Apple Ipad Pro 9,7 pouces, finalement moins performante que la 12,9 pouces

Apple a lancé hier soir une nouvelle version intéressante de sa tablette Pro : L’iPad Pro 9.7. L’engin est juste un peu plus petit mais garde les caractéristiques que la version 12,9 pouces d’origine. Le même processeur et les mêmes fonctionnalités qui donnent à la tablette son appellation pro. Une déclinaison en plus petit qui ne rime pas particulièrement avec une idée plus lowcost.

Mise à jour : Le Site 9to5mac a pu tester la nouvelle tablette et révèle quelques détails qu’Apple a omis de mentionner dans sa présentation. Contrairement à la version 12,9 pouces, la nouvelle version n’embarque que 2 Go de mémoire vive contre 4 Go pour sa grande soeur. Son SoC est également moins performant. Il est identique mais cadencé à 2.16 GHz pour la 9.7 pouces contre 2.24 GHz pour la 12.9 pouces… Des tests effectifs montrent que les deux tablettes n’ont pas les mêmes performances. Reste à savoir si cela aura une vraie incidence en pratique.

Billet original du 22 Mars : Cet ipad Pro 9.7 pouces est en effet assez cher, trois modèles identiques seront proposés avec, à chaque fois, un tarif qui enfle suivant la capacité de l’engin.

Ipad Pro 9.7

L’iPad Pro 9.7 de base sera facturé 695 euros en version 32 Go, il grimpera à 875 euros pour son modèle 128 Go et à 1055 euros en version 256 Go. Si on peut applaudir le fait de proposer une solution 256 Go sur un format de ce type, la facture est comme toujours assez salée pour profiter de cette option. Comme toujours également, Apple refuse toujours de laisser l’utilisateur profiter d’un lecteur de cartes externes.

La version 12,9 pouces sera également concernée apr les 256 Go de stockage; comptez 1279€ en Wifi et 1429€ en Wifi et 4G.

Pour le reste, c’est du tout bon, on retrouve un SoC Apple A9X déjà présent dans la version 12,9 pouces. Le système de stylet Apple Pencil est également présent ce qui est une des grandes forces de ce dispositif. Apple a également réussi à intégrer les quatre enceintes de la version grand format dans la nouvelle diagonale.

Minimachines

Le capteur photo change, il s’agit d’un modèle 12 mégapixels f/2.2 qui est compatible avec l’UltraHD, ce qui peut expliquer le choix de livrer la tablette en version 256 Go. L’espace de stockage nécessaire pour cet usage devrait être rapidement saturé dans les versions 64 Go.

L’écran embarque une gestion de sa colorimétrie pour adapter sa luminosité et ses températures à la lumière ambiante de manière à ne pas trop vous buriner les rétines. Cette fonction optionnelle aura un impact sur la justesse des images à l’écran mais protégera vos yeux si vous êtes un adepte de la tablette avant dodo.

Ipad Pro 9.7

L’affichage offre une définition de  2048 x 1536 pixels et la tablette propose une batterie  27.5 Whr, donnée comme offrant 10 heures d’autonomie en vidéo ou en surf via Wifi.

La disponibilité de l’Ipad Pro 9.7 est prévue au 31 Mars prochain, la tablette sera livrée sous iOS 9.3.

57 commentaires sur ce sujet.
  • 24 mars 2016 - 21 h 17 min

    Je parlais uniquement de cet iPad Pro 9;7″ qui est complètement “overpriced”.
    C’est un iPad Air 3 avec une curcouche pour le stylet. Rien d’autre. Et si on veut profiter de cette surcouche, il faut rajouter plus de 100€ pour le Pencil.
    Pour ce qui est du comparatif. Je reviens à la Surface Pro qui peut faire tout ce que fait l’iPad Pro et bien plus encore. C’est un fait. Et à version 128Go (+ stylet), le prix est le même.
    Sauf que dans la Surface Pro, il y a un vrai SSD, des ports, on peut utiliser de “vrais” logiciels complets et pros etc…

    Vous porter le débat sur des choses qui n’ont rien à voir pour, même là, vous racontez beaucoup de bêtises.

    iOS et le multitâche? LOL. Il n’ya pas de vrai multitache sur iOS.

    La gestion de la RAM? Quand on réduit la RAM au maximum pour économiser des bouts de chandelles au détriment de l’utilisation, c’est pas de l’optimisation, c’est de la mesquinerie (et du greed/avidité). En plus, Windows gère au moins aussi bien la RAM qu’iOS et les appraeils Android en ont bien plus.

    Les mises à jours? N’importe quel téléphone Android peut mettre ses applications à jour sans mettre à jour l’OS. Donc faux problème.
    Apple oblige quasiment tout le monde à mettre à jour l’OS pour continuer à se servir des applications qu’on possède. Normal!?
    Et on ne peut même pas revenir en arrière après une semaine d’essai du nouvel OS. Un comble.
    En plus, il est prouvé qu’à partir du troisième update, la machine ralenti. Ca a été dénoncé par des pros, developpers, des fans Apple et même des mecs comme Wosniak. Faites les forums ricains un peu.
    Et il y a le problème de la gestion du stockage. C’est un vrai problème sur iOS.

    Et je parle même pas du fait qu’iOS (et OSX) sont les OS (même comparés aux programmes comme Adobe, Internet Explorer etc..) qui ont le plus de failles de sécurité. Et de loin!

    Mais continuer à raconter des bêtises.

    Répondre
  • 24 mars 2016 - 21 h 23 min

    * la Surface Pro a un Intel Core i5 dans sa version de base aussi.

    Et quand je parle d’Adobe, je parle de Flash Player évidemment.
    Un programme qu’il n’est pas possible d’installer sur iOS contrairement à Android. Il y a plein de sites de streaming qui utilisent Flash.

    Et j’ajoute que malgré le fait qu’iOS a le plus de vulnérabilité parmis tous les logiciels, il est impossible d’installer un simple anti-virus sur iOS. Apple ne l’autorise pas et il n’y en a aucun sur l’App Store. Encore un comble.

    Bref. Toujours la même propagande.

    Bonne soirée à tous.

    Répondre
  • 24 mars 2016 - 21 h 46 min

    @bonjour
    C’est une plaisanterie pour flash rassure moi?…
    On est en 2016 mon ami et flash c’est derrière nous!

    Quand Steve Jobs est parti en guerre contre ce format lourdingue à l’époque, comme bab, il s’est fait massacré et comme dab au final…

    Sinon (et je pense que tout ton post est une joke) tu n’es pas sérieux pour la vulnérabilité d’iOS?

    Perdu ça fait 20 ans que je suis sur Mac et pour ce qui concerne ton post depuis 2007 sur iPhone et JAMAIS je n’ai eu un soucis, un ralentissement et encore moins un virus…donc, et j’aimerais que tu me donnes dans le détail, ta définition de la vulnérabilité d’iOS!mdr…

    Plus ça va et plus on en entend des corsées, ça a au moins le mérite

    Pq: épargnez moi le discours eternel “pas de virus car part de marché de 10%”, car je sais pertinemment que les appareils Apple sont aussi vulnérables que les autres.

    C’est pourquoi je ne fais jamais trop la pub des produits Apple autour de moi car ce % me convient et le succès grandissant m’inquiète plutôt.

    Répondre
  • 24 mars 2016 - 22 h 57 min
  • 24 mars 2016 - 23 h 46 min

    @Bonjour:

    je réponds justement sur mon expérience…

    A la différence de citer des sources ;-)

    je ne peux te mentir sur ce que je vis.

    mais si tu me le demandes, pour te faire plaisir, je peux te dire que je n’ai eu que des soucis, des virus, et qu’adorant cela, je reste sur osX et iOS car je suis masochiste.

    je te rappelle juste pour information, que les virus ou autres malwares qui sont décelés, sont totalement inoffensifs et pourtant réels ;-)

    je ne connais personne autour de moi, et pourtant dieu sait si dans mon domaine, tout le monde est sur mac, qui ai été affecté par un seul virus sur osX ou iOS depuis que je suis dans ce métier (depuis 1990…)

    Je prends à témoin ceux qui lisent ce post de me fournir un témoignage autour d’eux de quelqu’un qui a été infecté sur osX ou iOS qu’on s’amuse un peu..

    le plus important, cher ami, c’est l’expérience.

    si en 26 ans, je n’ai jamais rien eu, tu appelle ça un système passoire?infesté de virus ;-)

    mes bécanes ont toujours été ultra fluides, sans jamais y installer aucun anti virus.

    les raisons pour lesquelles ça marche ainsi d’ailleurs ne m’intéressent pas.

    les gens qui sont sur mac (ou iOS) y viennent justement pour ne pas être emmerdés par ce genre de détails.

    on veut bosser, être productifs et ne pas se fair emmerder par de la techno.

    on laisse ça aux geeks.

    moi c’est pas mon domaine l’informatique donc je veux que ça marche, que ça soit rapide, et que je n’ai pas à vérifier, nettoyer, défragmenter, protéger etc…

    c’est pourquoi, sur ordi en tout cas, il m’est IMPOSSIBLE de quitter osX.

    j’ai tenter windows tant de fois(pour savoir encore une fois) et l’horreur, l’horreur…

    c’est surement cool pour ceux qui savent faire tout ce que j’ai énoncé plus haut.

    moi je veux bosser, pas faire mécano de bécanes ;-)

    si tu ne comprends pas ça, et si tu penses que je te raconte des salades, c’est ton soucis, pas le mien.

    ton jugement ne va pas ralentir ou véroler mes devices, c’est tout ce qui m’importe ;-)

    Répondre
  • 25 mars 2016 - 9 h 50 min

    “ton jugement ne va pas ralentir ou véroler mes devices, c’est tout ce qui m’importe ;-) ”

    Hé hé, c’est quand même beau le progrès : au moyen-âge, on n’était pas à l’abri d’une malédiction…

    ;-)

    Répondre
  • 25 mars 2016 - 9 h 52 min

    @Lapinou

    ;-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *