AMD lance les Ryzen 9 4900H et 4900HS pour machines mobiles

Ce n’était plus vraiment un secret pour personne, les nouveaux Ryzen 9 4900H et 4900HS étaient en préparation depuis un moment chez AMD. Mais le détail des informations les concernant a fini par être officialisé par la marque.

Deux nouvelles puces sont donc annoncées dans la gammes des Ryzen Mobile 4000, deux puces assez proches développées dans deux TDP différents. Le Ryzen 9 4900H tourne à 45 watts. Le 4900HS proposera, quant à lui, un fonctionnement à 35 watts de TDP. Des consommations qui sont élevées pour des machines portables mais qui pourraient être très pertinentes dans des MiniPC.

AMD Ryzen 9 4900H

Avec des puces performantes, complètes puisque disposant de leur propre circuit graphique, dans une enveloppe  thermique de 45 ou 35 watts, AMD vise clairement les PC grand format. Des 15 et 17″ épais qui pourront non seulement dissiper la chaleur dégagée mais également accepter des batteries imposantes pour proposer une autonomie décente.

Mais c’est peut être au sein de MiniPC que ces solutions auraient le plus de sens. Avec ces TDP, ces puces seraient parfaites pour construire des solutions compactes et efficaces. Des minimachines performantes avec un bon niveau 3D, des performances 2D et vidéo très confortables et de très bonnes capacités de calcul. De quoi proposer un produit à la fois compact et complet dans un encombrement minimal.

AMD Ryzen 9 4900H

Les Ryzen 9 4900H sont des 8 coeurs et 16 threads cadencés  de 3.3 à 4.4 GHz avec 4 Mo de cache L2 et 8 Mo de cache L3. Il dispose de 8 CU et propose une fréquence de 1750 MHz pour 45 Watts de TDP.

AMD Ryzen 9 4900H

Les Ryzen 9 4900HS sont des déclinaisons 35 Watts avec le même nombre de coeurs, de threads et de CU mais sur des fréquences un peu plus basses de 3.0 à 4.3 GHz. La mémoire cache est la même et le circuit graphique tournera à la même fréquence max.

Ryzen 9 4900HS

Le détail qui pique, ces calculs sont faits avec une GeForce RTX MaxQ de Nvidia

Ces modèles seront réservés aux fabricants partenaires d’AMD. Ces solutions permettront donc de profiter d’un excellent niveau de performances tout  en sauvegardant une bonne partie de l’autonomie des machines. L’implantation de ces modèles se ferait obligatoirement en partenariat avec AMD qui veillerait à la bonne implantation du design et au suivi logiciel des mises à jour de pilotes.

AMD Ryzen 9 4900H

L’évolution avec le Ryzen 7 4800H est surtout visible sur les fréquences. La puce d’AMD propose la même architecture en 8 coeurs et 16 threads mais dans des fréquences oscillant de 2.9 à 4.2 GHz avec le même cache. Le nombre de CU est de 7 et la fréquence max de 1600 MHz pour 45 watts.

La surprise de cette sortie un peu plus tardive n’est pas énorme. Si en Janvier AMD dévoilait ses gammes Ryzen 4000 limitées aux Ryzen 7, de nombreux fabricants communiquaient dans le même temps sur des gammes de produits capables d’accueillir des puces jusqu’au Ryzen 9…. Ne laissant pas de grand mystère sur l’apparition de ces nouveaux modèles.

ASRock DeskMini A300

Les modèles Ryzen 4900H seront plus faciles à trouver et si AMD les imagine pour des machines mobiles, il se pourrait donc que des fabricants les développent sur un marché de solutions PC plus classiques. Des solutions comme l’Asrock Deskmini ci-dessus, par exemple, sauraient largement tirer avantage de ce type de puces mais on peut également imaginer des solutions chez d’autres constructeurs qui savent déjà encaisser des puces de 45 watts de TDP.

Un engin comme le NUC Hades Canyon sous Core i7-8809G sait encaisser un processeur avec un TDP de 100 watts. Les Zotac Magnus de dernière génération proposent un processeur avec le même TDP de 45 watts ( Core i9-9980H)  avec un circuit graphique GeForce RTX. On imagine donc qu’il serait largement possible de concevoir des solutions adaptées à des puces Ryzen 9 4900H avec 45 “petits” watts de TDP. 

Est-ce que AMD va enfin se pencher sérieusement sur le berceau des MiniPC pour donner naissance à une gamme efficace ? On peut imaginer que les modèles HS auront la priorité sur le reste de la production et que la marque va chercher à conquérir un peu plus le marché portable. Fidéliser des partenariats avec des marques semble être la prochaine étape stratégique importante pour assurer son avenir.

Les prix des puces sont pour le moment inconnus. La disponibilité d’origine était prévue pour ce printemps sans que l’on sache évidemment aujourd’hui si elle pourra être respectée ou livrée à temps pour correspondre au calendrier d’AMD.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
3 commentaires sur ce sujet.
  • 18 mars 2020 - 1 h 12 min

    Il faut qu’AMD se mettent au NUC en baissant les prix.

    Répondre
  • 18 mars 2020 - 14 h 26 min

    Toujours pas de série G en vu (AM4)?

    Répondre
  • 3 avril 2020 - 14 h 36 min

    […] clairement a destination des créateurs de contenus. La marque surfe sur le  lancement conjoint des puces AMD Ryzen 9 4000 et des nouveaux Intel Comet Lake-H pour adosser sa solution […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *