Alldocube iPlay40 : un guide vidéo pour réparer la tablette

La mode du réparable est t-elle en train d’atteindre le monde du noname ? La marque Alldocube vient de publier une vidéo expliquant comment réparer une tablette iPlay40.

Ce genre de document existe depuis longtemps, même si il s’agit le plus souvent d’un PDF contenant un ensemble d’indications et de clichés vus du dessus avec quelques indications pour expliquer les différentes étapes. Des éléments assez frustres avec peu de gros plans et des explications basiques. Conçues pour le personnel interne, ces éléments sont en général peu didactiques puisqu’ils s’adressent à des pros ayant l’habitude de ce type de manipulation.

La chaine Alldocube présente une seule vidéo de réparation

Pour la Alldocube iPlay40 cependant, un effort a été fait pour rendre le film plus accessible avec des plans combinés pour plus de lisibilité, des informations plus détaillées sur les différentes étapes et des mises en garde claires pendant la vidéo. La publication sur Youtube de la vidéo est aussi assez nouvelle. Quand on parcourt la chaine de la marque, c’est la seule vidéo du genre. Tout le reste de la production Alldocubienne est axée sur de la communication pour présenter des produits. Aucune autre vidéo de réparation n’est visible sur la chaîne.

Alldocube semble donc vouloir faire ici une opération de communication autour de sa iPlay40, à l’instar de beaucoup d’autres grandes marques qui multiplient ce type d’annonce ces derniers temps. Samsung, Apple et Google, pour ne citer qu’eux, ont récemment indiqué vouloir proposer des programmes d’auto-réparation de certains de leurs produits en montant un partenariat avec iFixit. Cette tendance visant à autoriser les particuliers à mener des opérations de maintenance de leur matériel semble être à la mode. 
Et c’est une très bonne chose, évidemment.

Reste quelques petits soucis avec cette tendance pour savoir réellement comment la classer. Si il s’agit d’une vraie volonté écologique de la part des marques ou quelque chose s’approchant plus d’une nouvelle technique de « greenwashing ». Car la grosse problématique de ces publications visant à faciliter les opérations d’autoréparation ne parlent pas d’un détail assez important : la disponibilité des pièces détachées.

Chez Alldocube par exemple, aucun programme de mise à disposition des différents composants n’existe pour le moment. Cela va peut être changer mais en l’état, la vidéo de la iPlay40 ne sert qu’à indiquer ce qu’il serait théoriquement possible de réparer si on met la main sur un écran, une batterie ou autre composant compatible. En pratique, à moins de tenter le remplacement par des composants censés être compatibles, la vidéo ne servira à rien. Changer de batterie pour un modèle similaire, c’est un jeu risqué. Même en trouvant une solution aux voltages et ampérages identiques, il n’est pas sûr que son épaisseur soit la même et que l’on puisse refermer la coque de la tablette ensuite.

Chez les grandes marques, le problème est identique avec parfois certaines subtilités. Cela commence par l’obligation d’acheter un kit d’outils spécifiques, destiné à ouvrir l’engin à réparer et qui ne servira que quelques rares fois. Mais surtout, cela passe par l’achat de composants vendus parfois à des tarifs très… dissuasifs. On a beau avoir la fibre écologiste, se dire que réparer c’est mieux que de racheter, acquérir une batterie ou un écran hors de prix pour remplacer des éléments d’un smartphone ou d’une tablette assez anciens pose soucis. Est-ce vraiment pertinent d’acheter une batterie officielle parfois vendue au tiers du tarif d’une solution neuve ? 

Le Google Pixel 2 peut recevoir une nouvelle batterie mais la démarche est difficile et la batterie de remplacement n’est plus en vente…

Evidemment, certains smartphones, vendus des fortunes, seront plus intéressants à réparer. Quand l’objet de base coûte 800, 900 ou plus de 1000€, les sommes à réinjecter pour une autonomie complète sont forcément plus intéressantes. Mais c’est sans compter la complexité d’assemblage de ces modèles très haut de gamme. Leurs caractéristiques et leur compacité en font des appareils particulièrement ardus à opérer et font évidemment sauter toute garantie.

On sent que ces problématiques sont à l’étude. Sur les Pixel 6 de Google par exemple, les pièces détachées sont disponibles avec une batterie neuve abordable à moins de 35$ et une difficulté de démontage passée de « difficile » à « modérée » sur iFixit. Un changement qui va donc dans le bon sens.

L’intention est louable et l’apparition de cette vidéo de réparation de la Alldocube iPlay40 est sans doute un signe positif. Mais il faudrait que les marques qui veulent vraiment que la réparabilité soit possible pour leurs engins pensent la chose dans sa globalité. Prodiguer des conseils est indispensable mais proposer un circuit complet de pièces détachées et penser les appareils pour qu’ils soient facilement réparables l’est tout autant. Prendre exemple sur des sociétés comme Pine64 qui mène une vraie réflexion à tous les niveaux sur la réparabilité de ses produits, serait une bonne chose. De la garantie ininterrompue par une éventuelle réparation à la facilité de remplacement des pièces détachées pensée dès la création des appareils.

Un vœu pieu tant cette philosophie va à l’encontre de la politique de remplacement généralement tenue par les grandes marques. Proposer les moyens de réparer un produit c’est bon pour la planète, beaucoup moins pour son chiffre d’affaire.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

10 commentaires sur ce sujet.
  • 19 avril 2022 - 13 h 11 min

    Ca va dans le bon sens. L’autre souci quant à la « durabilité » : les mises à jour de sécurité et de l’OS… Et là, pas besoin de développer toute une « logistique ». Quelques développeurs feront l’affaire !

    Répondre
  • 19 avril 2022 - 16 h 17 min

    Malheureusement une hirondelle ne fait pas le printemps. Le business model de la plupart des marques est basé sur la non réparabilité des matériels, puisque l’obsolescence programmée est interdite et quand elle est prouvée, chère pour les marques concernées.

    Quand on voit l’évolution entre les dell E7240 où tout se répare simplement, avec une ouverture discrète et complète de la machine et les derniers Dell (et autres) où c’est un enfer de rajouter une barrette de RAM.

    Parce qu’en plus nous n’avons pas eu la possibilité de privilégier les marques selon leur réparabilité. On dirait qu’elles se sont toutes entendues pour supprimer les trappes des netbooks et les batteries amovibles des téléphones en même temps.

    Du coup nous n’avons pas pu faire jouer la concurrence. Et on le doit en partie a Apple qui le premier a rendu ses machines inaccessibles.

    Répondre
  • 19 avril 2022 - 17 h 02 min

    Eléments réparés en 2021
    1 ps4 pro (alim hs, connecteur arraché sur la carte mère, conversion vers une alim ATX externe et gros câbles obligatoires, c’est du 12v 2Ah )
    4 manettes diverses, sticks ou boutons
    3 pc avec des pièces de récupération (rien d’extraordinaire)
    1 thinkpad x260 (dalle hs)
    1 macpro de 2013 (batterie hs)
    1 moteur b4204t en défaut/mode protection (déculassage, distribution par précaution, un fil de capteur de point mort haut, et les bobines + fils de bougies + bougies et joints, mais je bricolais déjà beaucoup dans les 90’s les moteurs 4 temps)
    1 70-200 Lis II, lentille frontale hs (ça m’apprendra à pas regarder et discuter en le montant sur un boitier) avec bidouillage d’un banc optique bidon avec un décamètre (pas long à régler, mais apprentissage de la rigueur ^^)

    Tout ça je l’ai fait en téléchargeant les manuels de réparation des constructeurs, et du temps, et en demandant quand je ne savais pas. Mais les délais étaient évidemment pas au niveau de dut/réparateurs professionnels

    Je ne suis que photographe professionnel, et sur 2020 2021 j’avais du temps. Et sans ces manuels, je n’y serai pas arrivé. Cependant, avec le redémarrage en cours, ou reboot, ou autre risque de guerre, ce facteur temps va se réduire. Mais j’adore réparer un truc inconnu

    Stéphane

    Répondre
  • 19 avril 2022 - 19 h 39 min

    @Oud_s:
    Bonsoir Stéphane,
    Toute d’abord chapeau pour tes diverses réparations
    Juste pour ma curiosité perso, le tuto pour le 170-200 Lis II tu as un lien? :) ça pourrait m’interesser.
    Par avance merci.
    Et j’en profite aussi ici pour remercier toutes et tous les minimachinistes qui de part leur contribution dans les commentaires font un boulot formidable de partage, d’expériences, de connaissances et de compétences rarement vu sur d’autres blog!
    Le tout dans un langage clair et adapté aux lecteurs!
    Merci.
    Pierre peut vraiment être fier de sa communauté.
    Excellente soirée à vous toutes et tous.
    Michel

    Répondre
  • 19 avril 2022 - 21 h 35 min

    Ce serait tellement plus simple le retour de la batterie amovible…

    Répondre
  • 19 avril 2022 - 22 h 47 min

    @minimike92
    Pour le bloc frontal, je l’ai trouvé sur ebay, en occasion, déjà démonté.

    Pour le démontage, j’ai trouvé sur un post un tuto et le manual repair canon qui concernait (entre autre) le 100-400 IS V1 et le 70-200 IS V1, et ensuite ça pour me faire une idée

    https://www.lensrentals.com/blog/2019/04/removing-fly-from-weather-sealed-canon-70-200mm/

    Mais ça s’est étalé sur 3 mois. Si il n’y avait pas eu de covid, il serait simplement parti en SAV, car en mode normal, c’est très long. t j’ai du m’y reprendre à 4 fois avant de le calibrer correctement

    Cordialement

    Stéphane

    Répondre
  • 20 avril 2022 - 8 h 26 min

    Je m’étonne qu’on cite plus souvent Pine64 que Fairphone parmi les possibilités d’engin réparable… à moins que j’ai manqué des commentaires au fil des billets.

    Répondre
  • 20 avril 2022 - 16 h 44 min

    @Oud_s:
    Merci pour ces précisions, notamment le fait que tu ais du t’y reprendre 4 fois avant d’obtenir un bon calibrage!
    Et surtout un gros merci pour ton lien , très instructif.
    A réfléchir si je tente le coup ou pas.

    En tout cas chapeau!

    Répondre
  • 21 avril 2022 - 10 h 26 min

    Merci, mais c’est beaucoup une question de volonté et ensuite d’environnement favorable pour ma part (fablab, clients industriels etc etc)

    Le démontage remontage était facile. Mais le « banc » mtf ça été une autre paire de manche :) le temps de trouver
    (Mire mtf période argentique empruntée + décamètre + laser de chantier pour les alignements + « opérateur sous doué »)

    C’est d’ailleurs exactement pareil sur un moteur, sans bonne métrologie, on ne fait rien.
    Et c’est le plus long, apprendre et évoluer nécessite du temps. Autant pendant le covid et dans le cadre de mon métier, prendre le temps c’est indispensable, autant en pratiquant on comprend pourquoi il faut 5 à 10 ans pour faire un bon mécanicien/technicien/artisan. Et bouziller quelque chose de cher n’est pas rare et se fait très vite, même avec des qualifications

    J’insiste vraiment sur cette notion de temps, et je trouve génial que des gens « normaux » aient accès à ces manuels de réparation et procédures. Certains de ces manuels nécessitent un énorme temps d’apprentissage en amont pour les exploiter. Pour la ps4 j’ai appris à souder au flux des micro composants par exemple, car je devais récupérer une piste 5v pour lancer l’alim.

    ça me donne juste des notions plus poussées du matériel que j’utilise pour mon job ou tous les jours. Mais ça ne fait pas de moi un meilleur photographe, ni un bon technicien de maintenance, car totalement hors délais, et je ne fais ces réparations que sur du matériel hs, pour mon usage.

    Un ami technicien industriel s’est d’ailleurs lancé à son compte dans le débug/réparation de machines outils, car en loisir il pratique la programmation depuis 10 ans : sa double casquette de généraliste pointu le fait cartonner. Mais il a des délais et contraintes à tenir, pas mon cas

    Bonne journée

    Répondre
  • 16 septembre 2022 - 9 h 35 min

    Bonjour,

    J’ai la même mais pro et le WiFi decroche ,ça me demande sans cesse le MDP .
    Quelqu’un saurait quoi faire ?
    Merci

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *