Asus VivoWatch SP : une montre avec ECG intégré

Asus vise le segment santé avec sa nouvelle montre connectée VivoWatch SP. La montre proposera en effet une fonction d’électrocardiographie pour son utilisateur.

Apple fait une grande partie de sa communication sur ce point, son Apple Watch propose un ECG à ses propriétaires pour suivre leur activité cardiaque. C’est une manière intéressante de mettre en valeur un objet comme la montre connectée souvent considéré comme inutile ou en doublon de l’usage d’un smartphone.

2019-09-05 00_07_19-minimachines.net

En misant sur la santé, avec un ECG à bord de la montre, Asus trouve un argument qui n’existe pas sur les autres appareils et justifie donc l’existence de la solution. Au passage, elle s’adresse à une population très large, plus que celle des sportifs qui ont une autre justification pour l’achat de ce type de montre. L’ECG concerne une plus grande partie d’utilisateurs que les fonctions sportives, le calcul est intéressant pour Asus. La marque avait mis de côté ses ambitions envers les montres connectées à une époque pour mieux y revenir avec une solution alternative.

2019-09-05 00_07_39-minimachines.net

La VivoWatch SP proposera une analyse de la pression sanguine par infrarouge et cette fonction d’électrocardiographie. Des éléments intéressants mais qu’il faudra juger sur pièces. La santé est un jeu dangereux et il faut l’approcher avec précaution. Promettre une lecture de données médicales fiable est délicat. Ne pas le promettre est encore plus compliqué car qui achèterait une montre avec ces fonctionnalités si ce n’est pas pour avoir confiance en elles. On verra comment Asus réussira à se sortir de ce piège. La marque a fait sa demande à la FDA – La Food and Drug Administration – pour  obtenir le précieux sésame de reconnaissance de l’objet comme un véritable matériel médical. On imagine que toute la stratégie de la marque découlera de la  décision de l’administration US.

Avec un suivi cardiaque, les classiques fonctions de podomètre, de suivi de sommeil et d’activité, la montre promet une analyse de votre stress. Des fonctions qui travaillent en reflet de l’ECG pour se présenter effectivement comme un véritable outil de diagnostic.

2019-09-05 00_05_03-minimachines.net

Le reste de la solution est classique, vraiment classique. Asus continue de faire confiance à Google et à Android Wear pour cette nouvelle venue. La concurrence a plus ou moins abandonné cette méthode et les constructeurs font désormais cavalier seul avec pas mal de réussite. Samsung, Lenovo ou Xiaomi, pour ne citer qu’eux, ne travaillent plus avec Google. Asus et sa VivoWatch SP feront donc confiance à Google et non pas à un un logiciel maison. Leur gestion des données de santé passera donc pas une application Android baptisée “Healthconnect” et transitera donc via Google…

2019-09-05 00_10_52-minimachines.netVivoWatch BP

On retrouvera à bord un altimètre et un GPS pour un positionnement sur carte mais la montre ne se présente pas pour autant comme un accessoire sportif.

2019-09-05 00_12_58-minimachines.net

VivoWatch SP

Au contraire de la VivoWatch BP sortie l’année dernière, la VivoWatch SP semble avoir eu droit à de gros efforts de design. La montre est sobre avec un large cadran rond, un bouton et une molette. Un bracelet que l’on pourra modifier et… une très bonne autonomie avec 14 jours entre deux charges. C’est finalement peut être l’élément le plus impressionnant de cette annonce. Comment Asus a t-il réussi à faire tenir une montre Android autant de temps ? Dans quelles conditions cette durée de batterie est t-elle atteinte ? Nous devrions en savoir plus au quatrième trimestre de cette année, date à laquelle la VivoWatch SP est censée sortir.

Source : AndroidAuthority

5 commentaires sur ce sujet.
  • 5 septembre 2019 - 13 h 58 min

    Si on peut bloquer la remontée à google via l’appli débliophone et que les promesses sont tenues, c’est en effet un beau produit qui pourrait me faire de nouveau porter une montre!

    Répondre
  • 5 septembre 2019 - 20 h 12 min

    .
    “En misant sur la santé, avec un ECG à bord de la montre”
    Quelle duperie !
    On voit que vous n’avez aucune idée de l’usage d’un Holter cardiaque, dispositif portable permettant l’enregistrement d’une ou plusieurs dérivations d’un ECG.
    Il ne faut pas mélanger gadgets et santé. svp.

    Répondre
  • 5 septembre 2019 - 20 h 18 min

    @Mouve92: Euh, lire TOUT le billet avant de commenter est recommandé. “svp”

    Répondre
  • 5 septembre 2019 - 21 h 18 min

    @Pierre Lecourt:
    Microsoft a fait une analyse sur le sujet montrant l’insuffisance des systèmes actuels, les colporter c’est Euh … un peu léger.

    Répondre
  • 5 septembre 2019 - 21 h 40 min

    @Mouve92: Je me cite :

    “La VivoWatch SP proposera une analyse de la pression sanguine par infrarouge et cette fonction d’électrocardiographie. Des éléments intéressants mais qu’il faudra juger sur pièces. La santé est un jeu dangereux et il faut l’approcher avec précaution. Promettre une lecture de données médicales fiable est délicat. Ne pas le promettre est encore plus compliqué car qui achèterait une montre avec ces fonctionnalités si ce n’est pas pour avoir confiance en elles. On verra comment Asus réussira à se sortir de ce piège. La marque a fait sa demande à la FDA – La Food and Drug Administration – pour obtenir le précieux sésame de reconnaissance de l’objet comme un véritable matériel médical. On imagine que toute la stratégie de la marque découlera de la décision de l’administration US.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *