Aiwo i8 : Un 13.3″ Celeron J3455 plutôt correctement équipé

Toujours incapables de mettre la main sur des Celeron Gemini Lake, les constructeurs noname continuent de proposer des appareils en augmentant leurs capacités. Le Aiwo i8 embarque donc un processeur Apollo Lake Celeron J3455.

Le Celeron J3455 employé dans ce 13.3″ Aiwo i8 est très bien entouré : 6 Go de mémoire vive et pas moins  de 256 Go de stockage SSD. De quoi donner à cette puce Apollo Lake des très bons résultats et un certain confort à l’usage. 

2019-02-14 11_55_42-minimachines.net

Le Celeron J3455 est un quadruple coeur et, quadruple threads cadencé de 1.5 à 2.3 GHz. Il embarque 2 Mo de mémoire cache pour un TDP de 10 watts et propose un circuit Intel HD500. Cette puce sortie fin 2016 est affichée à 107$ chez Intel et nul doute que Aiwo, comme beaucoup d’autres constructeurs noname comme Beelink, aurait préféré intégrer un Celeron Gemini Lake à la place. Même si je suppose fortement que le fondeur fait des remises sévères sur ces puces Apollo Lake et que l’engin ne serait probablement pas aussi bien entouré avec un N4100. A noter que l’engin est dépourvu de ventilation, le châssis en aluminium lui sert de dissipateur géant.

2019-02-14 11_55_15-minimachines.net

Les 6 Go de mémoire vive DDR3L sont soudés à la carte mère et il ne sera donc pas possible de les faire évoluer. 

2019-02-14 12_09_34-minimachines.net

Le stockage est, quant à lui, accessible via une petite trappe sous l’appareil. Un SSD M.2 de petit format est employé bien que le détail de celui-ci ne soit pas donné.

2019-02-14 11_55_07-minimachines.net

L’écran 13.3″ embarque une dalle IPS classique en 1920 x 1080 pixels, avec des bordures relativement fines, ce qui donne une impression globale assez aérienne à l’objet. Le Aiwo i8 mesure 31,5 cm de large pour 20,8 cm de profondeur et 13.4 cm d’épaisseur à la charnière. Il pèse 1.2 kilos. Au dessus de l’écran, on note la présence d’une webcam en 0.3 mégapixels pour de la vidéo conférence et l’engin embarque également une paire d’enceintes stéréo.

2019-02-14 11_55_54-minimachines.net

La connectique est classique sur ce genre d’appareil, deux ports USB 3.0, un mini HDMI, un port jack 3.5 mm combinant entrée micro et sortie casque et un lecteur de cartes MicroSD. L’alimentation se fait par un petit port jack propriétaire.

2019-02-14 11_56_31-minimachines.net

Le clavier est un QWERTY classique plutôt correctement agencé même si la marque a choisi une disposition de touches fléchées de demi format. Le pavé tactile semble assez large et profond. Enfin, le Aiwo i8 est livré avec un Wifi4 double bande accompagné d’un module Bluetooth 4.0 et sa batterie est une 4000 mAh même si aucune mention d’autonomie n’est indiquée. 

Ultraportable 13.3" Aiwo i8 - Celeron J3455 - 6 Go - 256 Go249.20€
Ultraportable 13.3" Aiwo i8 - Celeron J3455 - 6 Go - 256 Go
Ultraportable 13.3" - 1920 x 1080 pixels - IPS - Celeron J3455 - 6 Go DDR3L - 256 Go SSD M.2 amovible - Wifi4 - Bluetooth 4.0 - 2 x USB 3.0 Type-A - 1 x MiniHDMI - 1 lecteur de cartes MicroSD - jack combo - Webcam 0.3MP - QWERTY - 1.2 Kg
VENTE FLASH

Je serais curieux de voir si ce genre d’engin pourra encore exister lorsque les Celeron Gemini Lake seront à nouveau disponibles. Avec un N4100 par exemple, les performances globales de ce type de machine pourraient être redoutables. Je suppose que les tarifs évolueront alors à la hausse ou que les caractéristiques redescendront un peu vers des solutions plus classiques comme un 4 Go de mémoire et 128 Go de SSD.

14 commentaires sur ce sujet.
  • 14 février 2019 - 12 h 33 min

    C’est une copie du Yepo dont on a vu les différentes version sur ce site nan? Enfin amélioré dans ce cas là

    Répondre
  • 14 février 2019 - 12 h 39 min

    @Christophe Caralp: Yepo comme Aiwo et bien d’autres sont des marques fabless, ils prennent des châssis X et des composants Y qu’ils font assembler dans des usines Z. Et il est effectivement probable que le Châssis employé ici soit très proche des machins de Yepo oui :)

    Répondre
  • 14 février 2019 - 14 h 01 min

    Il ressemble aussi beaucoup à mon Jumper ezbook 3 pro

    Répondre
  • 14 février 2019 - 17 h 27 min

    @Thomas57000:
    En effet. Je l’avais acheté ce Jumper. Reçu… il n’a jamais fonctionné. Retour au vendeur.

    Répondre
  • to
    14 février 2019 - 17 h 59 min

    Et c’est accessible a l’amateur eclairé ces chassis ? je me fabriquerais bien une machine moi meme comme projet fun du WE.

    Répondre
  • 14 février 2019 - 19 h 25 min

    @zafira500: Pour la part, depuis 1 an, pas de problème.
    Il fonctionne très bien !!!!

    Répondre
  • 14 février 2019 - 19 h 27 min

    Cela ressemble fortement au Yepo qui était alors trouvable à 150 € en fin 2017, notamment les 6 Go de Ram qui sont identiques ainsi que le look qui est commun.

    Pour le disque le yepo avait 64 Go d’intégré, avec là encore une trappe disponible pour mettre un SSD M.2 au format 22mm x 42 mm.
    Ici le disque est directement installé, et je dois avouer que c’est bien mieux, car la faiblesse était dans le dimensionnement trop limité des 64Go, j’avais même des soucis au boot sur cette mémoire, il fallait que le PC soit assez chaud pour que ça démarre à coup sur, j’avais même mis un timer au démarrage du PC pour éviter les redémarrages nécessaires, à partir du moment où j’ai opté pour le SSD, je n’ai plus eu aucun soucis de ce côté là.

    Répondre
  • 14 février 2019 - 21 h 45 min

    Mon Yepo fonctionne toujours à merveille. Seul limite je trouve l’autonomie. J’avais en tête de modder la batterie car il y a pas mal de place dans le châssis.
    Mais je n’ai pas eu le temps de chercher une batterie qui ferait l’affaire

    Répondre
  • 15 février 2019 - 7 h 47 min

    @Stefd

    Ayant ouvert le mien au tout début, suite à des problèmes, j’ai rapidement compris que la batterie était le point faible de l’appareil et qu’il fallait que je cherche à la préserver au maximum.
    En testant dernièrement avec Hwmonitor, j’ai remarqué que je n’avais toujours pas d’usure dessus, chose que je trouve assez étrange, mais celle-ci étant assez particulière, j’en suis à me demander si ce genre de monitoring fonctionne bien dessus, je sens même que le PC a du mal à savoir où il en est avec elle, donc dans ces cas là, mieux vaut faire confiance au ressenti.

    Répondre
  • 15 février 2019 - 12 h 05 min

    J’ai acheté dernièrement un 13,3″ sous N4100 mais 4/64 eMMc et malgré une trappe pour un SSD M.2, je trouve le compromis processeur Apollo Lake mais avec 6Go DDR3 et 256 Go en SSD amovible, tout alu, intéressant. Si j’avais été devant ce choix lors de mon achat, j’aurais vraiment hésité.

    Répondre
  • 15 février 2019 - 18 h 23 min

    @Thomas57000:
    Petit veinard.;)
    A paet ça, c’est vraiment dommage car ce portable faisait vraiment “quali”.

    Répondre
  • 17 février 2019 - 23 h 53 min

    @ Pierre : “et 13.4 cm d’épaisseur à la charnière” ça fait pas un peu épais ?
    ;)

    Répondre
  • 18 février 2019 - 9 h 29 min

    Un ami a commandé 3 YEPO et 3 Jumper qui tournent toujours aussi bien (en tout cas, pas de retour négatif de l’entourage a qui ils étaient destinés).
    Ce genre de PC doit continuer d’exister mais autour des 200€, quitte à rogner sur le stockage.

    Répondre
  • 21 février 2019 - 16 h 21 min

    […] Xiaomai 61 est un PC de la marque AIWO2 qui produit des machines depuis un bon moment. La marque s’approvisionne dans le même […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *