Asus rajeunit les composants de son VivoStick

Surprise, le microPC Asus VivoStick n’est pas mort ! Le nouveau VivoStick TS10-B174D garde le même processeur Cherry Trail que son prédécesseur mais double ses capacités de mémoire vive et de stockage.

Vous vous souvenez des Asus VivoStick ? Des MicroPC sous la forme d’une clé qui se branche via une prise HDMI directement au dos d’un écran. Ces machines ont eu leur heure de gloire il y a quelques années mais ont depuis quasiment disparu des offres constructeur. Intel a abandonné ses Compute Stick et MeLE ne donne pas de suite à ses PC Stick

VivoStick

Reste un survivant donc, le VivoStick TS10-B174D qui passe d’un Windows 10 classique à une version Pro. Un indice suffisamment clair sur la destination de cet engin. Ce type de solution a simplement disparu des offres classiques de la marque mais doit continuer de trouver un public professionnel pour des usages en tant que client léger par exemple. Des PC que l’on associe simplement à un clavier, un lecteur de code barre et un écran pour devenir des machines que vous pourrez croiser dans les  allées d’une grande surface de bricolage par exemple.

VivoStick
Pas besoin de performances folles donc et le nouveau modèle conserve logiquement le même processeur Intel Atom x5-Z8350, une solution surtout choisie pour son excellent rapport performances consommation. La puce lancée en 2016 a un SDP de 2 watts  qui convient très bien à ce type de format.

Le nouveau VivoStick aura donc droit à 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage eMMC. Suffisamment pour piloter plus confortablement une application au sein de Windows 10 Pro. On garde les mêmes fonctionnalités que le précédent modèle avec un Wifi5, du Bluetooth 4.0, des ports USB 3.0 et USB 2.0, un port jack audio 3.5 mm et un port MicroUSB pour alimenter le tout.

VivoStick

Le nouveau modèle d’Asus est, pour le moment, prévu pour une sortie à la fin du mois au Japon. Aucune info sur une éventuelle sortie en Europe. Je ne suis de toutes façons pas persuadé que le marché soit si large que cela. A moins qu’une nouvelle puce reprenne le flambeau des Atom Cherry Trail avec des TDP très bas et un tarif abordable, il n’y a pas de raison que le marché se replonge dans ce type de format.

Sources :  AnandTechHermitage AkihabaraKakaku et Lilipting

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
12 commentaires sur ce sujet.
  • 20 février 2020 - 13 h 09 min

    On en trouve a foison avec la mème fiche technique et à moins de 90€, Asus aurait pu mettre un Z8500 voir z8550 (a peine moins puissant qu’un n4100), ça aurait au moins eu le mérite de ressembler a une vraie mise a jour…d’autant que l’eMMc doit être un peu poussif, avec des perf d’hdd 5700t/m :(

    Répondre
  • 20 février 2020 - 13 h 21 min

    Bonjour faut il l’alimenter par prise secteur ou une prise usb de la tele suffit elle ? Merci

    Répondre
  • 20 février 2020 - 13 h 37 min

    J’avais un Intel compute stick avec Windows 8 (ou 8.1 je ne sais plus) au boulot, branché sur une TV où j’affichais certains indicateurs de l’entreprise, en plus de quelques infos pratiques.

    Si le TDP est excellent, c’est surtout au niveau de la RAM et de l’encombrement (la protubérance lorsqu’il est branché en HDMI) que ça dérangeait un peu (il me semble avoir utilisé un adaptateur pour ne pas toucher le mur, mais j’en suis plus sûr).

    Au final, une copie de NUC avec un support VESA vendu dans les bons plan Minimachines aurait peut-être mieux convenu à mes attentes.

    Répondre
  • 20 février 2020 - 13 h 47 min

    Normalement [email protected]Seletzky:
    Normalement une prise usb sur la tv suffit mais cela n’en fonctionne pas sur toute les TV

    Répondre
  • 20 février 2020 - 15 h 45 min

    Super ces petits engins et pas si limités que ça. J’ai été surpris de voir ma fille faire du dessin sur tablette graphique avec ce genre de clé

    Répondre
  • 20 février 2020 - 18 h 08 min

    ça pourrait me tenter pour compléter l’usage de mon NexDock 2 !
    Je trouve ce format très pratique, surtout en déplacement.

    Répondre
  • 20 février 2020 - 23 h 17 min

    Dommage le CPU un peu limité mais si le prix est bas ça ira bien avec mes Lapdock :D

    Répondre
  • 20 février 2020 - 23 h 53 min
  • 21 février 2020 - 22 h 55 min

    @Madwill: Bien vue. Chauffe pas trop ?

    Répondre
  • 22 février 2020 - 9 h 21 min

    @Pernel: Je ne sais pas, je me suis mal exprimé, en fait j’hésite pour l’achat, entre ce stick pc intel et le rpi4 pour ensuite, l’intégrer dans lapdock diy. J’attends le boot sur l’usb 3 du rpi pour me décider, ce qui est possible avec le stick mais le rpi4 a une double sortie hdmi, et puis pleins d’autres paramètres….bref, choix difficile lol

    Répondre
  • 22 février 2020 - 15 h 10 min

    @Madwill: Ah ok my bad.
    Commence par voir tes besoins, le Pi4 a l’avantage d’être suivit et bidouillable, et 2Go sont suffisant en général sur Linux (donc 4 c’est tranquille), le ComputeStick est clé en main, tu branches et ça marche, t’as un W10 (et donc possibilité de mettre Linux en toute logique), mais les 4Go de RAM et l’eMMC peuvent limiter (sous W10).

    Répondre
  • Tof
    24 février 2020 - 10 h 09 min

    Cherry Trail…. misère! :/
    Au moins Intel avait eu la bonne idée d’installer un Core m3 dans la v2 de son Compute Stick

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *