprimantes, scanner
    generalement, c’est bon (même les tablettes wacom c’est prévu maintenant)

    SAUF pour les modèles TRÈS récent (ou les pilotes n’existent pas encore dans l’os, comme mac d’ailleurs je crois)
    là, voir le site du fabricant (du materiel) ou mail à l’assoc (il y a toujours une solution)

    après, on utilise et puis c’est tous

    mais comme vous, je regrette les 10 pouces légers et autonomes
    j’utilise massivement un 11 pouces lenovo (le x121e plus en prod et très rare en occazz) sous linux
    et un x220
    mais idéalement, le système de cartes intel avec la carte que j’aime sous linux et un 10 pouce et 13 pouces zombie, j’en reve !!!

    une pour chez moi (écran mat, 4/3)
    et l’autre zombie en mobilité (quitte à reprendre des modules selon les déplacements – entrée sortie ou plus grosse batterie)

    LE panard

    attendons un peu, mais si ça arrive, trop cool

    Répondre
  • 22 janvier 2017 - 23 h 52 min

    @armateur:
    En fait de chance, le wifi, le son, la souris, le touchpad ont marché immédiatement.
    J’ai connecté un disque dur externe, un graveur de cd, un lecteur de carte sd, une imprimante HP laserjet, et un vieux scanner Canon. Cela a fonctionné également automatiquement. Voilà mon expérience.

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 9 h 28 min

    @Boris: cherchez pas, ça ressemble à du gros troll (ou ça date de 2001 un truc du style)
    après il avait peut être un truc matos archi exotique genre 1000 exemplaires dans le monde
    ou des matos qui posent soucis depuis le début de linux parce que la firme veut rien comprendre (ati-amd maintenant), résultat, intel ou nvidia et pouf, plus de soucis (même optimus marche bien maintenant, faut juste laissez un peu de temps au dev)
    même si avec les bon pilotes (libre, pas les proprio), les amd marchent donc au final
    laissez courir, c’est bizarre son truc

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 9 h 48 min

    @orangina rouge
    Alors la, ca c’est du post…
    Merci infiniment pour ces précieuses infos!

    Une dernière question:j’ai demandé plus haut si il était possible (compatibilité totale) d’installer un Linux sur Mac.

    J’ai un Mac Mini et un MacBook Air donc ce serait la solution idéale pour tester en fait.

    Merci d’avance

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 9 h 50 min

    @boris
    Tu pourrais nous donner la bécane sur laquelle tout a été compatible stp?

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 9 h 52 min

    @boris
    Oups! J’ai relu ton post plus haut, tu l’as dit (xaomi air 12) ;-)

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 10 h 40 min

    @Cerroni: à priori oui (les 2)
    par contre, je sais pas comment on fait une clé bootable sur mac (peut être dans la doc de mint justement) sinon voir sur le web
    une fois la clé usb faites, idem il faudra peut être changer l’ordre de boot dans le bios et là, encore une fois je sais pas faire sous mac

    sinon, si il y a pas de chipset, carte graphique amd (mal supporté) tous devrait marcher
    le seul hic serait peut être le chipset wifi, mais ça, vous verrez dans la doc mint, c’est très simple à “résoudre”
    vous branchez en ethernet (après l’install), centre de contrôle, pilotes propriétaire et là le système scannera et trouvera vos pilotes (et les installera quasi en un clic)

    les seules choses à voir (et ou je peu pas aider) seront la création de la clé et comment rentrer dans le bios pour l’ordre de boot

    demandez sur le net, selon les générations de mac, vous aurez soit un bios, soit un uefi (mais ça, je connais vraiment rien à la gamme mac donc je m’abstiendrais de donner des conseils. là, je sais pas)

    testez en live usb deja, si ça semble bien pour vous, ça devrait le faire (et vous verrez ce qui marche deja ou pas. ce qui m’étonnerais sur les mac vu le matos)

    ah, par contre (et tant que vous y êtes pour les demandes au autre ici et sur le net)
    je sais pas du tout s’il y a quelque chose de différent entre mac et pc si vous souhaitez faire un dual boot
    pour moi non, mais si soucis, faites aussi une petite clé avec “boot repair “voir sur le net, distrowatch (first), sourceforge, là je peu pas donner de lien aujourd’hui

    ça coûte rien mais ça sauve la mise si soucis de boot (ça arrive, surtout si uefi)

    amusez vous bien et bonne journée

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 11 h 55 min

    @orangina rouge

    merci!

    si c’est juste une incompatibilité wifi, sur mon mac mini je ne suis qu’en ethernet ;-)

    pour le reste, je vais regarder des tutos oui.

    bon voilà un beau petit projet pour un novice de la bidouille;-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *