Samsung Exynos 980 : 5G inside

Samsung annonce un nouveau SoC à destination des machines mobiles – et avant tout des smartphones – avec son Exynos 980. Particularité de ce modèle, il embarque directement un modem 5G.

Si il existe déjà des solutions 5G viables sur le marché, c’est uniquement grâce à des compositions de puces. Un SoC d’un côté et un modem 5G de l’autre, assemblés sur une carte commune. Le Samsung Exynos 980 propose une puce 2-en-1 qui combine à la fois le coeur du SoC permettant calcul, affichage et Wifi pour ne citer que quelques éléments mais aussi un modem 5G.

Samsung n’est pas le seul à vouloir travailler dans cette voie, Qualcomm, Apple, Huawei et d’autres proposeront tous des puces permettant de combiner ces éléments. L’idée est simple, elle rend plus facile l’intégration de ce type de réseau au sein d’une machine. En particulier les smartphones pour qui chaque mm² est important. On sent très bien l’importance de ce type d’intégration en ce moment avec le très bon exemple fourni par Intel et ses nouvelles gammes de puces Comet Lake. Celles-ci proposent nativement des fonctions comme le Thunderbolt 3 et un modem Wifi6 802.11ax. De ce fait, toutes les machines présentées ces derniers jours qui embarquent ces processeurs profitent de ces fonctionnalités. Leur intégration est plus aisée et les constructeurs vont jouer sur cet argument pour défendre leurs produits.

Avec cet Exynos 980, Samsung va pouvoir fabriquer des smartphones 5G mais aussi des tablettes qui seront nativement équipées en 5G, pour moins cher. Des modèles capables de dialoguer à 2.5 Gbps en 5G. Un argument de poids même si pour le moment peu de personnes ont accès à un tel réseau. Samsung met également en avant une meilleure efficience de sa solution par rapport à un système de puces séparées. L’Exynos 980 consommera moins d’énergie pour le même service.

2019-09-05 11_02_05-minimachines.net

Le nouveau SoC est gravé en 8 nanomètres, il s’agit d’un huit coeurs composé de deux ARM Cortex-A77 pour les performances de pointes et de six coeurs plus en retrait en Cortex-A55. Sa partie graphique est également signée ARM puisqu’il s’agit d’un Mali-G76. Samsung y a ajouté un petit coeur de calcul neuronal maison supplémentaire. L’Exynos 980 pourra prendre en charge jusqu’à 108 mégapixels pour accepter des combinaisons de capteurs, sa partie encodage pourra encaisser des vidéos UltraHD pouvant monter jusqu’à 120 images par seconde. Il apportera également un support réseau Wifi6 802.11ax aux solutions qu’il équipera. 

La production de cet Exynos 980 débutera à la fin de l’année. Peut être que nous découvriront des tablettes équipées de cette puce dans le futur et, pourquoi pas, quand la 5G se sera déployée, des Chromebooks ?

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*