Asus ROG Zephyrus Duo 15 GX550 : un double écran original

Un 15.6″ à bordures fines et au design particulier, le ROG Zephyrus Duo 15 GX550 débarque sans complexes dans la foulée des annonces d’Intel et de Nvidia.

Sans complexes parce que les ingénieurs de chez Asus ne se sont pas vraiment retenus dans la création de leur bébé. On sent ici que l’engin est là pour mettre en avant les capacités de la marque. Le ROG Zephyrus Duo 15 GX550 accumule les fonctions et les composants sans trop se poser la question de ses possibilités commerciales. L’engin est donc très logiquement totalement hors de prix.

Mais c’est pas si grave, de temps  en temps, de se lâcher la bride. Cela permet de montrer une sorte d’état de l’art. Ce sont souvent des machines de ce gabarit qui permettent de tenter de nouvelles choses, de nouvelles approches techniques qui peuvent ensuite rejaillir sur le reste des gammes et par effet de tâche d’huile sur tout le marché. On l’a très bien vu avec le Dell XPS 13 qui a lancé le marché des portables à bordures fines ou les Asus Transformer avec celui des machines à écrans détachables.

ROG Zephyrus Duo 15 GX550

Comme tous les portes étendards des marques, le ROG Zephyrus Duo 15 GX550 se doit d’avoir un petit quelque chose, un truc intriguant qui attirera l’oeil et l’envie d’en savoir plus. Sur le précédent Zephyrus, c’était son châssis qui s’ouvrait au moment du déploiement de l’écran afin d’améliorer son refroidissement. Sur le précédent Zenbook Duo, c’était bien sûr son écran supplémentaire situé au dessus de son clavier.

ROG Zephyrus Duo 15 GX550
Sur le nouveau Zephyrus Duo, Asus a mixé les deux pour proposer cet écran supplémentaire mais qui se déploie ici vers le haut. C’est une idée intéressante parce qu’elle accumule les bons points. D’abord et surtout, elle offre un meilleur angle de vue de l’affichage qu’elle propose. Sur les Zenbooks Duo, l’écran est à plat, à l’horizontale du clavier, ce qui limite la visibilité de ceux-ci. Avec ce nouveau dispositif tactile de 14.1″ de diagonale en 32:9 avec une définition de 3840 x 1100 pixels, le second écran s’oriente vers l’utilisateur. La bordure haute proposée est relativement fine et l’écran secondaire vient donc se poser directement sous la partie basse de l’écran principal pour un affichage presque continu. 

ROG Zephyrus Duo 15 GX550

L’écran de base est un 15.6″ de diagonale qui sera distribué en 2 versions : Une première orientée jeu avec un FullHD proposant un rafraîchissement à 300 Hz  et un temps de réponse de 3 ms. Parfait pour les titres exigeants réclamant une nervosité et un affichage sans faille. Une seconde proposition en UltraHD, moins rapide en terme de rafraîchissement, mais respectant à 100% la colorimétrie Adobe RGB ainsi qu’un standard Pantone. Vous l’aurez compris, le modèle FullHD vise les joueurs alors que le  second en 4K s’intéresse aux créateurs de contenus.

ROG Zephyrus Duo 15 GX550

Ce dispositif original répond donc à trois problématiques. D’abord, il propose une réponse aux remarques des utilisateurs de Zenbook Duo ne trouvant pas forcément pertinente cette disposition dans son format de base, lorsqu’il est positionné à plat. Plus relevé, ce second écran s’avère plus utile et efficace dans la gestion de la machine. Le dégagement provoqué s’avère également être une solution élégante pour gérer la chaleur émise par les circuits embarqués. La ventilation profite de cette ouverture plus grande pour améliorer ses flux et, comme pour les anciens Zéphyrus, cela permet de conserver une épaisseur contenue à l’ensemble. Le déploiement se fait machine ouverte et Asus n’a pas besoin de conserver un châssis inutilement épais pour uniquement permettre à l’air de circuler.

Enfin, cette technologie offre l’opportunité d’une excellente communication pour la marque. Asus a toujours aimé les machines qui se transforment. Qui change d’état, qui surprennent le public. Quel meilleur effet que ce petit écran qu’on déploie pour agrandir l’affichage ? Surtout si il se conjugue avec une panoplie d’outils utiles pour gérer les différents logiciels de la machine. Le tout réalisé de manière habile, dans un châssis bien dessiné en alliage de magnésium, qui ne surventilera pas de manière trop bruyante en permanence. C’est une très belle solution de la part du constructeur qui met en avant toute son expérience.

ROG Zephyrus Duo 15 GX550

Asus insiste sur la liberté donnée aux développeurs pour venir s’implanter sur ce second affichage. Si vous créez un programme, il pourra tirer partie de ce second affichage. Asus s’est, par exemple, associé avec le logiciel XSplit pour travailler son interface afin de déporter des outils supplémentaires sur le second écran. Vous pourrez également basculer des fenêtres, des applications ou des informations de votre choix. C’est une bonne nouvelle pour les utilisateurs mais également un appel pour les développeurs. Asus poursuit cette gamme “duo” avec une nouvelle machine, cela étend évidemment le parc de clients potentiels pour développer des outils. Certes ce ne sont encore que quelques engins et il y a encore beaucoup a faire pour rendre ce type de solution plus accessible, mais c’est en tout cas la preuve que la marque poursuit cette idée.

Et cela pourrait faire mouche, au travers d’autres partenariats mais aussi par un développement communautaire. On imagine l’intérêt pour un joueur de récupérer des statistiques de jeu pendant un match – ça Asus l’a bien compris en s’associant avec Overwolf qui développe ce type d’outils pour divers jeux compétitifs – ou pour un créateur de contenu. On imagine bien un logiciel de retouche photo ou de modélisation 3D déplaçant des menus et outils sous l’écran principal pour libérer un maximum d’espace pour le sujet à travailler.

D’un point de vue plus technique, le ROG Zephyrus Duo 15 GX550 mesure 36 cm de large pour 26.8 cm de profondeur et une épaisseur de 2.1 cm. Pour déplacer l’écran sur la partie haute, Asus suit les recommandations de Nvidia avec son Max-Q qui propose depuis quelques générations de machines de laisser la partie haute dédiée à la concentration des circuits embarqués et à la gestion de leur refroidissement.

ROG Zephyrus Duo 15 GX550

Le clavier se retrouve donc en position basse, sans laisser de repose-poignets. Il n’y a donc pas non plus de pavé tactile sous le clavier, celui-ci est déplacé à droite à la place d’un traditionnel pavé numérique. La principale différence entre ce design et le précédents du même genre c’est que la partie haute n’est plus “abandonnée” à une mer de métal destinée à la dissipation maximale de l’engin mais à ce second affichage.

A l’intérieur du châssis on retrouvera deux processeurs Intel de dernière génération : Le Core i7-10875H ou le Core i9-10980HK. Des solutions très haut de gamme Comet Lake-H qui proposent 8 coeurs et 16 threads. Pour accompagner ces processeurs, deux choix de chipsets graphiques : Les GeForce RTX 2070 Max-Q Super ou GeForce 2080 Max-Q Super de Nvidia. Asus assure que les fréquences de Boost pourront atteindre 1330 MHz grâce à son 

Elles seront accompagnées de 16 Go de mémoire vive DDR4 3200 MHz soudés à la machine. Un port SoDIMM libre permettra toutefois de faire évoluer ces gigaoctets de base. Le stockage est composé de 2 SSD M.2 2280 NVMe PCIe 3.0 4x monté en RAID 0 pour un total de 2 To. Le reste est à l’avenant avec un circuit audio DAC ESS, un Wifi6, du Bluetooth 5.0 et une connectique généreuse.

ROG Zephyrus Duo 15 GX550

On retrouve une prise USB type-C Thinderbolt 3.0, deux USB 3.2 Gen1, un USB 3.2 Gen2, une sortie vidéo HDMI, un jack 3.5 mm combo, une sortie audio 3.5 mm secondaire stéréo et même un devenu trop rare port Ethernet Gigabit.  Pas d’info sur l’autonomie de l’engin gageons que celle-ci dépendra largement de votre usage. Le lancement d’une partie en UltraHD en exploitant toutes les fonctions de la solution Nvidia aura évidemment un fort impact sur la durée de vie de la batterie. Il ne faut cependant pas s’attendre à un engin vraiment exploitable longtemps en mobilité, avec ses 2.4 kilos de base ce sera de toutes façons une solution plus orienté vers une exploitation sédentaire.

Dernier détail et pas des moindre, le ROG Zephyrus Duo 15 GX550 ne sera pas à la portée de toutes les bourses. Planifié pour la fin du deuxième trimestre, il devrait débuter dans sa version la moins musclée à… 4000€. 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
7 commentaires sur ce sujet.
  • 7 avril 2020 - 18 h 28 min

    Ok, Je ne l’achèterai pas. J’ai pas 4k€ à mettre dedans. Mais en vrai je trouve ça très bien que les marques PC proposent à la vente des équivalents des supercars. Ça leur permet de parfaire leur savoir faire, d’en faire démonstration (la réputation ça compte beaucoup!), d’explorer de nouvelles pistes pour les innovations matérielles, ergonomiques… Tant que la marque ne perd pas trop d’argent, c’est que bénéfique pour les modèles moins chers en fait. C’est presque un investissement de RD en fait, un prototype de salon qu’on pourrait acheter. Franchement c’est cool!

    Répondre
  • bob
    7 avril 2020 - 19 h 42 min
  • 7 avril 2020 - 19 h 56 min

    J’aimais mieux la charnière qui soulève le dessous du PC sur le Zephyrus actuel.

    Là leur écran longitudinal tout en longueur ne sert à rien.
    J’aurais préféré un petit écran 16/9 voir 18/9 au centre de type OLED (partagé avec le Rog Phone par exemple) pas besoin de l’incliner pour le rendre lisible, laissant des deux côtés des aérations pour la ventilations et pourquoi pas le sons des HP.

    L’idée de mettre un écran sur le touch pad est une très bonne idée.
    Je me suis surpris à poser mon phone sur le touch pad pour regarder une vidéo en même temps que j’étais sur le net sur PC.

    Répondre
  • 7 avril 2020 - 20 h 25 min

    @bob: Franchement, pour moi qui bosse dans un labo, fait un peu d’analyse de données scientifiques avec MatLab et ImageJ (electrophysiologie, reconstructions d’images de microscopie depuis plusieurs dizaines de clichés) OUI!!! ça peut me permettre de bosser même en déplacement chez des collaborateurs! Mais c’est quand même un usage de niche.

    Répondre
  • 7 avril 2020 - 23 h 25 min

    Bonjour,

    Sauf erreur de ma part je n’ai vu aucunes mentions sur l’alimentation. Port propriétaire ou utilisation de l’usb-c ?

    Répondre
  • 9 avril 2020 - 8 h 30 min

    J’aime beaucoup. Si j’avais les moyens je m’en prendrais un rien que pour tester.
    J’ai plein d’idée de cas d’usages pour le boulot et les jeux.
    Cela donne envie de faire un montage similaire avec le fixe. Reste a trouver une lame d’écran de 28″ à un prix raisonable

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 15 h 35 min

    […] sa place dans les solutions double écrans déjà existantes. Je pense aux machines comme les Asus ROG Zephyrus Duo 15 GX550 ou les Zenbooks Duo qui pourraient accueillir Windows 10X sans […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *