Acer Swift Edge : un portable 16″ OLED sous AMD Ryzen Pro

Avec le Swift Edge, Acer lance un portable à vocation professionnelle à la fois design, léger et performant.

Des choix esthétiques, un encombrement minimal et un poids plume, l’Acer Swift Edge cache bien son jeu avec des performances poussées par des puces AMD Ryzen Pro. Portrait d’une machine qui veut changer le regard porté sur les portables pros.

On est loin de l’aspect traditionnel des portables de travail, le Acer Swift Edge colle à l’esthétique des productions grand public récentes. Machine fine, design soigné, grand écran et même un clavier centré sans recours au pavé numérique malgré une diagonale assez large de 16″. Certains ne passeront pas ce cap, jugeant l’absence de ce petit pavé comme trop handicapante pour leur usage pro. Mais les autres pourront découvrir un engin bien construit avec un clavier confortable et bien centré surplombant un large pavé tactile.

L’écran est la pièce maitresse du dispositif. Un 16″ OLED en 3840 x 2400 pixels avec un excellent  temps de réponse et une luminosité de 500 nits. La dalle est calibrée en couleurs et supporte 100% de la norme DCI-P3 tout  en affichant une compatibilité HDR. Cet écran est enchâssé dans une coque de 12.95 mm d’épaisseur ne pesant que 1.17 Kg. Un poids plume lié à l’emploi d’un alliage magnésium et aluminium.

Pour piloter cet écran, Acer emploie des puces de la gamme de processeurs AMD Ryzen Pro 6000. Peu de détails ont été annoncés par le constructeur au sujet des capacités de ces engins. On ne connait ni la mémoire vive ni le stockage embarqué. Seule info, les puces Zen3+ pourront être déployées en version 8 coeurs. Comme souvent avec les machines à vocation professionnelle, la marque se laisse de la marge pour adapter son matériel aux différents besoins de ses clients. L’info d’un prix de base de 1299€ est donc assez floue, on ne sait pas vraiment quel matériel sera disponible à ce tarif.

Pour le reste, Acer met l’accent sur la sécurité avec la présence d’une solution Microsoft Pluton et Windows 11. Une manière d’exercer un meilleur contrôle sur ses données, de mieux gérer ses clés d’authentification et de protéger efficacement ses fichiers en cas de perte ou de vol de la machine. La connectique semble assez complète même si elle reste chiche par rapport aux anciens formats. On retrouve un port HDMI 2.1, deux USB 3.2 Gen 2 Type-C, deux USB Type-A 3.0 et un traditionnel port jack audio. Des enceintes stéréo sont disponibles tout comme une webcam intégrée au dessus de l’écran. Acer parle d’un renfort biométrique sans préciser si cela passera par une détection de visage ou un capteur d’empreintes.

lol

Bref un assez beau portable, que la marque met en valeur au travers de cas d’usages assez amusants. Je n’imagine toujours pas un « pro » se balader dans la foret avec un engin de 16″ de diagonale… 

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

13 commentaires sur ce sujet.
  • 7 octobre 2022 - 17 h 10 min
  • 7 octobre 2022 - 20 h 19 min

    Sur la fiche produit US :

    AMD Ryzen™ 7 6800U processor Octa-core 2.70 GHz
    AMD Radeon™ Graphics shared memory
    16″ WQUXGA (3840 x 2400) 16:10
    16 GB, LPDDR5
    1 TB SSD
    $1499.99

    Répondre
  • JLE
    8 octobre 2022 - 5 h 41 min

    Dites, c’est toujours d’actualité les soucis de rémanence sur les écrans OLED ? Ce genre de laptop m’intéresse tellement, mais peur d’être déçu sur cet aspect.

    Répondre
  • 8 octobre 2022 - 8 h 52 min

    Ça n’a de pro que le nom !
    Pas de pavé numérique, mémoire suffisante (pour l’instant) mais pas évolutive.
    Il n’y a pas d’info sur l’autonomie et la possibilité d’ajout d’un second SSD interne… Et de tout façon toujours pour l’instant pas de diffusion européenne donc pas de claviers nationaux.

    Répondre
  • Luc
    8 octobre 2022 - 9 h 16 min

    En tout cas 1,17 kg pour une diagonale de 16 pouces, sans être trop chiche sur les connecteurs, c’est assez impressionnant je trouve.

    Répondre
  • 8 octobre 2022 - 11 h 00 min

    Pas de rj45 pliable, pas de pavé numérique, le pro c’est pour la définition d’écran ?

    Répondre
  • 8 octobre 2022 - 11 h 56 min

    @Arpenteur:
    La question serait plutôt : quel professionnel ?
    le géomètre ? l’architecte ? le photographe ? le comptable ? …

    Parce que le monde des professionnels utilisant ayant besoin d’un ordinateur est vaste, et tous ces professionnels n’ont pas forcément les mêmes besoins.

    Répondre
  • 8 octobre 2022 - 19 h 04 min

    Et le pro, il utilise son PC qu’en intérieur (et sans lumières au plafond) ?
    Par ce que l’OLED en extérieur, pour les 2/3 modèles que j’ai vu, ce sera la nuit sans lune, sinon inutilisable.
    C’est tellement brillant et avec tellement de reflets, qu’un bon IPs est finalement 100 fois mieux pour le moment.

    Répondre
  • 9 octobre 2022 - 16 h 23 min

    @Arpenteur:

    A quoi sert un RJ45 en déplacement?

    Au bureau, tout se branche par un unique connecteur USB-C

    Sinon on peut aussi lui reprocher de ne pas avoir de connecteur série, parallèle…

    Répondre
  • JB
    9 octobre 2022 - 20 h 37 min

    Très belle machine, le rapport performances / encombrement / poids est assez bluffant.

    En termes de design, on dirait un gros Acer Swift 1… qui n’est pas du tout un modèle pro ou puissant mais qui est très bien construit et fort agréable à utiliser. Personnellement ce que je trouve surtout dommage c’est que l’absence de pavé numérique n’ait pas permis de remonter les enceintes stéréo en surface, de part et d’autre du clavier.

    L’alim de la machine et enfin passée en USB-C vs jack proprio chez Acer ou je me trompe ?

    Répondre
  • 9 octobre 2022 - 21 h 31 min

    Tous les Acer que j’ai croisé ces dernières années sont morts du clavier…
    donc, pour moi, bof, bof si la fiabilité n’est pas là. Ce, quelles que soient les caractéristiques techniques.

    Répondre
  • 12 octobre 2022 - 0 h 47 min

    Équipé de Pluton ?
    -> OUT.

    Ce genre de puces c’est une vraie faille de sécurité (pas de possibilité d’installer d’autre OS, les mises à jour directement à partir de Microsoft…). Une puce avec ce niveau d’intégration dépendant des mises à jour de Microsoft, c’est une vraie faille.
    Dell a, de son côté, annoncé qu’il ne l’intègrerait pas : « l’approche ne satisfait pas ses exigences en matière de sécurité hardware. »

    Répondre
  • 12 octobre 2022 - 21 h 51 min

    @Nasra: ah merci, je parcourais les commentaires a la recherche de celui ci, je ne suis pas le seul complètement réfractaire a cette idée. J’irais même plus loin, peu m’importe le sérieux de MS dans la sécurité de son module, hors de question pour moi d’avoir une backdoor en hard sur ma machine.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *