Asus ExpertBook B3 Detachable : un engin à visée pro sous Snapdragon

Le Asus ExpertBook B3 Detachable est une tablette avec clavier construite à la manière des Surface de Microsoft. Elle fonctionne avec un SoC ARM Snapdragon 7C de Qualcomm.

Aucune disponibilité, aucun tarif non plus, pour le moment cet Asus ExpertBook B3 Detachable est une annonce faite au CES 2022 par la marque. Il faut dire que le produit est assez spécifique et je me demande dans quelle mesure il n’apparaitra pas uniquement sur catalogue pour d’éventuelles commandes. 

Asus ExpertBook B3 Detachable

L’idée d’une solution tablette avec clavier détachable n’est pas nouvelle, Asus a d’ailleurs été le pionnier dans ce genre de produits. Mais l’idée d’un engin sous Windows piloté par un circuit ARM avec cette fonctionnalité était jusqu’ici surtout réservée à Microsoft et à son optimisme financier sans faille pour son Windows sous ARM. Aujourd’hui, Asus reprend l’idée à son compte avec cet Asus ExpertBook B3 Detachable. La solution vise un marché pro, son appellation Expertbook n’en fait pas mystère. Et je suppose qu’il s’agit de proposer à des entreprises une solution de flotte pour gérer des applications métier spécifiques avec un outil facilement manipulable. 

Il s’agit d’une tablette de 10.5 pouces équipée de 8 go de mémoire LPDDR4x avec 128 Go de stockage de type eMMC et d’un SoC Qualcomm Snapdragon 7c. Elle fait donc tourner Windows pour ARM avec une possibilité d’émuler des applications x86. 

Le clavier est détachable et l’écran tactile sera compatible avec un stylet actif. On retrouve des fonctionnalités assez haut de gamme, du reste, sur cet engin avec un écran IPS en 1920 x 1200 pixels, une webcam 13 mégapixels au dos et 5 mégapixels en façade. La connectique est évidemment limitée avec un port USB Type-C et un port jack audio 3.5 mm. Une paire d’enceintes stéréo et deux micros sont disponibles pour de la vidéo conférence. L’Asus ExpertBook B3 Detachable proposera une batterie 38 Whr, du Wifi5 et du Bluetooth 5.0. Elle sera alimentée en USB type-C par un bloc 45W. Le clavier est optionnel.

La partie tablette en elle même mesurera 26 cm de large pour 17.2 cm de profondeur sur une épaisseur de 9 mm. Elle devrait faire 630 grammes nue et 245 grammes de plus avec son clavier. Un support pour la maintenir debout et la protéger ajoutera  encore 172 grammes au total.

L’idée de ce genre de produit est vraiment intimement liée à des métiers à mon sens. On pourra donc prendre des notes ou gribouiller des dessins, faire de la bureautique et lancer des tas d’outils du quotidien comme une application de vidéo conférence ou suivre des vidéos en streaming. Mais  c’est surtout pour suivre facilement les étapes d’une application sur mesure développée avec des boutons tactiles facilement attrapables que ce type de solution est parfaite. Imaginez, par exemple, un loueur de véhicules qui doit faire des constats à la sortie et à l’arrivée d’une location. Ce genre d’outil permet de mettre à jour en direct une base de données centralisée, en suivant les étapes poste après poste après avoir rempli au préalable la fiche du client avec le clavier. Puis, en détachant la tablette on va sur le terrain faire son constat. On pourra faire des schémas sur les éventuels défauts du véhicule et même prendre des clichés d’éventuels accidents avant de les reporter sur un plan. Puis on pourra imprimer rapidement une fiche pour le client.

C’est pour  ce genre d’usage que  cet Asus ExpertBook B3 Detachable a été imaginé, et je doute que l’on trouve le produit si facilement au catalogue des revendeurs.


Pas de Pub
9 commentaires sur ce sujet.
  • 10 janvier 2022 - 14 h 52 min

    Plus j’utilise le MacBook Air M1, plus je rêve de ce genre de solution comme si ma Surface Go 2 – de même gabarit que cet Asus – passait sous processeur ARM mais avec un processeur aussi puissant que celui d’Apple. Pas comme l’asthmatique solution Surface X disponible chez Microsoft.

    Apple visera toujours les deux engins déparés Mac et tablette iPad quand, moi, je préfère le mix notebook/tablette.

    Je suis curieux de voir si une telle solution tient ses promesses, sachant qu’a priori l’autonomie serait déjà comparable

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 15 h 00 min

    L’idée métier est bonne je trouve. L’écran 3:2 est aussi une bonne idée, et je retiens surtout cette béquille horizontale ET verticale. J’aimerais bien voir ce système un peu plus en vidéo (vu que c’est apparemment mort pour les particuliers).

    PS :
    Je remercie le lecteur minimachines qui possède une Surface Go 2. Suivant ses commentaires, j’ai pu acheter la Surface Go 3 (vu que des vendeurs proposent la 2 plus chère…) et j’y ai installé Debian / Gnome : c’est vraiment taillé pour, un pur bonheur de confort et mobilité (hormis un indicateur logiciel qui ne s’affiche pas et qui je l’espère sera corrigé).

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 16 h 31 min

    @prog-amateur:
    Le lecteur en question doit être Chouette Mâ-Mâ ;)
    Effectivement, la Surface Go 3 est vraiment une sympathique machine, mais trop chère (faut rajouter le clavier en plus) pour être l’héritière spirituelle de feu la T100. La Chuwi Hi10Go est une bonne proposition pour qui veut ce genre d’engin.
    Perso, sur ma vielle T100 je fais tourner Mint avec Cinnamon/Gnome (après test, Mint/Gnome est plus léger en ressource que Ubuntu, PopOS et Fedora) ça fonctionne bien, mais la RAM limitée à Go se fait vite sentir qd on abuse du multitâche :)

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 17 h 48 min

    @sidero: ah bah voilà, merci à toi et à lui/elle. Effectivement, il a fallu que je n’ai pas trop le choix pour prendre la Surface Go 3, mais j’ai pris le clavier en occaz pour réduire le prix au max (+ de 100€ neuf, je trouve ça trop cher au total).

    Gnome a réussi une belle interface pour le tactile, permettant aussi de l’utiliser comme un bureau d’ordinateur classique léger, ils ont fait très fort.

    J’ai aussi eu l’ASUS Transformers, mais j’ai pris un de leur modèle entrée de gamme que j’ai regretté (les 1ers modèles me paraissaient mieux finis). Le Chuwi Hi10Go est bien, par contre il propose un format 16:10 en plus du clavier QWERTY, du coup j’ai préféré la localisation. En tout cas, ça permet à ceux à qui ça ne les dérange pas de prendre un modèle qui s’en rapproche et est moins cher.

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 18 h 33 min

    @sidero @prog-amateur

    Oui, même si j’ai investit dans un MacBook Air M1 pour des usages vidéo, j’aime beaucoup ma Surface Go 2 (m3, 8 Go, 128 Go) qui est pour moi l’aboutissement de la quête Blogeee.

    Seul bémol, la batterie plus proche des 5 heures d’autonomie dans les usages réels que les 9 heures annoncés. Là, pas de mystère, le Mac M1 lui flanque la misère.

    Comme d’autres usagers, je fais gaffe à mes investissements. Donc la Surface Go 2 a été achetée neuve pour 550 € via un soldeur de matériels neufs, le clavier Microsoft Alcantara amovible neuf via une annonce Leboncoin (erreur de commande pour l’ancien propriétaire), et stylet actif Sony neuf d’occasion pour 20 €. Soit 30% d’économisé par rapport au même ensemble (ou presque) sur la boutique Microsoft.

    J’allais oublier le dock Ugreen pour agréger moniteur externe, ssd externe et clés USB. Tout cela fonctionne bien !

    Je veux bien croire que Mediatek ou Qualcomm puissent rattraper leur retard pour rejoindre Apple dans le ratio performance/économie, mais cela risque de ne pas suivre chez les développeurs de logiciels pour qui Windows = X86 point barre et des constructeurs de PC pour le coup peu motivés.

    L’habituel cercle infernal qui savonne la planche à un réel grand avenir Microsoft/ARM. Sans compter que les usagers préféreraient des PC Windows/ARM à partir de 300 € et pas à partir de 1 100 € comme avec la Surface X.

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 18 h 39 min

    @Chouette Mâ-Mâ: idem, j’ai eu 3 mba m1, le dernier en 16go, tous revendus, aussi fantastique le hardware soit il, l’ecosysteme apple est bien trop limitant pour moi, j’ai vraiment voulu donner sa chance a apple, et malgre de nombreux bons points, c’est au final un gros sentiment de frustration qui se degage, avec l’impression d’etre beta testeur. Bien content d’etre reparti sur un couple windows/linux. Vraiment dommage, avec le mba m1 om tenait ENFIN un ultrabook fanless puissant, endurant et qualitatif…
    Je repasserai sous arm lorsqu’on aura le choix de l’os, avec un vrai choix logiciel.

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 20 h 57 min

    @Chouette Mâ-Mâ: « L’habituel cercle infernal qui savonne la planche à un réel grand avenir Microsoft/ARM »
    Si M$ privilégie les nouveautés pour les ARM alors ça prendra + rapidement (il me semble qu’Apple à commencé à le faire pour ses Mac).

    « Sans compter que les usagers préféreraient des PC Windows/ARM à partir de 300 € et pas à partir de 1 100 € comme avec la Surface X. »
    https://liliputing.com/2022/01/tcl-book-14-go-is-a-349-laptop-with-a-snapdragon-7c-processor-and-4g-lte.html

    Répondre
  • 11 janvier 2022 - 13 h 57 min

    @2100

    Point de vue que je respecte. De mon côté, je mixte les usages Windows/MacOS puisqu’uilisateur Surface Go 2/MacBook Air M1. Beaucoup de online avec la suite bureautique Google, et l’habitude d’utiliser des logiciels plutôt Mac et PC depuis longtemps. Personnellement, je n’ai pas trouvé de limites à mes usages sur le Mac (achat récent). Et comme je l’ai précisé, c’est un investissement pour le montage vidéo en 4K multiflux où ce M1 excelle avec des softs optimisés M1 comme Davinci Resolve. Et joueur, je ne le suis pas, domaine où Windows excelle comme on le sait. Par ailleurs, on sait que de nombreux softs n’existent pas sur MacOS, notamment des applis métiers.

    A part les raccourcis qui peuvent parfois être différents,je suis arrivé à trouver toutes sortes d’utilitaires gratuits comme pour Windows afin de personnaliser l’usage de l’OS. Mais, pour l’heure, je ne vois pas avec MacOS de supériorité en matière d’OS, et ce n’est pas mon propos. MacOS est pour moi un peu dépaysant mais je n’ai pas eu de mal à trouver mes marques.

    Avoir eu 3 Macbook m1 pour se rendre compte que cela ne va pas, c’est quand même très curieux pour un type de machine lancé il y a seulement un peu plus d’un an. Non ? Il serait intéressant de connaître ce qui vous frustre et ce qui a fait de vous un beta-testeur.

    @Skwaloo

    C’est une bonne nouvelle que ce TCL Book 14 Go en Windows/ARM à 349 $ qui avec notre TVA sera plutôt vendu 418 €. Attendons sa disponibilité réelle, les premiers essais, et son vrai prix de vente à l’arrivée probablement supérieur. Vous avez mis un lien vers Lilliputing. Il n’y a pas eu cette news ici ?

    Répondre
  • 11 janvier 2022 - 17 h 24 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *