AMD officialise les Ryzen 4000 et annonce leur futur succès

La lutte entre AMD et Intel est âpre et tendue, les deux marques se disputent un marché en décroissance où chaque vente est importante. Avec le Ryzen 4000, AMD joue une carte majeure pour revenir sur le devant de la scène.

Si les Ryzen font parler d’eux, si AMD a déjà largement redoré son blason de challenger face à Intel, la marque est encore loin derrière en terme de ventes. Les solutions AMD ont beau être, à prix égal, largement plus performantes que les puces Intel dans la plupart des cas, l’inertie du public comme celle des constructeurs ainsi que la capacité de production des deux entités donnent toujours un large avantage à Intel. La donne pourrait changer avec les Ryzen 4000.

Si le marché des puces de bureau a clairement tourné à l’avantage des puces AMD ces derniers trimestres, le monde du portable a toujours été un peu moins prioritaire pour la marque. L’enjeu était de taille et la tâche complexe pour le marketing d’AMD, en poussant en avant d’abord les solutions pour PC de bureau, la marque visait d’abord ceux qui construisent leurs machines pièce par pièce ainsi que les assembleurs classiques. Ceux qui pouvaient vraiment tirer parti de la capacité des puces et qui hésiteraient moins à tester un nouveau processeur. Le grand public ne peut pas vraiment parier sur l’achat d’un portable quand il s’agit d’un investissement conséquent. Séduire les experts a donc été une stratégie d’entrée sur le marché pour les puces Ryzen.

La mayonnaise a rapidement pris et de quelques machines proposées sous AMD Ryzen au début de leur production, on trouve désormais des offres de tous types et en particulier des solutions haut de gamme. Les aficionados du tournevis qui montent leurs PC ont suivi le mouvement et se sont emparés de cette offre. AMD peut désormais compter sur une véritable foule de passionnés et de fans pour mettre sa marque et ses puces en avant. Ce travail mené vers le public a permis à AMD de prendre le temps de travailler son architecture et de l’optimiser au mieux. L’offre a ainsi pu glisser du terrain des PC de bureau vers des solutions plus mobiles et a mené à cette solution présentée aujourd’hui : Ryzen 4000.

La gamme de processeurs AMD Ryzen 4000 est destinée aux portables. Il s’agit de la première gamme de puces compatibles x86 à sortir en 7 nanomètres sur le marché. Le concepteur n’hésite pas à frapper fort avec des promesses alléchantes. AMD indique que cette gamme double ses performances par watt par rapport à la précédente tout en baissant sa consommation de 20%. Le tout en proposant de meilleures performances graphiques. 

2020-01-07 12_45_56-minimachines.net

AMD indique que ses partenaires devraient proposer de nouvelles solutions de ce type dès ce premier trimestre et plus de 100 machines portables différentes mises sur le marché en 2020. Ce chiffre est important et montre clairement que le vent a tourné en faveur d’AMD. La marque va avoir enfin une représentation très grand public pour ses puces Ryzen. 100 systèmes ce sont autant de machines mises en démonstration en magasin, autant de solutions que les commerciaux des grandes marques de PC vont devoir vendre pour tenir leurs objectifs. Ce n’est plus un “à côté” pour les constructeurs de portables, c’est un élément à prendre en compte. Intel pouvait compter sur sa force marketing pour continuer à être plus visible que l’offre d’AMD sur le secteur mobile, avec un déploiement aussi large de solutions concurrentes, cela ne sera simplement plus possible.

AMD Ryzen 4000U : La gamme de puces 15 watts qui va faire de l’ombre à Intel.

La gamme AMD Ryzen 4000U fonctionnant dans un TDP de 15 watts est constituée de 5 puces même si la gamme complète de ces solutions mobiles comprend en réalité 7 processeurs.

  • Ryzen 3 4300U : 4 coeurs et 4 threads de 2.7 à 3.7 GHz associés à un Radeon Vega 5
  • Ryzen 5 4500U : 6 coeurs et 6 threads de 2.3 à 4 GHz associés à un Radeon Vega 6
  • Ryzen 5 4600U : 6 coeurs et 12 threads de 2.1 à 4 GHz associés à un Radeon Vega 6
  • Ryzen 7 4700U : 8 coeurs et 8 threads de 2 à 4.1 GHz associés à un Radeon Vega 7
  • Ryzen 7 4800U : 8 coeurs et 16 threads de 1.8 à 4.2 GHz associés à un Radeon Vega 8

Deux autres puces viennent clairement se positionner face à l’offre Celeron et Pentium d’Intel en reprenant les appellations “Silver” et “Gold” du fondeur. Ces puces estampillées Athlon fonctionnent également dans cette enveloppe thermique de 15 watts et les constructeurs pourront donc imaginer des châssis évoluant facilement de l’entrée de gamme Athlon jusqu’au Ryzen 8. C’est un point important car il va permettre aux fabricants de rentabiliser plus aiséments leurs designs en fabricant un châssis unique pour un public très large. 

  • Athlon Silver 3050U : 2 coeurs et 2 threads de 2.3 à 3.2 GHz associés à un Radeon Vega 2
  • Athon Gold 3150U : 2 coeurs  et 4 threads de 2.4 à 3.3 GHz associés à un Radeon Vega 3

2020-01-07 12_46_37-minimachines.net

2020-01-07 12_47_11-minimachines.net

Cette gamme Ryzen 4000 est donc la troisième génération de puces mobiles de la marque, elle est développée autour de l’architecture Zen 2. AMD indique qu’une puce comme le Ryzen 7 4800U offre de meilleures performances en mono coeur comme en multi coeurs qu’un processeur Intel Core i7-1065G7 de génération Ice Lake pour un prix inférieur. Avec 8 coeurs et 16 threads, on peut s’attendre à d’excellentes performances en multi coeurs également. 

Pour le moment, on a peu d’informations sur les tarifs de cette gamme mais certains constructeurs commencent à dévoiler des engins qui exploiteront les deux options : Intel et AMD. C’est le cas de Lenovo qui prépare un Ideapad identique équipé des deux gammes de puces. Les IdeaPad 14 sont annoncés sous la gamme Ryzen 4000 à partir de 850$ au premier trimestre 2020. Leurs concurrents sous processeurs Intel Ice Lake débuteront à… 1210$.

Cela sans compter l’énorme avantage posé par les solutions Radeon Vega en terme de calcul 3D. Certains pourront s’étonner de la baisse du nombre de coeurs Vega des puces sur les Ryzen 4000 par rapport à la gamme précédente. Le Ryzen 7 4800U n’embarque que 8 coeurs Vega quand le haut de gamme précédent en proposait 11. AMD indique avoir optimisé ses coeurs pour qu’ils délivrent 59% de performances en plus. Le reste est une affaire de chausse pied, il faut faire des choix pour faire entrer tous ces éléments dans une enveloppe de 15 watts de TDP.

Il faudra clairement tester les performances de ces puces sur le terrain avec des machines constructeurs pour y voir tous les avantages réels et les éventuels défauts de la gamme. Les éventuels problèmes de chauffe ou de throttling et les performances globales réelles au quotidien. Mais sur le papier, cette gamme AMD Ryzen 4000 pourrait être un véritable renouveau pour certaines machines. Sur le marché du portable bien sûr mais également sur celui du MiniPC. 

AMD Ryzen 4000H : La gamme 45 watts pour les portables plus costauds

Plus courte, cette gamme ne comprend pour le moment que deux puces dont la promesse est claire. Proposer les performances d’une machine de bureau dans un engin portable. Bon, on ne va pas se mentir, c’est la promesse des deux concepteurs de puces depuis des décennies… On retrouve donc deux puces : 

  • Ryzen 5 4600H : 6 coeurs et 12 threads de 3 à 4 GHz associés à un Radeon 6
  • Ryzen 7 4800H : 8 coeurs et 16 threads de 2.9 à 4.2 GHz associés à un Radeon 7

Avec 8 coeurs et 16 threads dans cette enveloppe de 45 watts, la puce est sur les starting-blocks pour venir se positionner sur de nombreux ordinateurs portables destinés aux joueurs mais également sur des machines de travail. Asus a annoncé un Zephyrus G14, sa gamme gaming la plus fine mais également le porte étendard de son savoir faire en terme de design, équipée d’un Ryzen 7 4800H d’ici le second trimestre cette année.

AMD indique tout simplement que cette puce, la plus performante de sa gamme Ryzen 4000, dépasse l’ensemble des processeurs Intel de même TDP comme le Core i7-9750H mais qu’il est également devant une solution comme le Core i7-9700K et ses… 95 watts de TDP. 

Là encore, il faudra juger sur pièces les annonces d’AMD qui peut très bien choisir ses résultats pour les orienter dans son sens. Une chose est sûre pour le moment, le ratio performances/prix sera encore pour un temps à l’avantage d’AMD. Intel peut réagir en baissant le prix de ses processeurs et ainsi venir contrer Ryzen 4000 sur ce terrain mais si les puces ne se battent pas dans la même cours niveau performances, il se pourrait bien qu’AMD deviennent un véritable obstacle pour le futur d’Intel sur ces segments.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
10 commentaires sur ce sujet.
  • 7 janvier 2020 - 16 h 46 min

    […] ACTU AMD officialise les Ryzen 4000 et annonce leur futur succès […]

  • 7 janvier 2020 - 21 h 15 min

    J’ai peur qu’AMD finisse par tomber dans les travers d’Intel (trop de modèles, de nomenclatures, etc…), ce qui arrivera sur Intel traine trop, même si Ryzen ne déçoit pas jusqu’ici.

    Répondre
  • 8 janvier 2020 - 10 h 55 min

    Merci Pierre et excellente nouvelle année à toi, tes proches et … au blog.

    Je me suis toujours posé 2 questions en ce qui concerne AMD.
    1. comment AMD a-t-il pu survivre toutes ces années en ne vendant pas grand chose (à moins qu’AMD couvre un marché que j’ignore) ? D’autant qu’AMD paye une redevance à Intel pour l’usage de x86 si je ne me trompe pas.

    2. AMD ayant donc survécu et étant même en avance désormais avec le 7nm alors qu’Intel en est toujours au 14 nm, où passe donc tout le fric qu’Intel a amassé ces dernières années en vendant bien davantage qu’AMD ? Projets disparus (Edison, etc), actionnaires très gourmands, etc ?

    Merci et longue vie !
    db

    Répondre
  • 8 janvier 2020 - 14 h 20 min

    Je lis les spécifications et j’allucine ! On parle bien de jusqu’à 4GHz pour 15W de conso ? Comme ditdans l’article, faut serenseigner sur les tests grandeur nature, mais si ça tient ses promesses, couplé à une autonomie correcte, ça peut être du TRÈS lourd !

    Répondre
  • 9 janvier 2020 - 17 h 17 min

    […] ACTU AMD officialise les Ryzen 4000 et annonce leur futur succès […]

  • 10 janvier 2020 - 18 h 08 min

    @Gaduc: Il faut tenir compte de 2 paramètres.
    D’abord, ici on ne parle que du marché du PC grand public. Or l’informatique est bien plus vaste, et il existe un marché dans l’automobile, l’industrie, le matériel militaire… et les puces graphiques !
    Ensuite et surtout, un Intel seul maître à bord serait en situation de monopole, ce qui est inenvisageable au regard des lois en vigueur. À une époque, Microsoft et IBM ont dû soutenir Apple au creux de la vague, pour garantir l’existence d’une concurrence crédible à l’univers WinTel.

    Répondre
  • 11 janvier 2020 - 10 h 14 min

    Ne pas oublier également que AMD a fourni les CPU/GPU des xbox one et PS4 et le GPU de la wii u.
    Ca fait de gros contrats !

    Répondre
  • 11 janvier 2020 - 11 h 11 min

    @Gaduc : AMD a connu plusieurs chutes au cours de son histoire… avec, si je ne m’abuse, un chiffre d’affaire qui est resté supérieur au milliard de dollars. (À part ces dernières années pendant lesquelles le yoyo s’est décalé.) Merci le marché du GPU et des processeurs customisés ! Comme le signale KillerDid, cela les a en partie sauvés.

    Il n’en va pas de même du bénéfice malheureusement. AMD n’est pas encore tiré d’affaire même si cela a l’air d’aller mieux depuis l’arrivée de son actuelle dirigeante.

    Quant à Intel, afin d’occuper un maximum de marchés, ils ont fait beaucoup de rachats qui se comptent en millions et en milliards. De plus, contrairement à AMD, ils possèdent leurs propres usines et cela nécessite, je suppose, un réinvestissement constant.

    Répondre
  • 17 janvier 2020 - 13 h 20 min

    […] ACTU AMD officialise les Ryzen 4000 et annonce leur futur succès […]

  • 17 mars 2020 - 17 h 59 min

    […] surprise de cette sortie un peu plus tardive n’est pas énorme. Si en Janvier AMD Dévoilait ses gammes Ryzen 4000 limitées aux Ryzen 7, de nombreux fabricants communiquaient dans le même temps sur des gammes de produits capables […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *