Topton présente un MiniPC sous AMD Ryzen 7 4800H

C’est un design assez classique dans le monde des MiniPC noname, ce qui différencie la machine de Topton, c’est la présence de puces AMD Ryzen 7 4800H à l’intérieur.

Ce MiniPC signé Topton n’est probablement pas signé par la marque. Il s’agit vraisemblablement d’un assemblage OEM distribué par la marque mais fabriqué par un autre. Et c’est une bonne nouvelle car cela veut dire que les processeurs AMD Ryzen 5 4600H et Ryzen 7 4800H sont désormais disponibles pour ce type d’assembleurs.

AMD 4000H

La disponibilité du marché OEM semble bien plus rapide aux puces d’AMD qu’aux solutions d’Intel par le passé. Si on commence à voir désormais assez rapidement des puces Intel Core de dixième génération sur ce secteur, des marques comme Topton devaient pendant longtemps se contenter des puces de générations beaucoup plus anciennes dans leurs assemblages. Il n’est pas rare de voir encore des marques OEM de ce type proposer des Core de quatrième génération. C’est volontaire de leur part bien entendu, cela permet de proposer des MiniPC moins cher. Mais c’est également parce que le marché n’a pas proposé, pendant longtemps, des puces Intel de dernières générations aussi facilement qu’aujourd’hui. Chez AMD, par contre, la disponibilité semble plus facile et voir des puces comme les Ryzen 7 4800H, fleuron de la marque il y a encore quelques mois. Des puces que l’on annonçait dans des engins comme les portables ROG Zephyrus d’Asus et autres ultraportables très haut de gamme il y a tout juste un an

AMD Ryzen 4000H

En Juillet dernier, je vous indiquais que les puces AMD Renoir Ryzen 4000 dynamisaient le secteur du portable “noname”. En rendant plus facile leur intégration et en facilitant leur disponibilité face à des constructeurs concurrents de grandes marques encore assez frileux dans leurs gammes AMD.  Topton n’est pas une marque très connue, mais on les avait déjà épinglés en Septembre 2020 pour une machine sous Core i9 de dixième génération. Je signalais alors que ce marché surfait sur des invendus. Si la crise du Covid a boosté les ventes de PC, cela n’a pas pour autant fait naitre plus d’argent dans les économies des acheteurs. Beaucoup ont racheté un PC mais pas forcément une machine haut de gamme. Et les Core i9 sont justement en concurrence frontale avec les Ryzen 7 4800H moins chers qui sont désormais disponibles.

TopTon

Le Topton Ryzen Renoir en détails

Revenons en à la machine en elle même. Proposé en deux versions de processeur, le Topton est vendu en Ryzen 5 4600H et en Ryzen 7 4800H équipés en mémoire et stockage. Pour rappel le Ryzen 5 4600H est un 6 coeurs avec 12 threads fonctionnant à des fréquences de 3 à 4 GHz avec 11 Mo de cache et associés à un circuit graphique Radeon 6. Le Ryzen 7 4800H est un 8 coeurs et 16 threads oscillant de 2.9 à 4.2 GHz avec 12 Mo de cache et un Radeon 7. Les deux puces fonctionnent en 45 watts de TDP.

Le MiniPC de Topton se décline avec 8 à 32 Go de DDR4 et de 256 Go à 2 To de SSD PCIe NVMe sont accessibles. Les tarifs sont classiques pour ce type de machine qui n’est malheureusement pas disponible en format barebone, c’est à dire sans stockage ni mémoire.

Comptez sur 570€ pour une version de base en 8/512 Go ou 16/256 Go1 pour un modèle 4600H. Et 671€ pour la version 4800H. Le modèle le plus cher en option dépasse les 1000€.

TopTon

La mémoire vive est montée sur deux slots SoDIMM DDR4 classiques. Le stockage est confié à un emplacement M.2 2280 PCIe NVMe. A noter que la carte mère propose 2 ports SATA 3.0 pour piloter deux stockages 2.5″ supplémentaires2. La partie réseau wifi est intégrée avec un module Wifi6 et Bluetooth 5.1 connecté à des antennes externes au boitier en métal.

TopTon

La connectique est assez complète avec un peu trop de ports USB 2.0 à mon goût. Pas moins de six ports USB Type-A sont repartis sur l’engin. Mais quatre sont en USB 2.0 et deux seulement en USB 3.0. Un port USB 3.1 Type-C est également disponible. Un port Ethernet Gigabit est présent ainsi que le classique couple de ports jack audio 3.5 mm pour sortie casque et entrée micro.

TopTon

Les sorties vidéos sont pilotées par un HDMI 2.0 et un Displayport mais la prise USB Type-C porte également un signal d’affichage ce qui rendra ce MiniPC Topton capable de gérer trois écrans simultanément. L’alimentation est confiée à un bloc secteur noté comme 19.5 volts et 5.13 ampères.

Parmi les petites spécificités de la machine, quelques éléments assez rares pour être soulignés. Le Topton propose les fonctions de Power On Lan pour allumer le PC à distance via le port réseau, la gestion du PXE pour démarrer sur un stockage distant et même un redémarrage automatique après une coupure de courant.

Topton

La ventilation est assurée par une solution classique. Il s’agit d’un montage constitué d’un dissipateur en aluminium coiffé par un ventilateur classique de boitier. Les processeurs ayant un TDP de 45 watts, cette solution doit probablement suffire mais pourrait probablement être améliorée facilement avec l’emploi d’un ventilateur haut de gamme type Noctua.

A noter que la carte mère propose pas mal de connecteurs et de câbles de déportation. On peut noter une alimentation de ventilateur boitier, un brochage USB et un autre pour un haut parleur et divers connecteurs à couper avec des jumpers pour piloter des fonctions. Les prises USB avant comme le bouton de démarrage sont également déportés de la carte mère par d’assez longs câbles. On doit donc pouvoir assez facilement monter cette carte mère dans un châssis différent. La marque n’indique malheureusement ni les dimensions de la machine ni celles de la carte mère…

A découvrir sur AliExpress.

Source : AndroiPC.es

 

Notes :

  1. La marque ne propose pas de version 8/256Go au moment où j’écris ces lignes.
  2. Sur la photos plus bas des entrailles de la machine on peut voir des entretoises de part et d’autre de la carte mère, il est possible que celles-ci portent une plaque métallique permettant de fixer les deux 2.5″.

Pas de Pub
12 commentaires sur ce sujet.
  • 29 janvier 2021 - 13 h 02 min

    Renoir – pipo – e-tron : les marques n’ont plus de respect pour les significations françaises de leurs appellation ;)

    Répondre
  • 29 janvier 2021 - 14 h 25 min

    @Dadoo: Bravo!

    Répondre
  • 29 janvier 2021 - 14 h 41 min

    Et la Toyota MR2 ? Mais je crois qu’en France ils l’appelait autrement..

    Un peu hors sujet quand même, désolé.

    Répondre
  • 29 janvier 2021 - 21 h 24 min

    @Dadoo:
    J’ajouterais Gole également;
    Mais Renoir? C’est plutôt cool, non? Où alors j’ai pas compris…

    Répondre
  • CHP
    30 janvier 2021 - 1 h 38 min

    Je ne vois aucun port d’extension M.2 sur les photos hormis celui de la carte WiFi ou j’ai mal vu? Se limiter au 2 seuls SATA de nos jours c’est suicidaire.

    Répondre
  • Xo7
    30 janvier 2021 - 6 h 47 min

    La qualité des photos et la couleur ne l’appareil ne le rendent pas attrayant… Il m’a fallu une insomnie pour ouvrir ce billet. On dirait qu’on a photographié un sujet de fin de stage sur le coin d’une fraiseuse. Comme quoi un peu de couleur rend les matériels plus alléchants …même pour un minimachiniste !

    Répondre
  • 30 janvier 2021 - 11 h 37 min

    @CHP: regarde mieux !

    Répondre
  • 30 janvier 2021 - 17 h 35 min

    @CHP: le port m.2 passe au dessus du wifi 😉.
    @Dadoo: n’oublions pas l’electroportatif dans les bons plans minimachines avec popoman ou les casques bluetooth de la marque SODO….

    Répondre
  • Ben
    30 janvier 2021 - 23 h 55 min

    Est-ce un port HDMI 2.0 tout court ou 2.0a ou 2.0b ?
    J’aimerais l’utiliser en media center (LibreElec) et être sur des compatibilités Audio/Vidéo !

    Répondre
  • 31 janvier 2021 - 17 h 25 min

    Alors là je dis oui ! 3 ports écrans intégrés, de la ram extensible, des perf CPU et GPU bonnes ! Je suis pas encore familier de Windows tournant sur de l’AMD mais qu’ils continuent sur cette lancée, et ca sera mon prochain PC (ce qui n’est pas pr demain, pour m’instant je suis sur un bon vieux m5-6Y57 sur une tablette avec dock permettant l’affiche de 3 écrans si on inclut celui de la tablette) et malgré ces 2 cores physiques, a part le gaming (sauf si on fait du cloud gaming ce que je fais de plus en plus :)) ca fait le taf pour un TDP très contenu (5 W pour la puce).

    Répondre
  • 31 janvier 2021 - 17 h 57 min

    Ça a l’air d’être un super mini-pc, parfait pour un NAS en RAID 1 très sollicité, ou une console mini.

    Répondre
  • CHP
    2 février 2021 - 9 h 44 min

    @Madwill

    Ah oui. En effet. Merci.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *