Fabriquer un Amazon Echo avec une Raspberry Pi : Le guide proposé par… Amazon !

L’Amazon Echo n’est pas parvenu en Europe, cette petite boite magique est un outil fabuleux pour le distributeur qui en a fait autant un outil dans le quotidien des gens qu’un véritable point de vente intégré dans les foyers. Vendu 99$ au départ, il a grimpé rapidement à 179$ une fois sorti de sa phase de test. Mais Amazon veut bien que vous en ayez un sans le payer. Il explique même comment faire.

A la sortie de l’Amazon Echo, j’expliquais l’intérêt du dispositif pour la marque. Avec un de ces appareils chez vous, vous pouvez poser à haute voix une question et il se chargera de vous donner la réponse en puisant ses sources en ligne. La capitale du Pérou ? Un petit tour sur Wikipédia et la réponse tombe, dictée par l’objet.

Aamzon Echo

L’outil est fluide, pratique et discret. On parle et il répond. L’intérêt pour Amazon c’est qu’il s’agit aussi d’un gentil assistant qui remplira votre panier. Comme si, en faisant vos courses au supermarché, vous pouviez dicter avec un talkie-walkie quoi mettre dans votre chariot et qu’un zélé membre du personnel vous le remplisse et vous l’apporte.

Aamzon Echo

L’Echo c’est le garçon de course ultime. Vous vous rendez compte qu’il vous manque de la lessive, vous gueulez à votre Amazon Echo qu’il faut en acheter, il le note et remplit le panier que vous devrez ensuite valider devant votre écran de smartphone/tablette ou PC.

Il va sans dire que l’Amazon Echo est une solution très bénéfique pour la marque, que si ils pouvaient ils en colleraient dans tous les foyers, gratuitement. et c’est presque ce qu’ils viennent de faire en publiant eux même un guide pour transformer une carte de développement Raspberry Pi 2 en Amazon Echo.

rpi-4

Rien de sorcier, il faut juste une carte RPi2, une carte MicroSD avec NOOBS dessus, une petite enceinte et un microphone USB 2.0. Pour la préparation du système, vous aurez besoin d’un clavier, d’une souris et d’un écran HDMI. Pour le reste, il s’agit d’installer les différents composants logiciels nécessaires à l’exploitation de la solution Amazon Echo architecturée autour du service Alexa Voice… Toutes les manipulations sont présentées en détail sur Github. Un projet officiellement parrainé par Amazon lui même.

On comprend pourquoi.

Lire la présentation de l’Amazon Echo.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 25 mars 2016 - 17 h 24 min

    je pensais faire un produit genre amazon echo avec ma pine64.

    Par contre le tuto que tu nous explique n’est pas dispo en Français, dommage.

    Il y a mycroft (kickstarter) qui fait la meme chose avec une RPI.
    Je crois bientot dispo en français, mais je ne sais pas ce que sa vaux et bientot open source.

    C’est vrai que le reve ce genre de produit automatisé, “ferme le volet, ouvre la porte” et bien autre chose.

    Répondre
  • 25 mars 2016 - 17 h 25 min

    Pas mal, pas mal, apparemment l’install est plutôt bien détaillée sur GitHub.

    Mais deux petits points me chiffonnent :
    – Ce serait dommage de lui consacrer une Pi2, si, comme le laisse penser les photos sur GitHub, une Pi B+ suffit (indiqué = BCM 2835 + 512 Mo de ram et 4 USB) ;-)
    – A priori, Alexa ne comprend que la langue de “Chekespire” et a besoin d’Amazon.COM. Amazon n’a toujours pas communiqué pour une éventuelle dispo sous nos contrées, qu’il s’agisse de la 1ère version Echo ou de son successeur potentiel Fox.

    Répondre
  • 25 mars 2016 - 17 h 25 min

    quand je dis dispo en français, c’est le language utilisé pour discuter avec alexia est seulement en anglais…

    Répondre
  • 25 mars 2016 - 17 h 38 min
  • 25 mars 2016 - 19 h 57 min
  • 27 mars 2016 - 15 h 25 min

    Je me demande si cela fonctionne depuis la Chine ou bien s’il faut un VPN pour accéder au service AMAZON.

    Répondre
  • 27 mars 2016 - 17 h 07 min

    Mais c’est degeulasse !
    Je me vois pas avec ce bordel dans mon salon…

    Répondre
  • PtK
    22 avril 2016 - 11 h 10 min

    Effectivement c’est un Amazon Echo bridée ! J’ai fait le test sur un RP3, ça marche MAIS:
    Pas de gestion des mots clef (Keyword Spotting) du genre “Alexa” blabla
    Obliger de cliquer sur un bouton ‘listen’

    Et cantonné à l’anglais actuellement + cloud Amazon pour le traitement

    Du coup toujours en recherche d’un serveur VOCAL pour ma domotique!

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 15 h 29 min

    @Ptk :
    il existe aussi S.A.R.A.H (JP Encausse), yana (idleman), gladys, jasper…
    Certainement un début de piste ?

    Répondre
  • PtK
    23 avril 2016 - 13 h 19 min

    Sarah nécessite, a ma connaissance, une machine Windows. les autres je vais les evaluer ;) Merci

    Répondre
  • 23 avril 2016 - 16 h 29 min
  • 6 juin 2016 - 20 h 15 min
  • 2 septembre 2016 - 12 h 04 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *