Baby Canyon et Arches Canyon : L’avenir des NUC jusqu’en 2018 au travers de la feuille de route d’Intel

La feuille de route de l’avenir des MiniPC NUC est apparue en ligne, elle nous décrit l’arrivée de nouvelles machines jusqu’en 2018. Parmi les nouvelles solutions, deux nouveaux noms de code. Les Arches Caynon qui désigneront des produits entrée de gamme qui débarqueront en fin d’année. Et surtout les Baby Canyon sous Intel Kaby Lake qui devraient très bien se positionner dans le paysage.

Intel compte renouveler ses gammes de processeurs cette année avec la sortie de deux nouvelles familles de puces. Les Intel Kaby Lake qui viendront remplacer les actuels Skylake et ainsi former la septième génération de puce Intel Core. Divisés en plusieurs catégories, ils intégreront toutes les formes de machines actuelles : Tablettes, portables et PC de bureau. Autre gamme attendue au tournant,  les Apollo Lake qui viendront remplacer les puces Intel Braswell au sein des gammes Celeron et Pentium. Des processeurs moins chers et moins performants qui devraient intégrer nombre de solutions classiques : Portables entrée de gamme, MiniPC, carte mère avec processeur intégré, etc.

Intel Baby Canyon et Arches Canyon

Ces nouvelles gammes intégreront les produits les plus variés mais également les propres productions d’Intel que sont les NUC, ces MiniPC très compacts et désormais déclinés en de nombreuses gammes. La feuille de route ci dessous nous indique les machines prévues par Intel d’ici la fin de l’année qui dureront jusqu’en 2018. On retrouvera deux grandes gammes de solutions. D’abord les Baby Canyon qui emploieront les processeurs Core Kaby Lake mais aussi les Arches Canyon architecturés autour des solutions Celeron et Pentium Apollo Lake.

Intel Baby Canyon et Arches Canyon

Ce genre de feuille de route est souvent considéré comme un document de travail par les employés d’Intel eux-mêmes. Les dates données sont sujettes à des bouleversements, les calendriers peuvent être bousculés et certains produits retardés ou avancés suivant divers événements. C’est néanmoins un excellent témoin de ce que le fondeur s’apprête à faire avec ses NUC.

Intel Baby Canyon et Arches Canyon

Tel qu’il est déployé ici, le marché des NUC couvre quasiment tous les besoins d’un utilisateur standard, de l’entrée de gamme vers du haut de gamme. Il ne s’adressera pas à un professionnel ni à quelqu’un dédiant sa solution à une tache experte mais à tous les utilisateurs classiques qui retrouveront un élement de performances suffisant pour coller à leurs besoins.

Intel Baby Canyon et Arches Canyon

A la fin de cette année, nous devrions donc découvrir les premières machines Intel NUC Arches Canyon basées sur un processeur Intel Celeron. Une première solution appelée NUC6CAYS qui affichera 10 watts de TDP et qui visera un marché d’entrée de gamme avec 2 Go de mémoire vive, heureusement évolutive sur deux slots de DDR3L jusqu’à 8 Go maximum,  et embarquant Windows 10 64 bits sur une puce eMMC de 32 Go. L’engin pourra accueillir un stockage 2,5 pouces SATA 3 classique. Une seconde version livrée en barebone nu, baptisée NUC6ACAYH sans eMMC ni ram, sera commercialisée dans la foulée sur la même architecture Celeron Jxxxx.

Intel Baby Canyon et Arches Canyon

Toutes deux proposeront un Wifi de type AC, une lecture des cartes SDXC et des formats UHS-I, de l’Ethernet Gigabit, du Bluetooth 4.2, quatre ports USB 3.0, deux ports USB 2.0 internes, un capteur ifrarouge, une sortie VGA, une sortie =S.PDIF optique et une gestion du son en 7.1 via HDMI

Intel Baby Canyon et Arches Canyon

Suivront alors au tout début 2017 les trois Intel NUC Baby Canyon déclinés en trois modèles sous Core i3, i5 et Core i7. Le plus performant des trois, le NUC Baby Canyon Core i7 dégagera 28 watts de TDP, proposera un chipset graphique IRIS, un emplacement M.2, deux slots de DDR4, du Thunderbolt, de l’USB type C, du Wifi AC, un port HDMI 2.0 et un lecteur de cartes MicroSDXC.

Intel Baby Canyon et Arches Canyon

Le modèle Core i5 sera décliné de la même manière mais avec une puce dégageant 15 watts de TDP. Le NUC Baby Canyon Core i3 sera également en 15 watts de TDP avec les mêmes spécifications hormis la présence d’un ThunderBolt USB 3.1 Type C.

Intel Baby Canyon et Arches Canyon

Trois barebones  qui se ressembleront beaucoup donc et qui permettront de faire tourner tous les systèmes modernes dans une enveloppe de confort suffisante. Ils seront doublés de leurs versions plus étendues proposant un emplacement 2,5 pouces SATA 3 en plus du stockage au format M.2 contre un peu d’épaisseur supplémentaire.

Nuc Skull Canyon

Le NUC Skull Canyon

On observe que le NUC Skull Canyon, le NUXC le plus performant jamais sorti, sera produit et vendu jusqu’à la fin 2017.  Rien n’est indiqué en 2018 mais ce n’est pas la focus exercée par cette feuille de route qui indique le reste des gammes de NUC uniquement pour positionner les nouvelles machines dans leur gamme d’usages et de tarifs. Il est possible et même fort probable que d’autres NUC viennent s’agglomérer à la présentation faite ici.

Source : FanlessTech

 

 

8 commentaires sur ce sujet.
  • 15 juillet 2016 - 21 h 03 min

    Bonjour Pierre,

    Merci pour l’article.

    Verrons-nous le support du décodage et/ou encodage hardware HEVC 10 bits dans ces solutions?
    C’est ce qui me fera changer mon NUC6i3 (dont je suis ravi).

    Merci

    Répondre
  • 15 juillet 2016 - 21 h 13 min

    @NicoLeOca: Diffiile de répondre avec certitude. On n’a pa le détail exact des puces or ce sont elles qui embarquent les GPU qui décodent matériellement les fichiers vidéo. Je pense que oui mais… dans le doute.

    Répondre
  • gUI
    15 juillet 2016 - 21 h 42 min

    Les NUCs sont vraiment top. J’en fous partout (bon, sauf ma machine perso, je compile bcp, il me faut du CPU). C’est vraiment *LE* format du desktop d’aujourd’hui.
    Petit silencieux, raisonnablement puissant… pour celui qui joue pas à des gros jeux 3D sur son PC, c’est vraiment parfait.

    Répondre
  • 16 juillet 2016 - 10 h 51 min

    Ah ce que j ai entendu: kabylake
    Hdmi 2.0 4kp60
    Hdr
    10 bit decodage Hdw.

    Répondre
  • 16 juillet 2016 - 19 h 16 min

    @Pierre Lecourt: Je pense qu’on peut tabler sur une grosse évolution de la partie graphique , d’où le passage de 6W à 10W pour les celeron/pentium.
    Qu’en penses tu?

    Répondre
  • 16 juillet 2016 - 21 h 20 min

    c’est quoi leur noms bizarre a chaque sortie de CPU…
    Kaby Lake, appolo, skull canyon…
    baby canyion, baby skull canyon…
    le canyon des tetes de mort?

    Répondre
  • 16 juillet 2016 - 23 h 18 min

    Tiens pas relevé dans l article : Built in dual array microphone.

    Ca existait déjà dans des nuc ça? Je sais pas : Il me semble que les nuc actuels ont une prise jack façade combo micro casque (aux normes iPhone qui ont fini par s imposer), la ça dit headset.

    Sinon pas très clair pour le baby canyon s il a du thunderbolt sur usb c ou pas : La fiche est pas cohérente la dessus.

    Sinon peu d évolutions majeures : Pierre, on a des chiffres deventes sur les nuc intel par génération? S ils en vendent des palettes, ca expliquerait les évolutions modestes.

    Répondre
  • 5 décembre 2016 - 13 h 08 min

    […] A la mi juillet, la feuille de route d’Intel concernant ses futurs NUC était dévoilée. Dans le lot de machines deux noms de codes débordaient sur 2017 et 2018. Les Baby Canyon qui devraient être dévoilés au CES et qui emploieront des Core i3, i5 et i7. Mais on retrouve également deux modèles d’une gamme baptisée Arches Canyon et qu id’après cette feuille de route devaient débuter leur commercialisation dès ce quatrième trimestre 2016. Derrière ce nom de code, deux modèles, les NUC6CAYH et NUC6CAYS. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *