Orange Pi NAS : Une carte d’extension SATA/mSATA à 7$ pour la Orange Pi Zero

7 et 7, 14. C’est le montant en dollars qu’il vous faudra débourser pour acquérir la carte Orange Pi Zero d’un côté et la Orange Pi NAS de l’autre. Un achat réellement intéressant dans le monde des cartes de développement car la solution apporte une nouvelle dimension au dispositif de base.

La Orange Pi NAS fait suite à la Orange Pi Zero qui est sortie il y a quelques mois, vendue entre 7 et 8.99$, elle se présentait comme une solution de développement les plus entrée de gamme du marché. Complète, ultra compacte et très abordable elle proposait alors l’ensemble des services de base que l’on peut demander à ce genre d’engin.

Orange Pi Zero

52 mm sur 46 mm de coté, la Orange Pi Zéro propose un SoC Allwinner H2, un quadruple coeur cortex-A7 avec un chipset Mali-400MP2. Elle embarque  256 ou 512 Mo de mémoire vive et une partie de l’attirail habituel de ce type d’équipement : Un USB 2.0, un RJ45 10/100 et même un Wifi de type 802.11b/g/n. Elle ne propose ni stockage ni sortie vidéo mais offre d’utiliser son lecteur de cartes MicroSD pour embarquer un système et assurait une connexion vidéo basique au travers d’une sortie AV via 13 pins dédiés qui assuraient, au passage, deux autres connexion USB 2.0, une entrée micro et quelques autres fonctions.

Pour finir, un support non soudé, compatible Raspberry Pi B+, de 26 pins offre la possibilité de relier la carte à d’autres appareils. Très bien, fort peu cher également, mais pas vraiment grand public.

Orange Pi NAS

La sortie aujourd’hui de cette carte Orange Pi NAS change la donne, on retrouve l’idée de la carte d’extension de la Raspberry Pi Compute Module 3 : Il s’agit d’une carte “mère” qui accueillera la carte Orange Pi Zéro. Une fois connectées ensemble  via les 13 pins dédiées  de la carte  d’origine dans un connecteur prévu à cet effet pour reprendre les deux sorties USB, la partie son et le signal vidéo, la carte fille transférera simplement ces signaux via la connectique de la Orange Pi NAS.

Minimachines.net

Autrement dit, si la carte de base demande  un peu de mise en oeuvre pour arriver à en faire quelque chose, l’ajout de cette carte secondaire – et le doublement de tarif – promettent un usage beaucoup plus simple. Les sorties sont également plus nombreuses avec deux port s USB 2.0 supplémentaires, un micro intégré à la carte , une sortie jack proposant un signal stéréo et une sortie TV AV et même un capteur infrarouge. Mieux encore, la carte propose une interface mSATA pour un stockage plus conséquent ainsi qu’un port SATA pour connecter directement un stockage classique.

Minimachines.net

Pas de miracle bien sur, la carte ne transforme pas le plomb en or et le recours à une puce permettant de convertir l’USB en SATA n’offre pas des débits mirifiques. La solution est basée sur un circuit JMS578 pas vraiment réputé pour des débits ébouriffants.

L’appellation NAS de l’offre d’Orange Pi est donc à prendre avec quelques pincettes mais cela n’empêche pas l’outil d’être intéressant. D’abord parce qu’il est fort peu cher, ensuite parce qu’il peut tout à fait convenir à l’enregistrement de données ne nécessitant pas un gros débit. On peut très bien imaginer un stockage classique et lent, de type disque dur 5400 tours ou pire, recyclé et connecté à la Orange Pi NAS pour enregistrer par exemple des fichiers de tout les signaux entrant ou sortant sur un réseau ou les événements d’une centrale domotique voir même les captures faites depuis une webcam en photo ou en vidéo basse définition.

Orange Pi NAS

C’est également une solution admirablement abordable pour des stations à laisser en fonctionnement sur le terrain, ne nécessitant pas beaucoup d’énergie et avec ce type de stockage, capable d’enregistrer de nombreuses informations en provenance de capteurs pendant de très longues périodes.

La carte est disponible sur AliExpress à 6.39€.

Source : CNX Software

23 commentaires sur ce sujet.
  • 20 janvier 2017 - 10 h 26 min

    Ce que je trouve embêtant avec les OrangePi c’est que le vendeur officiel sur Aliexpress prend pas mal de frais de port, et surtout qu’il ne diminue pas vraiment avec le volume… 3.5€ de port pour chaque carte à 7€ ça fait un poil chier.

    Si certain on une solution à ce problème, je suis intéressé :D

    Sinon j’en ai plusieurs et sur armbian ça marche bien, le module camera est sympa aussi.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 10 h 31 min

    Géniale cette petite carte, j’ai acheté la version avec la carte d’extension sonore avec petit boitier (2 ports USB, une prise jack, un micro et un recepteur infra-rouge) parfait pour faire un lecteur audio supprotant airplay ,DLNA, spotify connect, squeezebox/squeezelite.

    L’inconvéniant de cette carte c’est qu’il n’y a pas de sortie vidéo facilement exploitable : ce n’est pas de l’HDMI mais une sortie RCA analogique. Bon après on prends facilement la main sur la machine via ssh ou VNC.

    Les distri officielles et la doc sont un peu dures à récupérer sur le site officiel, on se retrouve vite à chercher des infos dans le forum mais de nombreuses distribs compatibles sont proposées comme Diet PI ou armbian.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 10 h 32 min

    Personnellement je voyais cela complètement à l’envers : la PI Zero est la carte mère, et la carte fille est cette carte.

    Hélas, le JMS578 est en fait un bridge USB to SATA : on se retrouve avec des perfs disque sur port USB 2. Il faut dire aussi que la OPZ n’est pas GB, donc, pfff, effectivement le terme NAS parait un peu surfait.

    Coté extensions pour la OPZ il existe aussi une petite carte à slotter, une carte pour avoir deux ports USB, un micro, une led IR, une sortie composite… Autour de 2€.

    Par contre, la Pi Zero elle-même est assez ébouriffante. Son tarif est totalement ridicule et les perfs quasi du niveau d’une Pi3 (voire mieux sur certains paramètres). La consommation est certainement la plus faible du lot, on peut descendre en dessous de 500mAh et donc envisager une alimentation sur batterie, elle est vraiment disponible et en quantité (c’est pas comme une Pi Zero), ne chauffe pas de trop (entre 40 et 50° sans diffuseur) et les petits gars d’ARMBian on fait un super boulot pour la doter d’un système stable.

    L’installation d’un Logitech Media Server se fait très simplement et les perfs de la carte en font un serveur très honorable. On peut y ajouter le logiciel lecteur, et 5€ de carte DAC et voila un serveur / client, pour moins de 20€. Une carte de 4Go dont personne ne veut plus suffit amplement pour le système Armbian et les logiciels.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 10 h 35 min

    AH et dommage qu’il n’y ait pas un port I2S pour en fait une carte sonore embarquée haut de gamme… Dans ce cas il vaudra mieux s’orienter vers un rapberry pi zero.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 10 h 45 min

    Enfin bon, je viens quand même de commander cette carte “NAS”, j’ai deux M2 qui traînent quelque part. Mais c’est le nouvel an chinois, la grande migration, rien ne sera livré d’ici trois semaines.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 11 h 13 min

    @Schmurtz : I2s fonctionne sur le AllWiner H3 et la carte OP1 est à 2€ de plus qu’une Zero. Cela peut peut être fonctionner sur une OPZ, pour l’instant je ne sais pas.
    Après, vu environnement électrique, l’alimentation du bouzin et tout le reste, pour de l’audio “haut de gamme”, hem…

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 11 h 25 min

    J’adore l’idée mais dommage 512 Mo de RAM trop peux pour moi et pas de Giga pour l’Ethernet …
    J’aimerais voir une meme carte mais pour le raspberry ou intégré sur le prochain.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 11 h 47 min

    Un bridge sata/usb2… Attendons 1 mois la Raspberry PI4, pour voir s’il n’y a un sata natif!

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 12 h 02 min

    € 9,91 avec les fdp, les fdp pour les “orange pi” sont un vrai problème, à peine dégressifs, ce qui rend certains produits trop chers (+50% sur les oranges pi zéro) et impossible à amortir sur une grosse commande.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 12 h 13 min

    et puis qui va gaspiller un SSD MSATA pour le coller sur un JMS578 (surtout pour un NAS) ?

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 12 h 18 min

    Ben moi, j’en ai deux dans un tiroir… Pas pour faire un NAS, juste pour tester.

    Pour les frais de port, vous en êtes où en Europe pour les Raspberry Zero ? En Chine c’est environ 15RMB, soit deux €, on ne peux pas crier à l’escroquerie…

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 12 h 19 min

    Pardon, 2€ pour recevoir une Orange Pi, en deux ou trois jours.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 12 h 22 min

    @startlord:
    y’a des raspberry pi zero en chine ? pour les orange pi zero c’est 3,46€/pièce de fdp.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 12 h 26 min

    et un bridge USB mSATA SSD USB 3.0 c’est ~3€ fdp in

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 12 h 33 min

    @startlord:
    2/3 jours comment est-ce possible ?
    la meilleur carte rapport qualité prix performance de orange est la PI PC, les dernières que j’ai achetées c’est chez Gearbest justement à cause des fpd, à plusieurs reprises le concepteur des cartes “orange” a été interpellé par plusieurs internautes afin d’ajouter des lots de 2/5 cartes dans sa boutique afin de réduire le coût des fdp mais rien n’a été fait.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 14 h 36 min

    @startlord: Après avec de l’I2S ça doit être compliqué de générer un flux audio de mauvaise qualité , non ? A part avec un quartz pourri je suppose que ce type de signal numérique est difficilement dégradable.

    Tu as l’air de t’y connaitre :”le logiciel lecteur, et 5€ de carte DAC ” -> par curiosité tu utilise quel soft et quelle carte DAC ?

    Echangeons nos tuyaux : moi j’ai commandé mon orange pi avec boitier + l’extension USB/micro/jack/IR pour 17.81€ ici :
    https://fr.aliexpress.com/item/New-Orange-Pi-Zero-Set-6-Orange-Pi-Zero-512MB-Expansion-Board-Black-Case-development-board/32782429852.html
    Ca a mis à peine 15 jours à arriver.

    C’est vrai qu’on peut avoir un pi zero pous 8€ mais là au moins on a un boitier, un RJ 45, un micro, une prise jack et un port IR.

    Pour en revenir à cette news, perso je vois plus le truc comme un serveur de fichier ou un serveur de music que comme un réel NAS.

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 12 h 02 min
  • 21 janvier 2017 - 13 h 51 min

    @frolix : me suis mal exprimé.
    1/ Il y a des Rasp Zero mais pour environ 20€, alors qu’une Rasp 3 coûte moins de 30€
    2/ Les expéditions interne en Chine, ça marche super bien, autrement mieux qu’en France. Lorsque l’on commande sur taobao par exemple, on reçoit en deux ou trois jours.
    3/ Lors du lancement de la Raspberry Pi Zero par la fondation, j’aurai voulu en acheter des dizaines pour mes projets, puis je me suis lassé d’attendre, de voir que c’était packagé pour faire augmenter la note, qu’on pouvait en commander qu’un exemplaire à la fois et qu’il y avait autant de port que de produit.
    4/ En Chine la Orange Pi Zero m’est disponible sous trois jours, le produit est fonctionnellement bien meilleur qu’une Raspberry Zero et me revient beaucoup moins cher.
    5/ Xunlong – le fabriquant des Orange – est bon pour poser des composants sur les cartes mais offre à peu près zéro support : finalement ce n’est pas grave, parce que “la communauté” est là et que l’on se retrouve avec une Debian qui ressemble assez à ce que la fondation propose pour que l’on puisse s’en sortir
    6/ La prochaine fois que je rentre en France je remplis ma valise de cartes et je vous les expédie par la poste française, héhé

    Répondre
  • 21 janvier 2017 - 17 h 43 min

    @StarLord:
    Prends une grosse valise :-)

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 10 h 39 min

    @yann:
    c’est prévu ce rpi4? d’habitude aucune info

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 12 h 03 min

    Ben l’année dernière c’était fin février pour la version 3, et l’année d’avant pareil il me semble pour la version 2…

    Mais bon, si la fondation continue à monter en processeur tout en conservant son système inchangé, pfff.

    Aujourd’hui une Orange Pi Zero à 8€ donne plus de performances qu’une Rasp Pi 3 parce que son Cortex A7 utilise des instructions pour ARMv7 alors que le Cortex A8 de la Rasp Pi 3 utilise les instructions ARMv6 des processeurs précédents.

    Cela s’explique par le fait que la fondation ne veut maintenir qu’un seul système. Cela se comprend, mais de fait les augmentations de performances significatives sont purement mécaniques (on augmente la fréquence et mécaniquement ce processeur 64 bits exécute le 32 bits un poil plus vite).

    Si la fondation ne bouge pas, les autres cartes concurrentes vont bouffer la Pi3 en terme de performances, même les moins onéreuses.

    Si la fondation pond un système spécifique pour le Broadcom, rien que sur le soft les performances vont s’envoler.

    Si la fondation se contente de mettre un nouveau processeur sur la carte, même plus rapide, on risque de pleurer.

    Répondre
  • 15 juin 2018 - 14 h 54 min

    Pour avoir enfin réussi a trouver un LINUX utilisable sur mes cartes OPI ZÉRO .
    Cette carte d’extension va enfin pouvoir me servir autrement que pour les ports USB et l’usage de la sortie AV sur le ZÉRO H2+

    je trouve que si la solution ORANGE PI reste moins chère ,la mise en oeuvre reste plus compliqué que sur un RASPBERRY PI classique .

    Je conseille aussi d’utiliser un radiateur de Raspberry PI sur le processeur ALLWINNER ,passer de 62° a 39° facilite aussi le bon déroulement du programme et de la vision sur le moniteur .
    Le plus de la solution Orange PI c’est qu’avec une alimentation de 1200 mA cela fonctionne sur un OPI Zéro .
    C’est sur que plus c’est pas mal comme alimentation et 1500 mA parfait .

    Répondre
  • 16 juin 2018 - 10 h 43 min

    Petitpaj, tu fais référence à armbian ?
    De mon coté j utilise un opi pc pour faire un serveur nextcloud + serveur squeezebox ( qui me permet d’avoir Spotify connecte, AirPlay, et le dlna) avec une carte i2s le tout sous armbian jessie et je suis plutot content du résultat (je ne dis que je n’en ai pas un peu bavé pour parvenir à mes fins 😅)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *